« Coronafolie » : stop, les masques  jetables sont en train de polluer les mers et  les océans !

Une nouvelle pollution… par coronafolie !

Les masques chirurgicaux sont  au centre d’une catastrophe écologique : ceux qui aiment la nature ont une raison de plus de détester le masque.

Au secours,Tino ils saccagent notre Méditerranée :  » Dans tous les coins on se croirait au Paradis, Près d’une mer toujours plus bleue, toujours plus belle… »

Des masques et des gants : les nouveaux déchets des fonds marins

La place des masques est à l’hôpital, pour le personnel soignant. En milieu hospitalier, les déchets font l’objet d’un traitement rigoureux.

Imposés massivement au grand public qui fait n’importe quoi, ils se retrouvent trop souvent dans l’environnement.

On les aperçoit en bordure de la route, dans les parcs et sur les berges de nos plans d’eau. Et ils finissent un jour ou l’autre par atteindre nos océans. Alors que ces déchets étaient quasi inexistants auparavant, ils font dorénavant partie du paysage dans différents écosystèmes. C’est ce qu’a remarqué, entre autres, un plongeur aguerri, Laurent Lombard, fondateur de l’ONG « Opération mer propre », tout au fond de la méditerranée. Cette nouvelle forme de pollution vient évidemment nuire à la vie marine et sous-marine.  

Voici les images rapportées par Laurent Lombard, qui a plongé au large de Golfe-Juan, près d’Antibes :

Cette nouvelle pollution par « coronafolie », qui vient s’ajouter au problème déjà chronique de la pollution par les plastiques est consternante.

« Chaque fois que je plonge, je ramasse entre cinq et quinze masques jetables, c’est un déchet tout nouveau qu’on ne voyait pas avant la pandémie. Depuis quelque temps, on trouvait enfin moins de sacs plastique dans la mer, et voici qu’arrive cette nouvelle pollution, c’est à désespérer ! » Pour Laurent Lombard, apnéiste et cofondateur de l’association Opération mer propre à Cannes, la pilule a du mal à passer.

Même constat à Marseille. Éric Akopian, fondateur de l’association Clean my Calanques, qui organise des opérations de nettoyage, nous raconte au téléphone ses dernières balades sur le littoral : « Ils sont partout accrochés aux buissons épineux le long des chemins pour accéder aux Goudes ou aux autres calanques. On est envahis ! »

Et ce phénomène s’observe bien évidemment à l’échelle mondiale. Sur les réseaux sociaux circulent ainsi des images chocs de tortues nageant au milieu de masques chirurgicaux, d’oiseaux les pattes prises dans leurs cordons en Grande-Bretagne, de plongeurs remontant à la surface une pêche « miraculeuse » qui glace le sang à Hongkong.

« Il y aura bientôt plus de masques dans la mer que de méduses », ironise tristement Laurent Lombard.  

Laurent Lombard, qui a filmé les images sous-marines et les a publiées sur Facebook, déclare : « ces masques – nous ne les avons pas depuis longtemps et nous allons en avoir des milliards, alors je dis attention, c’est le début d’un nouveau type de pollution ».

 129 milliards de masques par mois

Chaque masque chirurgical mesure 175 mm de longueur et 95 mm de largeur pour une masse de 3,5 g. Un seul de ces masques est donc évidemment insignifiant, mais lorsqu’il est question de milliards, cela change grandement la donne. Le 9 janvier 2021, le quotidien singapourien The Strait Times a publié une infographie montrant la catastrophe écologique découlant de cette utilisation massive de masques en raison de l’actuelle pandémie de Covid-19. Cette même infographie a été traduite en français puis republiée par le Courrier International.

Dans le monde, les humains utilisent et jettent 129 milliards de masques chirurgicaux par mois, soit 3 millions par minute ! Le poids total est également effrayant : 451 500 tonnes, soit environ 4,5 fois le poids porte-avion géant de type USS Nimitz. Par ailleurs, en plaçant ces masques au sol côte à côte, on obtiendrait une surface de 2 145 km², soit trois fois la superficie de la cité-État de Singapour (725,5 km²).

 

À Singapour, un quotidien a publié une infographie montrant l’ampleur de ce désastre :

Un désastre écologique de grande ampleur

Face à ce désastre écologique, les défenseurs de l’environnement et les ONG des quatre coins du monde sont de plus en plus inquiets. Rappelons tout de même que la pandémie n’est pas prête de se terminer. Ainsi, ces masques à usage unique seront encore utilisés par un grand nombre de personnes durant un certain temps. Par ailleurs, les masques ne sont pas les seuls en cause. En effet, l’humanité utilise et jette également pas moins de 65 millions de gants de protection chaque mois. Aujourd’hui, ces équipements se retrouvent sur les plages du monde entier. Ce phénomène avait d’ailleurs déjà fait l’objet d’une alerte de la part de l’ONG Oceans Asia en mars 2020, celle-ci ayant inspecté les plages de Hong Kong (Chine) peu après le début de la pandémie.

