Macron ne veut pas commémorer le bi-centenaire de la mort de Napoléon comme il se doit… Peur de la comparaison ?

Macron Uncategorized Publié le 22 février 2021 - par - 23 commentaires

Et c’est parti, la polémique bat son plein. Commémorer ou pas le bi-centenaire de la mort de Napoléon ? Un peu ? Beaucoup ? Pas du tout ? 

La lavette Macron se tâte… Peur de tout. Le mondialiste Macron hésite… les présidentielles c’est dans un an…  Et hop un débat pour sentir d’où vient le vent dominant !

Les Insoumis, entre autres dégénérés, vent debout… Napoléon, un homme qui a rétabli l’esclavage ? Beurk ! Un homme qui a fait la guerre aux ennemis étrangers ? Beurk ! La seule guerre qui vaille, pour les insoumis, c’est la guerre contre ceux de leurs pays qui ne pensent pas comme eux.

« Le célébrer publiquement ne se fait pas car il est le fossoyeur de la République« , avait déclaré Alexis Corbière le 12 février dernier. « Que célèbre-t-on ? », questionne le député La France Insoumise ce dimanche. « Les idées de la République ne sont plus là, c’est un militaire qui mène des guerres incessantes, un homme qui, sur des questions importantes, amène des reculs sur des avancées« , poursuit-il.

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/napoleon-faut-il-celebrer-le-bicentenaire-de-sa-mort-7900002599

Le débat fait rage… chez Brunet ! C’est dire qui, en France, fait la loi ! 

Mais on connaît déjà le résultat des débats… la commémoration sera réduite à sa plus simple expression, parce que la logique était que Macron dise clairement qu’il organiserait une cérémonie exceptionnelle à la hauteur de Napoléon… Il ne l’a pas fait, il a permis (donné l’ordre ? ) que la question se pose… Ce type est un satané salopard !

.

Sur ce sujet, un excellent article de Jacques Guillemain à ne pas manquer…

 

Napoléon, superstar dans le monde entier… sauf en France

La France de ces 20 dernières années n’a strictement plus rien à voir avec cette illustre nation millénaire, qui n’avait peur de rien, qui a traversé les siècles en affrontant tous les périls, et qui était si fière de ce qu’elle était.

Les Français ont-ils oublié que sous Charlemagne, puis sous Napoléon et enfin sous la IIIe République, la France a bâti trois empires et imprimé sa marque sur tous les continents ? À part l’Angleterre, quel autre pays que la France a autant rayonné en Europe et dans le monde ?

Hélas, il a suffi d’une seule génération pour que l’idéologie mondialiste transforme un peuple courageux et fier en agneau timoré et tremblant.

 

La France de 2021 est un pays soumis, qui a honte de sa glorieuse histoire, qui rase les murs devant tous ceux qui la vomissent et lui crachent dessus, qui se couche systématiquement à la moindre critique, une nation sans courage ni fierté, par la faute de dirigeants tellement lâches qu’ils nous font honte, tous indignes d’un pays qui a derrière lui des siècles de grandeur.

C’est ainsi que pour le bicentenaire de la mort de Napoléon, le 5 mai 1821, la France de Macron assurera le service minimum pour commémorer cet événement majeur.

Tétanisé par la dictature du politiquement correct, totalement soumis aux diktats de la sphère décoloniale et indigéniste, Macron rase les murs et s’apprête à ignorer le personnage le plus glorieux et le plus illustre de toute l’histoire du monde.

Quel changement depuis 1969 !

À l’époque, Pompidou célébrait avec faste le bicentenaire de la naissance de Napoléon, le 15 août 1769. Mais à la fin des Trente Glorieuses, la France n’était pas encore devenue un nain politique honteux de son passé, uniquement soucieux de se vautrer dans une repentance aussi abjecte qu’absurde, un signe de faiblesse pitoyable.

C’est ainsi que Napoléon, Dieu de la guerre personnifié et plus grand administrateur de tous les temps, personnage illustre vénéré aux quatre coins du monde, est passé en quelques années du statut d’Empereur des Français, symbole de gloire et de grandeur, au statut de pestiféré, traité de “tyran”, de “boucher sanguinaire”, de “misogyne” et “d’esclavagiste”.

Quelle ingratitude, alors que la République lui doit tout !

Son crime ? Avoir rétabli l’esclavage dans nos colonies en 1802, après son abolition en 1794.

