Homosexualité : pour le Vatican, « Dieu ne bénit pas ni peut bénir le péché »

Attention : sujet sensible !*

D’un côté, nous avons le monde LGBTQ++, avec ses dérives, ses excès, sa propagande et ses acteurs parfois extrémistes et ridicules.

De l’autre, une Église sous la férule du pape François, paradoxalement très progressiste sur l’immigration ou l’islam mais restant obstinément fermée sur des sujets tels que le mariage des prêtres ou l’homosexualité, toujours considérée comme un « péché ».

Entre les deux, des Français qui se fichent de l’orientation sexuelle de leurs compatriotes et des homosexuels qui ne demandent rien à personne.

Sans oublier, bien sûr, une minorité conservatrice résolument « homophobe » et une grosse portion de Français d’importation carrément allergiques aux « pécheurs invertis », dûment condamnés dans leur livre sacré et les 57 pays de l’OCI. Il faut dire que dans certaines contrées d’amour, de tolérance et de paix, on les balance même du haut des immeubles…

Personnellement, même si les « marches des fiertés » et autres gay pride avec travestis en moniales enchaînées m’agacent au plus haut point, je me fiche bien de l’orientation sexuelle des gens.

En revanche, en ce qui concerne le Vatican et sa déclaration sur l’homosexualité, deux points me tarabustent :

– Que celle-ci soit toujours considérée comme un « péché » (on connait l’importance de cette notion chez les chrétiens)

– Que le Vatican fasse dire à Dieu que celui-ci « n’arrête jamais de bénir chacun de ses fils […]. Mais il ne bénit pas ni peut bénir le péché » 

Si le fait que l’Église refuse toujours de marier deux personnes de même sexe ne me perturbe pas plus que ça (après tout, on peut toujours se marier à la mairie, se pacser ou vivre en union libre), paradoxale est la condamnation de l’homosexualité par une Église ayant eu tendance autrefois à protéger ses « pécheurs » autrement plus nocifs.

En effet, il y a quelques jours, « l’Église vendéenne » se repentait des abus commis par ses prêtres (43 prêtres agresseurs et 65 victimes recensées dans le diocèse – France Info). Des abus pouvant se compter par milliers dans toute le pays, souvent volontairement cachés par la hiérarchie ecclésiastique.

Une occasion, évidemment, pour les gauchistes, de pointer du doigt la pédophilie dans le clergé tout en oubliant les turpitudes des leurs à une certaine époque (voir les couvertures de Libé et la familia grande du politologue Duhamel).

Finalement, il est peut-être dommage que le Vatican reste arc-bouté sur ses positions quelque peu en décalage avec la société, d’autant plus qu’elle semble encourager l’immigration (invasion ?) musulmane d’un Occident déchristianisé n’assurant plus le refuge des minorités persécutées et… des chrétiens, homosexuels ou non.

* Merci de rester correct dans les commentaires et de respecter le débat

Le Vatican réaffirme que, pour l’Église, l’homosexualité est un « péché »

La Congrégation pour la doctrine de la foi publie un document confirmant l’impossibilité, pour l’Église, de bénir des unions de personnes du même sexe.

Le Vatican a réaffirmé lundi la doctrine de l’Église catholique considérant l’homosexualité comme un « péché » et a confirmé l’impossibilité pour les couples de même sexe de recevoir les sacrements du mariage, réservés à « l’union indissoluble entre un homme et une femme ».

L’institution du Vatican chargée de dire et de préserver le dogme catholique, la Congrégation pour la doctrine de la foi, a publié une réponse à la question : « L’Église dispose-t-elle du pouvoir de bénir des unions de personnes du même sexe ? » « Non », a tranché la Congrégation dans son document, signé par le cardinal Luis Ladaria, préfet de ce puissant office.

« Dans certains milieux ecclésiaux se diffusent aujourd’hui des projets et des propositions de bénédictions pour les unions entre personnes du même sexe, écrit la Congrégation dans le préambule du texte, destiné à clarifier la position officielle du Vatican.

« Lorsqu’une bénédiction est invoquée sur certaines relations humaines, il est nécessaire […] que ce qui est béni soit objectivement et positivement ordonné à recevoir et à exprimer la grâce, en fonction des desseins de Dieu […]. Seules les réalités qui sont en elles-mêmes ordonnées à servir ces plans sont donc compatibles avec l’essence de la bénédiction donnée par l’Église », poursuit la congrégation.

