L’homme, une erreur de l’évolution 4 : y a-t-il une solution pour créer un homme parfait ?

Les Résistants Publié le 26 décembre 2020 - par - 12 commentaires

Première partie : https://resistancerepublicaine.com/2020/10/07/letre-humain-une-erreur-de-levolution-quand-notre-cerveau-archaique-nous-rend-idiots-et-mal-comprenants/

Deuxième partie : https://resistancerepublicaine.com/2020/10/18/lhomme-une-erreur-de-levolution-2-les-arguments-logiques-contre-les-croyances-ne-servent-a-rien-que-faire/

Troisième partie : https://resistancerepublicaine.com/2020/11/23/lhomme-une-erreur-de-levolution-3-methodes-dintegration-pour-devenir-un-peu-plus-humains

 .

Dans les 3 articles précédents je présentais plusieurs possibilités de meilleure integration des différentes parties de notre cerveau:

1) La maïeutique de Socrates
2) La méthode Métanoïa
3) Le langage des symboles (ou des images)
4) La méthode des deux chaises

Dans ce dernier article, je voudrais présenter une 5ème possibilité qui pourrait atténuer ou guérir notre schizophysiologie mais qui peut se révéler dangereuse.

(« Schizophysiologie » : Tendances schizoïdes dues à notre physiologie (manque d’intégration de notre intellect et de nos émotions) Les tendances schizoïdes entraînent une perte de la réalité ou l’adhesion à des croyances indémontrables. (Wikipédia)

.

Avant de vous récrier avec véhémence que cela n’a rien à voir avec vous, que vous êtes un être sensé et réfléchi, je vous demande de vous rappeler trois situations où vous étiez en colère, furieux, en rage… ou anxieux, voire paniqué. Même s’il ne s’agissait que de quelques secondes seulement. Ou souvenez-vous de ces moments où vous étiez totalement amoureux ou de ceux où vous vous sentiez totalement déprimé , ou que vous soyez simplement désespéré que votre équipe de football préférée ait si mal joué. Peu importe que ces situations se soient produites il y a une semaine ou il y a 20 ans.

.

Et si vous vous souvenez de ces différentes situations, demandez-vous, avec le recul, si votre réaction émotionnelle était vraiment justifiée ou si vous aviez réagi de manière excessive, c’est-à-dire que vos émotions avaient submergé  votre rationalité et que celle-ci, en ces moments-là, ne pouvait plus faire entendre la voix de la raison.  Ou pensez-vous, par exemple, que la peur ou le dégoût d’une araignée soient normales  et rationnelles ?

.

Je vais d’abord répéter le résumé d’un article précédent:

1) Les connexions neuronales entre le néocortex (pensée logique) et les parties archaïques du cerveau (instinct et émotion) sont rares et insuffisantes.

2) Par conséquent, la communication entre les deux parties du cerveau est mauvaise. Elles ne sont pas bien intégrées. Arthur Koestler appelle cela de la « schizophysiologie ».

3) Nous pouvons être rationnels tant que de forts instincts ou de fortes émotions ne se manifestent pas.

4) Dans ces derniers cas les arguments du néocortex ne parviennent plus à tempérer nos réactions instinctives ou émotionnelles: essayez donc de dire à quelqu’un qui a peur des araignées, qu’il est beaucoup plus grand et plus fort que l’araignée et qu’il n’a donc pas à avoir peur …

5) Les commandements, les interdictions, les idéologies et la culture ( prise ici  dans le sens de l’apprentissage du comportement social) ont été inoculés, appris, ingérés, „digérés“ pendant l’enfance, c’est-à-dire à un moment où le néocortex n’est pas encore développé. Ces imprégnations dans la petite enfance ne sont plus accessibles à la pensée et à l’argumentation logiques. Elles sont stockées dans un endroit (le cerveau archaïque) où le néocortex n’a pas (ou peu) d’accès. Et lorsque ces commandements, ces interdictions, cette culture, ces idéologies absorbées par le cerveau archaïque sont menacées ou simplement contredites, le tigre en nous rugit ou le crocodile mord. (Le tigre et le crocodile sont ici les symboles des émotions et des instincts).

6) Il serait donc souhaitable de trouver un moyen de mieux intégrer le neocortex (la raison) et le cerveau archaïque (émotions et instincts). Car être submergé par ses émotions ou réagir instinctivement est dangereux lorsque l’on a des armes nucléaires ou/et biologiques.

