En Artsakh (Arménie), l’épuration culturelle a commencé dans l’indifférence générale

A ne pas manquer International Publié le 19 mars 2021 - par - 16 commentaires

Affiche  : l’ignoble campagne publicitaire de l’Azerbaïdjan dans le métro londonien

[NDLR : le message est clair : le monastère Dadivank est un trophée de guerre, une affiche qui ne sera pas taguée par les petits musulmans de Londres. Voilà ce que fait l’islam, comme d’habitude, quand il ne craint plus rien.]

A peine 4 mois après le cessez-le feu entre l’Arménie-l’Artsakh et l’Azerbaïdjan, Bakou lance une campagne publicitaire dans le métro londonien vantant les trésors architecturaux de la région, englobant le monastère Dadivank, titrée « Azerbaïdjan Centre de Multiculturalisme ».

Nous serions curieux de connaître ce que cache le QR code se trouvant en bas et à droite de l’affiche, sachant qu’Aliev entreprend d’effacer toute sorte de référence arménienne aux trésors du génie arménien.

https://armenews.com/spip.php?page=article&id_article=77261

Front Populaire, la revue de tous les souverainistes. Réflexions et débats d’idées pour rebâtir notre monde et penser les “jours d’après »

À la suite du documentaire réalisé en novembre dernier, « Arménie, un choc des civilisations », Stéphane Simon, co-fondateur de Front Populaire, vous donne des informations que vous ne lirez ou n’entendrez malheureusement nulle part ailleurs.

Dans un silence international écrasant, les édifices et les églises arméniennes sont désormais détruits en Artsakh, région conquise récemment par l’Azerbaïdjan.

Comme en Afghanistan, où l’on se souvient du sort des Bouddhas de Bamiyam, dynamités. Un combat pour la mémoire et l’honneur se joue en Arménie, nous alerte Stéphane Simon.

Front Populaire

Les nouvelles d’Arménie, en particulier du territoire autonome de l’Artsakh (Haut-Karabakh) ne sont pas bonnes.

Nous avions prévenu. Nous avions filmé l’horreur et la détermination de l’Azerbaïdjan à détruire les Arméniens de l’Artsakh. C’était en novembre.

Avec Michel Onfray, et alors que certains se demandaient ce que nous allions faire à 4500 kilomètres de Paris, en pleine pandémie, nous avions répété que se jouait là-bas un choc des civilisations qui n’est pas sans préfigurer ce qui arrive en Europe, et en particulier en France.

La France d’Emmanuel Macron, incapable d’entraîner l’Allemagne et sa minorité turque qui soutiennent les Azéris dans cette nouvelle entreprise génocidaire, a laissé massacrer nos cousins orientaux d’Arménie, ce peuple merveilleux, véritable fils aîné de l’Église – puisque premier peuple de l’Empire romain à s’être converti au christianisme, en 301.

Nous avons vu là-bas une armée de paysans et de villageois faire face à une armée azérie renforcée par le soutien turc et ses généraux, dopée par les drones Israéliens, et c’est le cœur en miettes que nous sommes rentrés de ce territoire si lointain – mais si proche à la fois – qui partage avec nous le même héritage civilisationnel.

Nous avons vu les maisons fumantes ou en ruines que les Arméniens laissaient derrière eux, et les merveilleuses églises du haut Moyen Âge, témoignages de ce que fut la vitalité judéo-chrétienne en ces terres millénaires. Nous avons témoigné de ce qui se jouait là-bas et du nouveau génocide qui s’y commet à bas bruit.

L’armée turco-azérie, avec ses lots de mercenaires sortis des rangs de Daesh, a été arrêtée, après 45 jours de massacres, par Poutine, qui depuis a déployé en Artsakh (Haut-Karabakh) une force d’interposition. Le président russe en profita pour renforcer sa présence dans la région – présence qui s’était effilochée depuis l’arrivée au pouvoir de Nikol Pashinyan, homme déterminé à en finir avec la corruption héritée des années de domination soviétique.

Nous sommes à présent en mars et alors que les canons se sont provisoirement tus, l’Azerbaïdjan n’a pas encore étanché sa soif de vengeance. Sur les territoires conquis (environ 70% de l’Artsakh autonome), les hommes du président de l’Azerbaïdjan Ilham Aliyev passent le Kärcher pour éradiquer la moindre trace de l’esprit arménien et de sa présence arménienne. Après avoir fait disparaître les derniers otages arméniens, les voilà attelés à une vaste démarche d’épuration culturelle.

