La tête de Raoult sera-t-elle la prochaine à rouler dans la sciure ?

A ne pas manquer Macron Publié le 18 décembre 2020 - par - 16 commentaires

DE LA DICTATURE SANITAIRE À LA DICTATURE TOUT COURT ?

Ça y est : les masques tombent ! (mais pas ceux qu’on aimerait voir tomber…).

Le professeur Perronne est liquidé.

Après avoir bâillonné les Français, après les avoirs muselés, le pouvoir macronien passe à l’étape supérieure : les purges.

Les opposants n’ont aucune pitié à attendre d’un pouvoir qui, au bord de la panique, perd totalement les pédales.

Ne supportant aucune critique, il entreprend une opération d’épuration de tous ses opposants.

Déjà, le professeur Fourtillan a été récemment interné en hôpital psychiatrique comme le souligne actu.fr Occitanie, à la demande du commissaire politique du préfet :
Transféré en hôpital psychiatrique
Examiné par un médecin le 10 décembre alors qu’il était interné à Nîmes, l’état de santé de Jean-Bernard Fourtillan aurait été jugé suffisamment préoccupant pour que cela justifie un internement en hôpital psychiatrique. Cette prise en charge médicale a été approuvée par le préfet du Gard Didier Lauga.

.
France info a d’ailleurs annoncé :

Ce que l’on sait de l’hospitalisation en psychiatrie du militant anti-vaccin Jean-Bernard Fourtillan, apparu dans « Hold-up »

Titre révélateur des deux crimes de Fourtillan : c’est un « militant », et il a osé apporter un témoignage dans un documentaire défavorable au gouvernement.
On occulte évidemment de dire que ce prestigieux professeur, expert en pharmacologie et en toxicologie et ancien professeur des universités, a notamment découvert en 1994 l’hormone du sommeil, la Valentonine.

Non, ce n’est évidemment qu’un vulgaire complotiste.

Son crime ?
Le « crimepensée » très bien décrit par Georges Orwell dans 1984, son œuvre majeure et prophétique :

« le Crimepensée est le crime essentiel, celui qui englobe tous les autres ». Il consiste à entretenir une croyance ou un doute contraire au parti au pouvoir, de quelque manière que ce soit.

Bref, on assiste à un retour de la psychiatrie punitive mise en place en URSS dès 1917.
Tout opposant ne peut en effet qu’être victime de schizophrénie, ce qui justifie pleinement son incarcération. Un simple diagnostic médical suffit, nul n’était besoin de s’encombrer d’arguties judiciaires longues et coûteuses, avec une issue parfois incertaine. En effet, selon certaines sources (heureusement non confirmées), il existerait peut-être encore quelques juges honnêtes.

Une nouvelle étape vient d’être franchie avec le limogeage du professeur Perronne.
Lui non plus, il n’est pas un Mickey. Il a C.V. long comme le bras, mondialement connu comme le « Lyme doctor ».

Son crime ? Il est double :
– Il a osé exposer les faits au grand jour dans son ouvrage « Y a-t-il une erreur qu’il n’ont pas commise ? Covid-19 : l’union sacrée de l’incompétence et de l’arrogance»
– Il est partisan de l’hydroxychloroquine, et dénonce : qu’« il y a une véritable corruption qui a plongé des dizaines de milliers de Français dans la mort » et que des opposants à l’hydroxychloroquine sont « achetés par l’industrie pharmaceutique »

Quelle impudence ! Et quelle imprudence ! Crimepensée caractérisé, là encore.
Il aurait pourtant dû rentrer dans le rang, car il avait été prévenu, que diable !
Le « Courrier Picard » avait titré dès le 25 juin :
Hydroxychloroquine : le professeur Perronne dans le viseur de l’Ordre des médecins et de l’AP-HP.

Il était « dans le viseur », et Martin Hirsch vient d’appuyer sur la gâchette.

Martin Hirsch ? Énarque, haut-fonctionnaire dont le plus haut fait d’armes est d’avoir été un des « Kouchner boys » aux côtés de notre croquemort en chef Jérôme Salomon. Le monde est petit, n’est-ce pas ?
Et les suce-boules du système se retrouvent tous au sommet.

En revanche, les jours des résistants sont comptés.

À qui le tour ?

Le procès du Professeur Raoult est en cours : lui aussi est dans le viseur.
Depuis mars 2020, il est lui aussi prévenu :
Coronavirus : pourquoi la dernière étude du professeur Raoult est dans le viseur de l’Agence de sécurité du médicament, (FranceInfo 24 mars 2020).

Il a été trop confiant ou trop naïf pour ignorer ce premier avertissement et faire son autocritique.

Il a ignoré un deuxième avertissement délivré par le « Quotidien des Pharmaciens le 3 novembre dernier » :
Beaucoup plus discret depuis le début de l’été, le Pr Didier Raoult est dans le viseur de la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) qui a déposé plainte contre lui devant le Conseil de l’Ordre des médecins des Bouches-du-Rhône.

