Terrible : le gérant de la supérette de Nîmes qui refusait les femmes voilées n’ouvrira plus jamais sa boutique

Quelle horreur ! Le malheureux ! Il a payé le prix fort de son courage et de sa détermination à lutter contre l’islamisme. Tout commence le 29 octobre dernier. Jean-Vincent L, gérant du magasin Vival rue Bonfa à Nîmes est catastrophé. Trois morts dont 2 femmes égorgées. Il décide de résister, et en même temps de se protéger et de protéger sa clientèle, allez savoir qui peut se cacher sous un visage voilé…

Il livre des personnes âgées, il discute avec elles.Elles ont peur, elles  s’épanchent. Lui-même trouvait que depuis un certain temps il y avait de plus en plus de femmes voilées dans la rue, venant d’un quartier proche de plus en plus communautarisme, avec des gens parlant arabe dans la rue… Alors il pète les plombs. Au retour il affiche sur sa porte : « A compter de ce jour, toute personne voilée, ne sera pas autorisée à rentrer dans le magasin ». Et il publie sur Facebook avec ce commentaire « j’assume les conséquences ».

Les conséquences… n’ont pas tardé. Les hyènes se sont jetées sur la pauvre victime… Histoire de faire diversion à l’attentat, aussi. Histoire d’imposer par la terreur, juridique et économique, le « pas d’amalgame ».

Menaces de mort, vitrine brisée, plainte du Parquet (salauds ! pour refus de vente et discrimination), les vautours antiracistes se portent partie civile… celui qui s’attaque à l’islam est le juif en Allemagne des années 30. Le commerçant n’est évidemment pas défendu par son grand patron, Casino… qui se dépêche de condamner, les lâches ! Les collabos ! « Nous venons de prendre connaissance de cette affiche, nous la condamnons avec la plus grande fermeté. Il s’agit d’une initiative personnelle qui va à l’encontre des valeurs de l’enseigne. Nous avons fait le nécessaire pour tout faire retirer ».

Jean-Vincent est détruit psychologiquement, il n’a pas ré-ouvert son magasin, qu’il a mis en vente. Et il est au fond du trou.

« Je n’ai pas réalisé la portée de cette inscription sur le moment. Je voulais juste qu’il y ait un débat, mais je ne voulais pas m’attaquer aux personnes voilées, ou à une religion en particulier. J’ai écrit des choses que je n’ai pas maîtrisées, qui ne correspondent pas à ce que je voulais écrire dans ce message. Je n’ai jamais refusé de servir ou de vendre à qui que ce soit et j’ai toujours accueilli la clientèle avec courtoisie. J’ai réagi de façon outrancière à l’attentat de Nice, sur un moment de colère, et je le répète de peur et de tristesse par rapport aux attentats. Je suis effondré par ce qui arrive suite à mes propos, par le déferlement de violence verbal qui s’abat sur moi et ma famille. Je suis mort psychologiquement. »

Pourtant, l’épicier était plus qu’apprécié dans sa rue..

« On a de la peine pour lui. C’était quelqu’un qui se donnait à 100% pour son magasin. C’est bête d’avoir tout perdu pour ça. D’autant plus que c’est idiot. Quand on est commerçant on n’a pas à trier sa clientèle » explique le boucher de la rue Bonfa. Quant aux commerçants du kiosque et du salon de coiffure, ils refusent de s’épancher sur cette affaire « qui a fait beaucoup de mal à la rue ». Après nous avoir déclaré « qu’il y avait beaucoup de choses à dire », la responsable du salon de coiffure a prétexté manquer de temps pour nous parler.  Un habitant et connaisseur de longue date du quartier, qui tient à rester anonyme, confie de son côté : « Je m’entendais bien avec l’épicier. Je crois que c’est un type bien et un bon commerçant, qui se donne à fond, très perfectionniste. La dernière fois que je l’ai vu, juste après l’affaire, il m’a dit : “On ne me reverra plus”. »

.

