Je ne suis pas le mouton de Conte, Macron, Merkel, der Leyen, Biden… et je le prouve !

Amis lecteurs, je porte à votre attention deux actes de Résistance, à mon petit niveau. Le premier c’est un exemple tiré de ma vie quotidienne, dans un magasin de bricolage, le second, c’est une lettre que j’ai envoyée à un collabo belge.

Il nous appartient de ne pas nous soumettre, de ne pas obéir sans au moins protester, contester, expliquer, éduquer…

2 petits actes de résistance, mais je suis persuadé que si nous étions des milliers, je ne dis pas des millions, juste des milliers, à agir de même, la face de l’Occident pourrait changer.

.

Aujourd’hui, à l’instar d’Edmond, j’ai pété les plombs.

Je me suis rendu dans un magasin de bricolage et je suis arrivé à la caisse. J’ai salué gentiment la caissière avec laquelle j’entretiens des relations cordiales depuis des années. Elle m’a immédiatement rabroué car je portais mon masque sous le nez. Je lui ai répondu que, portant des lunettes, le port du masque sur le nez embue mes verres et m’empêche de voir clairement. Elle m’a répondu sèchement que je devais ajuster mon masque par respect pour les autres. J’ai répliqué vivement en lui disant : « non sono la pecora di Giuseppe Conte ». Traduction : « je ne suis pas le mouton de Giuseppe Conte » et j’ai tout autant droit au respect. Cette situation malheureuse et de plus en plus fréquente m’inspire plusieurs réflexions :

  • La dictature sanitaire pourrit les relations et détruit la société bien plus que le virus.
  • Des employés fonctionnaires se chargent de faire la loi et nous dictent nos comportements. De quel droit ?
  • Le flicage s’installe à tous les niveaux de la société.
  • Pourquoi devrais-je me considérer comme malade ? Parce que le gouvernement l’a décidé ? De quel droit ?
  • Si d’autres ont l’esprit rendu malade par la peur, pourquoi devrais-je suivre le troupeau et me considérer malade de peur ?
  • Qui a besoin de soins, les malades ou les bien portants ?
  • Cette maladie de la peur est très dangereuse car ceux qui en sont atteints considèrent les autres comme des criminels et ceci alimente un climat de violence, de méfiance et de tensions.
  • A propos, si je me couvre la bouche et non le nez, comment pourrais-je contaminer qui que ce soit ?
  • Si le port du masque handicape la vision du porteur de lunettes, n’est-ce pas un motif pour pouvoir l’abaisser ?
  • Enfin, je suis sûr de péter les plombs encore aussi souvent que nécessaire. La résistance passe aussi par des actions concrètes et je n’ai ni l’envie ni l’intention de baisser les armes.

Lettre d’un résistant à un collabo belge
 

Comment se fait-il que,  en Belgique, en France et en Italie, ceux qui nous gouvernent ne représentent pas la majorité de la volonté du peuple exprimée dans les urnes ?

Pour faire bref, En Belgique, Alexander De Croo ne représente absolument pas la majorité des votes exprimés par le peuple belge. En France, Macron a pris le pouvoir suite à l’éviction de Fillon organisée en collaboration avec la puissance des médias inféodés au monde de la finance et il gouverne sans partage par la répression féroce du petit peuple (les gilets jaunes). Lui non plus ne représente pas la volonté de la majorité populaire. En Italie, Giuseppe Conte, jamais élu par personne, exerce lui aussi un pouvoir sans partage avec le soutien de Bergoglio, de l’UE et du très catholique Président Mattarella, tous unis dans un même mondialisme. Alors que tous les sondages indiquent clairement que la majorité des italiens s’opposent à leur gouvernement et à l’invasion migratoire, on leur refuse systématiquement les urnes !

