La France est devenue une république bananière et Macron est un roi nègre blanc

(Georges Orwell : « 1984 »)

« La France est devenue une république bananière et Macron est un roi nègre blanc »

Lorsqu’on parlait des États africains, il n’y a pas si longtemps, on parlait de républiques bananières et de leurs dirigeants, des Présidents ou des rois « nègres. »
On se croyait alors très drôles ou très malins et on se permettait de critiquer et de mépriser ces pauvres pays africains pillés par tout le monde et soumis aux diktats des grandes puissances occidentales.
On donnait quelques millions à ces dirigeants et, en contrepartie, on pouvait leur voler toutes leurs richesses naturelles de surface ou de sous-sol.

Aujourd’hui, l’Afrique est toujours aussi malade, mal traitée et mal gouvernée par ses dirigeants presque tous corrompus, mais nous sommes nous aussi, la France, entrés dans le club des républiques bananières. Sans même avoir l’avantage réconfortant des bananes…

Nous avons, nous aussi, un grand malade, un psychopathe, un voyou et un criminel sanguinaire à la tête de notre pays qui, de surcroît, permet à de nombreuses puissances étrangères ennemies (avons-nous encore des amis ?) de venir se servir chez nous, de nous voler notre patrimoine et nos ressources. Notre immobilier, notre hôtellerie, nos entreprises, nos banques, notre commerce, nos barrages, nos centrales électriques et toutes nos ressources énergétiques, nos réseaux, nos routes, nos autoroutes et nos chemins de fer, nos hôpitaux, nos ports et nos aéroports, nos centres commerciaux, nos cinémas, nos musées, notre patrimoine historique, châteaux et monuments, nos stades, nos équipes de foot, etc.
Je ne suis même pas sûr que Versailles, l’Arc de triomphe ou la tour Eiffel soient encore à nous…
Nous ne possédons plus rien !

Actuellement, ce grand malade se bat pour assassiner un maximum de Français, comme il s’y est engagé devant ses patrons de l’empire mondialiste. Le Coronavirus, qui est le produit de manipulations génétiques du laboratoire P4 à Wu-Han est un produit français pour un certain pourcentage, car la France fait partie des investisseurs de ce labo bien planqué en Chine.
En fait, ils se sont fait avoir, car la pandémie était prévue pour démarrer en Europe ou en Afrique. Pas de bol, ça a fuité en Chine et tous les yeux se sont tournés vers ce laboratoire.

L’argent de nos impôts aurait un million de façons positives d’être utilisé, mais non, on fabrique de nouveaux virus pour tuer des humains…
Depuis au moins 40 ans, on supprime des lits, des chambres et des services, des cliniques et des hôpitaux. On doit bien en être à 50 ou 60 000 lits.
Et aujourd’hui, en pleine pandémie, Macron continue de faire fermer des chambres dans nos hôpitaux.
Et puis, il a interdit les masques, au début, ensuite il a interdit l’hydroxychloroquine, il a décrié, sali, menacé, condamné Raoult, le seul qui avait des résultats positifs et rapides, puis il a interdit l’ivermectine qui est extrêmement efficace, puis il a confiné les Français pour les empêcher de communiquer, puis le couvre-feu. Il veut les rendre fous pour qu’ils se suicident.

Maintenant, il veut nous faire « vacciner » avec des substances mortelles à effet différé qui sont tous sauf des vaccins, mais des produits dangereux dont des centaines de milliers, peut-être de millions de citoyens mourront dans les mois et les deux prochaines années à venir.
Un vaccin demande une dizaine d’années d’études pour arriver à un résultat encore incertain et obtenir l’autorisation de mise sur le marché.
Là, ça a pris moins d’un an ! C’est n’importe quoi.
Quand on interdit les médecins, les traitements et les médicaments qui guérissent et qu’en même temps on contraint les gens, par la menace, à se faire injecter des substances inconnues, dangereuses et potentiellement mortelles, c’est qu’on a un petit projet de génocide, non ?