« Dieu n’arrête jamais de bénir chacun de ses fils […]. Mais il ne bénit pas ni peut bénir le péché »

« Pour cette raison, il n’est pas licite de donner une bénédiction aux relations ou partenariats, même stables, qui impliquent une pratique sexuelle hors mariage [c’est-à-dire hors de l’union indissoluble d’un homme et d’une femme ouverte en soi à la transmission de la vie] », assure la Congrégation.

Elle rappelle la position classique de l’Église : « Dieu n’arrête jamais de bénir chacun de ses fils […]. Mais il ne bénit pas ni peut bénir le péché », martèle la Congrégation.

« Pour les motifs ci-dessus mentionnés, l’Église ne dispose pas, ni ne peut disposer, du pouvoir de bénir les unions de personnes de même sexe dans le sens ci-dessus indiqué », conclut la Congrégation, soulignant que le pape François a lu et approuvé ce texte.

Il y a cinq mois, des propos du pape estimant que « les personnes homosexuelles ont le droit d’être en famille » et qu’elles avaient « le droit à être couvertes légalement » avaient provoqué une polémique, avant que le Vatican précise que François n’avait aucunement remis de cette manière en cause le dogme du mariage entre un homme et une femme.

https://www.lepoint.fr/religion/le-vatican-reaffirme-que-pour-l-eglise-l-homosexualite-est-un-peche-15-03-2021-2417791_3958.php

A force de lécher les pieds des migrants, ne risque-t-on pas d’accueillir les mêmes qui éradiquent chrétiens, juifs, yézidis ou homosexuels dans les pays d’islam ?

 

Comme ici, en Irak, un homme accusé d’homosexualité est jeté du haut d’un immeuble par les nazislamistes de Daech

 316 total views,  1 views today

image_pdf

51 Commentaires

  1. Les symptômes liés à une overdose de jus de babouches, bien dégueulasses, marinées en tapis de mosquée ou des émanations de panards immigrés, provoquent les réflexions incohérentes papales. Il faudrait perquisitionner le saint siège pour saisir les stocks de babouches hautement putréfiées qui embrument sa sainteté. L’addiction, lui fait oublier que le concile, dans sa partie encore victime de bandaisons, reste majoritairement homo. Le pauvre François, en delirium tremens, amen, n’a pas reconnu Satan alias Allah et ses boucs égorgeurs.

  2. Oui mais non… Soyons simples : dans un monde normal il est normal que des mâles s’accouplent avec des femelles. Toute la nature est comme ça, même les fleurs. Les pistils entre eux ne font pas de pommes, ni les étamines entre elles non plus. Il n’y a que les pistils avec des étamines qui font des pommes. Si des males veulent s’accoupler entre eux ou des femelles entre elles, cela n’est pas « normal » mais cela les regarde. Ce qui n’est pas normal c’est qu’on érige le pas-normal au normal qu’on le glorifie, qu’on l’exhibe et surtout qu’on nous rebatte les oreilles avec ces histoires. C’est leur vie privée, qu’ils la gardent privée et ne nous l’infligent pas.

    • Alors là, pour une fois, Anne, vous me décevez. Lisez ma réponse à Suricate et vous verrez qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Nous prenons le plus probable et le plus courant comme loi générale, ce qui est faux. Ce n’est pas vrai que toute la nature est comme ça. Mais on peut jouer sur les mots puisque le normal, c’est la norme sauf qu’ici la norme n’est pas un absolu hégémonique, mais seulement le plus probable. Ceux qui sont en dehors de la norme ont le droit, comme les soi-disant normaux, de vivre publiquement leurs particularités. Cela fait partie des richesses de la nature.
      Néanmoins, je vous comprends facilement puisque moi-même j’ai mis beaucoup de temps pour comprendre et admettre cette particularité naturelle.

  3. Je suis homosexuel, en couple depuis 1998, pacsé depuis 2000, marié en 2014 pour protéger mon conjoint vis à vis de notre maison.
    On vient au monde avec une orientation sexuelle qui est acquise.
    On l’assume ou pas.
    Le problème comme pour « zoé », c’est que je ne suis pas « discret ».
    Nous vivons, comme tous les couples, avec notre bonheur et les soucis de la vie.