En Europe, la Fondation Tara avait mobilisé des chercheurs et des laboratoires au mois de juin 2020. Les militants avaient effectué des prélèvements et retrouvé des masques et des gants sur les berges de sept grands fleuves européens. Or, cette mission avait permis d’évaluer un risque nouveau : composés de polypropylène, les masques chirurgicaux subissent une fragmentation rapide. Cela induit une grave pollution des fleuves et évidemment, des mers et océans.

https://sciencepost.fr/infographie-des-milliards-de-masques-et-de-gants-dans-la-nature-en-raison-de-la-covid-19/

https://www.bbc.com/news/world-europe-52807526?fbclid=IwAR1YzoCsnPazar1VfkGDmKPM3Gyp-y2855wmL07_VYRPZXvLYMry5oOv3V4

https://www.elle.fr/Societe/Les-enquetes/Les-masques-derniere-pollution-de-nos-mers-3897228

 184 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Lorsque je me promène, je trouve des masques jetés sur la voie publique. Faites comme moi, je les mets dans un recycleur masques usagés au supermarkett du coin. C’est vrai que c’est crevant. Aller au recycleur, lever le bras, déposer le masque, remettre son bras le long du corps! On risque un claquage de muscles ou un rhumatisme à plus ou moins longue échéance! Pour ceux qui se font des muscles à la bière et au hamburger, c’est trèstrèstrès dur!

  2. Raz le bol de ces c….ies . Dès que je vois un de ces clampins à la TV qui veut nous imposer encore plus de restriction, j’ai tout de suite une montée de colère pour ne pas dire autre chose il ont beau se cacher derrière leur profession honorable au demeurant et le serment d’hypo crate auquel ils se réfèrent sans cesse pour mieux nous abuser , on ne se fait plus d’illusion sur leur soit disant probité . C’est ce que au moins nous aura appris cette crise sanitaire .

    • Disons que c’est le serment d’hypocrite! Et au lieu de bavasser à la TV, il ferait mieux d’aller là où on a besoin d’eux, c’est à dire dans leurs cabinets ou leurs services! Ça ne donne pas l’impression qu’ils soient débordés!

  3. Il n’y a pas de problème, du moment que ça fait marcher le commerce asiatique et que Trouduc a son champ. de luxe quotidien.

  4. Comme quoi, le naturel est préférable à l’artificiel !
    (Et une éducation rigoureuse au tout est permis des démagos !)

    L’écologie reste un sujet, mais elle doit être traitée de façon réfléchie et non soumise aux intérêts financiers et à l’idéologie développée !

    Ainsi vient-il d’être dit que les masques artisanaux ne doivent plus être utilisés !

    Non, si les masques sont nécessaires (pas partout, ne soyez pas des moutons sans logique), ce qui est stupide c’est que les masques en général sont mal utilisés !

    Les masque en question, les chirurgicaux protègent mal dans la mesure où ils ne collent pas bien à la peau* (mal portés, comme Dardmalin l’autre jour à l’assemblée, remontant le sien sur son nez toutes les 2 min). Conséquence : ils ne divisent même pas les risques par 2 dans la plus part des cas (l’annonce de 95% de filtrage est trompeuse, uniquement vrai pour d’air traversant le filtre, pas pour l’air qui passe sur le pourtour) !

    • : vous pouvez l’adapter à votre visage (chacun est différent) par quelques transformations.

    Si vous voulez améliorer l’efficacité de votre masque artisanal (déjà bien ajusté), procurez vous un pince nez (en plus si vous portez des lunettes…) ! Il a alors des chances d’être meilleur qu’un chirurgical !

    Le problème se pose aussi pour les FFP2.
    Il vaut mieux alors un FFP2 à filtre carbone et soupapes. La respiration est bien plus facile. Le filtre se change plus rarement et sa destruction est plus facile (sa combustion ne rejette que du CO2) !

  5. Prochainement on ne pourra plus manger de poisson, et encore moins de moules-frites l’été, les moules filtrant toutes les saloperies contenues dans la mer.
    Déjà actuellement, nous avons des molécules de plastique dans tous les poissons et y compris dans le fameux sel de Guérande, non traité

  6. Pourquoi cette panique ??? Jetez vos masques dans la poubelle et c’est tout, aucun problème écologique ! 

  7. et je passe la parole a greta, voici le micro – que pensez vous de cette nouvelle pollution…………………………………………………..bonjour micro…………………..