Il a fait assassiner des retraités au Rivotril dans les Ehpad où ils sont déjà mal traités. Il a interdit toutes les activités sociales, il a assassiné le monde du travail et l’économie du pays, il interdit de construire des centres de soin et de recruter du personnel soignant.
Par contre, à Paris, un hôpital entier est vide et réservé à cette ordure et aux politiques.
En Chine, dès le début, on a construit d’énormes hôpitaux en dur en quelques jours… !
Il vole de l’argent aux Français par des amendes sur le confinement ou les heures de sortie et amasse des fortunes qui iront aux immigrés, aux banlieues, aux racailles, aux vermines et aux musulmans, son meilleur électorat.

Et pas un Français ne s’émeut de tout ça, ne s’en étonne, ne rouspète, ne demande d’explications…
Je suppose qu’on a aussi volé, au passage, les cerveaux des Français, les valeurs que leurs ancêtres leur ont transmises, leur attachement à la terre de ces mêmes ancêtres, leur patriotisme, leur amour de la France et leur fidélité à son histoire, sa culture et tout ce qu’elle a pu donner de beau depuis des siècles et qui lui a permis de rayonner sur le monde.

Dans les années 50, personne n’aurait toléré un Président qui se serait comporté de cette façon.
Il y aurait eu aussitôt une révolte sanglante.
Même de Gaulle qui était un vrai Français et un bon chef d’État attaché aux valeurs de son pays a failli être assassiné plusieurs fois (5 fois) : (Pont-de-Seine (Aube) 8 septembre 1961, Élysée 23 mai 1962, Petit-Clamart 22 août 1962, École Militaire 31 juillet 1963, Toulon 14 août 1964).
Et lorsqu’il a compris que les Français n’étaient pas contents, il a fait un référendum et il s’en est allé sans faire d’histoire, peu attaché qu’il était aux honneurs et aux ors du pouvoir. C’était un homme simple.

Et ensuite, ça a été la catastrophe jusqu’à ce jour et pour longtemps…
Alors, excusez-moi, mais aujourd’hui les Français ont de la rillette à la place du cerveau et du jus de navet dans les veines.
Les Français sont devenus des larves, des loques humaines.

Ils se foutent complètement de leur pays et du devenir de leurs enfants.
Ils veulent juste consommer, bouffer et boire à en crever, regarder du foot à la télé et avoir 1 mois de vacances au Club Med pour prendre le soleil ou se taper des filles. Sinon, ils sont verts de trouille, mais ne lèveront pas le petit doigt. Ils seront des lâches jusqu’à la dernière minute, lorsque les troupes de l’islam viendront violer leurs femmes et leurs filles et décapiter toute leur famille pour libérer des logements.

Alors, puisque les Français se foutent de leur pays, notre roi nègre n’a aucune raison de se gêner pour dilapider le peu qui reste encore dans les caisses et, sous la coupe des puissances mondialistes dont il est le servile valet, organiser méthodiquement et toujours sans la moindre opposition l’immigration actuelle et à venir de dizaines de millions (500 000 par an) d’immigrés arabo-africains musulmans à peine sortis de la sauvagerie tribale, barbares et sanguinaires qui sont là dans le seul but de nous faire disparaître et de nous remplacer.

Ils récupèreront nos maisons, nos propriétés et nos appartements que nous avons mis des vies entières à travailler dur pour les payer et pouvoir les laisser un jour en héritage à nos enfants.
Croyez-moi, ça ne sera pas perdu pour tout le monde.
Nos enfants, comme nous, seront massacrés et n’auront pas besoin d’héritage.

