Jack Lang et la Mgen font chanter des slams anti-racistes aux élèves !

Bretagne, Saint-Yvi (29) : L’école primaire privée catholique Sainte Anne s’engage contre le racisme en « slamant » !

 Derrière cette opération au coeur d’une école, les ombres de Lilian Thuram  et de Jack Lang…

Le slam ne désigne pas ici l’inoffensif le jeu télévisé mais une forme de « chant » voisine du Rap, qui chante les bienfaits de la diversité et prend la défense des « quartiers ».

Exemple ci-dessous, à la gloire du 93 :

Ouest-France

La classe de CE2-CM1-CM2 de l’école Sainte-Anne participe au concours « Nous autres » contre le racisme, organisé par la CASDEN Banque populaire, la Fondation Lilian Thuram et le Groupe MGEN et soutenu par le ministère de l’Éducation nationale.

Les élèves ont choisi d’écrire et d’interpréter un slam.

Ce projet leur a permis de travailler divers domaines de manière transversale et de développer également la mise en voix. Le magasin Hall de Musique de Quimper s’est associé au projet par le prêt de matériel nécessaire à l’enregistrement. Geoffrey Chaurrand, parent d’élève et musicien, a créé la musique et a guidé le groupe tout au long de l’aventure. Le slam a été enregistré mardi avec enthousiasme et beaucoup de sérieux de la part des enfants, fiers de leur travail collectif. Les résultats seront donnés courant mai.

La CASDEN ?

Une branche de la Banque populaire réservée aux enseignants. En tant que « banque coopérative » elle s’autorise  des actions gauchistes comme la défense des migrants…

La Fondation Lilian Thuram ?

On connaît. Sans commentaire. La propagande s’invite désormais dans les écoles.

La MGEN ?

C’est, « la référence solidaire » (sic). Avec plus de 4 millions de personnes protégées, près de 10 000 salariés et un chiffre d’affaires supérieur à 2 milliards d’euros, le groupe MGEN est un acteur majeur de la protection sociale. MGEN gère le régime obligatoire d’assurance maladie des professionnels de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, de la Culture, des Sports, et de la Transition écologique et solidaire. Ouf !

La MGEN mène  un combat politique en direction des jeunes esprits.

Comme par exemple ce récent partenariat avec le diabolique Jack Lang, qui  décidément fait tout pour influencer le monde de l’école. N’ayant plus de visiteurs avec le covid, il cherche à se diversifier et à entrer directement dans les écoles.

Un partenariat MGEN--Institut du monde arabe

…pour diffuser une bonne image du monde arabo-musulman auprès des petits écoliers.

Comme chacun sait, le monde arabo-musulman est une référence en matière d’émancipation, d’égalité et de respect des femmes…

Un peu comme si on disait que la République Démocratique Allemande était un modèle de démocratie…

Interdit de rire !

Janvier 2021 : la MGEN et l’Institut du monde arabe officialisent leur partenariat

https://www.imarabe.org/fr/actualites/l-ima-au-jour-le-jour/2021/la-mgen-et-l-institut-du-monde-arabe-officialisent-leur

Mardi 12 janvier 2021, Roland Berthilier, Président, de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale (MGEN) Eric Chenut, vice-président délégué de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale (MGEN) et Jack Lang, Président de l’Institut du monde arabe (IMA), ont officialisé leur accord de partenariat, conclu dans le cadre de la saison consacrée aux Femmes dans le monde arabe programmée par l’Institut à l’occasion de son exposition “Divas, d’Oum Katlhoum à Dalida”.