    • Vous êtes homo. En tant que créature de Dieu vous êtes aimé autant que les autres (car vous admettez que vous êtes différent, autre, non dans la normalité de ce que pour quoi l’Homme est fait, constitué). Mais vos comportements sont en dehors de la normalité, de ce que pour Dieu a créé l’homme. Vous êtes dans un état de révolte contre la Création, donc contre le Créateur; en cela vous êtes en état de pécheur et l’Eglise ne peut acquiescer cela, je pense que vous comprendrez cela aisément. (même si l’Eglise est pervertie par bon nombre de Judas, cela n’est pas nouveau).

      • Attention, vous croyez connaître la normalité. Et si vous étiez trompé par les apparences ? Vous n’avez pas conscience que la nature fait n’importe quoi et est régie par les lois des probabilités. Par exemple, les combinaisons génétiques se font au hasard et ça peut donner n’importe quoi. C’est le cas des embryons non viables qui disparaitront rapidement ou même qui survivront quelques jours ou semaines. Certains se développeront puis mourront après quelques mois. Même des enfants développés ne survivront pas longtemps: ils mourront à la naissance ou quelques temps plus tard, ça peut aller jusqu’à l’adolescence. Tous ces enfants conçus naturellement n’ont pas de descendance mais la nature recommence perpétuellement à faire ce que l’on dit à tort être des erreurs de la nature.
        J’ai lu il y a déjà longtemps le témoignage d’un jeune indien persécuté car homo. Il disait qu’il n’y pouvait rien s’il n’était pas attiré par les femmes, seuls certains hommes assez rares provoquait une émotion d’attirance chez lui. Sa nature est comme ça, c’est une réalité. Les croyances inventées par des humains se croyant supérieurs sont fausses, c’est de ça qu’il faut prendre conscience.

  4. Bonsoir !
    J’ai lu votre article ainsi que les commentaires .
    Je pense qu’en général, il en ressort que l’on confonde  » RELIGION, RITES » et « CROYANCE »
    Pratiquer , se rendre dans au temple ( je veux dire lieu de prières) ne veut pas dire croire ,avoir une croyance .
    Pour ce qui’est de notre sujet .
    Les homosexuels savent que dans la Bible parmi ce qui est défendu, il y a les relations autres qu’entre un homme et une femme . Ils savent qu’ils n’ont pas droit au mariage.
    De même que deux divorcés n’ont pas droit de se marier une deuxième fois à l’église.
    On le sait point . Il,reste’la possibilité d’une bénédiction mais elle n’est qu’une petite cérémonie et pas un mariage.( comme certains le pensent)
    Un divorce ,remarie à la mairie n’est pas exclu pour autant de l’Église.
    Un homosexuel peut aller à l’église . Il peut prier chez lui et si son cœur est bon il fera parti des élus .

    J’ai’ete un peu longue mais je ne suis pas érudite en la matière.

  5. L’Eglise est dans son rôle de guide spirituel et moral de la société. Qu’elle y reste !
    Quand vous vous intéressez amoureusement à une personne du même sexe et que vous savez que statistiquement, vous avez 9 « malchances » sur 10 de ne pas lui plaire en retour, quelles que soient vos qualités physiques, intellectuelles et morales, n’est-ce pas un châtiment déjà bien grand pour ne pas y ajouter des discriminations civiles et pénales ?

  6. Je tiens à m’excuser auprès de certains sur ce que je vais dire. Il est inconcevable de croire et penser que l’humanité s’est créée avec des infirmités. Pour être arrivé à ce que nous sommes, la reproduction de l’individu, le genre humain, n’a pu se reproduire que grâce à deux êtres complémentaires qui ont échangé leurs hormones en accomplissant un acte compatible à une reproduction de la race. 
    N’oublions pas qu’au départ l’humanité n’existait pas, nous sommes par mutation descendant d’une petite bactérie (ou cellule) qui a pris naissance dans une mare d’eau croupissante voici des millions d’années. Ensuite, les mutations se sont enchaînées, du petit têtard frétillant, aux géants dinosaures, les apports cosmiques tombés sur cette planète, ont fini par engendrer les êtres que nous sommes.
    Et ce n’est pas fini, l’évolution que nous connaissons actuellement, OGM, pesticides, tabagismes même électroniques avec leurs produits nocifs, divers drogues variées qui réduisent considérablement les actions du cerveau, les vaccins actuels qui ne sont pas aux points nous mènent tous droit à la stérilisation de l’individu, et même s’il peut se reproduire l’ARN de leur vaccin salvateur se greffe sur notre ADN, entrainant un changement dans nos cellules qui se rapportera à un changement de l’individu ou après plusieurs générations l’humain que nous sommes sera changé définitivement. 
    Comment voyez-vous l’avenir ?