Hitler et l’Allemagne nazie étaient assez proches de la bombe atomique, les ayatollahs en Iran n’ont pas renoncé à leurs objectifs nucléaires, et il est de plus en plus certain que le Covid-19 est le résultat d’une manipulation au laboratoire P4 (Wuhan) : Voir « China covid-19 : The chimera that changed the world » (Pr. Joseph Tritto)

.

Comment pouvons-nous mieux gérer cette dangereuse et imparfaite intégration de la raison et de l’émotion ? (Dangereuse parce que nos capacités techniques se sont développées de façon incroyable ces 300 dernières années alors que notre développement émotionnel a stagné pendant 50 à 100 000 ans.)

.

Je donne la parole à Arthur Koestler :

« Tant que nous avions cru que notre espèce était potentiellement immortelle, nous pouvions nous permettre d’attendre patiemment ce changement évolutif de la nature humaine qui permettrait à l’amour et à la raison de prévaloir.

Mais l’évolution de l’homme s’est pratiquement arrêtée à la période de Cro-Magnon, il y a 50 000 à 100 000 ans. Nous ne pouvons pas attendre 100 000 ans de plus pour une mutation aléatoire improbable qui va tout arranger. Nous ne pouvons espérer survivre que si nous développons des méthodes pour remplacer l’évolution biologique.

 Je pense qu’une thérapie n’est plus très loin de la portée de la biologie actuelle. Cet espoir repose sur les récents progrès de la neurochimie.

 Cependant, j’ai appris suite à des expériences douloureuses que toute proposition qui exige d' »interférer avec la nature humaine » suscite une résistance émotionnelle féroce.

Mais d’autre part, nous devons cependant garder une chose à l’esprit. Nous avons déjà changé notre environnement ET nous-mêmes ! Nous ne pouvons plus nous passer de logement, de vêtements, de chauffage artificiel, de nourriture cuisinée, ni de lunettes, d’appareils auditifs, de pinces, de prothèses, d’anesthésiques, d’antiseptiques, de contraceptifs, de vaccins, etc. Nous commençons notre intervention dans la nature humaine peu après la naissance du bébé en lui faisant couler une solution de nitrate d’argent dans les yeux pour le protéger d’une conjonctivite spécifique qui conduit souvent à la cécité et est causée par des bacilles tapissant le tractus génital de la mère. Cette première action est suivie plus tard par une vaccination préventive contre la variole et d’autres maladies contagieuses. Nous interférons constamment avec la nature humaine!

 Une forme moins connue d’intervention biologique est la prévention du goitre et des types d’imbécillités associées. Cela était dû au fait que le régime alimentaire des populations alpines ne contenait pas assez d’iode. Sans un apport suffisant en iode, la glande thyroïde ne peut pas produire les quantités requises d’hormone thyroïdienne, ce qui a des conséquences tragiques pour l’esprit (crétinisme). Les autorités sanitaires ont donc veillé à ce que de petites doses d’iode soient ajoutées au sel de table, et aujourd’hui, le crétinisme des goitres est pratiquement inexistant en Europe.

 Le contrôle des naissances par infanticide a été très répandu pendant des milliers d’années. Par rapport à cette méthode cruelle, les « interventions directes dans la nature humaine » (pessaires, pilules contraceptives) sont certainement préférables !

 Les pilules contraceptives sont une intervention dans la nature humaine !

(et préférables de loin à l’infanticide).

 

En bref, si notre espèce peut être sauvée, le salut ne viendra pas des résolutions de l’ONU et des sommets diplomatiques, mais des laboratoires. Il est tout à fait logique que le dysfonctionnement biologique nécessite un correctif biologique.

Mais il serait naïf de s’attendre à ce que la drogue dote l’esprit de nouveaux dons et lui apporte quelque chose qui ne lui est pas déjà inhérent. Les pilules ou les injections ne peuvent pas apporter des idées mystiques, une sagesse philosophique ou des impulsions créatives.

Le biochimiste ne peut pas augmenter les facultés du cerveau, mais il peut éliminer les obstacles et les blocages qui empêchent leur bonne utilisation. Il ne peut pas doter le cerveau de nouveaux circuits, mais il peut améliorer la coordination entre les circuits existants et augmenter la puissance du cortex cérébral (raison, rationalité, logique) sur les stades inférieurs liés aux émotions et les passions aveugles qu’ils génèrent.

