Presque aussi redoutable que l’islam, la dictature verte ne parle que d’obligations, interdictions, sanctions…

Les dégénérés Publié le 17 décembre 2020 - par - 16 commentaires

LA PHOBOCRATIE À L’ŒUVRE.

Certes, le gouvernement par la peur marche bien pour la pseudo-pandémie de Covid, mais elle marche encore mieux pour la soi-disant « urgence climatique ».

Voici par exemple une pétition lancée par un site de pétition citoyenne où sévissent les khmers verts.
Il s’agit d’écrire à tous les préfets pour leur demander de contourner le gouvernement et prendre des mesures immédiates contre le réchauffement climatique.
Voici un des plus beaux morceaux de l’argumentaire :

D’après le GIEC et l’Accord de Paris, si nous voulons que nos enfants et petits-enfants survivent aux conséquences d’un réchauffement climatique inférieur à 2 degrés d’ici 2100, nous devons baisser de 50 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 11 ans… Et pourtant…Elles augmentent de 3 % par an en France ! A ce rythme, nous allons vers des +3 ou +4 degrés, c’est à dire à la mort d’au moins 75% de l’humanité dans le siècle ! D’autres dangers mortels menacent nos enfants : perte de la biodiversité qui soutient l’équilibre des systèmes agricoles qui devront les nourrir, sécheresses agricoles et carences en eaux potables etc.

En tant que parents, nous refusons de jouer à la loterie pour savoir si nos enfants seront parmi les 25 % de survivants !

Bigre ! 75% de mortalité…
J’ignore d’où sort ce chiffre, mais le Coronavirus est battu à plate coutures…

La pétition poursuit en ces termes :
Nous sommes en « guerre contre le climat », c’est le gouvernement qui le dit… Alors Mrs et Mmes les préfets de région, en tant (sic) de guerre, vous devez choisir : obéir à Vichy, ou rejoindre la résistance…

Et conclut ainsi :

Aucun programme de transition qui ne reprenne ces points essentiels ne peut être sérieusement reconnu comme tel. Si la vie de nos enfants continue d’être mise en danger pour maintenir une politique économique idéologique fondée sur la croissance au péril de la vie, sans que les préfets n’interviennent, il est à prévoir que certains d’entre nous, par amour pour leurs enfants, prendront eux-mêmes des mesures de protection, et vous ne pourrez alors leur en tenir rigueur, puisqu’ils auront paré à vos manquements…

Avec tout le respect que nous gardons pour l’instant pour la noblesse de vos missions ;

Des parents inquiets pour la vie de leurs enfants.

Je vous laisse imaginer ce qui se passerait si de telles sottises trouvaient quelque crédit.
Si avec les quelques milliers de morts causées le Covid, Macron a pu mettre en place la dictature sanitaire, que ne pourrait-on pas imaginer si on fait accroire à nos concitoyens une hécatombe de 75% de l’Humanité…

Pourtant le danger de désinformation est réel.
Je me suis intéressé au rapport final de la Convention Citoyenne pour le climat. C’est donc le gadget inventé par notre président et qui a accouché d’un pavé de 459 pages dont la lecture donne froid dans le dos : une nouvelle dictature s’annonce : la dictature verte.

J’invite chacun d’entre vous à aller prendre connaissance de ce rapport.
Je pourrais disserter pendant des pages sur les absurdités sans nom de la plupart des propositions, mais pour faire simple, j’ai opté pour une méthode plus globale qui résume bien l’esprit du texte : une analyse lexicale.

Si l’on s’intéresse à la sémantique, on comprend vite à quelle sauce verte nous serons mangés. J’ai identifié le nombre de fois où des mots clefs sont utilisés :

Imposer : 60 fois
Interdire : 78 fois
Contraindre : 23 fois
Limiter : 50 fois
Obligation(s) : 145 fois
Obligatoire(s) : 136 fois
Nécessaire(s) : 154 fois
Réglementation(s) : 66 fois
Contrôle(s) : 87 fois
Interdiction (s) : 36 fois
Sanction(s) : 76 fois
Conclusion : on s’oriente vers la dictature.

Financer : 56 fois
Aider : 42 fois
Aide(s) : 136 fois
Accompagner : 37 fois
Fonds : 65 fois
Financement(s) : 159 fois
Dépense(s) : 53 fois
Subvention(s) : 29 fois
Budget(s) : 35 fois
Conclusion : ça va coûter un pognon de dingue.


Les participants à la Convention ont tout de même bien compris que la pilule serait amère, mais ils ont tout prévu :

Dans cette perspective, nous pensons que l’information, l’éducation et la sensibilisation sont des leviers puissants et efficaces pour effectuer des changements pérennes et durables de la société future tout en agissant rapidement pour inciter à modifier les comportements quotidiens

Plus loin, des fois que nous n’ayons pas tout pigé, il faut :

Faire de l’éducation, de la formation et de la sensibilisation des leviers d’action de la consommation responsable ;

Le ton est donné : le grand bourrage de crâne écologiste est programmé.
Nous allons recevoir un lavage de cerveau, nos enfants à l’école apprendront le catéchisme réchauffiste selon Sainte Greta. Et puisque l’enseignement à la maison sera désormais interdit, nos chères têtes blondes ne pourront échapper à l’embrigadement.