    • Et alors ? Que voulez-vous démontrer ? C’est l’homosexualité que vous appelez infirmité ???? Vous osez ???? L’homosexualité est une pratique minoritaire mais qui existe depuis le début de l’humanité et même chez les animaux. Les homos ont autant le droit de vivre que vous. Que l’humanité ait évolué en se reproduisant c’est un fait mais cela n’empêche pas que des hommes et des femmes, célibataires ou pas, homos ou hétéros, ne se sont pas reproduits mais ont apporté énormément à l’humanité… on peut penser entre un millions d’autres à Léonard de Vinci, vraisemblablement homosexuel, sans enfant…
      Quant à votre question finale, nous en parlons régulièrement dans nos articles et les commentaires.

      • Exact! Même chez les Grecs! Je ne sais pas si je peux le dire, mais même chez les nazis qui se prétendaient être une race supérieure il y en avait un grand nombre, même chez les SS! Moi, du moment que les gens vivent leur vie sans empiéter sur celle des autres, ça ne me dérange absolument pas! Je n’impose pas mon style de vie aux autres, et c’est cela la tolérance! Chacun sa vie!

      • Toutes les civilisations ayant porté aux nues l’homosexualité, avec la pédophilie ont terminé dans les abysses de l’histoire. Il en sera de même aujourd’hui, car cela est contraire à ce que l’on est. Chassez le naturel, il reviendra au galop et le naturel est un homme et une femme, point barre. Prendre la dépravation de la nature pour chose normale est vouloir se précipiter dans autre chose que ce que pour quoi l’Homme, avec un grand H est fait. Il en est de même avec toutes drogues, toutes autres perversions.

        • Les choses sont simples. Vous êtes un homme prisonnier de ses idées toutes faites, de sa religion ou de son éducation, vous êtes le produit d’un moralisme à deux balles qui, pour se sentir exister, a besoin de croire que le monde serait comme il le veut. La nature est notre ennemie, depuis toujours. La nature de l’homme c’est sa culture, sa grandeur c’est de permettre à des êtres humains de vivre et de participer à la société quelles que soient leur sexe, leur sexualité… Il n’y a aucune perversion dans l’homosexualité. Il est aussi idiot de vouloir imposer aux hommes de faire l’amour avec des femmes s’ils n’en ont pas envie que d’imposer aux êtres humains de croire en Dieu. je vous plains quelque part mais je n’ai aucun respect pour vous, homme prisonnier, aux idées bornées. C’est à cause de gens comme vous que l’islam prospère, sur des idées toutes faites, sur la croyance que d’aucuns détiennent la vérité. Par ailleurs le jour où vous apporterez autant au monde qu’un Alexandre, qu’un Socrate… bien que la Grèce ait fini par être vaincue par Rome, vous pourrez la ramener. Grèce qui ne s’est jamais préoccupée d’imposer ou d’interdire des relations homosexuelles et n’en faisait pas un fromage. Et parler d’homosexualité comme d’une drogue ou d’une perversion prouve que, en sus d’être un ignorant, vous êtes un pauvre type. Fermez-la sur ce site, point barre vous faites honte à l’humanité.

          • Il ne faudrait pas s’emporter à penser que vous détenez la vérité, vos idées sont généralement bonnes, mais comme chaque individu, il y a des choses qui nous révoltent, mais malgré ça aucun changement radical ne pourra y faire, nous devons
            supporter les idées des autres même s’ils sont plus ou moins juste pour soi-même. Du moment que chacun respecte l’autre il n’y a pas de haine ni d’envie, la paix est assurée. L’islam est une tout autre chose que nous devons TOUS combattre. Merci

          • Il ne s’agit pas d’idées ici mais de valeurs. On n’est plus au Moyen âge où l’on brûlait les « Sodomites » et autres femmes accusées d’être sorcières car soignant par les plantes et compagnie. Hors de question de permettre à des dingos d’utiliser les commentaires de RR pour véhiculer une vision du monde menant à des horreurs.
            Et comme des obsédés de la prétendue « nature humaine » ne peuvent s’empêcher de venir pourrir le débat, nous fermons les commentaires. Merci à tous pour le niveau élevé du débat et les échanges plus qu’intéressants.