Ce sont les nôtres qui trinquent, et le gouvernement leur appuie la tête sous l’eau. Parce qu’ils ont le culot de dire non à l’islamisation de notre pays. Cette histoire rend enragé… Douleur, colère, révolte… 

 

 

 

 226 total views,  2 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. C’était courageux mais voué à l’échec, ce n’est pas parce que le voile est autorisé qu’il est accepté, nous devons montrer à chaque occasion possible que nous sommes hostiles à cet étendard islamique ostentatoire et provocateur. Boycottons l’islam et tout ce qui représente l’islam politique.

  2. Les pires collabos sont les leaders de la droite sarkozyenne. Dans un fonctionnement démocratique normal ils exigeraient un rééquilibrage de l’information, prenant en compte les justes alertes de l’extrême-droite. Mais, dans le cadre du sarkommunisme, ils sont parfaitement solidaires des néostaliniens qui ont entrepris de détruire la France, pour fabriquer-diaboliser le parti des pestiférés et en étouffer les alertes

  3. Effectivement une terrible illustration de ce qu’est devenue la France : un pays où le Français, le vrai, est traité en étranger, et même en paria et où le musulman fait la loi, où il est au sens propre chez lui. Et où nous ne sommes plus chez nous, mais chez l’Autre (comme écrivent les crétins). Bref, étrangers et tyrannisés dans notre propre pays.

    Avec la complicité d’une classe politique, médiatique, journalistique et judiciaire acquise grâce à l’idéologie gauchiste à la conquête islamique de ce qui bientôt aura été la France.

    Encore une fois un coup des boomers soixante-huitards: après avoir tout pris aux générations précédentes qu’ils ont poussé dehors, hors de question pour eux de laisser quelque chose aux générations suivantes, sinon un pays en ruine, en voie de libanisation (voir à ce sujet l’excellent film libanais L’insulte. Un avant-goût de ce qui nous attend. Ou plutôt non, on y est déjà en plein)

    Dans l’émission d’hier soir de 24h Pujadas, sur LCI, Martin Blachier a poussé un coup de gueule (comme d’autres sur le plateau ; tout à la fin) sur les boomers : « ma génération en a assez de vivre dans l’idéologie globale des années 70 ».

    Il tient des propos extrêmement sensés.

    http://www.lci.fr/replay-lci/video-24h-pujadas-du-vendredi-1-janvier-2021-2174360.html

    vers 1h38′.

    Les propos de Jacobelli sont aussi pertinents. Même Pierrat dit des choses justes pour une fois (malheureusement toujours avec son très désagréable ton agressif, quérulent et péremptoire).

    Voir l’échange à partir de 1h11′ sur « crise sanitaire: la France a tout faux ».

  4. Il aurait bien mieux fait d’afficher en très grands caractères « Ici, spécialités de porc, car dans le cochon, tout est bon ! », ce qui aurait éloigné toute la racaille musulmane sans aucun risque.

  5. Au vu du nombre de barbus et de voilées et emburquinées qui hantent le Géant Casino de BREST, il y a belle lurette que je n’y met plus les pieds. C’est bien triste pour ce commerçant mais c’est le même destin que Marie-Neige SARDIN, la libraire du BOURGET : se soumettre ou mourir, tel est la destinée des mécréants en terre d’islam avec la bénédiction de la République.

  6. Dans cette affaire, il existe deux infractions ; l’une bénigne, l’autre grave.

    1- infraction bénigne
    Dans la soirée du jeudi 29 octobre 2020, jour de l’attentat de la basilique Notre-Dame de Nice, Jean-Vincent L., gérant d’une supérette à Nîmes, en réaction à cet nième acte de barbarie perpétré sur notre sol par des sectateurs de Mahomet et son Alcoran, apposait une affichette sur la vitrine de son magasin. Cette affichette, qui exprimait son désarroi, semble contrevenir aux lois antiracistes (que nous contestons politiquement).