Il faudra attendre 1848 pour son abolition définitive en France et 1865 aux États-Unis.

https://ripostelaique.com/napoleon-cest-toute-la-grandeur-de-la-france.html

La France a perdu la tête, victime de ses délires mondialistes. Par lâcheté, elle a fait de Napoléon un polyprédateur qu’il faut rayer des livres d’Histoire.

Pourtant, ce vil personnage a inspiré des légions d’écrivains, “avec plus de livres parus que de jours écoulés depuis sa mort” (FigMag).

Parmi eux, Victor Hugo déclarait en 1841 : “Au commencement de ce siècle, la France était pour les nations un magnifique spectacle. Un homme la remplissait alors et la faisait si grande qu’elle remplissait l’Europe”. (Julien Aubert)

 

Mais tout cela a été balayé par les mondialistes, pour lesquels Napoléon est le devenu le Mal personnifié.

Car ce sont les minorités et les ayatollahs de la pensée unique qui en ont décidé ainsi, jugeant arbitrairement de ce qui est le Bien ou le Mal.

Et comme Macron a pour habitude de se coucher face à toutes les revendications communautaristes, il n’y aura pas de festivités pour commémorer la mort de l’Empereur.

Pour Macron, il est plus urgent de dissoudre le mouvement patriote de Génération Identitaire que de célébrer le plus illustre monument de notre Histoire.

Mais que signifie le mot patrie pour un mondialiste ? Sans ambition pour la France, qu’il n’a jamais aimée, Macron ne peut que la salir et l’humilier.

Cette lâcheté a également frappé en 2005, lors du bicentenaire de la victoire d’Austerlitz, la plus célèbre de toutes les batailles napoléoniennes.

De Chirac à Villepin et Alliot-Marie, alors ministre de la Défense, tous s’étaient débinés pour éviter l’événement célébré en République tchèque. Pauvre France !

https://www.lemonde.fr/societe/article/2005/12/03/polemique-autour-des-celebrations-du-bicentenaire-de-la-bataille-d-austerlitz_717009_3224.html

En revanche, nous avons envoyé 5 navires chez nos amis Anglais pour célébrer Trafalgar. Leur victoire, mais notre défaite. Comprenne qui pourra…

La France n’assume son passé que s’il convient aux minorités, que s’il nous humilie.

Mais dans le monde, Napoléon pulvérise tous les records.

Les expositions en Chine et aux États-Unis attirent les visiteurs par millions.

En 2014, un bicorne de l’Empereur mis aux enchères est parti pour 1,8 million d’euros chez un collectionneur sud-coréen (FigMag).

J’en terminerai en évoquant le courage de Napoléon et son intrépidité à la guerre. Quel contraste avec la lâcheté de nos élus actuels !

Les campagnes militaires et l’odeur de la poudre, c’était l’opium de Napoléon.

Proche de ses grognards, au bivouac comme au combat, le “Petit Tondu” n’avait peur de rien. Au feu, il était exemplaire.

“À Toulon, il eut trois chevaux tués sous lui. Même chose en Italie et à Saint-Jean-d’Acre.”

“À Lützen, les balles sifflent à ses oreilles, emportent en passant des bribes du harnais de son cheval, boulets et grenades roulent à ses pieds. Pas un cil ne bouge, et les acclamations redoublent autour de lui.”

À Mézières, menacé par la lance d’un cosaque, c’est Gouraud qui intervient et tire sur l’ennemi.

À Montereau, se souvenant qu’il était artilleur dans sa jeunesse, il pointe lui-même les canons sur l’ennemi.

Et à tous ceux qui lui reprochent de trop s’exposer, il rétorque :

“Le boulet qui doit me tuer n’est pas encore fondu” !

Napoléon a toujours été très discret sur ses blessures, pour ne pas démoraliser l’armée. Ce n’est qu’après son autopsie que les médecins ont révélé ses nombreuses cicatrices (extraits du FigMag).

Et 200 ans plus tard, on a vu en décembre 2018, un autre chef d’État, protégé par 600 policiers et gendarmes, se terrer dans son bunker élyséen, sans donner signe de vie pendant huit jours, tétanisé par une poignée de Gilets jaunes.

Et quelques mois plus tôt, Macron avait renforcé sa protection personnelle, avec 50 policiers supplémentaires venus s’ajouter aux 77 membres du GSPR.