 Nos tranquillisants, barbituriques, stimulants, antidépresseurs et leurs combinaisons actuelles ne sont qu’un premier pas vers d’autres agents raffinés qui favoriseraient un état d’esprit plus équilibré et immuniseraient contre le chant des sirènes, la clameur des démagogues et les promesses d’un faux messie.

 Je ne pense pas au LSD qui simule un nirvana pop ou aux pilules de soma du „Brave New World“ de Huxley, mais à la création d’un équilibre dynamique, un équilibre intérieur qui réunit les parties actuellement divisées de l’émotion (et/ou la foi) et de la raison.

 Dans les nombreuses critiques négatives que ces réflexions m’ont valu, on m’a particulièrement souvent accusé de préconiser la fabrication d’une petite pilule qui supprimerait tous les sentiments et émotions et nous donnerait l’équanimité du chou. Cette accusation, parfois très véhémente, était basée sur une incompréhension totale de mon texte. Ce que je proposais n’était pas la castration de l’émotion, mais la réconciliation de l’émotion et de la raison, qui ont été en guerre l’une contre l’autre pendant la majeure partie de l’histoire de l’humanité.

 

Mais qui doit décider quelles croyances sont néfastes et lesquelles sont bénéfiques pour le bien de l’humanité ? La réponse semble évidente : une société d’individus autonomes, une fois qu’ils sont immunisés contre les effets hypnotiques de la propagande et du contrôle des esprits et de leur propre impressionnabilité (comme la peur irrationnelle du coronavirus actuellement générée).

Supposons que la recherche réussisse à mettre au point une substance immunisante qui donne une stabilité mentale et psychologique – comment devrions-nous propager son utilisation à l’échelle mondiale ?

 

Là encore, la réponse semble évidente. Les analgésiques, les calmants, les pilules de l’optimisme, les tranquillisants, les antidépresseurs et les contraceptifs (la pilule) se sont répandus sur la terre avec un minimum de publicité ou de soutien officiel. Ils ont été adoptés parce que leurs effets étaient bien accueillis par la population. Et si une période de transition devait être prévue, au cours de laquelle seuls certains pays auraient recours au « stabilisateur », ils bénéficieraient d’un avantage décisif car leurs politiques à long terme seraient plus rationnelles, plus courageuses et moins hystériques.

 

L’espoir que notre salut réside dans une préparation biochimique peut sembler matérialiste, grincheux ou naïf. Mais c’est la seule alternative au désespoir que je puisse découvrir au vu de ce qui s’en vient“.                                                           (Arthur Koestler, „Le cheval dans la locomotive“)

 

 

Que penser de ce texte d’Arthur Köstler ? Je ne suis évidemment pas enthousiaste, même si je pense qu’il a raison.

 

1) Je pense au Pakistan où Asia Bibi fut emprisonnée pendant 8 ans et condamnée à mort parce qu’elle était chrétienne et qu’elle buvait dans un puits, « contaminant » ainsi l’eau que les musulmans buvaient(heureusement elle pu partir pour le Canada. Son beau-frère eut moins de chance et fut assassiné). N’oublions pas que le Pakistan possède des armes nucléaires…

Pensons aux 9 pays qui les possèdent aussi: Le Pakistan et l’Inde qui sont des ennemis jurés et 7 autres pays : les États-Unis, la Russie, le Royaume-Uni, la France, la Chine, Israël et la Corée du Nord.

L’Iran essaie tout autant d’avoir des armes nucléaires. Les ayatollahs qui dirigent le pays d’une main de fer croient qu’à la fin des temps, le Mahdi (l’imam caché) reviendra APRÈS une guerre apocalyptique entre l’Islam et l’Occident.

Hojjat al-Eslam Ali Saidi est le représentant de l’Ayatollah Khameini, le chef suprême de la révolution. Dans un discours récent, il a expliqué pourquoi il est nécessaire pour l’Iran d’apporter le chaos au Moyen-Orient. C’est, selon lui, pour obéir à un commandement religieux car cela accélérera l’arrivée du Mahdi, le 12e imam, qui unira l’islam divisé. Dans la tradition chiite, le Mahdi (« celui qui montre le chemin ») reviendra dans le temps avant la fin des temps. Pour Hojjam al-Eslam Ali Saidi, « la quatrième façon de hâter l’arrivée du Mahdi est de préparer un cataclysme au Moyen-Orient. Avant son arrivée, nous avons besoin du gouvernement issu de la révolution islamique en Iran et qui prépare l’arrivée de l’imam caché ».

.

