Les écolos-fachos de Bordeaux virent les locataires modestes… histoire de Gaëtan

BORDEAUX, LA MARCHE EN AVANT

Sud Ouest publie aujourd’hui le bilan de l’année immobilière 2020. Des prix, à Bordeaux, quasi stables, une baisse des prix dans les banlieues islamisées et une forte progression dans les zones déjà chères, huppées, comme Arcachon, le Cap Ferret…

SO 210227 Immo bordeaux 2.jpg SO 21020227 immobilier 1.jpg

SO 210227 Immo bordeaux 2.jpg

Ce mouvement des prix traduit l’évolution sociologique de la ville. Les Bordelais votent avec leurs pieds et se rassemblent dans les zones françaises… Les acheteurs sanctionnent l’insécurité dans Bordeaux intra-muros, et les villes à forte densité HLM voient leurs prix nettement baisser.

Le journaliste n’a pas remarqué ce phénomène, qui saute pourtant aux yeux. Ce que titre le journal régional, c’est que les prix ont « résisté malgré la pandémie ». Ce n’est pas faux, ce n’est pas une fake-new. Mais c’est juste un mensonge par omission.Très habituel pour ce quotidien.

L’équipe municipale, écolo-islamo-socialiste, aux commandes de la ville continue, poursuit la politique de l’équipe Juppé. Elle exproprie, préempte, pour créer du « logement social ». Une véritable chasse à la propriété privée. Elle subventionne avec nos impôts un « office foncier » chargé de constituer des « réserves foncières » (en français de spéculer) pour cette politique de collectivisation du logement. Et elle met en place, au niveau local, ce que la loi Alur a prévu : la séparation de la propriété du sol de celle du bâti. Dispositif qui dénature le droit de propriété pour officiellement faciliter l’accès des plus modestes à la propriété… Un tour de bonneteau qui n’est qu’un jeu de dupe.

Une marche en avant, forcée, vers un avenir radieux…

Pour arriver à leurs fins les politiques doivent mettre la main sur les immeubles, les terrains. C’est par expropriation et préemption que cet accaparement se fait. Acheter le foncier au prix du marché serait impossible, même à la puissance publique. Il s’agit d’une double coercition, d’une part la Mairie dépossède les Bordelais, et d’autre part elle indemnise à une valeur nettement inférieure à celle du marché. Pas d’autre solution, en l’absence de crédits, pour que cela soit viable financièrement. Sous Juppé cette politique a permis de libérer du foncier pour les promoteurs et les société HLM. La majorité LR, MODEM, etc… votait des 2 mains, soutenue par la gauche unanime qui se reconnaissait dans cette lutte contre la petite bourgeoisie… La nouvelle majorité islamo-gauchiste poursuit dans la même voie, toujours soutenue par les LR et Modem…

TUK-TIK le David Thaï

Le petit restaurant thaï, TUK-TIK, dans le quartier des Capucins, est une des nombreuses victimes de cette opération « Main basse sur la ville ». Les parents de Gaëtan Xans, le restaurateur actuel, étaient depuis 40 ans locataires d’un local commercial dans un petit immeuble du centre de Bordeaux. Il y a 3 ans la propriétaire décide de vendre et propose à ces vieux locataires asiatiques d’acheter. Pour un prix d’amis, de faveur. 150000€ pour tout l’immeuble, le quart de la valeur! C’était sans compter sur la mairie, qui préempte. Au prix. Dommage pour le locataire qui ne deviendra pas propriétaire. Pour faire du « social » les élus socialo-écologistes ont chassé un candidat « modeste »… Mais c’est la suite qui est la plus odieuse. Non content de s’être appropriés à bon compte tout l’immeuble, nos élus de gauche ont « vidé » les appartements de ses locataires, tous « modestes », et tout fait pour faire partir le restaurateur, pour disposer de tout l’immeuble ! Et pour ce faire tous les coups sont permis. Y compris les voies de fait. Exactement le comportement des promoteurs véreux des films italiens…

Écoutez le récit qu’en fait Gaëtan qui a bien voulu répondre aux questions de « Burdigala Presse »

11 Commentaires

  1. =====================
    Les centrales nucléaires françaises : 70 % de notre production d’électricité | par Monique COCHINAL le 26/02/2021

    Les premières centrales furent construites à la fin des années 1970 et 1980. On avait envisagé, à l’époque, une durée de fonctionnement de 40 ans, bien qu’aucune règlementation n’indique la durée de vie maximale des réacteurs nucléaires.

    Ce jeudi 25 février 2021, l’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN), succédant, depuis 2006, au Service central de sureté des installations nucléaires (SCSIN), fixe, dans un texte, les conditions pour que ces centrales puissent fonctionner au-delà de leur 4ème réexamen périodique (tous les 10 ans), selon leur date de mise en service.