    2- infraction grave
    https://www.objectifgard.com/2020/10/30/nimes-lepicier-ne-veut-plus-de-femmes-voilees-dans-son-commerce-et-laffiche-sur-une-pancarte/
    Vers 5 heures du matin, vendredi 30 octobre 2020, une bande organisée est venue casser la vitrine de la supérette tenue par Jean-Vincent L. Cette acte de vandalisme a probablement été commis par des sectateurs de Mahomet et son Alcoran ayant décidé de punir Jean-Vincent L.

    Concernant la première infraction, deux connaissances de RL et RR (plainte du dhimmi Bernard Deschamps) sont sur le coup : l’abominable Abdallah Zekri du CFCM et l’avocate Khadijia Aoudia, un nouveau venu : l’avocat Samir Hamroun s’est joint à eux. La Licra s’est aussi dit prête à se constituer partie civile.

    Concernant les menaces de mort reçues sur les réseaux sociaux et l’expédition punitive contre son magasin, il semblerait que Jean-Vincent L. ait déposée plainte.
    Le procureur de la République Eric Maurel procédera-t-il aux investigations nécessaires pour retrouver et châtier tous ces séparatistes voulant substituer leur ordre à l’ordre républicain ?
    À la lecture des réactions des riverains de la supérette qui ont été rapporté par la presse locale, on ne peut qu’éprouver un sentiment de dégoût.
    Si, demain, la supérette est tenu par qui vous savez, tandis que Jean-Vincent L. est devenu SDF, ils diront qu’ils n’avaient pas voulu ça ! qu’ils ne savaient pas ! Ben Voyons ! Salauds de dhimmis !

  7. On est bien dans la merde jusqu’au cou !
    tant que le pouvoir sera de leur côté, le Français sera toujours écrasé, voir l’affaire Mila,

  8. Je pense de plus en plus que, 2021 sera une année Révolutionnaire… A force de poser des chapes de plomb sur la France et les Français, à force d’interdire aux Français de se comporter en Français, à force de les obliger à accepter l’inacceptable… Nous courons à la cata annoncée depuis belle lurette… Je ne crois plus en aucun gouvernement capable de redresser la situation. Pire, je pense que les gouvernements quels qu’ils soient feront tout pour nous soumettre, car leur but est la soumission totale des Peuples, en règle générale, et la France étant devenue, la preuve est désormais faite : « Le pays des droits des autres »… le pays de la Liberté d’Expression, n’existe plus, et ça on le voit désormais sur tous les articles des journaux publiés sur internet, avant nous pouvions commenter… désormais, on peut lire l’article, mais l’espace pour commenter, n’existe plus!!! Quant à la Liberté des Droits de l’Homme et du Citoyen Français… ce n’est plus du tout à l’ordre du jour… plus aucun droit… On nous fait croire que nous avons le droit de vote… et même à ce sujet, très sincèrement j’ai de gros doutes, quand on voit les résultats des votes, après que les commissaires aux élections se sont eux-mêmes exprimés en déclarant qu’ils ont été obligés de laisser élire Macron, alors qu’il était 3ème au premier tour, ce qui signifie qu’il n’aurait jamais dû être au 2ème tour… Par conséquent, ce pays est une dictature et à ce rythme-là, je pense que bientôt ce sera la pire dictature de la planète… A moins d’un miracle (je n’ai jamais cru au miracle) ce pays est en voie d’extinction!!!

    Pour ce pauvre épicier… on nous dit qu’il était apprécié par ses clients… est-ce que les clients ont fait une quelconque pétition en sa faveur ou autre chose??? NON, voilà les Français d’aujourd’hui, nous sommes revenus à la France du Moyen Age… c’était le temps de l’esclavage avec d’une part les riches, et d’autre part les pauvres…!!!!

    C’est désolant????
    Non, c’est bien pire que ça!!!!
    Mais les Français ne veulent pas voir, ils laissent faire, et ça ne finira pas bien, car ça deviendra de plus en plus grave, et cela pour tous…
    Je ne sais pas si mon commentaire passera, car je ne fais que dire la vérité et la vérité est interdite dans une dictature!!!
    Comment allons-nous pouvoir nous en sortir?????!
    Bien à vous,

    • Merci, pour votre long et très judicieux commentaire.
      Nous en sommes rendus au même constat consternant !
      Bien à vous également et Bonne Année 2021, tant que nous ne sommes pas encore obligés d’appliquer le calendrier Mahométan, il faut en profiter sans modération !

