Les sadiques du Conseil soi-disant scientifique veulent que je me fasse souffrir en m'auto-confinant

Les rigolos ! 

Ils ont m’ont d’abord  demandé de me signer à moi-même des autorisations de sortie, sauf à devoir payer 135 euros. Ubuesque. Je dois payer à autrui une amende si je ne me suis pas fait à moi-même une autorisation de sortie… Il y a là quelque chose que je ne saurais expliquer mais qui s’opposer à tout ce que j’ai appris du raisonnement logique, une des caractéristiques de l’homme et de notre culture.

Ils ont déjà  attaqué nos neurones, ils ont déjà bouleversé le sens de la loi, de la normalité… je pense même qu’il y a là une forme de sadisme incroyable. Obliger quelqu’un qui est libre comme l’air, qui n’est pas un délinquant, qui vit librement chez lui  à demander une autorisation pour aller acheter une baguette ou pour  faire le tour de son quartier… c’est l’abaisser, l’avilir, le réduire à la fois au stade d’adulte qui signe l’autorisation et d’enfant demandant l’autorisation. Entre sadisme et masochisme, il y a là quelque chose à creuser… Y a-t-il un psy parmi nos lecteurs ? 

Allo, Freud, j’avais déjà senti poindre une lutte terrible entre moi, mon surmoi, la loi et les racailles du gouvernement qui veulent imposer la leur de loi… mais il me manquait la cerise sur le gâteau, c’est cette prescription de dingue « auto-confinez-vous ! ». Faites-vous mal, violez-vous vous même, obligez-vous à souffrir… 

https://www.franceinter.fr/societe/le-conseil-scientifique-preconise-l-auto-confinement-avant-les-fetes-de-fin-d-annee#xtor=EPR-5-[Meilleur15122020]

J’y perds mon latin mais je n’ai pas encore perdu toute ma lucidité, malgré tous leurs efforts… Je me suis sauvée en les insultant à chaque papelard rempli pour sortir, jamais je n’ai considéré cette saloperie comme normale et je me suis bien gardée de télécharger leur foutue merde en ligne, je ne veux pas que cela fasse partie de ma vie, de ma routine, que cela me devienne égal… Alors, vous comprenez bien que je ne me confinerai pas, qu’il n’y a aucune raison de le faire, que je ne suis pas maso et que je ne veux pas leur faire ce plaisir de nous rabaisser en nous proposant d’être des moutons de Panurge obéissant juste à un conseil susurré par des assassins. Oui, des assassins, parce que, s’ils n’avaient pas interdit l’hydroxychloroquine, on n’aurait pas besoin de masque, de confinement et d’autorisation et encore moins de couvre-feu imbécile. 

Qui, de Castex, Macron, Véran ou de leurs augustes conseillers payés la peau des fesses a sérieusement cru limiter les contacts en instaurant un couvre-feu le 31 ? Le résultat des courses c’est que, partout, les gens vont arriver à 19h30 et.. vont passer la nuit chez les amis… optimisant les risques -si tant est qu’il y en est- de se passer tranquillement les miasmes les uns aux autres. 

Mais qu’ils sont cons, qu’ils sont cons !!!! 

 

 129 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Ce qui me fait marrer, c’est que c’est lui qui l’a attrapé,
    et de plus il a bien tenu à faire savoir qu’il avait respecté tout le protocole de précaution ,
    alors, ça voudrait dire que tout ça ne sert à rien ??? qu’à nous empoisonner la vie ? à nous faire croire qu’il veut nous protéger ?
    il est évident qu’il ne doit manquer ni de masque de rechange, ni de gel hydroalcoolique, il réunit les conditions parfaites de la protection optimale, prenons-en acte !!
    le 19/12/2020 1.19

  2. L’imposteur élyséen est un sadique pervers narcissique, il a réussi à éliminer la contestation des gj dans un premier temps et dans le second il laisse manifester les allogènes illégaux pour bien nous montrer que c’est bien après nous le peuple autochtone français qu’il en a…il veut nous voir disparaitre, voilà le projet de ce fou furieux 👺👿

Les commentaires sont fermés.