Florian Philippot : ça sent le roussi pour l’euro ! Pour éviter l’esclavage pour dette… le Frexit, seule solution !

L’euro en sursis ? Mais ce serait une excellente nouvelle !

Dans cette video, Florian raconte ce qui nous attend avec la dette contractée par les Etats membres pour « la crise Covid », 500 milliards au moins pour la France.

Des économistes, le 5 février dernier, avaient lancé un appel pour annuler les dettes publiques détenues par la BCE, affirmant  que ce serait possible avec les textes européens.

Christine Lagarde, présidente de la BCE,  vient de leur apporter un démenti cinglant qui recarde parfaitement les choses et ne nous laisse plus le choix. Aucune annulation de dette n’est possible, c’est strictement interdit par l’article 123 du Traité de fonctionnement de l’Union qui interdit justement, précisément, le financement monétaire des Etats et toute assistance financière aux Etats membres. Et l’euro étant  le pilier essentiel de cette interdiction, l’euro est lié à ce caractère irrévocable.

Il y a donc un caractère  irrévocable de l’euro et un lien très clair entre la dette et l’existence de l’euro.

On se souvient que Lemaire, en décembre, avait annoncé qu’ils se fixaient 20 ans pour rembourser la dette Covid (un quart de la dette totale), ce qui nous mène inévitablement à l’esclavage pour dette à la grecque, avec  austérité, privations, baisse des salaires et des pensions, privatisation des services publics, vente des joyaux nationaux, destruction des hôpitaux, du service de santé…

.

Jamais cela n’avait été aussi clair depuis la création de l’euro. 

Il n’y a que 2 solutions, soit nous quittons l’euro et en même temps l’UE (les deux sont liés) et on se débarrasse de cette dette et de ses conséquences abominables, soit on reste et on entre en esclavage. 

Le Frexit est la seule solution et c’est une bonne chose. On est piégés par l’euro…

Confer un article du Monde du 7 février :

La pandémie de Covid-19 creuse le fossé en Europe, entre le Sud dépendant du tourisme et le Nord

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/02/07/la-pandemie-de-covid-19-creuse-l-ecart-economique-entre-le-sud-et-le-nord-de-l-europe_6069060_3234.html

La « pandémie » creuse les écarts entre l’Europe du Nord, industrialisée, et l’Europe du Sud, dépendant du tourisme et à présent sinistrée. A cause de l’euro, il n’y pas de rééquilibrage possible. 

Nous avons donc là une fenêtre de tir extraordinaire.

Que deviendrait notre dette si on sortait de l’euro ? 

Si la France quitte l’euro, il n’y a plus d’euro. Ce sera le retour aux monnaies nationales.

Cela ne changerait rien à la dette publique qui serait couverte par la nouvelle monnaie. Mais la bonne nouvelle c’est qu’on serait maître des moyens pour nous en débarrasser, on éviterait l’esclavage pour dette !

 36 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Quoi qu’il en soit ,nous allons droit vers l‘augmentation des impôts  ,des cotisations sociales et autres prélèvements obligatoires qui seront appliqués dés la sortie de cette sinistre mascarade du covid , et bien sûr qui va payer, le bon peuple travailleur qui remboursera une infime partie de cette dette abyssale!

  2. Mais comment? un scandale! va falloir se serrer la ceinture? retourner travailler , diminuer les somptueuses retraites de certains , ne plus changer les smartphones des gosses tous les deux ans, les divers écrans a la maison la voiture de madame , annuler les vacances de neige , payer le doc, les médocs, la bouffe bio , les bons pinards, les bagnoles , les vacances du mois d’Aout en « village », rembourser les divers emprunts familiaux de consommation???? bref retourner au mode de vie de nos grands parents d’après guerre . Pas question, avec une dette qui va bientôt arriver a 3 000 milliards d’euros on peut continuer d’aider les parasites en tous genres qui gangrènent nos services sociaux nos élus pléthoriques , nos généraux sans postes , nos flics suréquipé nos soignants débordés , nos enseignants menacées, nos paysans , nos restaurateurs suicidaires nos intermittents du spectacle , etc etc

  3. Avant de jeter tous ces billets au feu, on pourrait s’en servir pour envelopper les gouvernementeurs.

  4. Que ce soit en euros ou en francs, la France est ruinée…
    Il n’y a pas que la dette de l’Etat lui-même, il faut ajouter celle de la sécu., de la caisse chômage, de la SNCF, d’EDF, etc… Autant de dettes provoquées tout autant par démagogie que par l’idéologie qui sape nos entreprises nationales !
    Nous devons cumuler plus de 3000 milliards de dettes nationales passé partout !

    N’attendez aucune compassion des créanciers, d’ailleurs ils ont des garanties sur le PATRIMOINE national et des français ! Vous ne pensez quand même pas que la Chine va nous faire cadeaux de ses prêts !
    Maintenant, la France n’est pas la seule dans cette situation !