    32 réacteurs de 900MWe (mégawatts électriques), sont concernés. Huit centrales à travers la France dans les départements de l’Ain, la Gironde, l’Indre et Loire, l’Ardèche, le Loiret, le Nord, le Loir et Cher, la Drôme. L’autorité de sureté nucléaire (ASN) enjoint donc EDF à réaliser des travaux de mise aux normes, qui représentent des investissements colossaux et qui vont durer de longues années. Julien Collet, Directeur général adjoint explique : « …. Il faut absolument réduire les conséquences des accidents et notamment des accidents graves avec une fusion du cœur du réacteur ….. Le deuxième grand volet porte sur le renforcement aux agressions qui peuvent survenir sur ces installations (séismes, inondations, chaleur extrême, incendies) ». Il me semble que, lors de la construction de ces centrales, nos ingénieurs avaient prévu tous ces accidents, et toutes ces installations font l’objet d’une surveillance continuelle.

    Il faut savoir qu’aujourd’hui, la France tire près de 70 % de sa production d’électricité du nucléaire (un record mondial). Il faudrait donc ramener cette part à 50 %, en 2035.

    Est-ce bien réaliste ?

  2. Ce sont ceux qui devraient nous aider et nous représenter qui nous assassinent et comme toujours pour de l’ARGENT une honte on ne va plus rien avoir a envier aux pays sous développés !

  3. Les Bordelais récoltent ce qu’ils ont semé. Faut-il être bête pour voter ces pseudo écolos qui ne sont, en fait, que de petits dictateurs !

    • N’oublions pas la façon dont se sont passées les dernières élections municipales ! Il y a eu un taux d’abstention record et jamais les autorités n’auraient du permettre que ces élections municipales se tiennent, dans un tel contexte! Les opportunistes écolos , les pires gauchistes, façon pol pot, ont été favorisés dans ces élections par les riches habitants des centre ville, qui, non content d’avoir le fric veulent aussi se payer la bonne conscience d’être aussi des sauveurs de l’environnement et ceux de la veuve et de l’orphelin, immigrés si possible!
      Leur pouvoir financier est énorme car c’est chez les écolos que l’on trouve les nouveaux riches . Et ils s’arrogent le droit, par les impôts qu’ils payent , de pouvoir choisir les populations avec les quelles ils voudraient cohabiter. On constatera bien, à l’occasion, qu’ils finissent le boulot des promoteurs immobiliers qui se sont employés à expulser les Français modestes qui habitaient ces quartiers de centre ville , souvent depuis des générations, pour les remplacer par de riches « yuppies » qui votent majoritairement écolos, conjointement avec les populations immigrées, dont ils favorisent l’implantation, cela à travers les critères sociaux toujours favorables aux immigrés à grande familles. Ce qui fait dire à certains, et légitimement puisqu’il s’agit de lois, qu’il y a une préférence étrangère .
      Pourquoi persiste -t-on depuis 40 ans pour ce qui est de l’aide sociale, à favoriser les immigrés à travers essentiellement des critères familiaux de nombre ? C’est un véritable pack social qui leur est offert à travers les allocs , le logement , les transports les écoles etc !
      Pourquoi, au contraire, laisse-t-on beaucoup de Français se dépatouiller à ne serait-ce que pour gagner leur vie, dans des conditions décentes et accessoirement, remplir les caisses sociales?Places de crèches restreintes pour eux, alors que je vois tous les jours des voilées déposer leur mômes et repartir derechef à la maison !En plus des trajets de plus en plus coûteux, et chronophages , sans parler de ceux qui doivent faire avec une administration lourde et tatillonne !
      On ne va pas me dire que tout cela est une fatalité, mais des choix politiques ont été faits sur des bases essentiellement idéologiques gauchistes , le plus souvent ! Et les nouveaux paradigmes chez les gauchistes ne sont plus sociaux mais sociétaux , raciaux et genrés

    • Aujourd’hui « édiles responsables et représentants de la loi » ,c’est un peu plus long mais veut dire pareil

  4. Lors des votes de la présidentielle de 2022, que tout les patriotes présents à tout les bureaux de vote retirent tout les bulletins des gauchiasses et surtout ceux de momo macron !
    Il ne restera que les bulletins patriotes à choisir.
    Ce sera un bénéfique geste barrière fondamentale pour le bien-être des Français !!!

  5. Je me répète , lors de la Reconquista tous ces politichiens de merde de tous bord , c’est de les cravater de les juger , pas de pitié ,pas de circonstance atténuante ,pas de pardon , et de leurs appliquaient la sentence suprême pour les traîtres !

  6. Révoltant et très triste. C’est pour cela que les zélus sont élus ? Pour travailler pour qui et pour quoi ? Je croyais que c’était pour porter la voix de leurs administrés auprès des Assemblées Nationales et du gouvernement et défendre au mieux les intérêts de la société contre ceux de requins particuliers.
    Ces pratiques tiennent du criminel, ce sont des délits camouflés, « légalisés ».

    Nous n’avons plus rien qui nous défendent et veille aux droits du citoyen lambda qui bosse, épargne, paie tous les impôts et taxes diverses… Cet État est un État mafieux dont les lois sont faites par lui et pour lui en vue de mener une politique au profit de seulement quelques-uns en dépouillant la grande masse qui le finance pourtant. Quel système vicieux !

Les commentaires sont fermés.