Certes, la France n’est plus en guerre permanente comme il y a deux siècles, mais quelle pitié de voir un chef d’État moralement aussi vulnérable.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/napoleon-superstar-dans-le-monde-entier-sauf-en-france.html

Print Friendly, PDF & Email
23 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Celtillos
Celtillos
il y a 11 jours

l’étron macron n’est même pas digne de prononcer le nom de l’empereur « Napoléon le grand », il faut aussi se souvenir que l’empire a hérité des guerres de la royauté et de la république, l’empereur n’a fait que défendre la France comme on le faisait au 19ème siècle, tout le malheur et la guerre vient des anglais qui non seulement n’ont pas osés affronter la France sur un champs de bataille avant Waterloo, mais qui ont largement subventionné les autres coalisés, et bien mis a chaque fois le feu aux poudres tout en se tenant bien loin de l’armée Française. a savoir que d’après les historiens(les vrais) l’empereur a remporté plus de batailles qu’Hannibal, César et Alexandre le grand réunis. et je ne parle pas de toutes les institutions qu’il a créé, des lois, et de sa refonte complète de la France, il a créé la France moderne, notre France. Vive l’empereur!!!

Christian Jour
Christian Jour
il y a 11 jours

Il préfère célébré une fête musulmane, ou la victoire du FLN en Algérie comme le massacre des Pieds noir à Oran.
Ou faire l’apologie de abdel kader responsable de plusieurs centaines de morts français.
Je lui fait confiance lui qui n’aime pas son peuple ni la France.
De plus le petit dictateur sans envergure n’arrive pas à la cheville de Napoléon.

Frejusien
frejusien
il y a 10 jours
Reply to  Christian Jour

il est probable qu’il haïsse profondément sa famille qui a dû lui faire vivre un enfer lors du détournement de mineur, et sa névrose englobe tout ce qui est français

En Berry
En Berry
il y a 11 jours

Napoléon fait partie de l’histoire française? NON?
Pour nous, français de très très longue date, c’est NOTRE HISTOIRE!
Peu nous chaut les nouveaux arrivés qui ont le devoir de s’assimiler à la France républicaine.

napoleonkom
napoleonkom
il y a 11 jours

Je me souviens d’une anecdote sur Robert-André Vivien :
Un jour à l’Assemblée, un député socialiste faisait un discours et au cours de celui-ci il évoquait Napoléon. Quand tout a coup il fut interrompu par Robert-André Vivien qui lui cria:
« Napoléon, lui au moins il avait des c…lles! »
Le député socialiste n’a pas pu finir son discours…

bouillot marie ange
bouillot marie ange
il y a 11 jours
Reply to  napoleonkom

c’est un couard qui fait faire le sale boulot par ses sbires, comme faire tirer sur les gilets jaunes et autres mais pas sur les racailles et vermines

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 11 jours

Pour Jacques Guillemain Charlemagne est donc Français alors que la France n’existe pas en ce temps là, que le personnage est né en Belgique, qui n’existait pas non plus, et que les Allemands et aussi les Italiens sans doute, revendiquent aussi le personnage….
Quand au rayonnement,  » à part l’Angleterre » merci pour l’Espagne et le siècle d’Or, l’Italie et les Quatro et Cinquecento, des petits oublis…

bouillot marie ange
bouillot marie ange
il y a 11 jours

il n’y arrive même pas à la cheville le Micron nimbus juste par la g….e

Lolotte de Modigliani
Lolotte de Modigliani
il y a 11 jours

Il a peur de la comparaison évidemment pas glorieuse pour ce nain de jardin !

Folavoine
Folavoine
il y a 11 jours

S’il pouvait blesser les Corses dans leur honneur, suffisamment, pour qu’ils s’occupent de lui….

Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 11 jours

Que sont des députés qui ignorent l’histoire de France et préfère lécher le cul des étrangers? Des étrangers ! Il est temps de virer cette vermine de leurs fauteuils trop confortables !

Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 11 jours

Il eut fallut que le petit président fut aussi Français que Napoléon ! C’est loin d’être le cas !

