Exclusif : la traduction du fantastique discours de combat de Trump en Géorgie !

International Trump Publié le 8 décembre 2020 - par - 4 commentaires

Samedi 5 décembre, le Président Trump a tenu son premier meeting de campagne post-élection en Géorgie, sur l’aéroport de la ville de Valdosta où il venait d’atterrir dans Air Force 1, devant des dizaines de milliers de supporters (la majorité ont dû rester à l’extérieur de l’enceinte, en raison des restrictions dues au coronavirus).

Un discours de combat pour un meeting historique

Le Président Trump est apparu dans une forme olympique. Plein d’énergie, il a apporté son soutien aux deux sénateurs Républicains de Géorgie, David Perdue et Kelly Loeffler, qui vont concourir dans une “élection spéciale”, le 5 janvier prochain, pour conserver leurs sièges (aucun d’eux n’ayant dépassé la barre des 50% de suffrages exprimés, lors de l’élection du 3 novembre dernier).

Alors que la foule scandait « arrêtez le vol ! » (« stop the steal ! »), le Président Trump a dénoncé les fraudes massives commises par les Démocrates et les a accusés d’avoir « triché, truqué et volé » l’élection présidentielle. Il a détaillé une partie des fraudes découvertes depuis le 3 novembre et vigoureusement réaffirmé son intention de poursuivre la lutte pour sa réélection.

Tout au long de son discours, il a exprimé son amour pour sa nation et son peuple, dans de merveilleuses tirades patriotiques, comme on n’en entend jamais dans les bouches des dirigeants de la « vieille Europe ».

La quasi totalité des élus Républicains soutiennent Trump

Alors que les médias corrompus déversent jour après jour les plus énormes mensonges au sujet de l’élection et nient les fraudes massives qui ont eu lieu, les élus Républicains du Congrès continuent à soutenir massivement le Président Trump dans sa lutte pour sa réélection.

Ainsi, selon une enquête du “Washington Post”, 224 des 249 élus Républicains du Congrès refusent de reconnaître la prétendue “victoire” du sénile Biden (le nombre réel est sûrement plus important, car le “Washington Post” est un média anti-Trump). (Note 1)

Trump : « Nous ne nous rendrons jamais ! »

Commencé sous les cris d’amour de la foule (« We love you ! We love you ! We love you ! »), le Président Trump a clos son discours par une tirade aux accents churchilliens :

« We will not bend ! We will not break ! We will not yield ! We will never give in ! We will never give up ! We will never back down ! We will never, ever surrender ! »

« Nous ne plierons pas ! Nous ne casserons pas ! Nous ne céderons pas ! Nous ne renoncerons jamais ! Nous n’abandonnerons jamais ! Nous ne reculerons jamais ! Nous ne nous rendrons jamais, jamais ! »

https://www.youtube.com/watch?v=n4wb2ALiXtE

La traduction du discours historique du Président Trump

Nous vous proposons ci-dessous la traduction des principaux passages de ce discours historique du Président Trump, qui a duré près de 2 heures.

https://www.youtube.com/watch?v=E4w–Vhjteg

Président Trump (05:50)

Bonjour, Géorgie ! Nous avons fait un excellent travail. Vous savez que nous avons gagné la Géorgie, juste pour que vous compreniez. Et nous avons gagné la Floride et nous avons gagné beaucoup d’autres endroits.

Public (06:06)

We love you ! We love you ! We love you !

Président Trump (06:08)

Merci. Merci. Merci beaucoup. Merci.

Public (06:24)

We love you ! We love you ! We love you !

Président Trump (06:24)

Merci.

Public (06:24)

We love you ! We love you ! We love you ! We love you !

