Voyageurs, préparez-vous à l’écouvillonnage rectal !

Attention : cette information n’est pas un bobard. Écartez-bien… les yeux.

Le gouvernement macronien se penchera-t-il sur la méthode chinoise de dépistage du Covid auprès des voyageurs étrangers ? Pourrait-il introduire le test anal aux entrées du territoire et à en commander des millions à nos amis chinois ?

Plus fiable que le test PCR nasal, l’écouvillonnage rectal* est en effet pratiqué systématiquement à l’aéroport de Beijing.

Alors, des volontaires pour visiter la Chine ?

* Plus sérieusement, le test anal est également pratiqué en Galice (Espagne) sur les patients “intubés dans un état critique [ne pouvant] recevoir de tests PCR nasaux » (Ouest-France)

Covid-19 : le dépistage rectal, plus efficace que le nasal

Le test anal sera-t-il le prochain test de dépistage de la Covid-19 ?

En Chine, tous les voyageurs étrangers sont contraints de subir ce test, jugé plus fiable que le PCR dans le nez.

Le coronavirus reste présent plus longtemps dans l’anus que dans les voies respiratoires, a justifié le docteur Li Tongzeng, directeur adjoint chargé des maladies infectieuses à l’hôpital You’an de Beijing. Le dépistage rectal permet d’augmenter le taux de détection des personnes infectées, notamment par les nouveaux variants.”

Ce test a des similitudes avec le test PCR puisqu’il est pratiqué avec un écouvillon, cette fois utilisé pour effectuer un prélèvement rectal. Toutefois, il ne devrait pas être élargi à l’ensemble de la population, à cause de son manque de praticité. Les voyageurs étrangers, eux, y sont soumis, au moins ceux qui arrivent par l’aéroport de Beijing.

Il s’ajoute à la justification de deux tests Covid négatifs, l’un PCR l’autre sérologique, nécessaire pour pouvoir pénétrer sur le sol chinois. “L’ensemble de ces tests, dans la gorge, le nez, le dépistage rectal et la prise de sang, sont des moyens qui limitent le risque de passer à côté d’un cas positif”, a ajouté Li Tongzeng. Une quatorzaine à l’hôtel est également obligatoire.

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/35256-Covid-19-depistage-rectal-efficace-le-nasal-confirme-l-interet-d-analyser-eaux-usees

 609 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Au moins, ils se protègent, c’est pas comme le micon et ses frontières grand ouvertes

  2. Je me souviens de la phrase de de Gaulle refusant de serrer la main du médecin qui…”non mais vous croyez que je vais serrer la main du type qui…”bon passons…
    Ils peuvent toujours courir pour que je prenne leurs put…ns d’avions.
    Et les cons qui ne se réveillent toujours pa de tant de manipulations pour une maladie dont le taux de mortalité est de 0,04%, dont 99, 96% des habitants de la planète guérissent !!!!

  3. Pourvu qu”ils ne mélangent les écouvillons qui ont déjà servi pour le fion avec ceux qui vont servir pour le tarin !

  4. Qu’ils commencent par les muzzs, après ont verra.
    Ben après une courte réflexion, c’est tout vu, touche pas mon cul ou je te fais bouffer ton bâton.

Les commentaires sont fermés.