Les hommes d Aliyev s’attaquent désormais aux églises millénaires. L’une d’entre elles, à Shushi (Kanach Zam) a été rasée, comme en témoigne l’image satellite ci-dessus, et les autres vont être expurgées de leurs inscriptions médiévales arméniennes.

C’est le combat de la mémoire qui se joue désormais.

Des inscriptions gravées profondément dans la pierre au Moyen Âge (qui encadrent souvent les « pierres croix ») avec l’alphabet arménien, inventé en 410, sont enlevées au burin.

La presse arménienne rend compte du tweet de l’Ambassadeur arménien aux Pays-Bas, Tigran Balayan, selon lequel le Président azerbaïdjanais qui s’était rendu dans la région de Hadrut a inspecté des églises médiévales arméniennes et a proclamé que leurs inscriptions étaient fausses et méritaient d’être effacées.

Après la destruction du cimetière arménien de Djulfa, le génocide culturel (ethnocide) des richesses architecturales arméniennes se poursuit à la face du monde silencieux.

https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=77250

Toutes traces culturelles attestant de la présence arménienne dans cette région sont appelées à disparaître au profit d’une fable d’État qui ferait rire n’importe quel connaisseur de l’histoire : ce seraient des églises albanaises (sic) que les Arméniens se seraient arrogées récemment et qu’il s’agirait de « nettoyer » à présent de leur impureté.

Le triste ignare Ilham Aliyev, despote de son peuple, assis sur les richesses que lui procure la vente d’hydrocarbures, joue à détruire, comme tous les tyrans avant lui, la mémoire de l’humanité.

Exactement comme les talibans en Afghanistan ont abattu et ruiné les bouddhas de Bamiyan. Cette façon pour un peuple musulman de détruire l’autre, de s’attaquer à expurger même son histoire est la plus forte des interpellations à ce que devrait être la conscience universelle.

Que fait l’Union européenne ? Rien (et nous l’avons assez déploré !). Que fait l’ONU ? Rien.

Que fait l’UNESCO ? Rien, et même pire : cette dernière vénérable institution a accepté des enveloppes mirifiques de madame Aliyev, désormais réputée « bienfaitrice de l’UNESCO ». En échange de quoi, l’UNESCO n’a désormais même plus le droit d’envoyer une délégation en terres « albanaises » tant que l’épuration culturelle ne sera pas terminée.

Dans cette région du monde, oui, le déshonneur occidental est décidément à l’œuvre.

« Les crimes de guerre du régime d’Aliev se poursuivent à grande échelle » a noté l’Ambassadeur. La presse rend également compte des nouvelles images satellite qui montrent la destruction partielle de l’église arménienne Kanach Zham (chapelle verte) de Shushi par les troupes azerbaïdjanaises au cours de la récente guerre de 44 jours contre le Haut-Karabakh.

Auteur

Stéphane SIMON Co-fondateur de Front Populaire

Publié le 18 mars 2021

https://frontpopulaire.fr/o/Content/co450788/en-artsakh-armenie-l-epuration-culturelle-a-commence-dans-l-indifference-ge

Print Friendly, PDF & Email
16 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Pierre Gouverneur
Pierre Gouverneur
il y a 1 mois

Notre pays sombre en quasi tout point. Seule, l’union de personnalités, de représentants, de leaders de mouvements et partis patriotes, peut réunir les français de coeur et d’esprit de toute origine, en se libérant des ego suicidaires, afin d’établir le programme de redressement salutaire et créer l’enthousiasme qui lui est nécessaire.
Modestement, le jeune quinquagénaire que je suis, invite, n’ayant d’autres moyens pour ce faire, tous ceux qui espèrent cette union, à me le faire savoir sur FB, afin de créer le prime élan, …
Cet appel devrait se propager rapidement si chaque citoyen patriote la relaie en invitant notamment des leaders, des compétents en tout domaine, à se réunir pour établir ce programme de gouvernement.
La France est actuellement divisée en deux, ceux qui sont attachés à notre belle identité et ceux qui la considèrent dépassée jusqu’à parfois pactiser avec ses ennemis avérés.
Pour que vive la France, pour qu’elle redevienne un phare de l’Humanité, l’union des patriotes de toute sensibilité, s’impose. Nous sommes en effet comme en état de guerre sur notre propre territoire.
Nous sommes tous responsables de ce que nous devenons. Partageons cet appel. Que chacun invite ceux qu’ils estiment aptes à y répondre….
Une fois la réunion amorcée, elle se complétera assurémment et permettra la réalisation du programme salvateur établi par ses contributeurs, qui, une fois établi, pourront élire leur candidat à la proche Présidentielle. Il y a donc urgence.
C’est en surmontant son ego que l’on se grandit. Ce dépassement, ce « Servir la France et son peuple », est devenu crucial.