Président Trump (06:24)

Merci beaucoup, merci. Nous avons gagné beaucoup d’endroits. Nous avons gagné la Floride. Nous avons gagné l’Ohio. Nous les avons gagnés largement. Rappelez-vous qu’ils [les médias à Fake News] disaient que nous allions perdre la Floride. Ils prétendaient que nous étions à moins 5% en Floride, et nous avons gagné largement [plus de 3% d’avance]. Ils prétendaient que nous étions en retard dans l’Ohio, et nous avons gagné largement [8% d’avance]. [Les experts] disent que celui qui gagne la Floride et qui gagne l’Ohio n’a jamais perdu l’élection [présidentielle] dans toute l’Histoire. Ceci doit donc être une première. Mais la vérité, c’est qu’ils avaient raison, nous n’avons jamais perdu cette élection. Nous sommes en train de gagner cette élection. Et nous nous battons très dur pour cet État. Quand vous regardez toute la corruption et tous les problèmes liés à cette élection… – Tout ce que je peux faire, c’est faire campagne puis attendre les résultats. Mais lorsque les résultats sortent de faux plafonds et de sacs en cuir, vous commencez à vous dire : « Que se passe-t-il ? ». – Mais je veux juste vous dire que j’aime cet État. J’adore les gens de cet État et je suis ravi d’être de retour dans la magnifique Géorgie avec des milliers de patriotes américains fiers et travailleurs.

(10:21)

Il n’y a jamais eu d’élections pour le Sénat aussi importantes. C’est pourquoi vous devez absolument vous rendre aux urnes et voter [le 5 janvier]. Vous devez vous assurer que chaque vote est compté. Vous devez vous assurer qu’ils ne jettent aucun bulletin de vote à la poubelle. Parce que l’enjeu de cette élection est le contrôle du Sénat américain et cela signifie vraiment le contrôle de ce pays. Les électeurs de la Géorgie détermineront quel parti dirige chaque comité, rédige chaque texte de loi, contrôle chaque dollar des contribuables.

Très simplement, vous déciderez si vos enfants grandiront dans un pays socialiste ou s’ils grandiront dans un pays libre. Et je vais vous dire ceci, socialiste n’est que le début, pour ces gens. Ces gens veulent aller plus loin que le socialisme. Ils veulent entrer dans une forme de gouvernement communiste. Je n’ai aucun doute là-dessus. Et cela ne convient pas du tout à la Géorgie, n’est-ce pas ?

C’est pourquoi vous devez aller voter. Ils ont triché et truqué notre élection présidentielle, mais nous la gagnerons quand même. Nous allons la gagner. Et ils vont aussi essayer de truquer cette élection [sénatoriale].

Public (12:31)

Arrêtez le vol [Stop the steal] ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol !

Président Trump (12:54)

Nous continuons à nous battre. Nous avons juste besoin que quelqu’un ait le courage de faire ce qui doit être fait, parce que tout le monde sait que [ce qui s’est passé] est injuste. Nous allons nous adresser à la Cour Suprême très prochainement.

Public (13:10)

Bats-toi ! Bats-toi ! Bats-toi !

Président Trump (13:17)

Et si [les juges] ont du courage et de la sagesse, vous savez quelle sera la réponse, parce que vous ne pouvez pas laisser les Démocrates s’en tirer avec ce qu’ils ont fait. Pensez-y, j’ai obtenu plus de 74 millions de voix, plus que n’importe quel président en exercice dans l’Histoire, 11 millions de plus qu’en 2016. Et nous pensions que si nous pouvions obtenir 67 ou 68 millions de voix, cela suffirait. Tous nos grands et brillants génies nous ont dit : « vous allez gagner si vous obtenez 67 ou 68 millions de voix ». Eh bien, nous avons plus de 74 millions de voix, et ils essaient de nous convaincre que nous avons perdu. Nous n’avons pas perdu. Et ils ont aussi jeté à la poubelle des bulletins de vote [pour moi]. Nous aurions pu avoir plus de 74 millions de voix.

Le grand sondeur, John McLaughlin, l’un des sondeurs les plus respectés, a déclaré : « Il n’y a aucun moyen que cela ait pu arriver, sauf s’il y a eu une tricherie évidente ou une élection truquée ».

