L’attraction de la traction…

L’ATTRACTION DE LA TRACTION

Parmi les marques principales de voitures françaises, l’une d’entre elles a produit trois mythes universellement reconnus. Il s’agit respectivement de la traction, sa descendance la DS et la 2CV Citroën. Nous évoquerons ici le chef d’œuvre d’André Citroën que fut la traction, la DS et la 2CV étant apparues après la disparition du fondateur de la marque.

D’autres marques françaises ont produit aussi d’excellentes voitures pour leur époque. Je pense par exemple à Renault avec sa 4CV, sa dauphine et sa R5. Peugeot avec ses 203, 403, 404 ou 504. Simca avec l’aronde ou la Simca 1000. Mais aucune de ces excellentes voitures n’a jamais effleuré le prestige et la notoriété (en dehors de l’hexagone) dont bénéficient nos trois Citroën d’anthologie.

Ces trois Citroën sont aujourd’hui encore fort appréciées et recherchées aussi à l’étranger. Les allemands, les hollandais, les belges, les suisses et même les italiens les apprécient tout particulièrement, la plus accessible d’entre elles étant évidemment la 2CV. La DS est très appréciée aussi mais très difficile à entretenir et suppose un budget conséquent. Mais c’est aussi la meilleure des trois encore capable de se fondre dans le trafic actuel sans difficulté.

Le génie d’André Citroën s’est manifesté dans plusieurs domaines. Si ce n’est pas lui qui fut le créateur direct de ses voitures, par contre il a parfaitement su anticiper les besoins de son temps, découvrir les meilleures méthodes de travail pour l’organisation technique et sociale de son entreprise et surtout, il a su s’entourer des meilleurs collaborateurs pour réaliser ses projets.

André Citroën fut aussi un génie de la communication. Une de ses boutades était :

« Les enfants doivent apprendre trois mots : papa, maman et Citroën »

Et il fut le premier à réaliser des modèles réduits de ses productions destinés aux enfants pour convaincre leurs parents de se tourner vers ses voitures. Les jouets Citroën atteignent aujourd’hui des cotes inaccessibles au pékin moyen tel l’Oncle John.

Pour la biographie passionnante d’André Citroën, c’est ici (nouvelle page).

Il serait totalement injuste toutefois d’ignorer le nom du véritable père créateur à la fois de la traction, de la 2CV et de la DS. Il s’agit de l’ingénieur André Lefebvre qui a su, lui aussi, s’entourer d’une fine équipe pour engendrer ces trois bijoux de la famille Citroën. Plus de détails.

Pour plus de détails sur l’histoire de cette fantastique voiture que fut la traction, largement en avance sur son temps, c’est ici.

LA TRACTION EN MODELISME

La vénérable traction a connu d’innombrables reproductions en modélisme après une longue traversée du désert. Et il serait impossible d’être exhaustif sur ce sujet dans les limites de cet article.

La mythique traction Dinky Toys est apparue au catalogue en 1949, Dinky Toys a produit cette voiture jusqu’en 1958. Il s’agit de l’un des modèles Dinky les plus convoités. Et ses premières versions atteignent aujourd’hui des prix stratosphériques en collection : plus de précisions.

Celle de l’Oncle John est une réédition de ce modèle fabuleux à l’initiative des collections Atlas en 2008 :

  

 Après une longue traversée du désert d’une vingtaine d’années, un fabricant français, Eligor produisit enfin une nouvelle version de la traction digne d’elle à partir de 1978. Et il a eu la bonne idée de décliner celle-ci dans une multitude de versions différentes dont celles des FFI et aussi celles de la Gestapo. Il est piquant de remarquer que cette voiture fut fort appréciée des occupants nazis alors que son concepteur, André Citroën, était juif … Pour plus de précisions, c’est ici.

Voici celle de l’Oncle John qui représente la version de 1938. Celle-ci a l’avantage de découvrir le moteur sous ses deux capots amovibles ainsi que sa malle arrière. Elle est aussi pourvue de vitrage, d’un intérieur soigné, d’une calandre et pare chocs rapportés :

Dans les années nonante du siècle dernier, Solido à pondu une belle 15 six. Celle-ci aussi n’a pas échappé à l’Oncle John. Capots moteur ouvrant sur un moteur bien détaillé, vitrages et intérieur soigné et nombreuses pièces rapportées. Comme le modèle Eligor, les roues sont fidèlement reproduites. Plus de précisions.