 

La question de l’émancipation des femmes dans le monde arabe mobilise l’Institut du monde arabe depuis sa création. Cette saison exceptionnelle, soutenue financièrement par la MGEN, abordera ce sujet sous les prismes culturel, social, politique et économique :

L’exposition « Divas, d’Oum Kalthoum à Dalida » (début 2021), rendra hommage aux figures de légende de l’âge d’or de la musique et du cinéma arabe (Oum Kalthoum, Leila Mourad, Samia Gamal, Fairuz, Warda, Dalida…) ; des femmes émancipées et avant-gardistes qui demeurent des icônes intemporelles ;

Une édition spéciale des Rencontres économiques de l’IMA réunira le 6 avril prochain des dirigeantes de premier plan pour explorer les enjeux de l’autonomie (empowerment) féminine et partager leurs expériences, leurs success stories et leurs conseils. A leurs côtés, l’IMA invitera également des entreprises françaises et internationales à mettre en lumière leurs initiatives innovantes en faveur de l’égalité.

Enfin, une plateforme numérique pédagogique innovante, mettra à disposition le contenu de l’exposition Divas sous une forme adaptée au public scolaire.

C’est sur ce volet éducatif que la MGEN a particulièrement souhaité s’investir et faire porter une partie importante de son soutien financier. En effet, l’exposition « Divas, d’Oum Kalthoum à Dalida » est l’occasion de proposer aux enseignantes et aux enseignants une approche renouvelée de la question de la femme dans le monde arabe, depuis la naissance des luttes pour son émancipation, au début du XXe siècle, jusqu’aux interrogations contemporaines sur le genre, la femme, l’image de son corps et sa place dans la société, thématiques abordées au travers de créations artistiques inspirées des grandes figures de divas arabes.

 

Grâce au soutien de la MGEN, les équipes de l’IMA ont conçu une plateforme interactive à la fois ludique et éducative, mêlant vidéos, cartes interactives, animations, quizz et ressources documentaires. Elle a été pensée pour les professeurs comme un outil de création de projet et de support de cours adapté aux différents cycles scolaires ; et pour les élèves, comme un outil d’apprentissage moderne et intuitif.

 

 218 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Sur un air électro jazzy : Malgré qu’jétais malade
    Sur les quais j’me suis baladé,
    J’vois au loin passer les GG
    Dans un panier à salade!

    Partout j’vois des gens en pleur
    A cause des lacrymos
    s’tenant les côtes et le dos,
    frappés avec ardeur.

    Leurs revendications, la CSG,
    Bloquer l’prix de l’essenc’,
    Fallait tout d’même oser
    C’était chiadé quand on y pens’

    Maint’nant ya l’ grand Jack nan
    Qui slame dans les écoles,
    La Marseillaise maint’nant
    Est remplacé par ces bricoles!

  2. Avez vous remarqué
    Que sur ce beau cliché
    Parmi tous ces enfants
    Il n’y a que des blancs !

  3. Je suis choqué de voir que Dalida a été mêlée à ce groupe de femmes musulmanes, quel amalgame pour tenter de relever le lot !!!

    Dalida, née en Egypte était d’origine italienne et elle a chanté en français , car elle a adopté la culture et la langue française,
    Oum Khoultoum, chanteuse égyptienne musulmane a chanté des chants en l’honneur de son dieu et certains étaient un appel au meurtre des juifs,
    Dalida préférait les chansons d’amour, les chansons sentimentales à la française

  4. Oui intelligence 0 ! Toujours les bons sentiments qui accompagnent des actions dans les écoles sans avoir auparavant pris le temps de réfléchir au message envoyé aux enfants, aux familles à la communauté éducative.
    Merci pour cet article.

    • Un bourrage de crâne à un âge aussi tendre, c’est criminel,
      j’enlèverais mes enfants de cette école dite catholique, donc payante de surcroit

  5. Les faux semblants « takkiatiques » de l’Islam pour islamiser la France sont sans limites. Les enseignants qui l’osent doivent veiller à ce que leurs élèves soient bien informés sur une culture qui s’oppose, sur de nombreux points, à celle de la France.