    Il faut rajouter la dette des ménages et des entreprises privées en cas de crise, elle dépassait déjà les 130% de PIB en 2019…
    Ce qui fait dire à certains que notre dette est de 7000 milliards

    Sur le plan international, les dettes sont comme les poupées russes, ou encore je te tiens par la barbichette, les dettes sont croisées… L’écroulement ne peut être que mondial !

    • « Ce qui fait dire à certains que notre dette est de 7000 milliards »

      Oui, si on tient compte du déficit courant+les engagements de l’état non provisionnés, soit environ 300% du PIB et pas 120%. Si l’état était une entreprise et présentait ses comptes suivant les règles comptables, il y a longtemps qu’il serait en faillite.

  5. La France n’est plus une nation. La France est devenue une région d’un ensemble plus vaste : l’Union Européenne. Si vous vous souvenez il n’y a plus de ministre de la Défense depuis 2017 mais ministre des Armées , la France est devenue un lander de cette saloperie d’UE , c’est bien pour ça que tous nos sinistres nous cassent les oreilles pour encore plus d’armée européenne , c’est pour en finir avec la Nation , l’état nation France. Notre disparition qui est programmée s’accélère avec ce fumeux covid et sa vaccination qui sera bientôt obligatoire , si nous laissons faire!

  6. Mme LAGARDE condamnée (de pure forme) pour avoir pris une mauvaise décision dans l’affaire Tapie, portant sur quelques centaines de millions d’euros.
    Récemment sur BFM elle vient servir la soupe de la finance.
    Passons l’argumentaire qu’elle développe pour annoncer qu’une annulation de la dette est impossible notamment à cause d’un misérable petit article de loi européenne, en réalité c’est sur une carpette qu’elle s’allonge pour nous faire croire que le bon droit est du côté de la spéculation financière assassine des économies, qui en l’occurrence est le prêteur.
    Les questions largement préparées à l’avance trouvent des explications précises, exposées par Mme LAGARDE.
    Pourtant la question essentielle est occultée: Qui sont les prêteurs? En premier lieu les marchés financiers, qui influent majoritairement sur ceux ci, les fonds spéculatifs qui plument les quelques épargnants animés de bons sentiments même s’ils avaient misé sur le bon cheval.
    Ne parlons pas des mafias internationales qui viennent blanchir l’argent du crime en toute quiétude, à peine incommodées par des FMI où autre BCE.
    Sur les 600 milliards qui constitue la dette Française qu’elle nous dévoile, quelle est la somme provenant de fonds réguliers au dessus de tout soupçons?
    D’ailleurs connaissez vous un prêteur qui accepte de perdre de l’argent, car c’est le cas, les fonds astronomiques issues de la rétention au détriment des économies, sont pour cause de Covid « dégueulés » à outrance, pour justement éviter une déflation préjudiciable.
    Les 600 milliards de la dette française sont un juste retour dans les poches des contribuables, Mme LAGARDE pourra s’égosiller à souhait et à moins qu’elle n’assume seule ce remboursement, cette dette ne doit pas l’être.

    • Pas totalement démunis de boule de cristal les rosbifs. Le problème étant que pour l’instant avec les merdes que nous avons, il n’est possible que de les envier.

  7. Et toutes les choses interdites que l’ue se permet ? Ces dix dernières années, la gestion de notre pays nous a entrainé vers la perte de notre indépendance. Nous sommes tombés dans un trou sans fond de gabegie de la part de l’état. Les français en ont marre de porter une europe défaillante à bout de bras. Il est certain que si la France se retire, l’Allemagne ne pourra supporter l’europe à elle seule et commencera à subir ce qu’elle nous fait supporter depuis la création de l’europe. Il est temps pour notre pays de se reprendre en main pour se redresser. Deux choses pour cela : Sortir de l’europe, Virer le petit président Macron.

  8. « Si la France quitte l’euro,……………. »

    La monnaie française est immédiatement dévaluée de 30% renchérissant le stock de dettes d’autant. La France fait faillite, les épargnants sont ruinés et les taux d’intérêt remontent en flèche.
    En cas de répudiation de la dette ou d’une partie, plus de prêteurs, la France ne vivra qu’avec ses propres ressources ce qu’elle ne sait plus faire depuis 40 ans. On vire tous les parasites qui pompent le système, on met tous les retraités et inactifs en mode survie.
    Au final, des morts et de la misère, beaucoup. Le pays est devenu un pays du tiers monde.
    Ce n’est donc pas une si bonne idée

    • Gaulois ce que vous dite est faux et démenti par de nombreux économistes , pour le reste on fera ce que nos parents ont fait a la sortie de 14/18 et 40/45 et croyez moi avec la dévaluation que vous nous dite ( un poil exagéré ) nos exportations battront des records . Mais je suis d’accord il faudra se remettre a travailler ! et aussi larguer tous ceux qui nous coutent et ne rapportent rien suivi d’un bon nettoyage de nos structures .Quant a la faillite de la France ouvrez vos yeux on y est ! car on dépense depuis plus de quarante ans plus que l’on ne gagne et en grande partie pour nourrir la fausse misère du monde et très bien payé tous ceux qui les font venir . L’Angleterre allait faire faillite et alors maintenant que c’est fait fait elle faillite , évidemment Non ! il faut arrêter avec Radio Bruxelles et libérer notre pays .