Comment se fait-il qu’Ursula Von Der Leyen, et la clique de technocrates de Bruxelles issue de nulle part, imprime son diktat et veuille faire la leçon aux peuples européens qui ne marchent pas au pas selon leurs directives infernales ? Qui a voté pour ces gens. Toi ? Moi ?

Comment se fait-il que l’on ose demander aux peuples de devoir renoncer à leur souveraineté, leur loi, leur monnaie, leurs frontières, leur culture et même leur histoire pour leur imposer une mixité et un multiculturalisme insipide et destructeur ?

Comment se fait-il que des hordes de migrants africains quittent le continent le plus riche du monde (en ressources naturelles) pour venir s’imposer chez nous si nous étions d’horribles esclavagistes blancs ?

Qui sont les chrétiens, les bouddhistes, les hindouistes, les laïques, les juifs qui organisent des massacres, brûlent des églises, démolissent des monuments et des statues égorgent et décapitent pour satisfaire leur dieu assoiffé de sang et font la loi dans certains quartiers en agressant médecins, pompiers et policiers ?

Comment se fait-il que ces mêmes Macron, Merkel, Von Der Leyen & consorts prêchent l’ouverture inconditionnelle des frontières des autres tout en verrouillant les leurs à toute la misère du monde ? Pourquoi imposent-ils à l’Italie et la Grèce de devenir les camps de réfugiés de l’Europe ? Qui leur verse des dividendes pour exercer ces politiques absurdes et suicidaires ? Comment se fait il que la plupart des noms évoqué ci-dessus sont tous des grands fréquentateurs  des groupes Bilderberg, Davos, Trilatérale et autres sociétés secrètes ? Comment se fait-il que l’on y retrouve les noms de Bill Gates, Clinton, Macron, Merkel, Michel et autres nombreux malfaiteurs de l’humanité ? Exemple :https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_membres_du_groupe_Bilderberg

Comment se fait il que ces mêmes dont le contenu de leurs réunions est rigoureusement secret accusent les autre de complotisme ?

Comment se fait-il qu’aux USA et en Europe, les médias financés par les mêmes désignent un vieux sénile Président alors que le dépouillement d’élections trafiquées n’est pas encore terminé ?
Comment se fait-il que, comme par hasard, au lendemain de ces élections douteuses, Big pharma financé par Bill Gates annonce la sortie d’un juteux vaccin « salvateur » ?
Comment-est-ce possible que tant de gens ne remarquent pas de telles évidences ? Comment est-ce possible que l’on veuille poursuivre des médecins dont les traitements ont largement prouvé leur efficacité contre la maladie ? Et pire, comment est-ce possible d’interdire les médicaments les plus efficaces ? Comment est-ce possible de maintenir des populations entières dans la peur entretenue par la répression ?
Comment est-ce possible que si peu de gens semblent avoir la réflexion anesthésiée ? Je n’ai pas encore de réponse définitive à cette question mais je cherche …
 

 200 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Quand les Français se décideront en bloc… à passer à l’action… en se protégeant au maximum pour ne pas y laisser des plumes…????? Parce qu’il y a longtemps qu’on aurait dû se révolter et cela jusqu’à gagner… Parce qu’il ne suffit plus à l’heure actuelle de démontrer que « Basta, il y en a plus que marre »… J’en veux à tous ceux qui ont voté pour ce petit rien, qui se prend pour Dieu le père, et qui n’est qu’un sale vendeur de la Franc et des Français…
    C’est terrible de voir au fil du temp, disparaître tout ce qui faisait un beau pays… car la France est encore, mais plus comme avant, un beau pays… c’est devenu surtout un grand pays de collabos en tous genre, et les pires, nous les avons à la tête de l’Etat…
    Mettons tous ces gens qui nous gouvernent avec des idées de collabos, des phrases toutes faites signant la collaboration, et tout cela, sans même demander l’avis du Peuple…
    De plus lorsqu’ils demandent l’avis du Peuple, ça n’est que pour en faire selon leur bon vouloir…!
    Où vont la France et les Français, du moins ceux qui la respectent, sachant que beaucoup ont la nationalité, mais ça s’arrête là…!!!!
    Il est plus que temps de se réveiller, avant qu’on ne puisse plus rien faire…!!!!!