  6. Ce n’est pas à la France de devenir musulmane ou africaine mais bien le contraire, toute personne qui arrive sur notre sol et qui y demeure doit appliquer la charte du citoyen mais les musulmans et les africains l’oublient royalement.

  7. on va tout droit vers le remplacement des sachants vers un grand vide intellectuel remplacer les cours par des cours de seconde zone langage de transgenre couture théâtre écriture inclusive etc… plus de mathématiques d’écriture d’histoire etc…

    • Ça fera comme dans les années 1900-1960! Les filles, cours de puériculture, de cuisine, de couture, les garçons cours de menuiserie, etc. Pourquoi ne pas rétablir le certificat d’études primaires, tant qu’on y est? Il est vrai qu’on va être condamnés à devenir une espèce en voie de disparition! Demain, va se poser un choix crucial : vivre dans l’honneur, ou survivre dans le déshonneur! Et peut-être collabos, va savoir! Moi, je ne peux pas! Issu d’une longue lignée de militaires qui ont servi leur pays, pendant tous les conflits, en Indochine, en Algérie aussi, ça me fait mal au cul de les voir traîner dans la boue, de dire que c’était des bourreaux, et de voir que certains sont morts pour que dalle puisqu’on se couche devant l’ennemi d’hier! je résisterai, bordel!

  8. Cette saloperie de Jack Lang , qui, il y a plus de quarante ans, a introduit en France le hip-hop dont le rap et le slam en sont issus.

    Il faut comprendre que cette idéologie antiraciste a eu pour but d’éliminer les dernières défenses immunitaires de la jeunesse autochtone française pour que le grand remplacement par les colons extra-européens se fasse avec leur consentement.

    Aujourd’hui la musique » française » a la mode que consomment les 3/4 des jeunes Européens français arrive de la banlieue colonisée par les allogènes afro maghrébins musulmans.

    • Le hip-hop : j’étais vert quand j’ai appris que mon neveu qui passe le bac cette année a du hip-hop au bac en sport…

  9. En complément de Jean-Charles Marty
    Nous ne portons jamais de parchemins à la MGEN.
    Elle se présente comme «obligatoire» aux jeunes enseignants.
    Par contre, c’est vrai, elle gère, obligatoirement, les dossiers des enseignants.
    Moins on est «client» de la sécu, moins on fait gagner du fric à ces gauchos finis!
    Bien noter que la gestion pour compte de la sécu n’est pas gratos !!!
    J’ai connu nombre de «mutuelles» plus ou moins bidons qui rémunéraient des directeurs plus ou moins fictifs, ces directeurs étant, par ailleurs, cadres permanents BENEVOLES du parti … de l’étranger! (PCF, pour ceux qui en ignoreraient)
    La MAIF, assureur militant, c’est eux qui le disent, draguent des clients, déguisés en sociétaires, sur toutes sortes de médias, enfin, certaines sortes, ils ne soutiennent pas tout le monde !!!
    La CAMIF, itou !
    Je précise que je tiens ces infos de première main:
    Michèle est retraitée de l’enseignement, mais, …. pas MGEN, MAIF, CAMIF, et autres associations ou syndicats, oeil de Moscou, enfin, le Moscou d’avant, comme quoi, tout peut changer!

    Bonne journée à toutes et à tous,
    Gérard

    • j’ais resilier tout mes contrats avec la maif , voiture ,moto , maison ,assurance vie ,,,j’suis contre le grand remplacement

      • Bonjour ,cela serai utile de dénoncer ces groupes d’assurances gauchistes sur les réseaux sociaux , faut les toucher là ou ca fait mal ,c’est à dire le portefeuille !

  10. Musique : nul.
    Paroles : nul.
    Intelligence : négative.
    J’aurais retiré mes gosses ce jour-là.

  11. J’étais justement hier dans leur locaux pour porter des papiers. Dans le hall, cinq affiches vantant les bienfaits de la MGEN, une seule avec une vraie Gauloise.

Les commentaires sont fermés.