Ce sont les faits. Et chaque fait est irréfutable et signifie que nous avons gagné. Le président Trump a reçu plus de votes que tout autre président en exercice de l’Histoire, et nous avons prétendument perdu. Nous n’avons pas perdu. Vous allez le voir. Aucun candidat sortant, ayant obtenu plus de 75% des voix aux élections primaires, n’a perdu sa réélection dans toute l’Histoire de notre pays. Or le président Trump a reçu 94% des voix aux élections primaires, ce qui est l’un des résultats les plus élevés de l’Histoire.

(15:21)

En fait, depuis 1912, seuls 5 présidents en exercice ont reçu plus de 90% des voix aux élections primaires. Et le président Trump a établi un record pour le plus grand nombre de voix jamais reçues aux élections primaires par un président en exercice. Et tous ceux qui ont reçu plus de 75% des voix aux élections primaires ont ensuite remporté l’élection présidentielle. Mais ils prétendent que nous n’avons pas gagné. Le résultat est truqué.

Ils prétendent que Biden a obtenu 80 millions de voix. Mais quand il a fait son discours de Thanksgiving sur Internet, à peine un millier de personnes l’ont regardé. Comment pouvez-vous avoir 80 millions de voix et seulement un millier de personnes qui regardent votre discours ?

(18:14)

Le président Trump a gagné la Floride et l’Ohio, comme nous l’avons dit, et largement. Et la beauté est que nous avons également gagné la Géorgie. Nous avons gagné la Caroline du Sud et nous avons gagné l’Iowa. N’oubliez pas qu’ils avaient dit que nous ne gagnerions pas l’Iowa. Eh bien, nous avons gagné l’Iowa en établissant presque un record [8,2% d’avance].

Permettez-moi de vous dire que cette élection a été truquée et que nous ne pouvons pas laisser cela arriver à ces deux sénateurs, parmi les plus respectés de Washington. Nous ne pouvons pas laisser cela se reproduire.

Public (19:48)

Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol !

Président Trump (19:48)

Je ne peux pas laisser cela arriver.

Public (19:50)

Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol ! Arrêtez le vol !

Président Trump (19:58)

Votre Gouverneur pourrait arrêter ce vol très facilement s’il savait ce qu’il faisait. Des centaines de milliers de votes illégaux ont été enregistrés dans chaque État, pas seulement ici, mais aussi dans le Michigan et en Pennsylvanie. Que pensez-vous de la Pennsylvanie, où ils ont expulsé les observateurs républicains [hors des salles de dépouillement] ? Nous savons que les Démocrates trichent et nous ne pouvons pas les laisser recommencer. Et nous allons gagner cette élection aussi.

(25:30)

Les Démocrates radicaux, s’ils obtiennent le pouvoir, mettront en œuvre le programme de gauche le plus extrême jamais conçu, tout en détruisant notre armée par manque de financement. Ils veulent abattre nos statues, détruire nos monuments nationaux et changer les noms de nos héros nationaux. Nous ne pouvons pas laisser cela arriver.

Ils ouvriront totalement les frontières pour que les clandestins puissent affluer dans notre pays, ils leur donneront des soins médicaux gratuits, des aides sociales gratuites et le droit de voter à nos élections. Ils veulent même abattre le mur que j’ai fait construire à la frontière [avec le Mexique], alors que grâce à ce mur, nous avons maintenant la frontière la plus sûre que nous ayons jamais eue.

(29:43)

Ils confisqueront aussi vos armes à feu et supprimeront votre Deuxième Amendement [droit de porter et garder des armes à feu]. Ils mettront fin à la liberté d’expression et vous forceront à financer les avortements tardifs [jusqu’au neuvième mois de grossesse]. Et personne ne pourra les arrêter.

Ils déposeront unilatéralement les armes face à la Chine – en fait ils sont déjà en train de le faire. Ils enverront nos usines et de nos emplois à l’étranger. Ils augmenteront vos impôts, alors que nous avons réduit vos impôts. Nous vous avons accordé la plus grande réduction d’impôts de toute l’Histoire de notre pays [40% de baisse d’impôts], et ils veulent s’en débarrasser et augmenter vos impôts. Ils mèneront la guerre contre l’énergie américaine. Vos factures d’énergie augmenteront comme jamais avant.