      • Je constate que le discours des économistes de gauche a été entendu. Lisez et écoutez plutôt Olivier Delamarche, un économiste véritablement indépendant qui mouche régulièrement les hommes au pouvoir.
        La pyramide des âges et le rapport population active/population inactive indemnisé ou non n’a plus rien à voir avec celui de nos grand-parents et parents puisqu’il s’est inversé.
        Radio Bruxelles n’a rien à voir, seule la population qui a mis au pouvoir les présidents successifs depuis de Gaulle est responsable. Aucun budget de l’état a été voté à l’équilibre depuis Pompidou. Le pompon du trou étant décerné à Sarkozy et Macron, bien que les années Mitterand furent bien mais ne méritaient pas de monter sur le podium.

        • c’est le socialiste qui parle, OR mon bonhomme , ce sont les socialistes qui ont ruiné notre économie. Mitterrand en premier, le Grand Calamiteux qui a jeté des milliers de Français sur le trottoir

    • Exactement. Avec notre endettement public colossal, seulement l’euro stabilise nos finances. Si nous sortons d’euro maintenant, c’est une spirale d’hyperinflation et, en conséquence, la destruction d’économie, sauf peut-être de commerce avec cycle courte. Notre sort sera encore plus grave, car la France est plutôt importatrice, et l’inflation est catastrophique pour l’import.

      • Tu vois les choses à l’envers : depuis 20 ans, l’euro nous coule, on est proche de la faillite complète,
        Il faudra donner un grand coup de pied, une fois libéré de l’euro, pour remonter à la surface

        • Nous sommes en train de couler à cause d’endettement, créé par les gauchistes. Si nous sortons d’euro maintenant, l’économie va plonger dans telle hyperinflation, que je ne crois pas qu’après nous réussirons à remonter à la surface. L’euro limite les appétits de gauchistes dans l’émission de monnaie de singe.
          J’avais vu, comment cela a passé en Russie dans les années 90, l’inflation 1000%/an, une chute brutale de revenues réels de 4 fois, l’épargne envolée, etc. Et je ne voudrais pas, que ça reproduise en France.

          • je ne vois pas trop la comparaison avec la Russie.

            Une fois sortis de l’euro, nous aurons accès à la dévaluation, chose que Bruxelles nous interdit.
            Nous pourrons prendre en main notre destin, et loin du scénario catastrophe que tu évoques

  9. ha cette « europe » je la vomis elle me rend malade et de voir ce qui fut mon drapeau à côté de ce torchon étoilé , je ne peux plus vive la « zappette » .

  10. Comment peut -on conduire un pays lorsque pratiquement toutes les commandes sont ailleurs et que les résultats sont de plus en plus décevants ! les Anglais l’ont très bien compris mais pas nous ? notre absence de lucidité et la position de fuite a la cape devant les problèmes fondamentaux engage désormais la pérennité de notre pays .Comme les veaux ne savent toujours pas ce qu’il s’est réellement passé en 1939 nous risquons de ne jamais savoir ce qui se trame actuellement a Bruxelles , c’est pour ça que notre intérêt serait de partir et le plus vite sera le mieux . Au diable nos cabris leur place serait en taule pour haute trahison si nous étions gouvernés par des hommes comparables a ceux qui ont fait les grandes heures de notre histoire . pour le moment de ce coté là nous sommes a poils hélas ! et les français ne savent toujours pas voter .

  11. Qu’attendent les Français pour se débarrasser de cet Euro qui n’est qu’un mark relooké.
    Les dirigeants ont endetté la France à cause de la catastrophe économique qu’ils créée pour lutter contre une forme d’affection « grippale » à la Chinoise.
    20 ans pour rembourser cette dette? Il risque bien d’y avoir une vraie pandémie genre grippe espagnole 1918 avant, une catastrophe nucléaire…

    • Vous croyez qu’ils vont encore nous inventer une nouvelle pandémie?
      Ca les arrangerait bien de libérer la place pour les bateaux qui attendent.

  12. Bonne analyse, mais certains nous ont refilé un trouduc qui se voit empereur de la galaxie.

Les commentaires sont fermés.