(Aldous Huxley : « Le meilleur des mondes »)

La même chose se prépare dans toute l’Europe occidentale.
Le projet mondialiste est clair : métissage général (voir toutes nos femmes blondes avec des nègres), disparition de la race blanche (les faces de craie), disparition du droit à la propriété, disparition de l’enseignement et de la culture, disparition des religions (même l’islam sera laminé, interdit et violemment éradiqué par les troupes de la mort de l’empire mondialiste, après avoir été utilisé comme arme d’extermination massive), disparition de la démocratie qui deviendra interdite, disparition de la laïcité au profit d’une sorte de religion d’État sous forme de culte au mondialisme et aux dieux vivants (Soros ?!) de l’empire, disparition du droit de propriété et de posséder de l’argent ou toute valeur refuge ou fiduciaire qui permettrait à un citoyen de s’enrichir et de poser problème dans la société.

Tout travailleur recevra une solde juste suffisante pour se nourrir et éventuellement se loger, sans aucune possibilité d’épargne.
Il n’y aura plus de système de santé, plus d’hôpitaux, plus de lieux de soin, presque plus de médecins. Les malades mourront de leurs maladies ou seront euthanasiés pour ne pas contaminer les sains et les familles devront payer l’euthanasie et l’incinération.

Tout cela c’est le projet des puissances impériales mondialistes qui ont pour but de ramener la population mondiale à environ 2 milliards d’humains et à limiter les naissances pour que ce chiffre ne soit jamais dépassé. Toute naissance au-delà des quotas autorisés sera sanctionnée par la mort de l’enfant.
Il n’y aura plus de « peuple », mais un vivier d’esclaves hébétés, hagards et terrorisés dont le seul droit sera de travailler 12 heures par jour (au minimum) pour leur bienfaiteur qui leur permettra d’avoir une rémunération alimentaire quotidienne.
Tout le monde sera obligé de travailler, en ville ou à la campagne, dès l’âge de 10 ans et jusqu’à sa mort. De toute façon, pas de travail pas de salaire et donc la mort.

Les criminels, voleurs ou assassins, seront abattus immédiatement sur le lieu de leur crime par les troupes impériales de la mort. La famille devra payer la cartouche et se débrouiller pour faire disparaître le corps.

Bien sûr, aucun lieu de rencontre ou de plaisir. Pas de restaurants, pas de débits de boissons, pas de structures pour la pratique des sports.
L’alcool sera interdit car mauvais pour la santé et donc mauvais pour la productivité dans les usines.
Pas de voitures ni de motos ou autres. Tout le monde sera transporté par des transports collectifs publics, comme maintenant, car la rentabilité au travail en dépendra et l’empire sera très attaché à ce que la production soit toujours maintenue au maximum.

(René Barjavel : « Ravages »)

Pas de livres. Les livres seront interdits et détruits, car ils incitent à réfléchir et sont donc des objets qui peuvent pousser au rêve de liberté, à l’indignation, à l’insoumission en attendant la révolte physique, la sédition et l’insurrection de masse…

(Ray Bradbury : « Fahrenheit 451 »)

La seule distraction sera la télévision avec une seule chaîne d’information permanente, de films et de spectacles produits par l’empire mondialiste pour le meilleur abrutissement et la manipulation des masses.

La vie sera beaucoup plus simple.
Aujourd’hui, nous avons des vies beaucoup trop compliquées et nous ne produisons plus rien. Tout a été fait pour favoriser la paresse et l’inactivité. Nous sommes trop instruits, trop cultivés et cela nous conduit à nous plaindre pour un oui ou pour un non.
Nous avons des milliers de loisirs qui nous éloignent de l’esprit du travail et qui coûtent cher à nos employeurs.
Nous aspirons tous à gagner beaucoup d’argent et à accéder à la richesse et à une vie de plaisir.
C’est très mal, très mauvais.
Nous serons là pour travailler pour l’empire et ne rien demander de plus en nous estimant très heureux de ne pas être tués pour notre mauvais esprit.

Voilà comment je vois les Français et leur avenir…
Je salue les très rares hommes encore bien dotés en « cojones » qui vivent dans ce pays et je ne parle donc pas pour eux… !

