Twitter à la tête de la répression de la mal-pensance !

Liberté d'expression Publié le 9 février 2021 - par - 3 commentaires

Meeting à Barcelone : Vox en défense de l’unité espagnole, du maintien de la Catalogne dans l’Espagne (30 mars 2019).

 

La répression s’accentue à l’approche de chaque élection, VOX en sait quelque chose assignant Twitter devant la justice !
Nous pouvons nous attendre que lors de prochaines élections en France, Twitter fasse feu de tout bois pour en influencer les résultats !
L’OJIM nous en fait la relation !

ÉLECTIONS EN CATALOGNE :
TWITTER CENSURE VOX

LES ÉLECTEURS DE LA COMMUNAUTÉ AUTONOME DE CATALOGNE, EN ESPAGNE, SONT APPELÉS À RÉÉLIRE LEUR PARLEMENT RÉGIONAL LE 14 FÉVRIER PROCHAIN. SELON LES SONDAGES, LE PARTI CONSERVATEUR VOX A TOUTES LES CHANCES DE FAIRE IRRUPTION POUR LA PREMIÈRE FOIS DANS LE PARLEMENT DE BARCELONE.

SONDAGES PLUTÔT FAVORABLES À VOX

Crédité d’environ 6 % des voix*, Vox pourrait même passer devant le Parti populaire (PP) [=LR] de centre-droit qui ne fait pas de bons scores en Catalogne. Dans les derniers sondages, il talonne le parti centriste Ciudadanos (C’s) [= Modem], en forte baisse par rapport aux élections précédentes. Autant dire que même avec un score probablement modeste, Vox compte dans ces élections. Les favoris de cette élection sont le Parti socialiste catalan (PSC), la branche catalane du PSOE du premier ministre Pedro Sánchez, et la gauche républicaine catalane (ERC), un parti indépendantiste de gauche, suivi du parti indépendantiste de centre-droit Junts puis, loin derrière, à portée de Vox, les amis catalans du vice-premier ministre Pablo Iglesias, du parti d’extrême gauche Podemos [=LFI].
* : Il ne faut pas attendre à ce que VOX prenne un grand essor en Catalogne d’un indépendantisme gauchisant ! A remarquer que le poids des indépendantistes catalans est cependant en baisse.

TWITTER ET « LA HAINE »

C’est dans ce contexte électoral que le média social américain Twitter, dont l’engagement politique et idéologique à gauche n’est plus à prouver, a suspendu pour une semaine le compte Twitter du parti Vox après un tweet qui mettait en avant la surreprésentation des « mineurs étrangers non accompagnés » dans la délinquance en Catalogne. Un tweet qui s’accompagnait du hashtag « #StopIslamización ».

Le tweet en question relayait un autre tweet où le nombre de mineurs à Mataró, ville de 130 000 habitants sur la côte de la province de Barcelone, était mis en parallèle avec le nombre de délits commis par les autochtones et les mineurs étrangers non accompagnés : avec 70 plaintes concernant neuf mineurs étrangers non accompagnés contre 5 plaintes concernant les mineurs locaux, selon les statistiques policières de Mataró, ces neuf mineurs étrangers représentaient ainsi 0,2 % des mineurs de Mataró et 93 % des plaintes en 2020 (selon la situation au mois de mai 2020), selon le calcul de l’auteur du Tweet en question.
==> Attention en France, vous vous faites poursuivre pour discrimination, stigmatisation, incitation à la haine raciale !

Le tweet de Vox, publié le 27 janvier était imprécis : il reprenait ce pourcentage sans préciser où cela se passe, en rappelant que la majorité de ces mineurs étrangers non accompagnés proviennent du Maghreb et en critiquant la situation laissée en Catalogne par les dirigeants en place et leur « complicité avec la délinquance importée ». Le message imprécis de Vox était suivi d’un lien au tweet original, qui contenait, lui, les données précises. Les censeurs de Twitter ont apparemment considéré que mettre en avant les données policières sur la délinquance étrangère violait ses règles « qui interdisent les comportements d’incitation à la haine », selon le message reçu par l’administrateur du compte Twitter de Vox.

LES MÉDIAS DE GRAND CHEMIN ESPAGNOLS EN SOUTIEN DE TWITTER

Les grands médias espagnols ont applaudi. Exemple : le journal El Diario s’est étendu sur le Tweet commis par Vox, mais sans préciser que les données relayées par Vox étaient des statistiques policières. Ainsi que le fait remarquer El Diario, « ce n’est pas la première fois que Twitter gèle temporairement le compte du parti d’extrême droite. En janvier de l’année passée, il avait déjà été suspendu pour un tweet considéré comme offensif pour le collectif LGBTI ».

