A Bordeaux, entre autres, grâce aux mineurs non accompagnés, la police recrute ! Elle est pas belle, la vie ?

Comment lutter contre le chômage ? En laissant entrer, s’installer et prospérer impunément la racaille se prétendant mineur étranger.  C’est l’originale invention de Macron… Plus vous faites entrer de clandestins censés faire le boulot que ces assistés de Français ne veulent pas faire, plus vous faites entrer de délinquants (les chiffres de la délinquance à Paris, donnent une idée de la situation), et plus vous avez besoin de policiers. Et encore on ne parle pas de la délinquance ordinaire des racailles francisées des cités…

https://www.fdesouche.com/2020/12/21/en-2019-63-des-mis-en-cause-pour-des-violences-sexuelles-et-93-des-auteurs-de-vols-simples-dans-les-transports-en-commun-en-ile-de-france-sont-de-nationalites-etrangeres/

A Bordeaux, comme à Nantes, Rennes, Paris… la police est sur les dents. Non pas pour arrêter les MNA et les expulser, mais pour essayer de prouver qu’ils sont majeurs et donc punissables. J’ai dit punissables, bref, condamnables à  de la prison avec sursis… Pas d’amende, ils n’ont pas d’argent. Pas de prison ferme, ils risqueraient de se radicaliser  encore plus. Et surtout, surtout… pas d’expulsion. Les pays d’origine n’en veulent pas -pas fous, les gars….- et Macron veut faire plaisir à Merkel et Der Leyen en ouvrant grand nos portes… 

Il aura parfaitement réussi son coup quand plus personne, parmi les Français d’origine, ne voudra devenir policier et que la police sera devenue une police musulmane prête à imposer l’ordre islamique à tous. Au train où vont les choses, c’est pour demain.

 

La Direction départementale de la sécurité publique modifie ses structures et se réorganise afin de s’adapter à l’évolution de la criminalité

Il ne parle pas de réforme mais d’évolution des structures. « Pour être en capacité de faire mieux. » L’inspecteur général Patrick Mairesse, directeur départemental de la sécurité publique de la Gironde, est à la tête de près de 1 800 fonctionnaires.

(…)

MNA et ordre public

Le constat est simple et partagé. Bordeaux a changé. Bordeaux n’est plus « la belle endormie ». La ville a vu l’arrivée, il y a trois ans, du phénomène nouveau dit des mineurs non accompagnés (MNA) délinquants. « 80 à 130 jeunes étrangers se disant mineurs, ne l’étant pas toujours qui ont un impact fort en termes de vol à l’arraché, de chaînes de cou ou de téléphones, ou encore de vols par effraction », résume le DDSP. « Nous avions créé un groupe MNA dont l’effectif va être doublé. Car ils n’ont pas leur pareil pour démanteler une filière de recel ou prouver, à force de recherches et recoupements, qu’un mineur est majeur. »

(…) Sud Ouest

https://www.sudouest.fr/2020/12/20/face-a-la-delinquance-la-police-se-reorganise-8212020-10414.php

 158 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Oui ils sont nombreux à s’installer a des postes clés grace a la « djimitude « de nos élus ,donc ils ont rempli nos prisons,n’aiment pas trop travailler et cherchent un travail payé a la présence pour surveiller les mécréants!bref avec quelques femmes et une foison d’enfants ,les voila dans la réussite totale vivre royalement du travail des « mécréants » et appliquer la « charia » pardon l’islam ‘Aller tant que nous y sommes un peu de traffic dans la citée pour arrondir les fins de mois !Donc on embauche des parasites (immigrès!)pour surveiller les immigrés ,un état dans l’état ,il ne reste plus que des imams pour venir dans nos tribunaux pour faire la justice avec comme loi ‘la Charia! ».C’est la démission totale de nos valeurs républicaines!Notre civilisation court a sa perte ,c’est peut étre pourquoi l’on nos habitue a porter le masque pour une épidémie qui ne fit pas de morts!

  2. C’est comme pour les services de sécurité dans les magasins, grandes surfaces, poste, métro etc.. que des arabes et des africains c’est très rare de voir des blancs vigiles.
    L’armée et la police sont déjà à 30/40% afro maghrébins musulmans.
    À Toulouse les chauffeurs de bus afro maghrébins c’est 50%, les livreurs c’est 95%.
    À ce rythme-là nous les autochtones français, nous allons nous retrouver dans la même situation que les blancs d’Afrique du Sud, à la différence que nous, nous sommes sur notre propre sol.

Les commentaires sont fermés.