      • Bonjour Madame TASIN:
        je parle d’infirmité (faiblesse physique. défaut, imperfection de notre conscience, de notre nature, affection accidentelle ou congénitale, etc.) Je n’ai pas dit, monstruosité, qui correspondrait assez à votre « écœurement », vous m’en voyez désolé.
        Bonne journée à vous et mon soutien à vos actions

  7. Alors là il est gonflé le curé supérieur, la pédophilie et toute sorte de pratiques sexuelles sont encouragées à cause du vœux de chasteté aussi rétrograde chez les ecclésiastiques, que l’avilissement des femmes chez les ayatollahs, et il pousse l’infamie a condamner l’homosexualité.
    Que suis je heureux dans mon athéisme radical.

    • Pour combien de temps, votre athéisme radical ? Le temps de votre vie, le temps qu’il vous reste à vivre. Et ensuite ? A vous de choisir en votre âme et conscience.

      • Chacun a le droit de croire ou de ne pas croire, mais nous réclamons ici un droit égal, hors de question que, ici, quelqu’un se fasse menacer et critiquer parce qu’il croit ou parce qu’il ne croit pas. On a assez à faire avec l’islam sans avoir en plus des chrétiens qui les imitent, même si ce genre de chrétiens est plus qu’une minorité

        • Merci Christine, être athéiste ne signifie pas l’incroyance, j’ai tendance à être pragmatique, pourtant il existe des choses inexpliquées que ni la science ni la religion ne démontrent exactement. La première est la naissance de notre planète et sa vie. Qui peut prétendre et surtout imposer sa vérité à ce sujet. Croyants où pas, on à tous envie de bien vivre le temps très court qu’offre l’existence terrestre source de joie et de tristesse, chacun a besoin où pas d’être entouré de ses semblables en plus où moins grand nombre, pour moi le bonheur commence à deux. Beaucoup n’ont pas cette chance.

  8. Ce pape n’est pas seulement un vieil imbécile qui refuse obstinément des femmes prêtres mais il a nommé des « dignitaires » ecclésiastiques homosexuels voire pires et n’a pas lutté pour les mesures prises par son prédécesseur Benoit.

  9. Jésus a dit : il faut haïr le péché, non pas le pécheur. Donc, on fout la paix aux homos (la sexualité, comme la religion, c’est privé). ça ne regarde qu’eux.
    Par contre, dénoncer les dérives des lobbies, c’est autre chose.
    Quant à cet anti-pape, qu’il retourne en Argentine.

  10. l’Eglise, en particulier le Vatican, a certainement besoin d’une bonne épuration, mais pas de revenir sur ce qui est un péché et sur ce que ne le serait pas .L’homosexualité active est un péché dans l’Ancien Testament, c’est confirmé par Saint Paul dans l’Epitre aux Romains, pourquoi cela devrait-il changer ? Nul n’est plus enchaîné à la religion catholique ni a ses sacrements.
    Par contre le célibat des prêtres est d’un tout autre domaine et d’une invention relativement récente.

