Bruxelles obéit à Macron : l’UE vote la fin du secret des messageries cryptées, whattsapp, proton…

C’est une mesure liberticide s’il en est qui s’est tramée dans notre dos. Une de plus. Une fois de plus. Avec, évidemment, le prétexte de pouvoir lutter contre le terrorisme. Le terrorisme, comme le Covid, sont utilisés pour rogner nos libertés fondamentales et les autorités se gardent bien de faire ce qu’il faudrait pour y mettre vraiment fin. Et que l’initiative en ait été prise par Johnson et Macron qui font vivre une dictature Covid abominable en dit long sur leurs objectifs.

.

Tout commence quand Johnson et Macron, main dans la main, interpellent Bruxelles pour la sommer de voter l’obligation pour les messageries cryptées, Telegram, Signal, Whattsap, Protonmail…  de permettre aux autorités compétentes d’avoir accès aux communications. 

La France pousse l’UE à affaiblir le chiffrement des messageries

Le chiffrement des données sera-t-il bientôt sous contrôle en Europe ? Après les récents attentats survenus dans divers pays dont la France, le conseil des ministres de l’Union européenne serait sur le point d’adopter cette mesure.

Alors que les événements en France ont de nouveau soulevé l’épineux débat sur la liberté d’expression, le pays serait en bonne voie de convaincre les membres de l’Union européenne de mettre en place des dispositifs de contrôle pour surveiller les communications chiffrées.

[…]

Selon le média autrichien ORF, face à ces récents événements, en cinq jours, le conseil des ministres de l’Union européenne s’est accordé sur de nouvelles mesures anti-terroristes. Plus précisément, un texte pour une proposition de loi vise à obliger les opérateurs de messageries sécurisées à mettre en place des backdoors. Ces portes dérobées permettraient aux services de renseignement d’accéder au contenu des conversations sécurisées.

La France serait particulièrement impliquée dans ce projet initié par la Grande-Bretagne. Le secrétaire d’État français à l’Europe, Clément Beaune, s’est entretenu avec la ministre européenne Karoline Edtstadler, membre du parti populiste en Autriche.

.

Un accès exceptionnel imposé

Lors d’une conversation chiffrée, les échanges sont sécurisés entre les deux parties. Sur une messagerie mobile, le principe du chiffrement est simplifié mais bien en place. Les deux parties disposent chacune d’une clé publique et d’une clé privée. L’expéditeur d’un message utilise indirectement la clé publique de son destinataire pour crypter le contenu. Ce dernier est capable de déchiffrer le message avec sa propre clé privée.

Toutefois, les messages transitent le plus souvent via un serveur. Les autorités demandent à ce que les opérateurs mettent à disposition des jeux de clés supplémentaires et identiques afin de pouvoir déchiffrer les messages. Le processus repose sur la notion d’un « accès exceptionnel ». Cette proposition émane du centre national de cybersécurité britannique, une division des services des renseignements GCHQ.

Concrètement, WhatsApp ou Signal autoriseraient en quelque sorte des intrusions de type « man-in-the-middle ».

Ce dispositif de surveillance est possible lorsqu’il y a un serveur tiers. Ce n’est pas le cas avec Olvid, une jeune pousse française qui expliquait récemment avoir conçu la messagerie la plus sécurisée du monde.

[…]

Il est également expliqué que si les autorités sont légalement en mesure de récupérer des données, ces dernières ne sont pas lisibles.

Le texte devra être adopté par le groupe de travail du Conseil sur la coopération dans le secteur de la sécurité nationale (COSI) le 19 novembre. La semaine suivante, il sera présenté au Conseil des représentants permanents des États membres de l’UE.

Début décembre, ce projet sera ensuite envoyé au parlement européen. Néanmoins, selon ORF : « Compte tenu de l’apparente unanimité, il serait toutefois possible que le Conseil des ministres mette en œuvre le règlement envisagé dans son essence, même sans l’implication du Parlement. »

https://www.clubic.com/messagerie-instantanee/actualite-20557-la-france-pousse-l-ue-a-affaiblir-le-chiffrement-des-messageries.html

.

 

Cela se poursuit par l’accord de Bruxelles qui devrait faire voter cela incessamment cela au parlement. Or on n’en a pas entendu parler, ce qui signifie sans doute que, une fois de plus, la dictature bruxelloise piétine le Parlement qui ne sert que de chambre d’enregistrement des décisions de Der Leyen, et est son alibi démocratique.