L’ambition n’est ni plus ni moins que de vouloir créer un « homme nouveau », comme ont tenté de le faire les régimes staliniens, nazis et fascistes.

Les scores obtenus lors des votes confirment s’il en était besoin le côté totalitaire des propositions. Ainsi, l’obligation de manger végétarien recueille-t-elle 93% des voix des participants.

Proposition SN 1.1.6 : Passer à un repas végétarien quotidien dans la restauration collective publique à partir de 2022, y compris dans la restauration collective à menu unique.

Le Politburo en a rêvé, la Convention Citoyenne l’a fait: nous n’aurons même plus le choix!

C’est absolument consternant et terrifiant. Si on n’arrête pas cette folie, une véritable dictature sera mise en place. Nul doute que toute exégèse de l’évangile vert serait taxée de « fake news » et son auteur durement sanctionné.



Comment a-t-on pu en arriver là ?
C’est la faute à Macron qui s’est cru malin en lançant une grande consultation citoyenne afin de siphonner les voix des écolos.
Mais la créature a échappé à son maître qui a joué aux apprentis sorciers.

 

Cependant, le résultat n’est guère surprenant.
Prenez 150 citoyens tirés au hasard (j’aimerais vraiment être sûr que l’échantillon n’ait pas été biaisé et qu’une enquête préalable n’ait pas éliminé les fortes têtes).
Faites-leur subir un lavage de cerveau intense. (Il suffit de se renseigner sur le pedigree des « experts » du comité de pilotage pour comprendre que tous sont dans la ligne dure du GIEC).
Flattez-les d’abondance.
Faites-leur croire que leurs réflexions vont permettre de bâtir un monde nouveau et que leurs noms vont entrer dans l’Histoire et seront vénérés pour les siècles des siècles.

Le résultat est alors garanti…

Macron est désormais coincé tant la créature a échappé à son contrôle.
Si certaines propositions sont sensées, l’essentiel est grotesque et inapplicable.

Le seul artifice qu’il ait trouvé pour noyer le poisson est d’organiser un référendum pour inscrire la protection du climat dans la constitution.

Stratagème lamentable qui hélas lui profiterait, car avec la bible réchauffiste qui nous est dictée quotidiennement dans tous les médias, le résultat en faveur du « oui » est presque inéluctable.

Sa rouerie est sans limite, à la hauteur de la bêtise des électeurs eux aussi manipulés.



J’ose espérer qu’une révolution se prépare et que le prochain dirigeant aura comme priorité absolue d’endiguer les deux vagues vertes qui nous menacent : celle de l’islam et celle de l’écologie, presque aussi dangereuse.


Print Friendly, PDF & Email
16 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 2 mois

Sincèrement, je ne crois pas au hasard. Des citoyens ont dû répondre à un questionnaire et des énergumènes ont dû être sélectionnés par leurs réponses politiquement correctes car toutes les propositions et la sémantique employée semblent émaner d’évaporés dont la sottise est criminelle.
Au surplus, je ne les autorise pas à parler en mon nom. À quel moment macron a-t-il demandé notre avis ? À quel moment y-a-t-il eu un vote national de la population de listes plurialistes soumises aux Français ?

bouillot marie anges
bouillot marie anges
il y a 2 mois

ces pastèques vont vite se faire virer à coups de pieds au fion car ils veulent détruire nos racines et cela le peuple ne se laissera pas faire. Déjà qu’ils ont compris qu’avec notre fleuron de centrales qu’ils veulent fermer. ils vont vitre rétropédaler.

Henri
Henri
il y a 2 mois

Ce qui interroge d’emblée dans ce fumant projet, est que seule la France semble s’empresser dans cet engagement verdâtre.
En reprenant les arguments de crainte du GIEC/Accor de Paris, je cite: » les émissions de gaz à effet de serre, augmenteraient de 3%/an en France ».
J’en déduis que l’atmosphère a des frontières confinant notre territoire à ses limites, tant terrestres qu’aériennes telle une boite, un tupperware avec couvercle… siouplait !

Et ailleurs ? Qu’en est-il ? Surtout qu’il a été démontré que lors du premier confinement, durant lequel toute l’activité économique du pays fut stoppée nette, cela n’a pas eu un impact significatif sur notre pays; des relévés l’ayant attesté.

Pour ma part, je pense que cette sollicitation macronesque d’un référendum sur le climat, n’est qu’un dessein stratégique pour attirer les votes écolos vers lui après l’analyse des votes des municipales pour y voir un électorat à s’accaparer.
Aussi, accréditer ce référendum, serait donner un blanc-seing à ce pouvoir pour nous imposer par la suite, plus de mesures restrictives assorties d’impositions nouvelles dont le peuple s’en trouverait bien marri de l’aval donné.

Il a été avancé par nos politiques, je cite:  » qu’il est normal de demander aux français de s’exprimer sur ce sujet important »!
Notons au passage, que le sujet de l’islam comme de l’immigration, sujets bien plus important et immédiats, ne revêtent pas de caractères impérieux; tout comme, le retrait de la constitution de:  » crime de haute trahison », n’emportait pas l’importance d’un avis du peuple !