Un modèle de toute beauté également a été décliné par Norev. Il ne comporte pas de parties ouvrantes mais par contre bénéficie d’une peinture et finition somptueuse avec une multitude de pièces rapportées du plus bel effet. L’Oncle John vous présente ici sa version des sapeurs pompiers de la commune d’Azé :

 Dans le même esprit, Norev a produit une superbe reproduction de la traction à l’échelle du 1/87ème pour décorer les réseaux de trains miniatures. Malgré sa toute petite taille tout y est, même son entourage de pare-brise et ses essuie glaces ! :

 Voici un très beau cabriolet de la traction, d’un fabricant inconnu, probablement chinois ? Ce modèle réduit est très finement réalisé. Vous remarquerez les phares avant intégrés dans les ailes :

 La traction fut aussi la voiture préférée du Général de Gaulle. En effet, son confort et sa garde au toit assez haute convenait bien à sa stature. Celle-ci aussi, superbe, est d’un fabricant inconnu ? Même le numéro d’immatriculation de la plaque respecte l’histoire :

 Enfin, nous devons mentionner l’hommage rendu par le fabricant français Heller à ce monument de l’industrie automobile avec la plus belle maquette de sa gamme réalisée à l’échelle du 1/8ème et comportant pas moins de 1054 pièces ! Débutants s’abstenir. L’Oncle John ne possède pas cette maquette et donc il se contentera de vous livrer une image de celle-ci, en vous proposant de cliquer ici.

Pour conclure, la traction a aussi servi de banc d’essai pour la mise au point de la suspension hydropneumatique développée par Citroën et a transmis son cœur, à savoir son moteur à celle qui allait lui succéder en 1957 et qui sera la déesse de la route. Mais ceci est une autre histoire …

 

Oncle John

10 Commentaires

  1. Mon père en possédait une au début des années 60 . Elle me fascinait parce qu’elle avait des phares chromé, des roues avec les flancs blancs et des insectes en décoration sur la calandre chromé, du plus bel effet!
    Elle devait tenir la route parce que quand je voyais l’état mon père parfois quand il rentrait , j’avais l’impression que c’était la voiture qui le ramenait plutôt que le contraire !

  2. Nous avons depuis 2003 le plaisir de rouler en Traction Avant de 1955.
    C’est une 11Commerciale.
    C’est plaisir de la conduire.

  3. Merci oncle John pour vos chroniques .J’ai pour hobby le modélisme automobile au 1/18e et 1/8e , les motos au 1/4 et les navires cuirassés de la deuxième guerre mondiale au 1/200e.

    • @ Plumoussa. Je vois que vous aimez les « gros calibres ». Il vous faut une sacrée place pour assouvir vos passions … Rassurez-vous toutefois, nous souffrons du même mal et aucun vaccin pour venir à notre secours …

  4. André Citroën s’est ruiné pour sortir sa fabuleuse Traction avant et en est mort (de chagrin?) en 1935. Il n’a donc pas connu les 2cv et DS, sorties après la deuxième mi-temps. Ces autos sont issues du cerveau de l’ingénieur André Lefèvre et quelques camarades.

    • La dernière Ds 21 est arrivée au Québec en 1972……… Et je l’ai achetée.
      Elle m’a sauvé la vie 2 fois ! J’ai parcouru les USA de long en large, jusqu’au Mexique en passant par la vallée de la mort et Leadsville en haut du Colorado! Sans air conditionné !
      On me l’a volée at NY et pulvérisé l’arrière contre un arbre près de Newark
      Je l’ai retrouvée et réparée avec des amis mécanos ! Quand je suis rentré en France, elle est revenue avec moi et nous avons passé un an à Pau.
      Je suis revenu en Champagne en passant par le nord de l’Italie et la Suisse où j’ai de la famille.
      J’ai stationné ma merveille dans la grange, chez mon grand père ou elle est restée sur des blocs pendant…… 20 ans.
      Je l’ai vendue les larmes aux yeux….. Elle avait 320000 km.
      Aujourd’hui, pour les cons qui m’entourent, une vraie voiture s’appelle un  » Panzer » de chez BMW, AUDI OU MERCEDES ……
      Mon grand père, mes oncles et mon père résistants roulaient en Peugeot et Renault.
      Pour ma part, après un grand Scenic j’ai choisi un Koleos haut de gamme et j’en suis ravi ! Même si comme disent mes cons patriotes…..  » c’est d’la merde »

  5. J’ai beaucoup roulé en 15 six
    Un régal….aussi à la pompe à essence
    Et quel bruit !

Les commentaires sont fermés.