    • Bonne formule. La France « pays des Droits de l’Autre », et même « pays des super-passe-droits de l’Autre ».

      Le seul pays au monde où l’immigré, de préférence musulman, noir et surtout délinquant, a plus de droits que le natif, où l’allogène a barre totale sur l’indigène de souche et le droit sacré de le tyranniser. Où l’Autre, l’Etranger, ce surhomme, a tous les « droits » sociaux, a droit au carré à toutes les « aides », d’autant plus qu’il y a moins contribué, et l’immunité juridique en matière pénale.

      Je vous invite à voir l’émission « face à l’info » de Zemmour d’hier soir 1er janvier. Un best of pour causes de vacances. Mais quel best of, un feu d’artifice : il a rarement autant mérité cette appellation. Une sélection et un concentré de ses meilleures analyses. Tout était juste et imparable.

  9. Trop Près du «Chemin Bas d’Avignon».
    Du temps du 401 (artillerie) c’était une autre ambiance, mais, à ce jour, …
    Il va nous falloir nous regrouper dans des ghettos et … se barricader ?

    Gérard

      • Oui, Christine, mais cela fait partie des lois contradictoires que j’évoquai dans mon commentaire et qui prouve que notre État de Droit est devenu obsolète, puisqu’il est paralysé par des gens venus d’un autre monde ((l’ Islam)et qui se tiennent tranquilles tant qu’il ne sont que très fortement minoritaires.
        Quant aux juges de la République, aujourd’hui ils rendent une justice inique puisqu’elle ne tient pas compte de l’Esprit de la Loi qui est un rempart de protection au bénéfice du Peuple Souverain et majoritaire depuis 1789. Aujourd’hui nos « juges jugent », d’après leur idéologie personnelle, comme les Grands Prêtres du Sanhédrin jugèrent Jésus en trahissant l’Esprit Divin des lois hébraïques pour le faire arrêter par Ponce-Pilate, si l’on se réfère aux Évangiles, bien entendu !

  10. Il n’aurait pas dû parler de femmes voilées mais de personnes dont le visage est dissimulé.

    • Il ne s’est pas rendu compte que nous sommes déjà dans un pays musulman puisque l’état les protège et puni les kouffars qui osent les importuner. J’ai peur que le point de non-retour soit déjà dépassé. la reconquista va être de plus en plus difficile. le thermomètre c’est le type d’agressions vis à vis de la police, ils en sont maintenant au cocktail molotov, c’est juste avant la kalach !….

  11. Le voile en étant la soumission à l’islam est le refus la république et de ses lois.Les sectes et autres saloperies, qui font déborder leur rituel sur les lieux publics devraient être sanctionnées.Ce qui aurait pour effet de remettre à leur place les malfrats coupeurs de têtes et crapules déclarant leur puanteur comme divine. De même, les délires de la oumma, devraient recevoir le correctif adéquat, Qu’ils s’imaginent qu’un dieu se soit confié à un barbare psychopathe qui serait devenu prophète, ne doit pas les autoriser à assassiner tout ceux qui s’en moque. Le caca nerveux aux cri du muezzin, on s’en passe, qu’il aille chier chez eux, en Boukistan, où chez les hallucinés comme eux, ils verront quelle merde ils sont.

  12. Il faut absolument interdire le voile islamique dans l’espace publique: ce n’est qu’un horrible symbole d’assservissement et de conquête mahométane.

  13. Il faudra bien un jour, j’espère rapidement, liquider cette engeance sataniste hors de notre pays. Rien à foutre de ces ignobles furieux de la charia. Je n’ai pas pour habitude de mettre la charia avant l’Hébreu, moi. (Boutade)

    •  » Charia avant l’Hébreu  »

      Superbe, bravo et merci !
      Bonne Année 2021 !