Sur le site de la radio-télévision publique espagnole (RTVE), on peut trouver un long article de type « désintox » qui apporte un démenti détaillé au supposé « bobard » de Vox. RTVE explique doctement que les tweets (celui relayé par Vox et celui de Vox) « se réfèrent aux délits commis dans la municipalité de Mataró, pas dans toute la Catalogne » (les caractères gras proviennent de l’article de RTVE). C’est tout à fait vrai, mais il suffisait en réalité de bien lire ces deux tweets pour s’en rendre clairement compte.

QUELQUES CHIFFRES RÉVÉLATEURS

En revanche l’article de RTVE apporte des informations intéressantes sur la délinquance étrangère en Catalogne. On y apprend ainsi que les citoyens des pays du Maghreb résidant en Catalogne comptent pour 3,16 % de la population et y commettent 15,6 % des crimes et délits* (il faut faire le calcul soit même à partir des nombres absolus fournis sur un graphique illustrant l’article).  Ce ne sont pas les 92 % de Mataró, mais c’est déjà un score « honorable ». On y apprend aussi que « seuls » 18 % des mineurs étrangers non accompagnés commettent des crimes ou délits en Catalogne, et « seulement » 12 % commettent des faits graves. En ce qui concerne les crimes et délits sexuels, les immigrants, qui représentent 11 % de la population espagnole, étaient « seulement derrière 35 % des délits sexuels en Espagne » en 2019, nous apprend RTVE. Avec des statistiques pareilles, on s’étonne que Twitter n’ait pas encore bloqué le compte de RTVE.
* : ce qui donne près de 5 fois plus délinquants que le reste de la population autres immigrés compris !

En ce qui concerne la commune de Mataró, un article de La Vanguardia du 31 mai 2020, intitulé « Les habitants de Mataró organisent des patrouilles de voisinage nocturnes contre la délinquance », expliquait combien la situation était explosive à cause des délits commis par de jeunes « migrants » arrivés en Espagne en tant que mineurs étrangers non accompagnés, et comment les habitants avaient d’abord organisé des actions de protestation puis des manifestations contre leur présence avant de mettre en place des patrouilles nocturnes pour se protéger eux-mêmes ; si le tweet de Vox était imprécis, ce n’était pas un bobard.

Mais il faut dire que Santiago Abascal, le leader de Vox, a lancé en janvier une campagne contre le pouvoir de censure des Big Tech et que son parti dénonce leurs agissements au parlement espagnol et au Parlement européen. Après avoir vu son compte bloqué par Twitter, le parti Vox a voulu, au travers du groupe Identité et Démocratie dont il fait partie, organiser une discussion sur la censure des Big Techs à la Commission des libertés civiles du Parlement européen. Les partis PP et Ciudadanos, concurrents de Vox pour les élections du 14 février en Catalogne, ont voté contre.

 

COMPLEMENT :
La situation de VOX à l’approche des élections du 14 février en Catalogne.

Vox semble progresser légèrement au plan national (15% aux dernières élection générales de novembre 2019, 3ème parti), mais pas au point de provoquer un raz de marée et de redonner le pouvoir à la droite et d’avoir une vraie influence !
Il est cependant des lieux, comme à Murcie, VOX y a été le parti avec le plus grand nombre de voix en 2019… Reste à ce que ce soit au niveau de l’Espagne !
A noter que le RN, avec une proportion de voix supérieure en France, n’a que fort peu de pouvoir politique direct…

Print Friendly, PDF & Email
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Sugarhawk
Sugarhawk
il y a 2 mois

Pendant les élections : suspension des réseaux sociaux ! Twitter, et d’autres devraient être supprimés tant ils s’immiscent dans la politique des pays.

Baribal
Baribal
il y a 2 mois

Vous en voulez encore de la censure ?

Ci-dessous le lien de l’intervention du mardi du Pr Raoult sur Youtube. Pour ce qui est de commenter la vidéo, il faudra repasser car…les commentaires sont désactivés !

https://www.youtube.com/watch?v=wjgZOG8wkF0

Frejusien
frejusien
il y a 2 mois

pour twitter, il ne faut pas dire la vérité, c’est une incitation à la haine,
HAINE, notion éminemment extensible, et sujette à grosse interprétation,
toute l’hypocrisie gauchiste y dégouline

Lire Aussi