Le texte bruxellois qui prouve que tout cela n’est pas « du complotisme » ni du délire de persécution :

https://files.orf.at/vietnam2/files/fm4/202045/783284_fh_st12143-re01en20_783284.pdf

Et sa traduction google  ci-dessous. On voit en passant que Bruxelles ne se bat par pour les  peuples d’Europe, ni pour l’Europe mais pour « des règles mondiales » c’est écrit en toutes lettres. Et il y a encore des millions de traîtres prêts à voter pour des Européistes !!!!!

Page 1
12143/1/20 REV 1
MP / dk
1
JAI.1
LIMITE
FR
Conseil de la Union européenne Bruxelles, le 6 novembre 2020 (OU. En) 12143/1/20
REV 1 LIMITE JAI 851 COSI 156 CHATS 73 ENFOPOL 256 COPEN 287 DATAPROTECT 106 CYBER 198 IXIM 107
REMARQUE
De:
Présidence
À:
Délégations
Matière:
Projet de résolution du Conseil sur le cryptage
– Sécurité par cryptage et sécurité malgré le cryptage
Les délégations trouveront en pièce jointe la version révisée 1 du projet de résolution du Conseil sur Chiffrement. Il reflète les commentaires reçus des États membres avant et pendant la réunion informelle VTC des conseillers JAI (cryptage) le 3 novembre 2020.
À moins que les délégations n’envoient d’autres observations de fond, accompagnées d’un libellé concret suggestions, avant le 12 novembre 2020 midi, à paul.gaitzsch@diplo.de, COSI.DE2020@bmi.bund.de et cosi@consilium.europa.eu, la présidence a l’intention de présenter ce texte révisé pour approbation au COSI (VTC) le 19 novembre 2020, en vue d’une nouvelle soumission au COREPER (point I)
le 25 novembre 2020, suivie de l’adoption par le Conseil par procédure écrite.
Veuillez noter que la forme du document a été adaptée à une « résolution du Conseil », de sorte que le texte pourrait être traité pour adoption via une procédure écrite par le Conseil au cas où il aurait lieu au format VTC
Page 1
12143/1/20 REV 1
MP / dk
1
JAI.1
LIMITE
FR
Conseil de laUnion européenne
Bruxelles, le 6 novembre 2020(OU. En)12143/1/20REV 1
LIMITE JAI 851 COSI 15 CHATS 73 ENFOPOL 256 COPEN 287DATAPROTECT 106 CYBER 198 IXIM 107
REMARQUE
De:
Présidence
À:
Délégations
Matière:
Projet de résolution du Conseil sur le cryptage
– Sécurité par cryptage et sécurité malgré le cryptage
Les délégations trouveront en pièce jointe la version révisée 1 du projet de résolution du Conseil sur Chiffrement. Il reflète les commentaires reçus des États membres avant et pendant la réunion informelle VTC des conseillers JAI (cryptage) le 3 novembre 2020.
À moins que les délégations n’envoient d’autres observations de fond, accompagnées d’un libellé concret suggestions, avant le 12 novembre 2020 midi, à paul.gaitzsch@diplo.de, COSI.DE2020@bmi.bund.de et cosi@consilium.europa.eu, la présidence a l’intention de présenter ce texte révisé pour approbation au COSI (VTC) le 19 novembre 2020, en vue d’une nouvelle soumission au COREPER (point I) le 25 novembre 2020, suivie de l’adoption par le Conseil par procédure écrite.
Veuillez noter que la forme du document a été adaptée à une « résolution du Conseil », de sorte que le texte pourrait être traité pour adoption via une procédure écrite par le Conseil au cas où il aurait lieu au format VTC.
1
Les modifications par rapport à la version précédente sont signalées en gras, soulignées et barrées