Au fait, les Swing States pour lesquels nous nous battons maintenant, je les ai tous gagnés largement. Nous ne pouvons pas accepter qu’ils volent, trichent et manipulent les résultats.

Public (39:54)

Arrêtez le vol !

Président Trump (40:09)

Les Démocrates ont essayé de voler la présidence. Maintenant, ils essaient de voler à la Géorgie ces deux sièges importants du Sénat. Ces sièges sont la dernière ligne de défense pour sauver l’Amérique et protéger tout ce que nous avons accompli. Et nous avons accompli des choses qu’aucun autre président n’a accomplies, aucune autre administration.

Si vous ne votez pas [le 5 janvier], les socialistes et les communistes gagnent. Vous devez aller voter pour ces deux personnes incroyables [David Perdue et Kelly Loeffler]. Nous pouvons nous battre simultanément pour la présidence et pour réélire nos deux grands sénateurs. Nous allons le faire en même temps.

Dans cette élection, nous faisons face à la gauche radicale qui déteste l’Amérique et qui veut effacer notre histoire et tout ce qui nous est cher.

(48:37)

Les gens les plus heureux du monde en ce moment sont les dirigeants chinois, les seconds plus heureux sont les dirigeants iraniens. Les Démocrates veulent se débarrasser d’America First [L’Amérique d’abord], pour faire plaisir à la Chine. Pouvez-vous croire cela ?

(58:51)

Nous avons remporté deux élections [présidentielles]. Et je pense que j’ai gagné la deuxième plus largement que la première.

L’adversaire de Kelly Loeffler, Raphael Warnock, est un extrémiste dangereux qui est radicalement opposé à vos valeurs. Il a ouvertement déclaré son soutien au socialisme et il a même loué les marxistes du monde entier. Il a rencontré Fidel Castro, le dictateur communiste barbare. Il a calomnié les Américains patriotiques en les traitant de racistes. Il a insulté les policiers en les traitant de gangsters, de voyous et de brutes. Il soutient l’abolition des cautions [que les personnes inculpées doivent payer pour être remises en liberté, dans l’attente de leur procès]. Il a déclaré qu’il veut ouvrir les prisons, afin que les criminels violents puissent attaquer les familles et les enfants de Géorgie. Il est violemment anti-américain et anti-israélien.

(une vidéo, montrant les déclarations haineusement anti-américaines des deux candidats Démocrates, est projetée sur un écran géant)

Président Trump (01:08:14)

Le 5 janvier, vous devez voter et renvoyer au Sénat ces deux personnes formidables que sont David Perdue et Kelly Loeffler. Et maintenant, je vais leur demander de venir dire quelques mots.

Sénatrice Kelly Loeffler (01:08:54)

Merci, monsieur le Président. Président Trump, vous avez rendu sa grandeur à l’Amérique, parce que vous avez fait passer l’Amérique en premier. Le président Trump a créé l’économie la plus puissante de toute l’Histoire, parce qu’il a donné la priorité aux travailleurs américains. Il s’est levé, et il a résisté à la gauche anti-américaine, à la Chine, à “Big Tech” [Facebook, Twitter, Google] et aux Fake News. Nous nous battons pour le président Trump, parce qu’il s’est battu pour nous chaque jour. Nous devons nous assurer que nous gardons l’Amérique forte.

Sénateur David Perdue (01:10:06)

Je veux juste dire quelque chose de personnel au président Trump. Nous allons nous battre pour remporter ces deux sièges et nous assurer que vous obtenez un résultat équitable dans l’État de Géorgie [pour l’élection présidentielle].Que Dieu vous bénisse, Monsieur le Président.