2) Nous vivons à une époque où nous connaissons une pandémie à travers la planète. Cette pandémie a pris naissance dans un laboratoire de P4 à Wuhan (Chine). P4 signifie le plus haut niveau de sécurité !

Ce laboratoire a été construit avec l’aide de la France malgré tous les avertissements des agences de renseignement qui déclaraient que les Chinois ne se laisseraient pas contrôler. Et c’est exactement ce qui s’est passé ! !!

De tels laboratoires existent partout sur notre planète, dans des endroits secrets, où ils engendrent artificiellement maladies et épidémies les plus dangereuses du monde.

Personne ne semble s’y opposer…

Mais nous combattons une idée (les changements biochimiques chez les humains) qui pourrait sauver l’humanité d’un holocauste mondial.

.

3) Pensons aux drogues qui se répandent comme un feu de forêt : Alcool, Nicotine, Amphétamine, Cannabis, Haschisch, Crack, Ecstasy…. Toutes changent aussi notre nature humaine !!! Je trouve intéressant que nous acceptions aussi facilement leur existence mais que lorsqu’on parle de substances biochimiques qui pourraient nous aider à réagir de manière un peu moins hystérique, toutes sortes d’objections se font violemment entendre…

.

4) D’autre part, pensons à l’hormone oxytocine : il a été démontré qu’après l’administration intranasale d’oxytocine, il y a une augmentation de l’empathie et de la confiance dans les relations inter-personnelles. Elle renforce également les liens dans les relations. En outre, des recherches ont également montré que l’oxytocine peut réduire l’anxiété et protéger contre le stress.

Je ne dis pas que l’oxytocine est la réponse, car les effets mentionnés ci-dessus concernent les personnes qui font partie de votre groupe social ou ethnique, mais pas celles appartenant à d’autres groupes. J’ai seulement mentionné l’oxytocine pour montrer qu’il existe des substances naturelles qui ont des effets positifs sur les relations interpersonnelles : Cela pourrait être un axe de recherche utile…

Conclusion : Étant donné le danger pour l’Humanité de réactions émotionnelles et instinctives éruptives, voire explosives, combinées à des armes effroyables qui existent déjà, je suis, comme Arhur Koestler, pour qu’il y ait des recherches sur les substances biochimiques qui peuvent nous aider à mieux intégrer nos instincts, nos émotions et notre intellect.

Sans enthousiasme.

Edmond le Tigre

  

Note de Christine Tasin

Merci Edmond pour ce texte très intéressant de Koestler et tes conclusions… dépourvues d’enthousiasme. 

Je suis quant à moi dubitative… et c’est peu dire. Inévitablement imaginer et chercher une substance chimique qui changerait l’homme évoque le Meilleur des mondes et une dictature mondiale, telle qu’elle se profile actuellement, d’ailleurs, à l’aide de manipulations diverses et variées… 

Le Meilleur des Mondes, Vol au-dessus d’un nid de coucou… Au Moyen Âge on embarquait les fous, traduisez les dissidents, sur une nef, abandonnée au fil de l’eau.. Staline les mettait au Goulag, Mao les envoyait aux champs, les Khmers devant le peloton d’exécution… 

Si un moderne Mengele inventait une substance capable de faire de l’être humain un animal de compagnie, bien élevé, gentil, acceptant les autres et leurs horreurs… les projets totalitaires exploseraient sur la planète.

IL n’y a, à mon sens, qu’une seule façon de policer l’homme et de faire ensemble qu’il grandisse et avance vers la perfection, c’est la culture. C’est sans doute pour cela qu’ils sont en train de détruire l’école… et de remplacer les bons vieux films et les bonnes vieilles émissions par de la bouse…

                   

 

 

Print Friendly, PDF & Email
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Edmond le Tigre
Edmond Richter
il y a 9 mois

Shalom Christine! Je comprends très bien tes réticences et tes doutes puisque j’ai moi-même écris « Sans enthousiasme ». Deux objections néanmoins: 1) Koestler cite nien des « atteintes à la nature humaine » qui se sont répandues d’ elles mêmes SANS l’ intervention des pouvoirs 2) La culture, comme la psychotherapie d’ ailleurs, OUI mais ce sont des processus longs. Or le gouffre est très réel entre nos possibilités techniques et nos mentalités archaiques. Quelqu’ un a dit un jour: Donner à des enfants de la Trinitro glycérine et des allumettes, cela ne peut pas bien finir. A mon avis il est temps d’ ouvrir le débat. Quel risque « préférons »- nous: Des ayatollas munis d’ armes nucléaires ou de virus tueurs (bien pire que ce covid-19) ou des ajouts biochimiques (genre fluoride ou de l’ iode dans le sel de table). Ce que je déplore c’ est la tabouisation de ce débat.