Page 2
12143/1/20 REV 1
MP / dk
2
ANNEXE
JAI.1
LIMITE
FR
ANNEXE
Projet de résolution du Conseil sur le cryptage
Sécurité grâce au cryptage et à la sécurité malgré le cryptage
1. Préambule: Sécurité par cryptage et sécurité malgré le cryptage
L’Union européenne soutient pleinement le développement, la mise en œuvre et l’utilisation d’un cryptage fort.
Le cryptage est un moyen nécessaire pour protéger les droits fondamentaux et la sécurité numérique des gouvernements, industrie et société. Dans le même temps, l’Union européenne doit garantir la capacité des autorités compétentes dans le domaine de la sécurité et de la justice pénale, par exemple le droit autorités répressives et judiciaires, pour exercer leurs pouvoirs légaux, en ligne et hors ligne.
Selon les conclusions du Conseil européen des 1er et 2 octobre 2020 (EUCO 13/20), l’UE
tirer parti de ses outils et de ses pouvoirs réglementaires pour contribuer à façonner les règles et normes mondiales. Il a été convenu que les fonds au titre du mécanisme de relèvement et de résilience seraient utilisés pour faire avancer des objectifs tels que renforcer la capacité de l’UE à se protéger contre les cybermenaces, à assurer un environnement de communication, notamment grâce au cryptage quantique, et pour garantir l’accès aux données
à des fins judiciaires et répressives.
2. Utilisation actuelle / état du cryptage
Dans le monde d’aujourd’hui, la technologie de cryptage est de plus en plus utilisée dans tous les domaines de la vie publique et privée. Il est un moyen de protéger les gouvernements, les infrastructures critiques, la société civile, les citoyens et l’industrie en assurer la confidentialité, la confidentialité et l’intégrité des données des communications et des données personnelles: il est Il est évident que toutes les parties bénéficient d’une technologie de cryptage haute performance. Le chiffrement a été identifié par les autorités de protection des données de l’UE comme un outil important contribuant par exemple à protection des données personnelles transférées en dehors de l’UE mais sous réserve de l’exigence d’un niveau de protection essentiellement équivalent , qui selon la Cour de justice est un
exigence pour les transferts de données 2 . Non seulement les appareils électroniques et les applications programmé pour crypter les données utilisateur stockées par défaut, mais de plus en plus de canaux de communication sont également sécurisé par un cryptage de bout en bout (E2E). Cela se traduit positivement par une réponse croissante par l’industrie de la communication et des applications, où la majorité des applications de messagerie instantanée et d’autres plates-formes en ligne ont également mis en œuvre un cryptage de bout en bout.
2
Arrêt du 16 juillet 2020 dans l’affaire C-311/18, Data Protection Commissioner / Facebook Ireland Ltd,
Maximillian Schrems, ECLI: EU: C: 2020: 559:

Page 3
12143/1/20 REV 1
MP / dk 3 ANNEXE JAI.1 LIMITE FR
3. Défis pour garantir la sécurité publique
La «vie numérique» et le cyberespace présentent non seulement de grandes opportunités, mais aussi des défis considérables: la numérisation des sociétés modernes comporte certaines vulnérabilités et le potentiel de exploitation à des fins criminelles. Ainsi, les criminels peuvent inclure facilement disponibles, prêts à l’emploi des solutions de cryptage conçues à des fins légitimes dans leur modi operandi 3 . Dans le même temps, les forces de l’ordre dépendent de plus en plus de l’accès aux preuves électroniques pour
lutter efficacement contre le terrorisme, le crime organisé, les abus sexuels sur les enfants (en particulier ses aspects en ligne),
ainsi qu’une variété de crimes cybernétiques. Pour les autorités compétentes, accès aux les preuves ne sont pas seulement essentielles pour mener à bien des enquêtes et ainsi amener les criminels à la justice , mais aussi pour protéger les victimes et contribuer à assurer la sécurité . Cependant, il existe des cas où le chiffrement rend l’analyse du contenu des communications dans
le cadre d’accès aux preuves électroniques extrêmement difficile ou pratiquement impossible malgré le fait que l’accès à ces données serait légal. Indépendamment de la technologie environnement du jour, il est donc essentiel de préserver les pouvoirs des autorités compétentes en le domaine de la sécurité et de la justice pénale grâce à un accès légal pour mener à bien leurs tâches,
prescrite et autorisée par la loi. Ces lois prévoyant les pouvoirs d’exécution doivent toujours respecter pleinement la procédure régulière et les autres garanties, ainsi que les autres libertés et droits, en particulier droit au respect de la vie privée et des communications et droit à la protection des données personnelles.
4. Créer un meilleur équilibre
Le principe de sécurité par cryptage et de sécurité malgré le cryptage doit être respecté intégralité. L’Union européenne continue de soutenir un cryptage fort. Le chiffrement est un point d’ancrage de confiance dans la numérisation et dans la protection des droits fondamentaux et devrait être promue et développé.
Protéger la confidentialité et la sécurité des communications grâce au cryptage et en même temps confirmant la possibilité pour les autorités compétentes dans le domaine de la sécurité et de la justice pénale de accéder légalement des données pertinentes pour légitimes, à des fins clairement définies dans la lutte grave et / ou les crimes organisés et le terrorisme , y compris dans le monde numérique, sont extrêmement importants. Tout les mesures prises doivent soigneusement équilibrer ces intérêts

.