Machinchose
Machinchose
il y a 11 jours

Machinchose
 il y a 5 heures

QUELLE CURIEUSE COINCIDENCE
on parle de l’ affiche rouge, juste trois heures aprés moi
xxxxxxxx
 Répondre
comment image
Machinchose
 il y a 16 heures
21 fevrier 1944
execution des 23 patriotes resistants de l’ affiche rouge, du groupe Manoukian
ils furent 17 juifs, etrangers d’ europes centrale
in mémoriam
xxxxx
Vous n’avez réclamé la gloire ni les larmes
Ni l’orgue ni la prièr’ aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vit’ onz’ ans
Vous vous étiez servis simplement de vos armes
La mort n’eblouit pas les yeux des Partisans
Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuits hirsutes menaçants
L’affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu’à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants
Nul ne semblait vous voir français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l’heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE
Et les mornes matins en étaient différents
Tout avait la couleur uniforme du givre
A la fin février pour vos derniers moments
Et c’est alors que l’un de vous dit calmement
Bonheur à tous bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand
Adieu la peine et le plaisir adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui va demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan
Un grand soleil d’hiver éclaire la colline
Que la nature est belle est que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d’avoir un enfant
Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient leur coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s’abattant
léo ferré
«  » » » » » »
ils furent tous les patriotes trahis par Joseph Davidovitch, commissaire politique du Parti communiste Français
a moins de 3 mois de la Libération…………
 Répondre
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
et pour le deuxième fois en moins de 4 jours aprés le Laurent..(on me plagie )
a ceux en manque d’ imagination au point d’ oublier l’ anniversaire de ce crime du 21 fevrier, je signale que je vends des billets semblables, ça évitera de les chouraver et de créer du bazar entre fidèles de RR

Phantomask
Phantomask
il y a 11 jours

Macron n’est qu’une lopette qui a peur de son ombre
et il se terre comme un rat dans son trou
2022 se profile à l’horizon et les présidentielles avec …
alors Macron fait le mort-vivant …
et qui sait peut être que son heure après celle de la gloire,
c’est celui du glas de la grande faucheuse qui est arrivée … aller savoir ???

ALEXIS
ALEXIS
il y a 11 jours

Il préfère commémorer le perfide félon responsable pour une large partie de la situation économique et sécuritaire catastrophique que subi la France, en trahissant à ses seules fins personnelles, notre pays de 1981 à 1995.

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 11 jours

« Qu’ils viennent me chercher! », en se frappant la poitrine dans un geste qui se voulait sans doute héroïque, tel King-Kong se frappant les pectoraux en haut de l’Empire State Building.
Pauvre petit Macron , qui a peur de son ombre, et que terrifie peut-être l’ombre immense de l’Empereur !

Bruno Jarczyk
Bruno Jarczyk
il y a 11 jours

Comparer Macron à Napoléon!? L’idée est étrange : c’est un peu comme si l’on comparaissait Heliogabale à Auguste…La marche de l’Histoire est quelquefois boiteuse😏

LANGLOIS
LANGLOIS
il y a 10 jours

il faudrait bien un « nouveau NAPOLEON » pour dégager la lopette de l’Elysée et redonner de la dignité aux FRANCAIS asservis, muselés et abrutis de propagande macronnienne.
Vive la FRANCE !!!

Frejusien
frejusien
il y a 10 jours

Les minables petits rats qui occupent le fromage des Palais de la République, ne se sentent pas du tout en affinité avec les Grands Hommes, et surtout pas le plus grand de tous,
ils sont tellement petits qu’ils préfèrent cracher, mais ça leur retombe dessus, car même pour ça, ils manquent de hauteur.
On comprend facilement leur malaise, les médiocres ne peuvent s’identifier aux véritables héros .
Ceux-là représentent parfaitement notre décadence actuelle

inconnue
inconnue
il y a 9 jours

il aime mieux célébrer les fêtes musulmanes et lécher les babouches des mulsulmans, cracher sur la France et son histoires, ses coutumes

ARGO
ARGO
il y a 7 jours

On avait Napoléon le grand, puis le petit, aujourd’hui on a Napoléon le rikiki! Le temps n’arrange pas l’affaire!

Gladius
Gladius
il y a 6 jours

Napoléon, corse né français à un an près (Grâces soient rendues à la déesse Fortuna !)..

Quelle gloire (universelle et perpétuelle) nous lui devons ! Comparable à celle d’Alexandre et de César.

A jamais le plus Grand des Français.
Eric Zemmour ne nous le répétera jamais assez.

Son souvenir me hante. Surtout quand je fais le triste constat de notre France actuelle ….

Et des salopards voudraient l’ostraciser ? qu’ils en crèvent !

Lire Aussi