Une catastrophe : j'ai vu la décolonisation des Nouvelles-Hébrides, manigancée par l'Australie …

Nous avons vu la décolonisation de l’Algérie, pillée, ruinée par les islamo-maffieux du  FLN, qui n’a plus qu’une issue : nous racketter par une nouvelle djizya :

https://resistancerepublicaine.com/2020/12/20/non-seddik-larkeche-nous-ne-devons-pas-100-milliards-a-lalgerie-cest-lalgerie-qui-doit-1000-milliards-a-la-france/

.

Plus près dans le temps nous avons la « décolonisation  » des Nouvelles Hébrides, appelées maintenant Vanuatu.

Vers  1980,  les Australiens, avec les pasteurs, ont déplacé des populations, acheté des chefs, et réussi à transformer ce condominium presque développé en un merdier.

Je suis passé à Santo en 1981 : plus de sucre, de farine, d’essence sur cette île qui souhaitait rester dans le giron de la France.

Le pasteur Lini, avec le soutien des Australiens  a fait venir des mercenaires de Papouasie.

Le dissident local Jimmy Stevens dont le fils été assassiné a été traîné en prison et notre pays chéri a envoyé des troupes afin que les Français locaux armés prennent le bateau ou l’avion et rentrent à Nouméa en tongs et en short.

Avec Mitterrand,  nous avons failli connaître le même sort en Nouvelle-Calédonie.

Une poignée de patriotes sont entrés en dissidence et ont fait basculer la tendance jusqu’a l’affaire d’Ouvéa où  les survivants d’un massacre détenus en otages ont été libéré par l’armée.

Il faut préciser que ces otages étaient de bons et braves gendarmes donc l’armée ne pouvait laisser pourrir la situation.

Gageons que si cela avait été des civils…

 Nous sommes de nouveau sur la corde raide.

Mais nous n’envions pas le moins du monde la métropole envahie et malade.

 

 108 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Est-ce la raison pour laquelle, en Nouvelles Calédonie, il y a autant de référendums que nécessaire, tant qu’il n’y aura pas le but voulu par le miteux errant et son copain jibaou…
    Et ça n’est pas notre ordure qui va améliorer…

  2. C’est toute la différence entre la France et les pays du Commonwealth : quand ils se font virer, ils coupent les robinets définitivement. Moi, j’appelle ça du bon sens, pas une catastrophe.
    Alors que la France continue à arroser même après 60 ans d’indépendance. Et qu’en plus, les arrosés nous crachent dessus.

  3. à vous lire on comprend que les Australiens ont réussi un divorce sans verser de pension alimentaire .
    I have a dream ……… si seulement on pouvait faire de même avec Mayotte

Les commentaires sont fermés.