  2. certainement pas, ce Rémy Daillet est un antisémite complotiste qui n’a rien à voir avec de vrais résistants et en plus c’est un connard qui joue les Tartarin

  3. je ne rêve que de révolution !!!! le peuple doit se soulever contre cette dictature mondiale de profiteurs et d’assassins ;partout ou ils sont élus c’est par trucage et machination !! on reproche un costume à Fillon alors que tout les autres enfoirés de régnant s’en mettent plein les poches de façon éhonté !!

  4. Hou là là ! Sacré coup de gueule de mon ami gigobleu ! Moi qui suis habitué à sa diplomatie enveloppée de velours même si l’intérieur est de l’acier, ça fait tout drôle !
    Plus qu’excellent article qui résume beaucoup de situations totalement anormale. Dans cette Europe en voie de disparition et en pleine décadence, le Mal devient le Bien, et l’inversion des valeurs est total.
    Tu as tout à fait raison mon ami gigobleu de dire que la destruction des relations humaines est la véritable catastrophe de cette situation, le virus n’étant qu’epsilon.
    Il y a trois semaines je suis allé aux urgences pour mes yeux (petit problème). J’étais seul dans une très grande salle d’attente avec une petite vieille en fauteuil roulant qui attendait que l’ambulance vienne la chercher pour la ramener chez elle. Nous étions deux dans une très grande salle. J’ai cherché les centaines de malades atteints du virus chinois que l’on m’annonce tous les jours aux désinformations télévisées je ne les ai pas trouvés.
    Alors, comme mon ami gigobleu dans son magasin de bricolage, j’avais le masque sous le nez. Je faisais les 100 pas ayant la place de le faire. Lorsque je suis passé près de la petite vieille, à une distance au moins de 6 à 7 m, celle-ci m’a demandé de monter mon masque au-dessus de mon nez. Cette demande était tellement énorme dans l’absurdité, et parce que j’avais affaire à une dame âgée, j’ai continué de faire mes 100 pas en passant plusieurs fois sans écouter sa demande et sans même la regarder. Les infirmiers du service d’urgence devant une salle quasiment vide ne m’ont même pas demandés de repositionner mon masque.
    Autre exemple : à la fin du premier confinement, mon épouse et moi-même sommes allé passer une semaine en Crète. Au retour à l’aéroport de Marseille en attendant que les valises arrivent sur le tapis j’avais également mon masque sous le nez. Une dame d’une quarantaine d’années me demande de le remonter au-dessus de mon nez. J’ai donc complètement baissé mon masque et lui ai demandé pour quelles raisons elle me demandait de le mettre sur le nez et quelles étaient les preuves qu’elle pouvait m’amener qui justifiait d’une telle nécessité, hormis ce qu’elle entendait le soir à la télévision qui n’était que de la désinformation majeure. Complètement abasourdie de ma réaction, elle a détourné la tête et ne m’a plus parlé.
    Tu as bien raison mon ami gigobleu, les véritables catastrophes de toutes ces foutaises politiques sont véritablement sociétales et non pas médicales.

  5. Dans ma petite ville de Provence, des délateurs surveillent si, dans votre boutique, vous avez le masque ; certains commerçants ont été dénoncés par ces collabos.
    Oui, le relationnel pourrit, et par la tête, le seul avantage est de connaître les futurs collabos en cas de guerre civile, ils tombent le masque. Sans jeu de mots.

  6. Comme vous je pense donc pour faire simple les peuples sont lâches face à ces nouveaux dictateurs. Pour ma part je resterai libre jusqu’au jour où l’on me privera de ma liberté alors là j’agirai

Les commentaires sont fermés.