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 1 mois

Terrible !

Il fallait s’en douter. La Turquie a détruit ainsi le patrimoine arménien, les Azerbaïdjanais feront de même.

Faire la guerre, piller, voler, tuer, détruire. C’est ainsi depuis 1400 ans.

En France, l’islam est au « repos » mais on sent les prémices du feu qui couve.

Il y a 30 ans, un Aznavour aurait remué ciel et terre pour alerter les médias et les hommes politiques. Aujourd’hui, c’est silence radio.

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 1 mois

Voici qui leur permet d’éviter de devoir reconnaître un Génocide : En gommant jusqu’à la pensée, il n’est plus utile de précipiter dans les ravins…

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

Si il y en a qui se pose toujours la question, qu’est ce que c’est que l’islam? ils ont la réponse.
Cette secte criminelle moyenâgeuse et satanique s’attaque systématiquement à tout ce qui représente la chrétienté.
Mééééé les bouffons qui dirigent notre pays, déroulent le tapis rouge à l’islam. Bientôt la France deviendra comme cette partie de l’Arménie, un territoire musulman. Les musulmans le disent, ils en rêvent et ils le feront.

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 1 mois

Bonjour,

Merci pour cet article effrayant.

Silence dans les médias : le racisme systémique est plus « porteur ».

Merci à « Front Populaire ».

François des Groux
Administrateur
François des Groux
il y a 1 mois
Reply to  Antiislam

Bonjour @Antislam

J’achète la revue et passe parfois sur leur site. Je ne suis pas tout le temps d’accord mais j’apprécie leur ligne éditoriale.

Onfray se dit de gauche (comme Christine Tasin) et c’est cette gauche-là qui sauve l’honneur.

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 1 mois

Bonjour,

Oui, je viens d’acheter le dernier numéro …

yvank
yvank
il y a 1 mois

A propos de génocide culturel, nous avons assisté il n’y a pas lo ngtemps, à une tentative de « déboulonnage » des statues commémoratives en France, sans que laRem s’en formalise, ou que le Melmanchon s’émeuve. La Marine à toute de même fait part de sa contrariété. Dans l’élan on mettait le feu aux églises. La mafia de l’oligarchie dans son besoin de transformer les pays en centres d’intérêts, s’est arrangée pour que l’immigré se considère en vainqueur, tout lui est dû. La pub met du noir partout, l’islam fait sa petite charia, et les pétasses en marche révisent l’histoire de France afin qu’elle ne déplaise au zimbabwéen, ou à l’arabe. Notre tante nationale, laisse les moquées puer dans tout le pays, pendant qu’on interdit les crèches de noël. Le génocide culturel français, est en marche lui aussi. Le sodomite va devoir signer l’armistice au profit de la Mecque, à cette occasion elle devrait se méfier, elle risque de se faire balancer du haut du minaret

jojo
jojo
il y a 1 mois

en France aussi…….

@D.P.
@D.P.
il y a 1 mois

Pardon, mais sans l’intervention de Poutine les troupes d’Azerbaïdjan ont pu occuper l’Arménie entier. Le nouveau président d’Arménie est arrivé au pouvoir avec l’aide des Américains, il a essayé de jouer le cavalier seul et il s’est démonstrativement distancé de son allier naturel, de la Russie. Et voilà le résultat, qui pourrait être, cependant, pire. 

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 1 mois
Reply to  @D.P.

Le nouvel Adolphe s’en occupe.

Hagdik
Hagdik
il y a 1 mois

Je veux vivre assez longtemps pour voir le jour où toutes les mosquées de France auront été rasées !

Boronlub
Boronlub
il y a 1 mois

Les musulmans nous prennent pour des cons.
Qui leur donnera tort ? Et quand …?
‘That is the question’ messieurs les Londoniens, mais pas qu’à vous …

MORET
MORET
il y a 1 mois

Toutes ces saloperies commises par l’islam et ses adeptes devraient contribuer à réveiller les français et le monde occidental !

ARGO
ARGO
il y a 1 mois

On assassine une deuxième fois le peuple arménien! Curieusement personne n’en parle! Aucun reportage!

durandurand
durandurand
il y a 1 mois
Reply to  ARGO

Bien sûr que non mon ami que les journasalopes n’en parleront pas , il ne faut pas froisser merdogan et l’autre fou sanguinaire d’azerbaïdjanais le dégénéré du bulbe d’aliyev ,et surtout pas réveiller les peuples occidentaux de ce qui se passe en Arménie ce qui ferait tâche dans le paysage covidien !

Lire Aussi