À noter une information grave de dernière minute :
Les dictateurs Macron et Darmanin ont dissous Génération Identitaire sans aucun motif valable, juste par perversion et parce que la dictature ne supporte pas qu’on lui résiste, ne fût-ce que par des mots… C’est ça la vraie haine et la vraie violence !!
Christine Tasin nous dit clairement dans sa vidéo l’horreur de ce que représente une telle décision !
https://resistancerepublicaine.com/2021/03/03/les-dictateurs-macron-et-darmanin-ont-donc-dissous-gi/

https://ripostelaique.com/la-france-est-devenue-une-republique-bananiere-et-macron-est-un-roi-negre-blanc.html

 49 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Alors, il ne nous reste plus qu’à nous inspirer de ceux qui font trembler macron, sa clique, l’assemblée des pleutres, et le tableau sera achevé

  2. L’État n’administre plus les cités dites sensibles et les zones de non-droit. Il se rattrape en asservissant le reste de la société, c’est à dire la masse des citoyens qui gagnent leur vie honnêtement, payent leur impôts, et sont respectueux des lois. Jusqu’à ce que ceux-ci secouent le joug qui les écrase! Citation de Pierre Reverdy in Le Livre de mon bord : La société, ce n’est pas l’État. L’État n’est que le gérant d’une société anonyme qu’il a pris l’engagement de servir, mais qu’il ne se charge, en réalité, que d’exploiter.

  3. C’est la descente aux abîmes, rien ne semble pouvoir l’arrêter, surtout pas les Français d’aujourd’hui. Peut-être que le maréchal Juin avait raison : « la France est en état de péché mortel »… C’était en 1962 !

  4. “Pas d’inégalités si personne ne possède rien.
    Pas de pollution si personne ne peut sortir ou travailler.
    Pas d’instabilité politique si quelques personnes se partagent tous les pouvoirs de la planète.
    = La logique implacable du Grand Reset.”

    “Le socialisme à l’échelle mondiale” : L’animateur de Sky News démolit les élites de Davos et le système du “Great Reset” :
    https://www.aubedigitale.com/le-socialisme-a-lechelle-mondiale-lanimateur-de-sky-news-demolit-les-elites-de-davos-et-le-systeme-du-great-reset/

  5. Laurent Droit , merci pour ton magnifique article … je partage autour de moi tes mêmes pensées ! Les Français d’aujourd’hui ne sont plus patriotes comme l’étaient leurs parents . Ils ne sont que des Zombis ou des moutons qui se laissent mener à l’abbattoir sans se rebiffer …. ils sont comme ces pauvres Juifs résignés et obéissants que l’on menait aux chambres à gaz .. parfois ils étaient mille personnes menées par seulement quatre SS ….. c’est ce qui arrivera en France bientôt…

  6. Laurent je suis si heureuse de vous retrouver. Votre clairvoyance vous honore et bcp de français pensent comme vous. Je voudrais tant que votre témoignage soit lu par toute la France.

  7. Le « meilleur des mondes » d’Aldous Huxley, en marche … Mais il n’est pas arrivé … La résistance, fait de minorités lucides et courageuses, ne manquera pas de s’exprimer. Il ne suffit pas d’interdire le mouvement GI pour supprimer l’esprit de bon sens qui les anime. Cette suppression indigne ne peut que favoriser le développement de la résistance qui doit idéalement se concrétiser, rapidement, par l’union, en un seul mouvement, de représentants sincères et désintéressés de tous les français de coeur et d’esprit de toute origine, pour se libérer de tout ce et ceux qui tuent la France et pour la reconstruire.

  8. En ce moment, ce n’est plus une république tant l’anarchie explose !

    • SURVIVALISME et ses techniques et enseignement. La révolution vous pouvez l attendre encore longtemps mon bon monsieur vu le nombre de larves dans ce pays

Les commentaires sont fermés.