Que faire ? 

Je n’ai quant à moi rien à cacher, je dis et j’écris sur ce site ce que je dis et écris via les messageries. Il n’empêche que l’idée même que, comme dans la défunte URSS des gens mal intentionnés, dans la dictature qui est en train de s’installer en France, mais pas seulement, puissent avoir accès à mes échanges privés. Surtout eu égard aux attaques que subissent la liberté d’expression et la liberté tout court. Il est évident que l’on va devoir, de plus en plus, faire de la Résistance et se cacher pour des choses aussi simples qu’un repas entre amis ! Alors il nous faut une messagerie sûre pour échanger entre amis, entre personnes de la même famille, entre adhérents et Résistants.

C’est pourquoi nous avons anticipé et acheté les droits d’une messagerie cryptée dans un pays échappant au totalitarisme européen, la Russie. On ne peut s’inscrire sur cette messagerie que si l’on est parrainé, ce qui en accroît la sécurité. 

J’enverrai la semaine prochaine à tous nos adhérents les moyens d’avoir une adresse sur cette messagerie et je vais commencer à utiliser moi aussi cette messagerie, abandonnant peu à peu mes anciennes adresses. 

Qui eût dit, il y a 70 ans, que c’est en Russie que l’on trouverait le monde libre ? 

32 Commentaires

  1. Décidemment, bientôt, la vie privée ne sera plus qu’un lointain souvenir, et on ne pourra même plus critiquer le gouvernement , ou l’appareil politique en son entier! On sera fliqués 24/24! A quand les arrestations arbitraires, les camps de résipiscence si on vient à déplaire au pouvoir en place! On s’achemine tout droit vers une dictature! « Bien analysée, la liberté est une fable convenue, imaginée par les gouvernants pour endormir les gouvernés. » Napoléon BONAPARTE.

  2. Merci pour cette information tout d’abord.

    Concernant protonmail, vous devez savoir que le système de cryptage, et d’abord le système gérant les mots de passe a été conçu pour que même les administrateurs ne puissent le réinitialiser.

    En clair, vous perdez votre mot de passe, plus personne ne pourra accéder ni faire quoi que ce soit pour pouvoir accéder aux mails en question !!

    Et la Suisse n’est pas dans l’union européenne en plus !!!

    http://www.protonmail.com pour ceux qui veulent visiter leur site !!!

    Créer votre adresse mail, ou mieux, plusieurs adresses mail…

    l’union européenne montre maintenant son vrai visage : ils sont les nouveaux hitlers, d’ailleurs ce dernier aurait rêver d’avoir un tel pouvoir sur les peuples européens !!!

    A toutes ces ordures à la tête de l’union européenne, allez vous faire enc… !!! ça tombe bien, certains aiment ça apparemment…

    Lisez donc, pour ceux qui comprennent l’anglais, cet article sur le blog de protonmail :
    https://protonmail.com/blog/joint-statement-eu-encryption/

    Les 4 services suivants vont continuer à proposer un cryptage de bout en bout, ce qu’on appelle  » End-to-end Encryption  » !!

    ProtonMail, Threema, Tresorit, and Tutanota sont les noms des 4 services qui s’opposent à cette dictature de l’ue !!!

  3. Radars:

    • raison invoquée: la sécurité
    • raison réelle: le racket des automobilistes

    Suppression des grosses coupures de billets de banque:

    • raison invoquée: la lutte contre le blanchiment d’argent sale issu du trafic de drogue ou d’arme
    • raison réelle: empêcher les commerçants (notamment) de se soustraire aux impositions.