Président Trump (01:10:40)

Merci beaucoup. Merci à vous deux. Nous nous battons et nous allons nous battre comme vous ne l’avez jamais vu auparavant. Nous ne pouvons pas laisser ce qui s’est passé il y a trois semaines [lors de l’élection présidentielle] se produire impunément. Parce que [la fraude des Démocrates] dure depuis longtemps, mais elle n’avait jamais eu lieu à ce point. Ils ont utilisé la pandémie et les faux bulletins de vote par correspondance pour saboter notre pays.

Comme vous le savez, la fraude électorale est un problème majeur dans cet État, c’est un gros problème depuis longtemps, mais jamais à ce point. Les États ont envoyé des millions et des millions de bulletins de vote par la poste. Personne ne savait d’où ils venaient. Beaucoup de gens ont reçu deux, trois, quatre bulletins de vote.

(01:12:09)

Nous sommes tous profondément scandalisés par les mensonges, les tricheries, les vols qui se sont produits lors de l’élection. Nous savons que les Démocrates font voter les morts et d’innombrables clandestins. Ils remplissent et déposent des bulletins de vote pour des personnes qui n’existent même pas. Ils ont des gens [fabricants de faux bulletins de vote] qui préparent les bulletins de vote et les signent avec le même stylo, avec la même signature. Ils ne changent même pas de stylo ni de signature, parce qu’ils savent qu’une fois les bulletins enregistrés, ils ne seront jamais examinés, à cause de personnes comme votre Secrétaire d’État et votre Gouverneur. Nous voulons donc une vérification des signatures.

Le réponse à la fraude des Démocrates n’est pas de rester à la maison. Pour vous venger de la fraude commise par les Démocrates, vous devez vous présenter et voter en nombre record [le 5 janvier], c’est ce que vous devez faire. Les Démocrates ne peuvent gagner que s’ils trichent, ils ne peuvent pas gagner cet État à moins de tricher et de tricher plus que quiconque. Quand on y pense, les Républicains sont beaucoup plus gentils. Ils ne sont pas aussi vicieux, ils sont trop gentils.

Vous savez ce que les Démocrates ont fait dans l’un des États ? Beaucoup de bulletins de vote arrivaient en retard [après le jour de l’élection], alors ils les ont antidatés. Nous avons toutes les informations, nous avons tellement de preuves. Nous avons des centaines et même des milliers d’affidavits [témoignages sous serment]. Et [les médias] disent : « Oh, il n’a pas de preuves ». Mais nous avons tellement de preuves que nous ne savons pas quoi en faire. Nous en avons des brouettes entières.

(01:15:50)

Si vous ne voulez pas voter par correspondance, votez à l’avance en personne ou votez le jour du scrutin. Quoi que vous fassiez, j’ai besoin que chacun de vous, vos amis, votre famille aille voter. Et après avoir gagné, nous devrons faire passer une réforme électorale historique, et instaurer la vérification de l’identité de tous les électeurs, la vérification des adresses et la vérification de la citoyenneté. Les Démocrates disent : « Oh, il n’est pas nécessaire d’être citoyen pour voter ». Vous devez voir qui ils font voter : « Vous êtes citoyen ? – Non, je suis pas citoyen. – Vous parlez anglais ? – Non, pas parler anglais. – Vous votez ? – Ouais, je vote. » C’est la chose la plus folle qui soit.

Quand le Comité National Démocrate [DNC] a tenu sa convention [pour désigner son candidat à l’élection présidentielle], vous deviez montrer une pièce d’identité avec photo pour entrer. Mais quand il s’agit de la chose la plus importante, de nos élections, les Démocrates ne veulent pas de pièce d’identité. Nous ne pouvons tout simplement pas laisser cela se produire.

Nous devons procéder à une refonte complète de nos systèmes de sécurité électorale. C’est une honte qu’en 2020, aucun État américain ne fasse aucune tentative réelle pour vérifier que ceux qui ont voté par courrier sont des électeurs éligibles et légalement inscrits. Les preuves de fraude sont accablantes et encore une fois, je vais vous demander de regarder cet écran très puissant et très coûteux. Allons-y.

