Ricardo lit Sanchez Drago : « reste chez toi, pendant que nous décidons quand et comment tu vas mourir »

On nous dit reste chez toi !

youtube.com/watch?v=FexsVGdnafU

Richard Boutry de France-Soir nous lit un texte de Sanchez Drago ([1])

 

Reste chez toi ! Pendant que nous t’empêchons de travailler et mettons ton entreprise qui t’a coûté tellement d’efforts et de temps au bord de la faillite !

Reste chez toi ! Pendant que nous décidons pour toi dans quelles conditions véritablement tu peux sortir !

Reste chez toi ! Pendant que nous décidons quand et comment tu vas mourir !

Reste chez toi ! Même si tu ne peux t’acheter à manger et que ton frigidaire est vide !

Reste chez toi ! Même si tes parents ont besoin de toi et ainsi te priver de ce temps si précieux qu’il te reste avec eux !

Reste chez toi ! Et paie des impôts même si on t’empêche de gagner ta vie !

Reste chez toi ! Pendant que l’on crée un écran de fumée pour jouer avec tes droits essentiels !

Reste chez toi ! Pendant qu’on fout l’économie en l’air sans que tu ne puisses rien faire pour l’éviter

Reste chez toi ! Pendant qu’on fait passer des lois votées dans des assemblées désertes sans que personne ne puisse manifester contre elles !

Reste chez toi ! Pendant qu’on te contrôle avec des dispositifs en tout genre !

Reste chez toi ! Parce que comme ça on va poursuivre nos programmes mondialistes !

Reste chez toi ! Pendant que nous proposons une grosse liste de divertissement virtuel ; pour te priver surtout de toute réflexion et de toute analyse !

Reste chez toi ! Et fais très attention à ce que tu dis car tes voisins te surveillent comme de véritables policiers !

Reste chez toi ! Et ne t’expose pas au soleil comme cela on va détruire définitivement tes défenses immunitaires !

Reste chez toi ! Mais ne prends pas les médecines parallèles, les fameuses médecines de grand-mère (de ma grand-mère) car elles ne rapportent pas assez d’argent à l’état !

Reste chez toi ! Et parle au téléphone, comme cela on va pouvoir t’écouter et savoir à qui on a affaire !

Reste chez toi ! Et éloigne-toi de tout ce qui est humain et réel !

Reste chez toi ! Et obéis pour que tu deviennes quelqu’un de doux, surtout pas un rebelle !

Reste chez toi ! Sans liberté, sans travail, sans vacances, sans futur, mais surtout avec Netflix !

Reste chez toi ! Pendant qu’on finit de construire notre dictature avec ton ignorance mais surtout ta caution !

Reste chez toi ! Pendant qu’on arrivera à te déshumaniser complètement !

Reste chez toi ! Parce qu’on fait qu’on ne veut pas de toi comme un être humain mais comme un véritable esclave !

Merci donc à ce poète espagnol d’exister.

[1] Fernando Sanchez Drago est né le 2 octobre 1936 à Madrid. C’est un écrivain espagnol. Il a remporté le prix Planéta avec son roman « La prueba del laberinto » (le test du labyrinthe) et le prix national de l’essai pour « Gargoris y Habidis« .

 145 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».
    Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

    Rien d’autre à rappeler aux Français !!

  2. oui, c’est terrible et terriblement vrai !
    avant de passer au Grand Reset, le N.O.M nous prépare le Grand Effondrement,
    ce sera pire que la crise de 29,
    Et de plus, on ne sait toujours pas qui a lâché ce virus mutant sur la Planète

  3. bonjour les amis….
    j ai découvert la semaine dernière un lien sur riposte laique ou j ai cliqué et hooo qui est cet homme?

    • Désolée Templier ce type est un antisémite, un agitateur qui brasse du vent et donne de faux espoirs aux nôtres. Merci de ne rien relayer à propos de cet imposteur sur RR

      • Je crois que vous portez un jugement injuste sur Sáchez-Dragó. J’ai lu plusieurs de ses livres, et de nombreuses tribunes qu’il a écrit au fil des années dans les journaux, et je n’ai rien trouvé d’antisémite chez lui. Un agitateur ? Oui, peut-être. Mais vous l’êtes aussi, et je trouve ça très bien. Tout comme vous, il n’a jamais gardé sa langue dans sa poche, jusqu’à devenir l’une des bêtes noires du « progressisme ». Il s’est fait bannir de la télévision publique, où il avait un relatif succès, et il a été interdit de parole dans tous les médias de la bien-pensance espagnole. Franchement, Christine, je crois que cet homme mérite d’un jugement plus nuancé de votre part.

  4. Rien à rajouter, merci M. Richard Boutry et au poète espagnol Sanchez Drago que je ne connaissais pas.

    • Excellent! Pour dénoncer toute l’infamie de ces mesures liberticides et pour compléter le tableau en utilisant le second degré cette canadienne nous démontre, elle, toute l’absurdité de ce qui nous est imposé par les mondialistes ! https://www.youtube.com/watch?v=S0BE-gmABsI&t=9s
      Si ils voulaient nous convaincre du bien fondé de ce qu’ils veulent faire de ce monde et bien c’est raté! La preuve par la gestion même de cette pandémie qui nous fait plus redouter le monde que l’on nous prépare que nous rassurer !!

Les commentaires sont fermés.