Béret vert
Béret vert
il y a 2 mois

Les 150 citoyens « tirés au hasard » n’ont pas été tirés au hasard, puisqu’il fallait s’inscrire sur une plateforme pour participer à la sélection. Donc tous les farfelus verts s’y sont précipités (profs vers cinquantenaire à la retraite, fonctionnaires à la retraite, oisifs divers…), et à partir de là, m^me avec un tirage au sort, vous avez plus de chance de sélectionner ce profil que celui d’un agriculteur ou un patron de PME qui bosse soixante heures par semaine.

frejusien
frejusien
il y a 2 mois
Reply to  Béret vert

tout s’explique, ce sont les fadas qui se sont inscrits, les gens raisonnables ne se sont pas sentis concernés, ou bien étaient trop occupés pour cela, 9.23 18/12/2020

@D.P.
@D.P.
il y a 2 mois

Notre président organise ce referendum pour avoir les pleins pouvoirs dans la réalisation de Great Reset, lequel contient toutes ces « urgences climatiques » (voir « COVID-19: The Great Reset » de Klaus Schwab, Thierry Malleret, 2020). Si ça passe, il rêve de diriger cette transformation. 
Et il y a des fortes chances que ça passe. La campagne de propagande avec Greta avait un succès mondial et les élections municipales dans les grandes villes ont démontré une croissance explosive d’un électorat écologique.  
Bienvenue dans « Le Meilleur des mondes » !

Jean-Paul Saint-Marc
Administrateur
Jean-Paul Saint-Marc
il y a 2 mois
Reply to  @D.P.

Moi, je ne suis pas sûr que cela passe !
De toute façon, il va trouver une échappatoire !

frejusien
frejusien
il y a 2 mois

une échappatoire

Jean-Paul Saint-Marc
Administrateur
Jean-Paul Saint-Marc
il y a 2 mois
Reply to  frejusien

Exact ! Je corrige !

patito
patito
il y a 2 mois

Aucun journaliste pour faire remarquer à ces abrutis que le Qatar rejette 46 tonnes de CO2 par habitant et la France ‘4,6 soit 10 fois moins mais il ne faut pas contrarier nos investisseurs .
Quand au 3% d’augmentation du CO2 Français et de la lutte sans merci que ces fous furieux veulent engager contre le peuple , là encore , personne pour remarquer que notre impact CO2 Total égale l’augmentation annuelle de la CHINE .
Pourquoi ne vont ils pas manifester devant l’ambassade Chine au lieu d’emmerder les gilets jaunes?

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 2 mois
Reply to  patito

Ne serait-il pas possible d’organiser une marche jusqu’en Chine, pour qu’ils aillent y manifester?
Ca nettoierait devant la porte…
Les escrologistes?, ça ne serait pas ces machins qui posent des papiers (faits avec des arbres) : arrêtez de couper les arbres (coupés car vérifié qu’ils sont morts) PLANTEZ…
Et les mêmes qui cassent les bouteilles de bière ou les jettent dans la rivière?

Maxime
Maxime
il y a 2 mois

J’espère pour ma part que la considération pour l’environnement nous permettra de bénéficier de plus en plus largement du télétravail à domicile quand c’est possible. Cela pourrait permettre de redynamiser les campagnes grâce à internet et au progrès technologique de façon plus générale. On n’aurait plus « peur » d’aller vivre à 30, 40, 50 km d’une ville avec les frais de carburant que cela implique encore actuellement. Et cela nous rendrait moins dépendants des énergies produites dans les pays musulmans. L’écologie pourrait être une belle arme politique si elle n’était pas entre les mains des fossoyeurs de la Nation.

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 2 mois
Reply to  Maxime

Et le maçon, il fait du télétravail?
De quoi nous offrir une télémaison…

frejusien
frejusien
il y a 2 mois

islam et écologie politique ont des points communs sur lesquels ils se retrouvent et qui leur permettent de s’épauler : la contrainte, l’intolérance, l’obligation, la pensée unique.
Le totalitarisme vert y ajoute son goût immodéré pour les taxes et les amendes, ça c’est la tendance Nicolas HULOT, ce type ne pense qu’à engranger des impôts directs et indirects, y a bon le pognon !!!

Dorylée
Dorylée
il y a 2 mois

Ce sont forcément 150 abrutis. Qui d’autre que des abrutis peuvent croire qu’ils vont influer aussi peu soit-il sur le climat de la Terre, sa pluviométrie, l’orientation et la puissance des vents. Il faut prendre en compte également le fait que ce sont des citoyens d’un tout petit pays, moins d’un dixième de la population mondiale, 1/270 des terres émergées de la planète ! Pour plagier Pierre CORNEILLE, je dirais qu’aux âmes damnées, la connerie n’attend pas le nombre des tarés !

MORET
MORET
il y a 2 mois

Une réponse laconique à cet argumentaire :
Les écolos peuvent aller se faire foutre !

Lire Aussi