(une vidéo, montrant de nombreuses fraudes commises par les Démocrates lors de l’élection présidentielle, est projetée sur l’écran géant)

Président Trump (01:24:13)

Donc, si vous prenez toutes les fraudes commises par les Démocrates, c’est 10 fois plus que ce dont j’ai besoin pour gagner cet État [la Géorgie]. La marge de victoire prétendue de Biden dans plusieurs États est entièrement expliquée par des déversements de bulletins de vote frauduleux au milieu de la nuit [du 3 au 4 novembre]. Par exemple, à 6h31 du matin, dans le Michigan, un tel déversement a apporté 141.238 voix pour Joe Biden et 5900 voix pour Donald Trump.

Public (01:25:13)

Hou-ou-ou-ou-ou-ou !

Président Trump (01:25:14)

96% pour Biden, 4% pour Trump, et cela dans un district où je devais avoir d’assez bon résultats. Vous savez, j’ai gagné presque tous les comtés du Michigan, presque tous les districts, sauf un. Et dans ce district, il y a eu plus de bulletins de vote enregistrés que de gens qui votaient. Un déversement similaire de bulletins de vote s’est produit dans le Wisconsin à 3h42 du matin [dans la nuit du 3 au 4 novembre].

Dans plusieurs États, des lanceurs d’alerte ont témoigné avoir vu des postiers et des travailleurs électoraux antidater illégalement des milliers et des milliers de bulletins de vote, compléter des bulletins de vote [où manquait l’adresse], inscrire des fausses dates de naissance, enregistrer des électeurs non éligibles, et bien plus encore. Nous parlons de centaines de milliers de votes dans chaque État.

Dans un comté du Michigan [Antrim County] utilisant les machines à voter Dominion, près de 6000 votes ont été transférés à tort de Trump à Biden. Ils ont appelé cela un “pépin”. De nombreuses fois, nous avons découvert des “pépins”, et chaque fois, le “pépin” était à cent pour cent favorable à Biden et jamais à Trump.

La gauche ment, elle triche et elle vole. Ils sont impitoyables et déterminés à obtenir le pouvoir et le contrôle par tous les moyens nécessaires. Ils n’aiment pas notre pays. Ils veulent vous faire taire et vous intimider. Ils veulent vous faire battre en retraire, mais nous ne battons pas en retraite.

(01:29:09)

Le plus grand secret de polichinelle en Amérique, c’est que les Démocrates trichent aux élections, et cette année ils l’ont fait en envoyant 65 millions de bulletins de vote par correspondance. Ils ont commis la plus grande fraude de l’histoire de notre pays. Les responsables Démocrates ont systématiquement affaibli toutes les mesures de lutte contre la fraude électorale. Ils ont veillé à ce qu’il n’y ait aucun contrôle de l’identité, aucun contrôle des signatures, aucun contrôle d’éligibilité, rien du tout.

Chacun de vous sait que si les bulletins de vote sont correctement vérifiés, si les signatures sur les enveloppes sont examinées, si elles sont comparées à celle qui se trouvent sur les listes électorales, nous constaterons que des centaines de milliers de bulletins de vote ont été illégalement enregistrés dans votre État et dans tout le pays, bien plus que nécessaire pour nous donner une victoire historique totale.

Ils essaient de nous prendre notre pays par le truquage, la fraude et la tromperie. C’est ce qui se passe actuellement dans notre pays. Le 5 janvier, nous allons surveiller tout ce qu’ils font. Nous allons surveiller l’élection [sénatoriale] de plus près qu’aucune élection n’a jamais été observée. Espérons que nos législatures et la Cour Suprême des États-Unis feront un pas en avant et sauveront notre pays [pour l’élection présidentielle].

(01:31:23)

J’avais l’habitude de dire : « sans frontières, nous n’avons pas de pays ». Je peux dire aussi : « sans un système de vote honnête, sans un processus électoral qui fonctionne et qui est honnête et juste, nous n’avons pas non plus de pays ». Nous devons vérifier chaque signature lors des élections présidentielles et sénatoriales.