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 9 mois
Reply to  Edmond Richter

Bonsoir Edmond, ce n’est pas parce que l’homme évolue naturellement qu’il faut vouloir modifier l’homme (il n’y a pas de nature humaine parce que l’homme est le contraire de la nature). Impossible en ces temps de gouvernance mondiale complice qui plus est de l’islam de leur faire confiance pour leur permettre de modifier l’homme c’est suicidaire et monstrueux. C’est à l’homme d »évoluer ou pas mais pas au prix d’un traitement majeur. On ne peut pas comparer ça avec l’iode les enjeux de pouvoir sont trop grands

Edmond le Tigre
Edmond Richter
il y a 9 mois

Encore une chose: Ton titre: « Y a-t’ il une solution pour cr’eer l’ homme parfait ». Or ni chez Koestler ni chez moi il est question de créer l’ homme parfait. Combattre le crétinisme goitreux avec des apports d’ iode ne crée pas des hommes parfaits!!!

tintin
tintin
il y a 9 mois

Je tiens a vous remercier ici le deuxième très beau cadeau de noël qui vient de mettre fait .Le premier étant le module sans fil pour mon casque htc vive ( réalité virtuelle). J’ai énormément lu surtout dans ma jeunesse . Par faute de moyen j’empruntais la plupart de mes lectures dans les bibliothéques seul ceux que je ne pouvais y trouver je les achetaient . Je m’intéressais plus à l’essence ou l’idée qu’à la substance au travers de mes lectures. Hors il arrive que nous devions être factuel ou de pouvoir donner des dates.
Comment faire si l’on ne possède pas un ouvrage dont on veut se servir à part d’en avoir un souvenir parfait. Il c’est trouvé de nombreuses fois où je voulais me référer à un ouvrage , soit pour citer un auteur , étayer une thèse ou développer un argument. J’ai creusé et creusé ma mémoire , j’ai usé de tout les artifices possible sur le Web pour retrouver cet essai LE CHEVAL DANS LA LOCOMOTIVE du très grand ARTHUR HOESTLER .Je vous suis infiniment reconnaissant de me l’avoir remémoré Je vais m’empresser de l’acheter et de le savourer à nouveaux .

Edmond le Tigre
Edmond Richter
il y a 9 mois
Reply to  tintin

Je suis heureux, tintin, de t’ avoir fait un cadeau de Noel Je trouve qu’ Arthur Koestler est génial et j’ ai lu beaucoup de ses livres (Le yogi et le commissaire, Le zero et l’ infini, la tour d’ Ezra, Les somnanbules, Un testament espagnol, Spartacus, Croisade sans croix, Le lotus et le robot, Le cri d’ Archimède, L’ étreinte du crapaud, Les racines du hasard, Les call-girls, La treizième tribu, Janus). Je regrette sa mort car j’ eusse tant aimé le connaitre et, dans mes recherches sur l’ Unité de l’ Univers et ses conséquences sur nos valeurs humaines, je suis dans un cul de sac et j’ aurais bien besoin de ses lumières. Merci pour ton commentaire, tintin!!!

Christian Jour
Christian Jour
il y a 9 mois

Vous croyez que les CPF nous ont oublié, que nenni.
attendez vous le 31 au 1ier à avoir des nouvelles des adeptes de cette religion de paix, de tolérance et d’amour.
Que va faire l’Etat?
Que va faire darmanin?
Ou comme d’hab…… rien.

https://actu.fr/auvergne-rhone-alpes/rillieux-la-pape_69286/video-une-nuit-de-violences-pour-le-soir-de-noel-a-rillieux-la-pape-plusieurs-voitures-brulees_38351787.html
VIDEO. Une nuit de violences pour le soir de Nöel à Rillieux-la-Pape, plusieurs voitures brûlées

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 9 mois
Reply to  Christian Jour

C’est la fête.

Frejusien
frejusien
il y a 9 mois

C’est très pessimiste, comme la plupart des romans de Koestler.
Je n’aime pas sa philosophie.
Et par rapport à la conception de Christine, je ne suis pas d’accord non plus,
nous sommes des productions de la nature, nous en faisons intrinsèquement partie,
notre cerveau nous permet d’être plus efficaces que les singes, mais cela reste à une toute petite échelle,
savez-vous où s’arrête la galaxie ?
combien d’autres galaxies dans l’univers ?

