Beethoven, Rossini, Puccini, Verdi, Tchaïkovski… petit concert pour bien commencer l’année 2021

Musique, pot-pourri de la semaine par Edmond le Tigre, pour ne pas oublier au milieu de tant de laideur et de médiocrité la beauté, le génie, l’amour de la vie que l’on reprend, forcément, en écoutant ces merveilles.

L’année Beethoven n’est pas terminée. Voici donc, jouée par la belle, la sublime, la magnifique, l’envoûtante Valentina Lisitsa !

youtube.com/watch?v=N7pFgfIY2PE

.

Voici un concert magnifique qui remontera le moral à tous, de la musique italienne de Rossini, Verdi, Puccini, Mascagni, Bellini, un moment de pur bonheur !
Les cinéphiles pourront reconnaître avec “La pie voleuse” (excellents les deux tambours !) un thème entendu dans “Orange Mécanique” et le Mascagni a été cité à la fin du “Parrain III”.

♫Rossini: Overture La gazza ladra

♫ Verdi: Noi siamo zingarelle (from La Traviata). Note de Christine Tasin : régénérez-vous entre autres avec le choeur des Bohémiennes, magnifiquement joué et chanté. A partir de la minute 10.

♫ Verdi: Soldiers’ chorus (from Il Trovatore). A partir de 14’45

♫ Mascagni: Intermezzo (from Cavalleria rusticana). A partir de 19’40

♫ Verdi: Anvil Chorus (from Il Trovatore).  A partir de 24′. Note de Christine Tasin  : Encore un choeur sublime…

♫ Verdi: Overture Nabucco.A partir de 27’50

♫ Verdi: Va, pensiero – Chorus of the Hebrew Slaves (from Nabucco). A partir de 35’40. Note de Christine Tasin. Mon préféré…

♫ Verdi: Patria oppressa – Down-trodden country (from Macbeth). A partir de 41’35.

♫ Bellini: Overture Norma. A partir de 48’39

♫ Puccini: Humming Chorus (from Madama Butterfly). A partir de 55’35

♫ Verdi: Gloria al Egitto & Triumphal March (from Aida). A partir de 59′. Note de Christine Tasin. Sublime final de ce concert.

youtube.com/watch?v=QrVtO7w4Qk0

.

Allez ne mégotons pas, voici un morceau de circonstance, Casse-Noisette en version concert :

youtube.com/watch?v=tk5Uturacx8

 111 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Tchaïceux qui me connaisse savent que c’est lui mon compositeur que j’apprécie le plus petit bisous et a vous qui l’écouter bisous aussi quelle musique magique quand même non. Bisous Bon Dimanche

  2. Merci pour toutes ces belles musiques.
    Concernant Beethoven, ces sonates qui sont souvent programmées , l’Appassionata pour la deuxième manière et le « Clair de Lune » pour la première, peuvent paraître ennuyeuses comparées aux sonates de la troisième manière, notamment la plus grande, la plus belle des sonates de Beethoven, la sonate « Hammerklavier » aussi interprétée merveilleusement par Valentina Lisitsa dans cet enregistrement: https://www.youtube.com/watch?v=ETjfAIHpJjY

    • Pas du tout de votre avis !L’appasionata me transporte de la première à la dernière note et V.Lisitza est une très grande interprète
      Je ne m’ennuie pas un instant non plus en écoutant le Clair de Lune
      J’aime bien sûr Hammerklavier.
      Je suis un inconditionnel de Beethoven

  3. Merci pour tant de beauté. Heureusement, sur notre Terre-Mère, il y a encore de la Beauté pour combattre la laideur des jalousies des guerres, du fanatisme, malheureusement la liste est longue, trop longue. Merci à ceux qui ont créé la beauté et à ceux qui sont là pour la faire vivre.

Les commentaires sont fermés.