    • A mon avis, cela doit changer (au sujet de l’homosexualité) car nos connaissances sur le contexte historique ont changé ainsi que nos connaissances sur les lois de la nature. Aujourd’hui, nous sommes suffisamment armé en connaissances pour savoir que l’homosexualité est une caractéristique tout à fait naturelle de certains humains. Cela prouve que l’inspiration de Saül-Paul n’a rien de divin et s’il a pété les plombs sur le chemin de Damas, c’est dû à un effet psychologique du fait qu’il était en contradiction avec lui-même. En tant que juif, il a eu un fort conditionnement sur l’entraide prioritaire entre juifs et le voilà en train de persécuter d’autres juifs … La marmite a explosé, il ne pouvait plus tenir. D’où sa crise de folie.
      Cela prouve aussi que l’ancien testament ne vaut pas tripette !! Mais les ignares continuent de le mettre dans la soi-disant parole de dieu. Isaïe (ou Esaïe) avec son dieu observant le cercle de la Terre sur lequel les hommes s’agitent comme des sauterelles montre qu’à cette époque on croyait que la Terre était une galette plate circulaire. Il n’y a rien de vrai dans ces écrits anciens basés sur des apparences.
      En toute logique, puisque seul Jésus est le fils de dieu en contact direct avec lui, son enseignement dans les Evangiles devrait être prioritaire sur tout le reste. Si cela avait été affirmé clairement on aurait évité bien des horreurs et massacres.
      A noter que la plus mauvaise invention des hommes est la notion de péché. Les Hébreux avec Abraham ont été, paraît-il, chercher cette conception absurde en Egypte. Et voilà ! Je suis pécheur, donc coupable et fautif, et donc je dois être puni. Mais malheureusement, on ne s’est pas arrêté là. On s’est mis à dire: celui-là, là-bas, c’est un pécheur, il est fautif, il est coupable, il doit être puni … d’où un bon argument pour persécuter et tuer ceux qui ne plaisent pas. La notion de péché n’est pas exploitée dans l’Evangile de Thomas, mais ces abrutis des conciles de Nicée (325 en Turquie) et Constantinople, en fixant les bases du christianisme, ont éliminé cet Evangile, les conceptions juives de l’ancien testament ont triomphé. Voir les livres d’Emile Gillabert (1914-1995).

      • Vous en savez des choses !! Wouhaaaaaaaaaaaaa. Vous prenez un prétentieux et fêlé du bocal, le chuiche ’Emile Gillabert et en faites votre religion perso. Bigre.

        • Je ne crois pas qu’Emile Gillabert était suisse. Il habitait du côté de Montélimar. Quand vous aurez pris une petite dose de ses livres à raison d’une heure par semaine pendant une dizaine d’années, vous pourrez commencer à vous libérer de vos conditionnements. Même s’il n’est pas le seul dans cette voie et si vous vous intéressez aux évangiles, vous pouvez lire « La procès de Jésus à la lumière de la gnose » (1986) dans lequel l’évangile de Thomas est détaillé. Mais si vous tenez à rester chrétien, cherchez ailleurs.

      • Merci @Armand pour ce très intéressant commentaire.

        J’ai été élevé avec une morale (le bien/le mal, la politesse, le respect… bien sûr, issue d’une éducation à la base judéo-chrétienne) mais cette notion de péché m’est complètement étrangère.

        J’ai l’impression toutefois que cette notion prend plus d’importance chez les juifs (en plus des interdictions habituelles, que se passe-t-il si je ne respecte pas les 613 mitzvot ? – Il serait intéressant que des lecteurs juifs répondent à cette question) et chez les musulmans (voir l’article tragico-comique de Raoul Girodet sur ce qui est haram ou pas en sexualité – https://resistancerepublicaine.com/2021/03/15/lislam-interdit-la-pipe-et-la-branlette/)

        • Merci François pour cette réponse encourageante. Tu as eu de la chance de ne pas être traumatisé par la notion de péché. Dans mon enfance les menaces d’un horrible enfer annoncées au catéchisme me terrorisaient. Depuis, l’enseignement du caté a heureusement beaucoup évolué.
          Au sujet des 613 règles juives, j’y ai jeté un coup d’œil et j’ai l’impression qu’il y en a beaucoup moins en réalité. Il y a bien 613 lignes mais classées par chapitres. Et d’un chapitre à l’autre, des règles semblables sont répétées.

  11. Je vais retrouver un quart du Vatican avec moi en Enfer où je suis sûre d’aller étant une grande libertine ?

    • oh la coquine !
      Jésus n’a pas méprisé les femmes légères et même les prostituées.
      Vous connaissez l’épisode où il a défendu une femme qui allait être lapidée  » Que celui qui n’a pas péché lui jette la première pierre ! »
      Jésus c’est Jésus
      Le Vatican c’est le Vatican ………………….avec tout ce qui s’y passe : (

  12. Bonjour ,avec ce pape On voit le vrai visage de Eglise , permissive et solidaire avec l’immonde idéologie qui prône le massacre d’innocents , Permissive et protectrice avec ces propres prêtres pédophiles, et répressive contre ceux qui veulent vivre la sexualité de leur choix. Soyons sérieux quelles que soient les religions elles ont toutes un mécréant jardin qu’elles exploitent à leur convenances , libre à leurs disciples de croire dans irréel. , Du moment qu’on nous impose pas leurs barbares coutumes .