    Suppression des messageries cryptées:

    • raison officielle: lutter contre le terrorisme
    • raison réelle: museler toute opposition

    On pourrait continuer longtemps comme ça…

    • et qui plus est et concernant le terrorisme
      les ordinateurs, tablettes et GMS smartphones, Iphone
      des terroristes internautes islamiques
      sont directement câblés, branchés sur le serveur de la DGSI-DGSE-PPP
      (Préfecture Police Paris)
      quand en plus ces mêmes terroristes ne sont pas géolocalisés, tracés,
      pistés et mis sur écoutes et ce qui ne les empêchent nullement de passer à l’acte

  4. Le N.O.M se met en place tranquillement sous l’égide de L’UE qui n’est que le premier tremplin.
    Il cherche à contrôler de plus en plus les individus, et tous les moyens sont bons, 5G, drones, contrôle cyber..
    Le monde futuriste est déjà là, et il est pas beau à vivre

  5. pas étonnant alors que les meilleurs pirates, corsaires, flibustiers et boucaniers
    de l’internet comme de l’intranet de la planète sont Russes
    Ils ont leurs propres langages informatiques et codes numériques
    et le tout en Cyrillique en non pas en binaire déphasé mais en basique binaire triphasé !

    • La Suisse obéit à tout… n’ont -ils pas refusé d’appliquer une votation sur l’immigration au motif que Bruxelles ne serait pas contente ? Ne mènent -ils pas la même politique d’immigration que les autres pays dans l’UE ?

      • Certes. Le texte UE en question ne sera toutefois pas applicable à protonmail. Même s’il est plus que probable que les Suisses se coucheront ensuite, effectivement …

        • les Suisses bouffent à tous les râteliers
          ils furent les banquiers des Nazis
          au même titre que les financiers
          des marchands de canons Britanniques et Français
          et ces mêmes Suisses d’aujourd’hui sont tout à la fois
          des Europhiles et des Mondialistes
          les Banquiers Suisses n’ont pas de frontières, ni de patrie
          et pas plus de religions …

          • Tu as raison, mais c’est tjs la même histoire,les banquiers et dirigeants de tous pays prennent des décisions au détriment de leur peuple.

          • Bof, je ne critique pas trop les Suisses! C’est un peuple hygiénique, qui a le cul propre! Et qui fournit de belles pièces d’horlogerie et qui produit du bon shokolade!

      • Christine, tu devrais aller voir le blog de protonmail, et regarder aussi quelles sont les personnes qui composent l’équipe à la tête de la société…

        Leur article en anglais est très explicite :
        https://protonmail.com/blog/joint-statement-eu-encryption/

        European service providers ProtonMail, Threema, Tresorit, and Tutanota sont les 4 services qui refusent de coopérer à cette saloperie d’union européenne …

        • merci je regarde, je ne sais pas ce que sont Threema, Tresorit et Tutanota

          • Des services de messagerie, qui, comme protonmail assure un cryptage et donc une protection de la vie privée dans les échanges de courriels…

      • Le peuple vote, et on ne tient pas compte des résultats du scrutin. Voir le rejet de la constitution européenne en France! Et on nomme cela une démocratie? J’appelle cela un coup d’état! Si la Suisse le voulait, elle pourrait mettre l’Europe à genoux! Par exemple en divulguant les noms des grands dirigeants moralistes européens qui ont planqué leur fric dans leurs banques! Je pense que ça provoquerait une belle onde de choc! Peuples, si vous saviez…

  6. Bonsoir Christine, Pierre et les Amis de RR,

    C’est vrai, en 1952, quand Julien Duvuvier nous a produit le petit monde de Don Camillo, basé sur le roman de Giovanino Guareschi qui était né le premier mai 1908, et qui, comme il le disait lui-même, par la force des choses continuait de vivre!
    Il nous quittera en 68 (triste année!)
    C’est vrai, qu’à cette époque je craignais ce que j’appelais «la rougeole»! Et, pas encore les pestes vertes, écolo-islamistes.

    Bon, je pourrais migrer en Russie, électroniquement, s’entend!

    Par contre, ayant une longue, très longue habitude de l’action, disons … délicate, je ne crois que très modérément aux vertus des divers systèmes de cryptage.

    Explications:
    Ne se faire AUCUNE illusion, si le message que je transmets vaut le coup, le pouvoir mettra ce qu’il faut et il cassera le code, si sophistiqué soit-il !
    Bien noter que la situation est très claire:
    Que vaut mon message? Est-ce qu’il mérite d’être lu en clair?
    Affirmatif, le pouvoir mettra les moyens nécessaires et le message sera décrypté, à tous les coups.
    Négatif, le contenu supposé ne vaut pas l’investissement, et, même transmis en clair, les services ont autre chose à faire.