Vous devez aller voter pour David Perdue et Kelly Loeffler, pour montrer à la gauche radicale que nous ne nous rendrons jamais. Nous allons gagner. Nous gagnons toujours. D’une manière ou d’une autre, nous trouvons toujours un moyen de gagner. Ce n’est pas le moment de battre en retraite. Il nous faut maintenant lutter plus que jamais.

La prochaine grande victoire de notre mouvement commence ici même le 5 janvier. Et nous allons reprendre la Maison-Blanche. Nous allons reconquérir la Chambre des Représentants en 2022. Et en 2024, j’espère que je n’aurai pas à être candidat [car j’aurai été réélu en 2020]. Un de mes amis m’a dit : « Oh, ne vous en faites pas, monsieur, vous êtes en haut dans les sondages, vous gagnerez en 2024 ». J’ai répondu : « Je ne veux pas attendre 2024 ».

Au cours des quatre dernières années, nous avons construit le plus grand mouvement politique de l’Histoire de notre pays. Nous avons déjà accompli plus que quiconque ne l’aurait cru possible et nous ne faisons que commencer. Et nous ne voulons pas que d’autres personnes détruisent tout cela. Nous devons réélire Kelly Loeffler et David Perdue pour continuer.

(01:37:22)

Pendant des décennies, nos politiciens ont dépensé des milliards de dollars pour reconstruire des pays étrangers, mener des guerres étrangères et défendre des frontières étrangères. Nous voulons défendre notre frontière. Et maintenant, nous protégeons enfin notre nation, nous reconstruisons nos villes, et nous ramenons nos emplois, nos usines et nos troupes aux États-Unis.

Dans tout ce que nous faisons, nous accordons la priorité à l’Amérique. Nous avons mis fin à la guerre [d’Obama et des Démocrates] contre l’énergie américaine et les États-Unis sont désormais le premier producteur de pétrole et de gaz naturel au monde. Nous avons créé la frontière [avec le Mexique] la plus sûre de l’histoire des États-Unis et nous avons construit notre mur [700 kilomètres de nouveau mur déjà achevés].

Nous avons détruit 100% du califat de l’État Islamique en Irak et en Syrie. Nous avons tué le chef de l’État Islamique, al-Baghdadi, et nous avons éliminé le principal terroriste du monde : Soleimani est mort. J’ai retiré les États-Unis du désastreux accord nucléaire avec l’Iran que la précédente administration avait conçu. J’ai reconnu la véritable capitale d’Israël et ouvert l’ambassade américaine à Jérusalem, et j’ai également reconnu la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan.

Et maintenant, au lieu d’une guerre sans fin, nous forgeons la paix partout dans le monde. Nous avons à présent la plus grande armée de tous les temps. Nous avons le meilleur équipement militaire, intégralement fabriqué aux États-Unis. Mais vous savez quoi ? Je suis le seul [président américain] depuis de nombreuses décennies à n’avoir pas déclenché de guerre. Tout le monde prétendait qu’avec ma personnalité, je serais en guerre dès la première semaine. Nous avons construit la plus grande armée du monde et plus elle est forte, moins il est probable que nous devrons l’utiliser.

(01:41:08)

Vous pouvez être sûrs que les médias à Fake News trouveront quelque chose à critiquer ce soir. Je ne sais pas ce que c’est, mais ils trouveront quelque chose à critiquer. Peut-être tous ces gens qui criaient « we love you ! ».

Avec votre aide, nous allons continuer notre mission, qui est de sauver l’Amérique. Nous défendrons le droit à la vie, la liberté religieuse, la liberté d’expression et le droit de garder et de porter des armes. Nous soutiendrons toujours les héros des forces de l’ordre. Nous maintiendrons la puissance militaire incomparable de l’Amérique et nous préserverons la paix par la force [“Peace through strenght”, devise de Ronald Reagan].

Nous arrêterons l’endoctrinement de nos enfants et nous rétablirons une éducation patriotique dans nos écoles. Nous apprendrons à nos enfants à aimer notre pays, à honorer notre histoire et à toujours respecter notre drapeau américain. Nous vivrons selon les paroles de notre devise nationale, “In God We Trust”.