Frejusien
frejusien
il y a 9 mois

et pour répondre au tigre, sur l’exemple de l’araignée, je vais juste raconter une anecdote de mon enfance.
Lorsque nous descendions au jardin avec mes grands parents, mon grand père devait écraser les trois scorpions qui trainaient dans la cabane de jardin , avant que ma grand mère , terrifiée, n’accepte d’y entrer.
Mon grand père a dès le début, mis fin à mes craintes suscitées par la forte émotion ressentie par mamie, tout simplement en se moquant gentiment de moi, « c’est la grosse bête qui a peur de la petite bête », et aussitôt mon cerveau supérieur a repris le contrôle du cerveau reptilien, en relativisant la taille de la menace et donc en diminuant le niveau de la réaction.
Par la suite , scorpions et araignées ne m’ont plus effrayé, il s’agissait simplement de les écraser sans prendre de risque.
La façon dont on a été éduqué conditionne notre façon de réagir à l’âge adulte.
Pour cela, je suis du même avis que Christine, une éducation bien menée dans la plus tendre enfance peut mener à une meilleure intégration du cerveau reptilien.
Une éducation musulmane mène aux déséquilibrés qui envahissent nos villes.

Anne-Marie G
Anne-Marie G
il y a 9 mois

Merci pour cette série d’articles très intéressants et stimulants. Je partage les objections de fréjusien, il y a bien une nature humaine au sens où comme il le dit, nous faisons partie de la nature et qu’en outre notre cerveau et son fonctionnement et les conséquences de ses interactions avec le milieu – familial, social et naturel – ont forgé progressivement notre être mental et moral. Notre défaut d’intégration des différents cerveaux qui nous caractérisent en fait partie.
Pour l’idée de molécules pour permettre cette intégration, elle pourrait être dangereuse en effet dans les mains de l’humanité dégénérée de nos élites qui ne croyant plus à rien, n’ont d’autre but que leurs intérêts les plus grossiers : richesse, pouvoir et mépris de la plèbe humaine, les « rien » ou les « sans dents ».
En elle-même, elle pourrait être intéressante, et je pense même que par exemple en cas de sentiment négatif perçu comme excessif, comme par exemple la peur des punaises ou pire la phobie des autres, la colère, la frustration etc. je serais la première à la prendre sans état d’âme comme jadis je prenais une pilule de lexomil ou autre pour dormir ou dissiper des idées noires. Concernant l’amélioration des circuits neuronaux, je l’ai même expérimenté avec certains antidépresseurs qui libérant des idées parasites rendent l’esprit plus calme et plus disponible.

Edmond le Tigre
Edmond Richter
il y a 9 mois
Reply to  Anne-Marie G

Merci Anne-Marie pour votre commentaire. Je suis d’accord pour dire que le moment est mal choisi pour parler d’éventuelles modifications biochi miques du cerveau lorsqu’on a des insensés qui jonglent avec les grands Resets, des Klaus Schwab, Attali, Bill Gates et je comprends les réactions négatives de Christine.

Juste quelques observations: 1) Je salue votre attitude: »je serais la première à la prendre sans état d’âme » 2) Le danger existe avec nos dirigeants « dégénérés ». J’irais même plus loin: Le danger existe avec n’importe quel dirigeant car « Le pouvoir corrompt. Le pouvoir absolu corrompt absolument » 3) J’estime qu’il faut en débattre AVANT que ce nous soit imposé, directement ou non, par les dits dirigeants. 4) Ce débat que j’appelle de mes voeux semble aujourd’hui impossible ou du moins difficile vu la force des réactions négatives voire épidermiques que l’idée provoque.5) Vous avez été témoin involontaire des excès que peuvent engendrer les réactions du cerveau archaique lorsque j’ai « pêté les plombs ». Je vous prie de m’en excuser.
6) La thèse d’Arthur koestler est exposée dans l’un de ses livres
« Le cheval dans la locomotive » (mauvaise traduction du titre
anglais « The ghost in the machine ») dans la troisième partie
intitulée: « Le désordre »
Bien à vous
Edmond le Tigre

Frejusien
frejusien
il y a 9 mois

On pourrait même se demander si ce nouveau vaccin qui n’est pas réellement un vaccin, mais plutôt une thérapie génique, ne ferait pas partie de la catégorie des substances destinées à modifier notre biologie moléculaire, et donc également nos connections neuronales

Lire Aussi