Michel Dogna : questions impertinentes sur le vaccin CV-19

J’ai découvert un site intéressant, parmi tant d’autres, celui de Michel Dogna. Je ne suis pas certaine de partager sa vision sur le bio ou sur l’avenir de la planète, mais ses dix-neuf questions impertinentes sur le vaccin CV-19 m’ont paru dignes d’être publiées sur notre site. 

https://micheldogna.fr/

Cet homme, né en 1940, ancien ingénieur chimiste, “Heilpraktiker” de l’université de Saarbrück et naturothérapeute, a enseigné pendant 10 ans la naturopathie holistique au sein de l’Institut ISSA, qu’il avait fondé en 1984. Il est le créateur de la société Source Claire qui promeut, depuis 1994, une gamme de produits de santé naturels bien connus.

Rédacteur en chef pendant 6 ans au journal “Vérités Santé Pratique”, devenu actuellement “Principes de Santé”, il y assure actuellement la rubrique “Aigle Moqueur”, ainsi qu’une intervention hebdomadaire dans “la newsletter du jeudi” d’ALTERNATIVE SANTÉ.

Michel Dogna, connu pour sa pugnacité dans ses écrits et ses discours sans détours, au service de la santé naturelle, de l’alimentation biologique, de la défense de la condition animale et de la sauvegarde de la planète en général, est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, édités chez Guy Trédaniel.

19 QUESTIONS IMPERTINENTES AUTOUR DU VACCIN CV-19

  1. Pourquoi un vaccin pour une maladie que l’on sait parfaitement soigner ?
  1. Pourquoi justement les remèdes qui ont largement fait leurs preuves dans divers pays sont-ils systématiquement retirés du marché, particulièrement en France ?
  1. Pourquoi le test PCR reste-t-il une référence absolue alors que l’on sait que son inventeur, Mullis, a déclaré que ce test de laboratoire ne peut servir de dépistage (en dépit des allégations mensongères du journal Le Monde) ? Ainsi, selon les statistiques, 94 % des tests positifs seraient faux.
  1. Pourquoi certains, testés positifs un jour, passent-ils négatifs le lendemain ?
  1. Pourquoi la procédure en France comprend-elle 45 réplications du prélèvement pour en effectuer l’analyse alors que l’on sait qu’au-dessus de 30 on recueille toutes sortes de miasmes viraux résiduels, soit non spécifiques soit des archives d’anciennes grippes ?

À noter que si vous avez déjà eu le Covid, vous serez automatiquement positif, donc suspect et confinable en “quatorzaine”… ainsi que votre entourage !

  1. Pourquoi, si vous avez déjà eu le Covid avec ses symptômes grippaux spécifiques, et que vous êtes donc naturellement immunisé, on vous imposera quand même le vaccin pour obtenir le passeport santé ?
  1. Pourquoi s’acharne-t-on à imposer le masque alors qu’il est annoté sur les emballages des boîtes de 50 “ne peut servir contre les virus” (trop petits) ? Même les masques médicaux pour la chirurgie se limitent aux bactéries, levures, champignons, etc., 500 à 1 000 fois plus gros.
  1. Pourquoi le confinement (prison à domicile intenable en famille dans des petits appartements) alors que les pays qui ne l’ont pas pratiqué relèvent une mortalité bien inférieure, quoi qu’en disent les médias menteurs ?
  1. Pourquoi cet arrêt stupide des activités socio-commerciales, non pas basées sur des recensements de morts mais de simples cas sans objet, ceci plongeant le pays dans la faillite généralisée et une pauvreté exponentielle ? Assistons-nous à un plan de démolition ?
  1. Pourquoi la distanciation masquée obligatoire dans les réunions alors que l’on se comprime allègrement dans les transports en commun tels le métro (décrétés sans risque !!!) ?

Pourquoi les grands rassemblements entre 500 000 et 1 million de personnes tassées les unes sur les autres, à 90 % sans masques, dans divers pays, n’ont pas été suivis d’une flambée de malades ? Et pourquoi ces reportages ont été censurés ?