Nous sommes les héritiers de générations de patriotes américains qui ont donné leur sang, leur sueur et leurs larmes pour défendre notre pays et notre liberté. Nous nous tenons sur les épaules des héros américains qui ont traversé les océans, développé notre continent, apprivoisé les contrées sauvages, construit les chemins de fer, élevé les gratte-ciel, remporté deux guerres mondiales, vaincu le fascisme et le communisme, et fait de l’Amérique la plus grande nation de toute l’Histoire du monde.

Et si ces deux sénateurs sont réélus, et si moi aussi je suis réélu, nous serons plus grands que jamais auparavant. Le meilleur est à venir !

De fiers citoyens comme vous ont contribué à la construction de ce pays et, ensemble, nous reprenons notre pays. Notre combat pour assécher le marécage de Washington et reprendre en main la destinée de l’Amérique ne fait que commencer.

Nous ne plierons pas ! Nous ne casserons pas ! Nous ne céderons pas ! Nous ne renoncerons jamais ! Nous n’abandonnerons jamais ! Nous ne reculerons jamais ! Nous ne nous rendrons jamais, jamais ! Parce que nous sommes des Américains et que notre sang est rouge, blanc et bleu [couleurs du drapeau américain] !

Public (01:44:20)

U.S.A. ! U.S.A. ! U.S.A. ! U.S.A. ! U.S.A. ! U.S.A. ! U.S.A. ! U.S.A. !

Président Trump (01:44:39)

Nous sommes un mouvement, un peuple, une famille et une nation glorieuse. Et ensemble, avec le peuple incroyable de Géorgie, nous avons rendu l’Amérique à nouveau puissante ! Nous avons rendu l’Amérique à nouveau riche ! Nous avons rendu l’Amérique à nouveau forte ! Nous avons rendu l’Amérique à nouveau fière ! Nous avons rendu l’Amérique à nouveau sûre ! Et nous la rendrons à nouveau magnifique !

Merci, Géorgie ! Sortez et votez, sortez et votez !

Maxime Lépante

Notes :

(1) « Nous ne nous rendrons jamais » : devant ses supporters, Trump déterminé à poursuivre son combat

https://francais.rt.com/international/81502-nous-ne-nous-rendrons-jamais-devant-supporters-trump-determine-poursuivre-combat

https://ripostelaique.com/exclusif-la-traduction-du-fantastique-discours-de-combat-de-trump-en-georgie.html

Print Friendly, PDF & Email
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
PASCAL LEVEQUE
PASCAL LEVEQUE
il y a 10 mois

Reprise forte : très simplement, vous déciderez si vos enfants grandiront dans un pays socialiste ou s’ils grandiront dans un pays libre. Et je vais vous dire ceci, socialiste n’est que le début, pour ces gens. Ces gens veulent aller plus loin que le socialisme. Ils veulent entrer dans une forme de gouvernement communiste. Je n’ai aucun doute là-dessus. Et cela ne convient pas du tout à la Géorgie, n’est-ce pas ?

Frejusien
frejusien
il y a 10 mois

Il y a deux paragraphes qui m’interpellent et qui décrivent exactement ce que NOUS sommes en train de subir, et que TRUMP veut éviter à ses concitoyens, c’est réellement un Grand Patriote et j’espère qu’il ira au bout de sa noble mission,
25(25:30) et(29:43)

Ah bon
Ah bon
il y a 10 mois

Un vrai régal cette vidéo de 1h48 du Président Trump!
La traduction est fidèle, mais l’entendre s’exprimer pour ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare c’est un grand moment! Bidon n’est pas encore installé derrière le bureau oval! On ne risque pas de voir des extraits de cette vidéo sur les chaînes de télé françaises!

John-Michael Easter
John-Michael Easter
il y a 10 mois

Bonsoir Maxime Lépante,
Une fois de plus vous faites du très beau travail de réinformation. Un grand merci !
Salutations résistantes.

Lire Aussi