  8. Il semble que nombre de nos compatriotes soient très sales ! Ce geste n’est pas très intelligent. Quand la bêtise supplante la raison …

  9. si, comme moivous ne vous contentez pas de lire CNC sans rien comprendre ( sacrés BF Merde , on a bien compris que c’est fait exprés pour sauvegarder tes potes pédos), alors je vous offre l’ article entier , et vous saurez que CNC c’est Centre National de la Cinématographie, comme cul,con,couilles

    «  » » » » » »INFO BFMTV – Dominique Boutonnat, président du CNC, est accusé par son filleul de 22 ans. Il conteste ces accusations, a indiqué son entourage à BFMTV.
    Le patron du cinéma français est en garde à vue ce mercredi main. Dominique Boutonnat, président du CNC, le centre national du cinéma et de l’image animée, est soupçonné d’agression sexuelle et de tentative de viol, a appris BFMTV.
    Dominique Boutonnat, qui a participé à la production des films à succès Intouchables ou Polisse, est accusé par son filleul de 22 ans. Le plaignant dénonce des faits commis selon lui l’été dernier pendant les vacances. Le président du CNC conteste ces accusations, indique son entourage à BFMTV.

    Une plainte a été déposée en octobre dernier. Une enquête judiciaire ouverte par le parquet de Nanterre et confiée à la police judiciaire des Hauts-de-Seine.
    En octobre dernier, Dominique Boutonnat annonçait le lancement d’une formation à destination des professionnels du secteur pour prévenir les violences sexuelles. Une initiative prise après les accusations de la comédienne Adèle Haenel à l’encontre du réalisateur Christophe Ruggia. » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

    UNE SEULE REACTION ; hahahahahaha !

    • Ce sont tous des pédo-satanistes , et ne croyez pas qu’ils seront condamner par l’injustice , il doit bien y avoir des juges qui tripatouillent et nagent aussi dans ce sinistre bordel puant .

  10. depuis cette souillure infligée a l’ humanité de façon volontaire, ou pas, grace a une « fuite », il y a une autre souillure qui nous a envahi en France, celle de ces tordus de la kékétte, qui ne resistent pas devant la boite a caca de garçons de tous ages…

    le dernier en date a tout de même 22 balais !!!

    «  » » » » » » » » »LE PRÉSIDENT DU CNC EN GARDE À VUE, SOUPÇONNÉ D’AGRESSION SEXUELLE ET DE TENTATIVE DE VIOL
    Sarah-Lou Cohen
    Le 10/02/2021 à 9:42″ » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

    le piti garçon de 22 ans c »est quand même son filleul !!

    et l’ autre amateur de fions sans doutes dejà explorés, (parce que forcer la rondelle de de genre de gugusse, sauf s il est handicapé, on marche sur la tête pour y croire !!

    il n y a plus un seul jour , comme chez le Duhamel, ex patron du club « le siècle » boite d »extrait de boule puante, ou adhèrent des Darmanin et autres ambitieux, ou se faire elargir le cercle de ses relations aide deaucoup a les étendre

    tous ces tarés sodomites tant qu ils s’ enculemnt entre eux, pas de problèmes, mais quand les objets de frisson deviennent des mômes, des mômes qui se font dechirer la rosette pour le plus grand plaisir de ces « familia grande » mieux connues sous le terme de famille tuyau de poele…..

    vite, trés vite, une révolution qui vienne faire un gros ménage

    une enquete a propos de ces membres membrés (?) de cette association de malfaiteurs qui adhere au « Siècle »…….et………une comparution sans concessions en justice avec les peines assorties

    on n en peut plus de se coltiner les Besson et autres Berry

    on a connu l’ alliance du sabre et du goupillon, nais a présent on barbotte dans le zob et la perma juveniles

    Monsieurs Macron, tu ne crois pas que tu gagnerais bien 15 pojnts en te decidant enfin a reprendre ta place de « père » de la Nation française ? au lieu d’ encourager tes potes en deguisement résille noir a tripoter Brigitte a l’ Elysée? et toi même a peloter des antillais faiseurs de « doigts » ?

    et cette racaille distribueuse de sperme pour conduits anals enfantins, qui s’ est répandu parmi les ELITES, auto-baptisées telles !!!!!!!!!!!

    tant que ces « traditions », oui, TRADITIONS !!! ne seront pas durement punies, les « djak lang couverte de merde » comme les Duhamel et tant d’ autres savent qu ils ne risquent rien …

    allez, laissons la suite aux suivants qui attendent impatiement cette celebrité scato dans l ombre vexante

    se faire chopper pour sodomie – viol d’ un gamin, y a que ça de glorifiant

    et si on leur imposait une penetration avec un Chibre pas latin, mais plutot robuste et devastateur? soigneur de leurs vieilles hémoroïdes ?

    quelle oeuvre pie ce serait ???????

  11. Une souillure de plus pour la planète !
    on ne demande pas qui jette les masques dans la Méditerranée …et les gilets de sauvetage sur les plages

Les commentaires sont fermés.