    • C’est la seule et unique chose, à l’heure actuelle qui pourra sauver quelques meubles!!!

  14. Complétement d’accord avec vous Christine !
    Ce commerçant n’enfreignait pas la loi sur le port du voile, s’appuyant d’ailleurs sur l’obligation dans l’espace public d’avoir un visage reconnaissable. Sauf que l’État de Droit est devenu une pétaudière aux plans juridique et judiciaire en France en raison de l’inflation de lois contradictoires empilées au cours du temps et une perte de valeurs morales et patriotiques de bien de nos politiques , et bien sûr il en va de même dans bien d’autres pays d’Europe ; Bruxelles n’arrangeant pas les choses, bien au contraire puisque comme Macron aux ordres de Soros, Gaes, etc !
    L’Islam qui a le vice dans ses gênes de par les prédications coraniques, ne peut qu’utiliser habilement les contradictions évoquées ci-dessus et les Français trop occupés par leurs soucis de pouvoir d’achat et, il faut le dire un nombrilisme devenu point cardinal de leur existence, laissent faire, ou bien selon l’expression feu « Chichi », préfèrent « regarder ailleurs » et se laissent dhimiser, assassinés, jour après jour !

    Pauvre France, dont les enfants ne sont plus dignes !

  15. En tant qu’ancien commerçant je puis dire qu’on ne peut rejeter une sorte de clients car on risque la situation avec les Juifs « aux heures sombres ». Si on fait cela on arrive à séparer les gens dans le bus, où bien on ne monte pas si….mais on risque d’y arriver avec les sans-masques pas vaccinés,donc attention, vigilence !
    En revanche, si un commerçant désire afficher une langue étrangère, une religion particulière il est absolument libre. Au chinois, personne ne râle avec les affichages en chinois….et si un libraire veut mettre une foularoïde à la caisse, c’est son affaire et les gens sont libres d’aller aillers. Par contre, je conseille alors d’y aller tout de même mais avec une grande croix sur la poitrine!!!

  16. nous vivons dans un pays de pourris pleutres et avilis, nous avons déjà décolletés nos chemises pour faciliter la décapitation !!

  17. Un fait qui rappelle la soumission après l’invasion nazie. A la différence, toutefois, que l’invasion ennemie ne rencontre aucune réelle opposition de nos dirigeants, et qu’il appartiendra aux seuls résistants patriotes de l’éradiquer, ce qui implique leur union dans les urnes et leur rassemblement avant, sans plus tarder

    • Est-ce que les patriotes existent encore en France???? j’ai de très gros doutes…!!!

  18. Voila le résultat de ces gauchos qui veulent nous imposer les meurs de ces muzz

  19. Et tous les salopards de collabos à l’oeuvre. Je ne suis même pas étonner. Un jour proche ces salauds gueuleront parce qu’ils seront obliger de voiler leur filles et leur femmes, mais là il sera trop tard.
    Les nôtres sont muselés, livrés en pâture à l’ennemi qui n’en revient pas de voir autant de cons lèche babouche, et qui nous haït, qui brûle nos voitures pour nous le faire voir.

  20. L’islam n’arrête pas de diviser la France et ça finira mal ! C’est vrai que sous le voile ou la burka on peut dissimuler n’importe quoi ! Une ceinture d’explosifs ou un couteau. On devrait interdire tout ça dans l’espace public une bonne fois pour toute, espérons que les prochains dirigeants auront le courage de le faire.

    • Il serait grand temps que cela finisse mal quoiqu’il en coûte pour tenter de sauver ce pays mourant
      seul que peut on faire?
      attendre l’effondrement et nombre français de souche sont de fait les complices, béats qu’ils sont devant l’islam et devant ces pauvres africains que la colonisation et l’esclavage ont tellement martyrisé !’

  21. Vous dit qu’il était apprécié dans le quartier mais quel soutient les gens du quartier lui ont donné

Les commentaires sont fermés.