Les Sénateurs se révoltent contre la dictature de Macron : plus fort, mesdames, plus fort, messieurs !

Macron Publié le 24 janvier 2021 - par - 12 commentaires

Il serait temps qu’ils se bougent, les sénateurs ! Il y a longtemps qu’il y a le feu au lac…

A part NDA  qui a enregistré récemment une video très émouvante, ils ne se bousculent pas sur les plateaux et dans les journaux, nos parlementaires, pour dénoncer la dictature en Marche ! Et pourtant, quand ils sont interrogés, ils en ont des choses à dire …

Il faut dire que Macron n’a pas la majorité au Sénat, ça le dérange beaucoup… Et les sénateurs ont du mal à suivre et surtout à comprendre. Les projets de loi s’accumulent… sur tout et rien,  et passent en force via l’Assemblée nationale, avec ou sans le feu vert du Sénat. La 5ème est ainsi, même si le Sénat s’oppose, c’est l’Assemblée qui a le dernier mot en seconde lecture. Certes, c’est la loi mais Larcher aimerait qu’on mette des formes, qu’on permette le débat, les échanges, qu’on accepte parfois une remarque ou une modification souhaitée par les sénateurs… Las ! Macron n’en a cure. Il ne respecte que ceux qu’il craint... Et le Sénat, il s’en tamponne le coquillart !

Excellent article de Valeurs actuelles sur le sujet :

Macron s’en prend plein la figure… et ce n’est pas nous qui le plaindrons. Ce n’est que mérité… et encore, les sénateurs sont bien élevés, bien gentils et ils ne parlent même pas de ce qui fâche, Europe, immigration, islamisation ! Ils ne se plaignent que du mépris de Macron pour eux, du travail inutile… 

“Amateurisme”, “manque de respect”, “jeu dangereux” : l’opposition de droite vent debout contre le coup de force macroniste au Sénat

Et l’on découvre qu’ajouter l’écologie à la constitution est complètement inutile parce que La charte de l’environnement à déjà une valeur constitutionnelle. Il ne faut pas rendre l’écologie plus constitutionnelle qu’elle ne l’est.

Est dénoncée également la pratique des ordonnances : la pratique usuelle du gouvernement, c’est de légiférer par ordonnances, comme la réforme de la justice des mineurs 

Et le constat est terrible, tout ça pour ça ! « Peu de choses auront été faites dans ce quinquennat.

« Il n’y a rien de plus honteux, qu’un Président qui méconnaît la Constitution. » Le sénateur LR des Alpes-Maritimes, Henri Leroy, ne mâche pas non plus ses mots contre le gouvernement, qu’il rend responsable de ce calendrier infernal. C’est un manque de respect aux parlementaires. C’est un manque de respect aux institutions. C’est un manque de respect à la France, s’indigne-t-il. Cette situation est le résultat d’un amateurisme aboutit au plus haut sommet de l’État. En trente ans de vie politique, je n’ai jamais vu cela. Comment les Français ont-il pu mettre un amateur, inefficace dans sa gestion du pays et manquant de considération pour ses élus, à un tel niveau de responsabilité. 

[…]

« LREM n’a pas d’âme. Ce groupe ne s’est pas constitué autour de valeurs. Ils ne défendent pas leurs idées. Ces députés-là marchent aux ordres. Ils n’ont aucune conception de leur fonction de parlementaire. Par leur amateurisme, ils prennent à contre-pied la démocratie », écume encore Henri Leroy.

Jean-Pierre Grand, sénateur LR de l’Hérault :  […] En bousculant le Sénat, le gouvernement souhaite que nous ne fassions pas notre travail. C’est inacceptable.» Les Français seront témoins.

.

Question séditieuse : si, en 2022, Macron se représente et qu’il est au second tour face à un candidat patriote… pour qui les sénateurs qui grognent aujourd’hui feront-ils campagne ? 

Je vous invite à titiller dès maintenant vos sénateurs en leur posant la question ci-dessus… et en leur rappelant à quel point le Sénat est méprisé par Macron et à quel point ce gouvernement fait n’importe quoi…

Print Friendly, PDF & Email
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian Lesuffleur
Christian Lesuffleur
il y a 1 mois

Paye à faire quoi Les sénateurs .? Ils se bougent parce que leur situation devient dangereuse .jusqu’à présent, ils dormaient sur leur salaire .Pas de risques, pas de vagues.

Marie-Jolie
Marie-Jolie
il y a 1 mois

Prions le ciel pour que Marine le Pen ne soit pas candidate aux présidentielles … Son fiasco de 2017 le suivra toujours ! si c’est le cas, soyez sûrs que nous aurons pour 5 ans de plus ce même Salopar de Macron !!! 10 ans de Neomacronime serait la disparition totale de nos libertés , nos institutions et de nos privilèges ! Et malheureusement l’Islam deviendrait le premier parti politico religieux de France et il nous faudra vivre avec cette humiliation …

inconnue
inconnue
il y a 1 mois
Reply to  Marie-Jolie

pourtant la dictature est en route depuis un petit moment, sans aucune réaction de qui que se soit

durandurand
durandurand
il y a 1 mois

Posez la question à nos sénateurs ,  » si, en 2022, Macron se représente et qu’il est au second tour face à un candidat patriote… pour qui les sénateurs qui grognent aujourd’hui feront-ils campagne ? « Nos sénatoches ventripotent ne répondrons pas ou de manière détournée en nous disant qu’ils verront à ce moment là quel candidat sera face au foutriquet . De toute façon il n’y a rien à attendre de ces parasites d’ailleurs ils n’ont jamais servi à rien ces piques assiettes de la ripoublique !

DANY BARTHOUIL
DANY BARTHOUIL
il y a 1 mois

Vu que toutes les conditions sont remplies, pourquoi ne pas le destituer???
Là aussi , je ne comprends pas !!

inconnue
inconnue
il y a 1 mois
Reply to  DANY BARTHOUIL

ils sont assis sur leurs avantages et ne veulent pas y toucher

Mountain
Mountain
il y a 1 mois

Il serait temps qu’ils se bougent ,se revoltent ,ils râlent mais ça ne suffit pas ,qu’ils se bougent b…del ils sont (bien)payés pour ca .

Millenium
Millenium
il y a 1 mois

LR marche avec macron, le désaccord superficiel n’est qu’une question d’égo des sénateurs. Larcher a marché avec macron pour la date des municipales afin de faire réélire un max. de LR, résultat boom des cas covid dû aux municipales du 15 mars 2020. Le sénat, ce « machin », ne sert à rien, leurs enquêtes et contrôles n’ont aucune conséquence, se rappeler des auditions de Benalla, puis d’E. Philippe, puis de Buzyn, puis du rapport sur Salomon passé aux oubliettes. Que des Notables grands bourgeois intouchables qui nous coûtent une blinde et maintiennent le système tel qu’il est. Digne de l’Ancien Régime.

sitting bull
sitting bull
il y a 1 mois

il n y a pas que le sénat qu’il méprise mais l ensemble des français ..

bernard
bernard
il y a 1 mois

pfffffff que l’on me laisse rire …

frejusien
frejusien
il y a 1 mois

j’espère qu’en 2022 on dira « tout sauf macron »

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 1 mois

Dans une décision, attendue, du 15 janvier 2021, le Conseil constitutionnel censure les dispositions prises dans la première période de l’état d’urgence sanitaire, permettant le recours à la visioconférence devant les juridictions pénales (autres que criminelles) sans accord des parties.



Lire Aussi