  1. Pourquoi laisse-t-on martyriser les enfants à l’école avec le masque, mettant leur cerveau en sous- oxygénation invalidante et dangereuse alors que le Covid ne les atteint pratiquement pas (zéro morts) ? Le plan est-il de fabriquer une génération de crétins faciles à manipuler ?
  1. Pourquoi cache-t-on que selon des études indépendantes, les vaccinés Covid rejettent par le souffle 6 fois plus de virus que les porteurs sains ? Ce qui prouve que contrairement à ce qui est prétendu, ce sont donc les vaccinés qui sont les pires agents contaminants.
  1. Pourquoi continue-t-on de parler du Covid-19 alors que tous les virologues (honnêtes) sont en accord pour affirmer que comme pour toutes les grippes, sa courbe en cloche de virulence est derrière nous depuis un bon moment ? Donc le Covid-19 est mort et fait place à un variant, comme toutes les grippes.
  1. Pourquoi alors les vaccins qu’on essaye de nous imposer en échange de nos libertés s’appellent 19 ? C’est comme si on nous proposait pour la nouvelle grippe de cette année le vaccin de celle de l’année dernière.
  1. Pourquoi inclut-on dans les vaccins Covid, 158 produits toxiques (tels du mercure et de l’aluminium très surdosés) dont des séquences de VIH (Sida), de malaria, d’Ébola, etc., etc., et même des cellules de fœtus humains avortés ? Comment ce bouillon à la Frankenstein pourrait-il nous être bénéfique ?
  1. Pourquoi y a-t-il autant de cas d’accidents graves handicapants à vie, voire de morts subites dans les heures, les jours ou les semaines qui suivent la seconde injection du vaccin ? La réponse vient de pays tels le Danemark, la Norvège, l’Autriche qui ont suspendu la vaccination en raison du constat de formation de caillots sanguins. Il s’agit donc de thromboses ischémiques générant des embolies cardiaques ou cérébrales fatales.
  1. Pourquoi n’y a-t-il aucun médecin à la tête de l’OMS (organisation mondiale de la santé), mais que des banquiers, des informaticiens et des politiciens ?
  1. Pourquoi aucune assurance vie ne fonctionnera si vous mourez suite à ce vaccin ? Renseignez-vous, on vous dira que le vaccin Covid étant expérimental et non obligatoire, vous serez considéré comme volontaire à un risque calculé. Même chose si vous êtes invalide à vie.

Les gens qui pensent comme tout le monde sont des gens qui ne pensent pas (Marc Twain)

Michel Dogna

Réflexions impertinentes MD

https://ripostelaique.com/michel-dogna-questions-impertinentes-sur-la-vaccin-cv-19.html

 311 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. en plus tant qu’il y aura autant de moutons, de gens qui s’ écarte de toi dans la rue lorsque tu n’as pas de masque, la bataille s’annonce très, très difficile …

  2. Je note qu’il n’est pas bon de troubler l’opération maketing pro vaccin ! les larbins sont a leur poste , le marché sept milliards individus sur la planète terre, imaginons le pactole possible ? c’est la plus importante opération mondiale jamais réalisée en matière de fric .Partant de là on peut tout penser ou tout imaginer et gare aux cons qui viendront se mettre en travers de cette opération au demeurant gérée par des plouc sur le plan politique mais très bien piloté par les labos créant même des petites ruptures afin de mieux créer l’envie dans le troupeau .

  3. Le docteur Violaine Guérin, hier, dans « l’heure des pros », a tenté d’expliquer qu’on peut traiter le virus dès les premiers symptômes, que ça fonctionne et qu’il faut laisser les médecins traitants soigner les patients avec. Elle s’est faite conspuer et Praud n’a pas été en reste. Elle avait beau dire qu’elle avait soigné des patients avec l’Ivermectine, on lui a dit qu’elle n’en savait rien, que les patients avaient peut-être guéri seuls et qu’elle était dangereuse à parler ainsi. J’ai failli fracasser mon ordi devant tant de mauvaise foi.

      • Le plus gros problème étant que les moutons suivent panurge, et se précipitent à la grotte bénite des piquouzeurs.

      • Il existe un vaccin antirabique. Peut-être devrions-nous vacciner toute cette engeance! Personnellement, il faudra m’anesthésier ou me menotter pour qu’ils m’injectent leur concentré de saloperies! Déjà, enfant, j’étais un réfractaire aux vaccins! Je me souviens d’avoir shooté dans la cheville d’un toubib dans un dispensaire qui voulait me vacciner de force. Finalement ma mère a renoncé. Jamais eu le BCG, j’ai dû croiser des tonnes de tuberculeux, et je suis toujours là!

Les commentaires sont fermés.