    Le fonctionnement de la NSA est bien connu:
    deux départements, l’un cherchant l’algorihme du code incassable, l’autre cherchant l’algorithme permettant de casser n’importe quel code.

    Dans ce cas, on se pose la question de la validité, de l’utilité du chiffrage?

    Un chiffrage est utile dans le cas ou le message à une durée de validité limitée et si les correspondants ont un sanctuaire.

    Un exemple, bien connu est la préparation du bombardement de Dresden.
    Les échanges entre services de l’USBS ont bien été interceptés par l’abswer. Ils ont été déchiffrés, mais, le bombardement était en cours et il n’était pas possible d’exercer de représailles.

    Par contre, si Toto, qui habite en France envoie un message «subversif» à Milou, à Bruxelles, les diverses autorités auront tôt fait d’intercepter et décrypter, et, …. interpeler les complotistes radicalisés anti coco virus !!!!

    Tant qu’on ne les a pas tous virés !

    Bonne soirée à toutes et à tous,
    Gérard

    • Gérard, sans vouloir te vexer, quelles sont tes connaissance en cryptage, et en informatique plus généralement ?

      Un cryptage de type militaire ne peut être « cassé » comme ça, y’a que dans les films qu’on voit ça !!!

      Essaie de casser le cryptage de la messagerie protonmail, juste pour voir …

      Quand à accéder au compte d’un utilisateur, là, c’est encore une autre histoire, voir mon commentaire plus haut …

      Et tout à fait d’accord sur le fait de tous les virer, enfin moi, c’est plutôt la pendaison que j’ai en tête pour toutes ces ordures-là !!!

      A pendre HAUT & COURT !!!

  7. la RUSSIE de POUTINE la véritable démocratie

    la RIPOUBLIQUE de MACRON la véritable Démoncrassie

  8. Le secret des correspondances est pourtant inscrit dans la loi… Sinon les entreprises concernées n’ont qu’à faire un doigt à Macron comme elles le font quand on leur demande de payer des impôts en France

  9. Perso……
    Je suis adepte de la poste.
    Une simple lettre, le prix d’un timbre ( plus le papier et l’enveloppe, ce qui n »est pas ruineux ), et mes correspondants ont des nouvelles en toute discrétion …. Pour l’instant.!!
    Il est vrai qu’un mail est plus rapide, et çà sert toujours pour les infos non « confidentielles  » mais au point où on en est on n’est pas à 5 minutes près..

  10. Qu’en pense Alexandre Navalny de ton super système sponsorisé par le FSB ?
    As tu pensé à contacter la NSA ? Pour trouver une solution à tous tes problèmes ?
    Peut être que Snowden pourrait t’aider

    Staline ( qui n’était même pas Russe) avait lui aussi des solutions radicales 😂😂😂

    Toujours aussi prétentieux et naïfs ces pauvres  » frenchies »

    • Jo Robinette Jr Biden est le meilleur lanceur d’alerte de l’Univers
      avec Big Brother le cyclope et son mauvais Oeil maçonnique et Satan le mondialiste

    • Ducon, pourquoi tu vas pas te faire f… par tes maîtres, hein ?

      Et je ne vois ce qu’il y a de « prétentieux » ou « naïfs » dans cet article, et l’attitude affichée par les auteurs et lecteurs ici…

  11. Bien sûr si cela servait pour récupérer les plans d’attaques ou d’attentats des djihadistes , des trafiquants ou des passeurs de clandestins ou des black blocks ou autres saloperies de groupes anarcho trotskistes ou de l’ultra gauche , cela serai un bon point , mais nous nous leurrons pas ces mesures d’accès par des portes dérobées seront pour contrer les Patriotes , les Résistants et autres groupes anti mondialistes anti U.E. et anti immigration , tout ça n’inaugure rien de bon pour les Résistants , mais par contre les autres pourront toujours dormir sur leurs deux oreilles ,si je puis dire ça !

  12. Le psychopathe macron veut tout contrôler; Ils veulent, tout contrôler. C’est une dictature.

  13. Qui eût dit, il y a 70 ans, que c’est en Russie que l’on trouverait le monde libre ? Alexandre Soljenytsyne ! 😉

Les commentaires sont fermés.