  13. Ne confondons pas la loi coranique avec la loi biblique. L’une tue, l’autre pardonne, quand bien même cette dernière dénonce l’homosexualité comme dérive de ce que Dieu destine aux êtres humains.
    Pour une fois, au moins pour ce sujet, je soutiens le pape car il ne peut contredire les paroles bibliques. J’assume mon soutien.

    Mais, je ne le soutiens pas quand il diabolise encore tout récemment le RN. Bien essayé après son voyage en Irak pour endormir les Chrétiens – ou non Chrétiens – de France pour qu’ils ne votent pas MLP. Ce voyage est à mon avis moins pour les Chrétiens d’Orient que pour Soros via macron. Une stratégie digne de satan pour qui il ne cesse d’oeuvrer. À vrai dire, je ne le crois même pas sincère sur l’homosexualité, mots plus plaire aux muzz.
    Cependant, et j’insiste, je ne puis être d’accord sur l’avis porté dans l’article sur les déclarations dudit françois du vatican sur le fond.

    • @vent d’est , désolé les deux religions ont assassiné des innocentes victimes , avec vous oubliez les milliers êtres humains lâchement brûler sur des bûchers par des prêtres catholiques pour leur croyance des ténèbres , ou par les conquistadors pour imposer la religion catholique . pour ces deux religions leur dieu pardonne leurs crimes ….

      • @ Jean François de la carbonniere
        Relisez mon commentaire.
        Je parle des recommandations christiques, pas de ce qu’ont fait des hommes cruels dans d’ailleurs toutes les religions, même chez les Bouddhistes pourtant montrés en exemples.
        Jésus-Christ n’a jamais appelé au meurtre, mais au pardon, à la tolérance, à la rédemption, à l’amour du prochain, ce qu’il pratiquait lui, ainsi que décrit dans les Évangiles.
        C’est lassant de rencontrer des personnes qui ne prennent pas la peine de lire correctement les commentaires, ou ne font que les survoler, et qui réagissent à contresens.

    • Je ne me souviens pas avoir lu, dans la littérature néo-testamentaire, notamment dans les évangiles synoptiques, une condamnation de l’homosexualité.
      La littérature vétéro-testamentaire, c’est autre chose…

      • Pardon :j’avais oublié saint Paul , qui, dans une de ses épîtres, condamne l’homosexualité. Mais il est nourri d’Ancien Testament ; et nous sommes dans une autre époque.

      • Vite vite relire ou découvrir les Lettres de St Paul !
        La lettre aux Romains chapitre 1 verset 27 ( perversions sexuelles)
        Il en remet une tranche dans la première lettre aux Corinthiens au chapitre 6 versets 9 et 10 ,il y va fort contre les homosexuels ,les travestis mais pas seulement les adultères en prennent aussi pour leur compte MAIS le verset 11 est un verset d’espoir chacun peut être sauvé ( lavé)

  14. Qu’on foute la paix aux homosexuels tant qu’ils n’égorgent pas leurs semblables, tant qu’ils ont une vie discrète ne perturbent pas la sté chacun sa vie et le principal est le bonheur de tous.

    • Exactement, peut importe, du moment qu’ils restent calmes , nous respectent et nous respectons .

    • Merci Zoé pour ce commentaire, je suis un hétéro en principe pur et dur, on verra avec l’âge on ne sait jamais, chacun fait ce qu’il veut avec son corps et son esprit, la règle absolue et inviolable est le consentement mutuel. Respectons l’âge légal de majorité 18 ans, en deçà deux ados de 15 ans qui découvrent le plaisir charnel consenti, nous l’avons tous vécu, est naturel. Le pape est bien mal placé, incarcéré dans sa dictature pudibonde, pour définir le péché.

    • Je comprends votre violence………..Je ressens aussi ce sentiment de haine contre ces personnes qui parlent , qui jugent et qui condamnent au nom de DIEU tout en affirmant que DIEU est AMOUR donc contraire de haine et du mal. En tant que PÈRE tout simplement: L’ÉGLISE a Tort et un jour viendra un saint homme, un saint père , un Pape à l’mage de DIEU les accueillera ………………

    • Deux lignes pour écrire ça???Vous êtes « horrible »!!!

Les commentaires sont fermés.