Bonne année, bonne pâtée, bonne branlée… Excellent Bardella sur les 2500 punks à Chien près de Rennes !

Deux mille « punks à chien », léta baisse son froc !

Mais avec les souchiens, là, il montre les crocs…

Les yeux fermés sur la racaille !

Migrants chez nous comme au bercail…

Rester français, bientôt, va devenir baroque…

PACO. La république en marche. Arrière !

03/01/2021.

INVITÉ RTL – Le vice-président du Rassemblement national se désole de voir les autorités attentistes devant une fête de 2.500 personnes près de Rennes.

Benjamin Sportouch - Le Grand JuryLe Grand Jury Benjamin SportouchITUNES RSS

La rave party illégale et sauvage, organisée entre jeudi 31 décembre et samedi 2 janvier à Lieuron au sud de Rennes, a fortement choqué Jordan Bardella. Le vice-président du Rassemblement national a relevé dans Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI ce dimanche l’attentisme des autorités. « Le gouvernement est incapable de mettre fin à une boum, de mettre de l’ordre dans les banlieues, d’expulser 4.000 fichés S… », a-t-il égrainé.

L’eurodéputé s’est emporté, se demandant si « personne n’a pensé à couper le courant ». « On a donné ordre à nos gendarmes d’intervenir une fois que beaucoup étaient déjà partis », regrette Jordan Bardella. Selon lui, l’image donné durant deux jours a été peu reluisante, notamment devant les violations des règles sanitaires.

« Mettez-vous à la place des Français qui respectent les règles, quand ils voient à la télé 2.500 fumeurs de joints, militants d’extrême gauche, punks à chiens. On est la risée du monde« , fustige-t-il.

https://www.rtl.fr/actu/politique/rave-party-bardella-releve-l-impuissance-du-gouvernement-devant-2-500-punks-a-chiens-7800949383

 

 97 total views,  2 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Tout faux Bardella. Le risque COVID pour la tranche d »age des teufeurs est nul. En insistant sur cette fete il risque de donner prétexte à de nouvelles répression sanitaires et au chantage au vaccin. Il aurait mieux fait d’insister sur les 60 voitures bruleés dans la ville voisine de Nantes en toute impunité, beaucoup plus scandaleux.

    • pas tout à fait nul puisqu’ils transmettent la covid sans le savoir,
      de plus il y avait des teuffeurs venus de l’étranger, preuve que la rave était bien organisée et de longue date,
      que ces véhicules immatriculés à l’étranger aient pu arriver sans être arrêtés une seule fois au milieu de la Bretagne, peut laisser songeur,

      Les flics doivent avoir la consigne de ne pas contrôler les véhicules étrangers, les Français ça paie mieux !! toujours le même favoritisme!

  2. il est illusoire de penser qu’il n’y avait que des punks à chien,
    si le gouvernement a laissé faire, c’est qu’il y avait du beau monde parisien mêlé à la petite racaille marginale.
    Les fils à papa socialistes parisiens , habitués des fêtes à drogue, sont allés s’encanailler pour le 31 avec la bénédiction d’Hidalgo et ses complices,

  3. pour ceux qui veulent shunter l’excité du sport, allez à la minute 37, c’est là que Jordan en balance quelques-unes bien sonnées, et l’autre n’a pas le temps de boxer

  4. Benjamin sportouch me tape sur les nerfs , il coupe sans cesse la parole, quand Bardella répond exactement à ses questions, il ne le laisse pas finir,
    ses moulinets du bras sont horripilants, à croire qu’il mène un combat de boxe dans une émission politique,
    il serait bon qu’il se calme et qu’il prenne connaissance de quelques règles de courtoisie ,
    conseil avisé à son producteur: «  » offrez-lui un petit manuel de savoir-vivre «  »

  5. Jean Messiha a appelé les fêtards des « sauterelles chnouffées » …

  6. Au moins ces 2500 personnes se sont opposés aux lois liberticides que vous, ici, déplorez jour après jour!

    • @Phil : ces gens ne se sont pas opposés aux lois liberticides, ils ont simplement fait la fête.

      S’opposer véritablement à Macron, comme les GJ, c’est se prendre des LBD et des coups de matraque dans la gueule. Pas à se déhancher et à fumer des joints jusqu’à 5h du mat…

  7. « personne n’a pensé à couper le courant »
    Heu… il a faux, là. Ces gens sont très bien organisés et ont beaucoup de matériel, notamment des groupes électrogènes.
    L’histoire nous dira si ce matériel a été saisi, ce qui serait le minimum.

    • @ Joël
      Ceci n’empêche pas cela : concommittament on aurait pu couper le courant, désactiver les groupes électrogènes, et dégonfler les pneus avant de tous les véhicules au lieu de s’approcher toutes sirènes hurlantes.

      À mon avis, il suffisait de déployer suffisamment de gendarmes et surtout avoir un sens organisationnel cohérent. Comment faisaient nos Résistants lors de la guerre 39-40 pour arriver à démanteler les postes-clés des SS ?

      Il me semble que nos militaires et FDO sont formés pour développer des stratégies et autres ruses de Sioux pour neutraliser les fauteurs de troubles. Non ?

      À malin malin et demi…

  8. Encore une affaire stupéfiante ! Police inefficace ou empêchée d’agir, comme d’habitude. Pourquoi ne pas avoir coupé le courant et lancé des grenades lacrymogènes pour faire sortir tout le monde ? Pourquoi n’avoir pas bloqué les véhicules ?

    • excellente solution efficacité sans faille à coup sûr
      idée pour la prochaine fois….

  9. Même qu’une association faisant la promotion de la came avec stand de vente et parrainée par la ville de Paris (80 000 € de subventions en 2019) faisait partie du lot :

    L’association “Techno Plus”, qui participait à la rave-party illégale en Bretagne, reçoit d’importantes subventions de la Ville de Paris
    https://www.fdesouche.com/2021/01/03/lassociation-techno-plus-qui-participait-a-la-rave-party-illegale-en-bretagne-recoit-dimportantes-subventions-de-la-ville-de-paris/

Les commentaires sont fermés.