Attention, le FBI peut désormais espionner tous ceux qui utilisent l’application SIGNAL !

Liberté d'expression Publié le 17 février 2021 - par - 10 commentaires
Des documents en provenance de Tribunaux montrent que le FBI peut intercepter les messages cryptés de l’application Signal. Voir l’article ci-dessous et, en complément, un article sur Telegram, permettant de comparer les 2 applications.
Récemment, des documents émis par les tribunaux ont montré que le FBI détient un outil lui permettant d’accéder aux messages cryptés échangés avec l’application Signal
Signal a rapidement gagné en popularité depuis que les détenteurs de monopoles de la Silicon Valley sont devenus hostile à la liberté d’expression, mais cette plateforme est peut-être vulnérable aux backdoors (clés-maîtres) qui s’attaquent aux protections des messages privés par le système de messagerie cryptée.
Selon des documents traités par le Ministère de la Justice et obtenus par le journal Forbes, les messages cryptés sur Signal peuvent être interceptés sur le matériel IPhone lorsque ces matériels Apple sont en mode AFU (after first un lock) partielle, ce qui signifie que l’appareil IPhone a été verrouillé, puis ensuite déverrouillé une fois et n’a pas été éteint.
Quand un téléphone est en mode AFU partielle, les messages Signal peuvent être saisis par les Autorités Fédérales et par d’autres curieux potentiellement hostiles. Graykey et Cellebrite sont les outils utilisés par le FBI pour obtenir des informations sensibles, a déclaré un expert.
C’est une démarche très sophistiquée qui utilise les failles dans le matériel dit Vladimir Katalov, qui a créé Elcomsoft, une société informatique russe. Il pense que Graykey a été utilisé par les autorités pour décoder Signal.
La vulnérabilité de l’application Signal n’est peut-être pas une erreur de conception mais une « backdoor » délibérée pour permettre aux Autorités d’accéder à des messages privés. Après tout, cette application a été financée à l’origine par des fonds fournis par l’Etat Profond.
Traduction pour Résistance républicaine par Rochefortaise

https://www.zerohedge.com/political/court-docs-show-fbi-can-intercept-encrypted-messages-signal-app

 

Complément sur Telegram sur la même page. Mais il n’est  pas cette fois question du FBI. Traduit également par Rochefortaise. Grand merci à elle. Il semble que, globalement, Telegram soit un meilleur choix que Signal…

Le site Big League Politics a fait un article sur la montée en puissance de Telegram, une application favorable à la vie privée, qui est en concurrence directe avec Signal.
Le New York Times incite Telegram à censurer les voix conservatrices et entrave le développement étonnant de la plateforme pendant que les plateformes qui dominent des réseaux sociaux exercent une censure draconienne.
Ce torchon connu pour ses fausses informations a publié mardi un article implorant Telegram d’en faire davantage pour empêcher les soi-disants « théoriciens de la conspiration d’extrême-droite, les insurectionistes racistes et violents » d’utiliser cette application pour communiquer.
« Il y a une véritable symétrie entre les gens qui utilisent Telegram et les messageries identiques d’une façon acceptable et ceux qui l’utilisent pour détruire la démocratie » a dit Nina Jankovicz, une analyste de la désinformation au Centre Wilson qui est mondialiste.
« On peut constater la même franchise et sens du contact utilisés par les activistes démocrates, exploités opportunément par les extrémistes » ajoute-t-elle.
« Telegram ne s’est jamais soumis à la pression des dirigeants qui veulent que nous exercions une censure » a écrit Durov il y a quelques années.
Durov, un Libertaire, d’origine russe, a eu des problèmes avec le Kremlin au sujet de Telegram. Cependant, le gouvernement russe a changé d’avis et utilise régulièrement Telegram maintenant. Dimitri Polyanskiy, l’Ambassadeur russe auprès des Nations Unies, a même vivement conseillé au Président Donald Trump de s’inscrire sur la plateforme après son bannissement par les Big Tech.
« On dirait que la liberté d’expression n’existe plus dans votre propre pays » a écrit Polyanskiy.
Bien que Trump n’utilise pas la plateforme, son fils, Donald Trump Jr, est inscrit sur Telegram et dispose d’une large audience sur cette application favorable à la liberté d’expression.
Telegram est probablement un meilleur choix que Signal pour les personnes voulant préserver leurs droits si l’on prend en compte les vulnérabilités de Signal et ses liens avec l’Etat profond.
Print Friendly, PDF & Email
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 16 jours

Et bien que tous ceux qui utilisent Signal demandent en même temps le retour de Trump à la Maison Blanche ! Cela devrait les occuper un moment !

Bernard
Bernard
il y a 16 jours

Merci pour infos ,je ne changerai en rien les habitudes réactionnaire envers islam et l’Amérique , pour eux je suis et je resterais une patriotique Fiche S , ce sont tout deux des ennemis de mon pays

Dominique
Dominique
il y a 16 jours

Il y a pire que Signal… Rien ne représente une plus grande menace pour la sécurité nationale, le commerce équitable, la vie privée et la souveraineté nationale que d’utiliser la 5 G pour gérer le système sur lequel circulent toutes nos informations numériques et en exploiter l’intelligence artificielle. Nous devrions nous assurer que la 5G et toutes nos données sont protégées et sécurisées dans chaque pays souverain.

PASCAL LEVEQUE
PASCAL LEVEQUE
il y a 16 jours

SIGNAL qui est recommandé par le mouvement pro-Trump, c’est toujours bon de le savoir, j’ai intégré TELEGRAM en ce qui me concerne.

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 16 jours

Biden suspend la construction du mur avec le Mexique: le début d’une nouvelle ère, vraiment?



bm77
bm77
il y a 15 jours

Le FBI, s’est spécialisé dans la chasse aux patriotes. Il est montré du doigt depuis pas mal de temps , je dirais les année 90 . C’est en 2019, que Clint Eastwood a fait un film sur cette période des années 90 où il décrit l’histoire vraie d’un type lambda de la sécurité qui de héros est passé à accusé principal à la suite d’un attentat .En dehors même du personnage principal , il y a le rôle du FBI, des médias et de la société déjà taraudée par le psychologisme à la petite semaine , soupçonnant le gars d’avoir fomenté l’attentat par frustration de n’avoir pas eu la place qu’il voulait, en plus il est possesseur de toutes sortes d’armes , donc il a tout faux . Toutes les tares du mondialisme que l’on constate aujourd’hui sont déjà en place.
Film à voir absolument pour ceux qui l’avaient raté à sa sortie. Décidemment, Clint Eastwood est un réalisateur qui a des tripes !!

FrancVeutdireLibre!
FrancVeutdireLibre!
il y a 13 jours
Reply to  bm77

Le grand Clint Eastwood, la classe, autre chose que ce faux-cul gonflé aux OGM de Schwarzengger, un vrai traître au Grand Old Party, après ses propos anti Trump suite aux événements du Capitole.
Vive l’inspecteur Harry!

bm77
bm77
il y a 15 jours

J’ai oublié le principal: le titre du film de Clint Eastwood: « Le cas Richard Jewell « .

ARGO
ARGO
il y a 7 jours

Il ne manque plus que la CIA, et la boucle est bouclée. On va peut-être voir la Garde Nationale débarquer à la maison un de ces jours!

Lire Aussi