Je ne saurais trop lui conseiller pour échapper à la prochaine purge de prendre les devants et fuir le goulag macronien.

Sans nul doute, ses compétences l’aideront à trouver l’asile politique dans un pays démocratique qui l’accueillera les bras ouverts.

Print Friendly, PDF & Email
16 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 2 mois

qu’attendons nous ?????????????

PASCAL LEVEQUE
PASCAL LEVEQUE
il y a 2 mois

Que de lâcheté en France ?

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 2 mois

La France de Macron n’a plus rien à envier à l’ex URSS…..

calvo
calvo
il y a 2 mois

Sous prétexte de maladie, elle a même son rideau de fer à SENS UNIQUE…

bouillot marie anges
bouillot marie anges
il y a 2 mois

soutien au professeur Raoult et s’il faut descendre dans la rue nous y irons pour combattre tous ces gauchos qui nous ruinent

Marcode3
Marcode3
il y a 2 mois

Nous sommes bien contents quand des experts honnêtes dénoncent publiquement les fourberies des collabos. Mais, quand ils se font « prendre » par la gay’stapettes de l’Élysée que faisons nous pour eux ? que peut-on faire pour eux ?

raymond patureau
raymond patureau
il y a 2 mois

qui gouverne en france: Hitler ou Staline: macron va t il prendre le pouvoir
par un coup de force, ou magouiller les ELECTIONS

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 2 mois

Nous aurons prochainement un EMPEREUR à couronner à « macrotte Notre dame »

patrie-libre56
patrie-libre56
il y a 2 mois

Macron est machiavel un pourri qui fait crever la France.

Adalbert le Grand
Adalbert le Grand
il y a 2 mois

« le Crimepensée est le crime essentiel, celui qui englobe tous les autres . Il consiste à entretenir une croyance ou un doute contraire au parti au pouvoir, de quelque manière que ce soit.»

Tiens, ça ressemble à la définition que je donne du « complotisme » : fait de mettre en doute la version officielle, ou la propagande d’Etat.

Quand à l’expression « il est dans le viseur », si ce n’est pas de la chasse aux sorcières, je ne sais pas ce que c’est.

Voilà qui confirme aussi un fait inquiétant qui ne cesse de s’aggraver depuis une vingtaine d’années : la Justice se fait clairement l’auxiliaire au service de cette chasse au sorcière, de la répression de la « mal-pensance », bref du djihad judiciaire.

C’est aussi un phénomène, un risque que je prédisais depuis il y a déjà une quinzaine d’année : la « dictature soft ». On n’assassine plus physiquement, mais on fait taire par le harcèlement, la persécution ciblée de tous ceux dont la tête dépasse. Persécution judiciaire, financière, fiscale, lynchage médiatique et maintenant par les « réseaux sociaux », pour organiser la mort sociale. Et si cela ne suffit pas, il y a les accusations de crimes imaginaires (« propos racistes », délits sexuels sur simple allégation…)

__

Pendant que j’y suis, je mettais aussi en garde sur le danger de ce que j’appelle la « société carcérale » : une société où l’on est comme dans une prison, où tous nos gestes sont soumis à autorisation, notre emploi du temps et nos activités décidés par d’autres, comme dans une colonie pénitentiaire (l’allusion à Kafka est volontaire): justificatif, badge à produire pour circuler dans tel ou tel « couloir » et se rendre dans tel ou tel lieu, certains nous étant autorisés, d’autres interdits.

Le tout dans une ambiance kafkaïenne, comme dans Le Procès, ou le Château : consignes volontairement incohérentes, arbitraires, contradictoires, absurdes, incompréhensibles pour désorienter et mettre en état de sidération.

Toute ressemblance avec des événements en cours n’est probablement pas fortuite. Je crains qu’on y soit, et bien plus vite que prévu. Et tout ça avec une grippe presque bénigne… chapeau les artistes.

kovac
kovac
il y a 2 mois

Heureusement qu’il n’y pas de goulag et de camp de concentration car il ne faut pas oublié ce sont les opposants au gouvernement qui on inaugurés ses camps !

LANGLOIS
LANGLOIS
il y a 2 mois

Les FRANCAIS, les vrais, pas les lâches, les poltrons, les couards et les traîtres ou collabos muselés, doivent SOUTENIR par tous les moyens nos vrais « docteurs » tels les Professeurs RAOULT, PERRONNE, tous ceux qui s’opposent au toutou à macron (véran), au croque-mort salomon ……COURAGE à eux pour empêcher de nuire les vermines du gouvernement qui asservissent le bon peuple.

ALEXIS
ALEXIS
il y a 2 mois

A voir le reportage de BFM « Les nouveaux populistes » RAOULT, ZEMMOUR et ONFRAY.
Ou comment museler les trois affabulateurs pour les empêcher de convaincre les sombres idiots écervelés que nous sommes.

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 2 mois
Reply to  ALEXIS

Parce que vous écoutez encore la propaganda macropute de cette fange?

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 2 mois

Pourquoi? Il s’est installé à Versailles, comme un péteux?

Lire Aussi