Après Paris-Plage, voici Paris-Jardin ? Pour obtenir 442 grammes de pain annuels par tête de pipe !

A ne pas manquer Les dégénérés Publié le 23 mars 2021 - par - 5 commentaires


Il ne se passe pas un jour sans que le délire écolo-bobo ne frappe.

Voici la pétition très récemment mise en ligne par MesOpinions.com :




Je trouve cela absolument magnifique de sottise.
Alphonse Allais voulait construire les villes à la campagne. Les écolos veulent mettre les champs dans la ville !

Certes, il est vrai que les réserves d’autonomie alimentaire d’une grande ville n’excèdent pas 4 jours. De plus, les citadins eux-mêmes n’ont pas plus de quelques jours de stock de nourriture dans leurs placards.

En cas de coup dur, la famine ne saurait tarder à s’installer avec son cortège de violences, comme l’histoire nous l’a enseigné.


Cela étant dit, je ne peux que m’esclaffer de la solution préconisée par les écolos-bobos de transformer les villes en potager.

D’abord, en cas de crise sévère, les gens ne cherchent pas à manger des fruits et légumes dont les calories sont comprises entre 35 et 55 kCal/kg.
Oubliez tout de suite le potager. De plus, entre octobre et mai que récolte-t-on ?

Si l’on voulait optimiser l’indépendance alimentaire, il conviendrait de planter des céréales. Le blé donne un des meilleurs résultats avec 3.548 kcal/kg.

Je me suis amusé à calculer quelle pourrait être la production des ménages parisiens pour améliorer leur indépendance alimentaire.

Avec les données que j’ai pu obtenir :
– Nombre d’appartements à Paris : 1.382.779
– % d’appartements avec terrasse ou balcon= 18.23%
– Surface moyenne des terrasses ou balcons : 8 m2
Nous arrivons à une surface cultivable de 201.66 ha

Le rendement moyen est de 80 quintaux à l’hectare en agriculture traditionnelle et en plein champ. Là, avec bien évidemment une culture bio obligatoirement, les rendements baissent de 50%. Je n’envisage même pas le facteur d’ensoleillement des balcons, très défavorable.
En moulinant toutes ces données, on arrive à une récolte annuelle de 806,7 tonnes, soit à 368.8 grammes de blé par habitant.
Ceci fait 277 grammes de farine soit 442 grammes de pain supplémentaire pour l’année.

On a donc vachement progressé dans l’autonomie alimentaire !

Certes, on peut aussi défoncer les Champs Élysées pour y planter des patates, faire des cultures en terrasse sur la Tour Eiffel et de l’hydroponique sur des péniches amarrées le long des quais. On sera quand même loin du compte.

Cet exemple est typique du doux rêve qui sous-tend toute la pensée verte.

Ça part d’un bon sentiment, mais la conclusion est très conne.

C’est le même mécanisme qui aboutit à enlaidir la France d’une forêt d’éoliennes, à développer les voitures électriques ou à vouloir décarboner l’économie.

Nous sommes victimes de cette pensée déviante de l’écologie politique :

Elle pose souvent les bonnes questions et apporte systématiquement les mauvaises réponses.







Print Friendly, PDF & Email
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Laurent P
Laurent P
il y a 8 mois

Le lien vers la pétition en question :
https://www.mesopinions.com/petition/politique/faisons-nos-villes-potagers-ciel-ouvert/128953
On s’aperçoit qu’en réalité cette pétition, comme 99.9999% des pétitions internet, n’a absolument pas pour but d’obtenir le résultat qu’elle proclame en titre !
D’où le fait qu’elle soit concrètement absurde, comme démontré dans l’article, sans que cela n’émeuve ceux qui l’ont lancée puisque son but apparent n’est pas du tout son véritable but.
Véritable but qui est à peine caché.
En effet, en colonne de droite on peut lire :
Je veux recevoir mon guide cadeau « Faire mon premier potager permacole » pour protéger la nature et accroître mes rendements, accompagné de la lettre gratuite Saine Abondance, le compagnon des permaculteurs débutants.
Donc en réalité cette « pétition » n’est en fait, comme d’habitude, qu’un prétexte assumé pour récolter des adresses courriel afin d’envoyer par la suite de la publicité à une clientèle potentielle bien ciblée.
Si on ne lit que le texte de la pétition, on peut quand même déjà voir qu’elle est destinée à être totalement vaine puisqu’elle n’a AUCUN DESTINATAIRE !
Enfin, si, il y a un destinataire, histoire de faire croire que c’est une pétition, à savoir : « la sphère politique » c’est à dire… personne en particulier.
Et à l’instant où je rédige ce présent commentaire, déjà plus de 3100 gogos se sont laissés prendre au piège…

Frejusien
frejusien
il y a 8 mois
Reply to  Raoul Girodet

Bonjour Raoul
le site ne divulgue pas les adresses, mais en cliquant pour recevoir le guide, on donne à ce moment-là son adresse.
Ils sont sûrs de toucher au moins 20% des pétitionnaires qui seront forcément intéressés puisque le sujet les passionne

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 8 mois

On nous prend pour des cons !!! et ce sont ceux qui le sont le plus qui sont a la tète du pays !!

Frejusien
frejusien
il y a 8 mois

Très juste réflexion ! on croirait assister à l’émancipation d’une bande de gosses du primaire, rien dans la tête et beaucoup d’énergie dépensée dans des projets farfelus et sans lendemain.
Il est temps de remettre des adultes aux manettes et de stopper cette débauche de gamineries préjudiciables à la bonne marche du pays.

Lire Aussi