Homme libre, tu chériras la mer… et les phares ! Allez voir celui de Cordouan !

Publié le 19 novembre 2020 - par - 7 commentaires


 » Homme libre toujours tu chériras la mer « .

Et quand on aime la mer, on aime les phares…

Aujourd’hui, nous visiterons donc un phare. 

Tout d’abord, connaissez-vous l’origine du mot « phare » ?
Il provient d’une des sept merveilles du monde antique, un édifice qui se situait sur une île, à l’entrée d’Alexandrie : Pharos.
Ce phare – qui n’en portait pas encore le nom – a disparu, détruit par des tremblements de terre et des raz-de-marée, il y a très longtemps.


Statue de Ptolémée II érigée à l’origine à la porte du phare d’Alexandrie, récupérée des eaux par le Centre d’études alexandrines et désormais devant la Bibliotheca Alexandrina.

Pourtant, toutes les langues latines ont conservé ce mot tiré de l’ île de Pharos : phare en français, faro en italien, espagnol et portugais, far en roumain ( rien à voir avec le far breton ! ).

.

Revenons à nos moutons : le phare de Cordouan.

Le phare de Cordouan se trouve à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, en face de Royan et St-Palais ( Gironde ).

Il a été construit de 1584 à 1611 – il a été remanié plus tard – et est le plus ancien phare de France encore en activité.


Il est classé monument historique depuis 1862.

Une tour blanche de 68 mètres de haut, 301 marches à monter pour parvenir au sommet.

On peut le visiter mais, en attendant, visitez le donc en image :



C’est beau un phare !

Bien plus beau qu’une mosquée !

Malheureusement, en France maintenant, le nombre de mosquées doit être largement supérieur au nombre de phares.

________

Compléments :

– https://fr.wikipedia.org/wiki/Phare_de_Cordouan

– sur le site du Ministère de la Culture vous trouverez un dossier pdf complet sur ce phare.

le phare de Cordouan – Ministère de la Culturewww.culture.gouv.fr › CORDOUAN DPv5-HauteDEF[
______

Et pour ceux qui, sans fard, aiment le far, voici des images de phares bretons 😉 :

Et d’autres encore ici :

https://portdattache.bzh/guide-complet-phares-bretons/ 


Bon voyage ! 
La semaine prochaine vous pourrez lire la seconde partie de la visite du château de Compiègne proposée par l’ami Cachou. 









 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “Homme libre, tu chériras la mer… et les phares ! Allez voir celui de Cordouan !”

  1. Avatar Rochefortaise dit :

    J’ai visité le phare il y a quelques années et les deux gardiens nous ont expliqué qu’ils étaient la dernière équipe présente sur le site 24h/24h. Le phare allait être entièrement automatisé ….. La traversée depuis Royan est magnifique. Et selon la hauteur des marées sur les bancs de sable, vous devrez sauter du bateau et peut-être atterrir dans l’eau jusqu’à la taille avant d’atteindre le banc de sable … C’est une aventure !

  2. Avatar claude t.a.l dit :

    Le site qui contient le dossier complet en pdf, c’est en réalité celui qui est indiqué ainsi dans google :

     » http://www.culture.gouv.fr › Thematiques › Numerique
    › Le-… PDF  
    le phare de Cordouan – Ministère de la Culture  »

    ( je n’ai pas réussi à fournir directement l’accès au dossier pdf ).

  3. Avatar bm77 dit :

    Je ne l’ai jamais visité malgré que je me sois rendu à de nombreuses reprises dans ce secteur . Par contre j’ai eu l’occasion de l’approcher avec un bateau de pêche parti du port de Mortagne sur Gironde . Je ne me rappelle plus comment s’appelle le phare du Finistère qui se trouve à la limite de la baie d’Audierne où les amateurs de planches à voile et autres wind surf se rendent en nombre .
    Si vous pouviez m’éclairer Claude . J’ai un très bon souvenir de ce secteur de la Bretagne, le Finistère des bigoudènes

  4. Avatar claude t.a.l dit :

    Pour bm77
    Peut-être le phare de la Vieille ?

    Voilà la carte des phares du Finistère Sud :

    https://www.google.com/maps/search/phares+finistere+sud/@48.257808,-4.5031876,9z/data=!3m1!4b1

    il suffit de pointer l’index sur les pastilles rouges pour voir la photo du phare.

    claude

  5. Avatar cachou dit :

    Article très bien rédigé, original, et passionnant. Je ne connaissais pas le phare de Cordouan. Merci mon ami Claude de me l’avoir fait découvrir.

    Qui dit phare dit solitude dans l’émerveillement environnemental. Tout ce qui m’attire. Sur le papier, j’aurais aimé vivre dans un phare, me lever le matin, sentir cette chaude solitude, enveloppée d’émerveillement permanent. Peut-être que dans la réalité, au bout d’un moment, la poésie n’aurait plus autant de place…… Bon.

    Ce phare de Cordouan mérite une double étiquette, celle de phare (ce qui est déjà une belle référence) et celle de chefs-d’œuvre architecturale. Son architecture est digne de celle de nombreux châteaux. Je suis surpris de la durée de sa construction que j’ai apprise dans ton article, à savoir de 1584 à 1611, et ensuite, remanié ultérieurement. Certes l’ampleur et la finesse de l’édifice laissent à penser qu’une telle construction prenne du temps.

    Quant à la semaine prochaine, un grand merci de le rappeler, nos amis patriotes pourront découvrir la deuxième et dernière partie du château de Compiègne. Cette dernière partie traitera du Second Empire sous Louis Napoléon Bonaparte (pas le Ier), président de la république française, et qui est devenu le souverain Napoléon III. Bref, je laisse découvrir à nos amis patriotes tout cela la semaine prochaine.

    Merci de ton très bel article, Claude

  6. Avatar claude t.a.l dit :

    Salut Cachou,
    Tant de compliments, c’est un coup à me faire piquer un fard !😉
    Merci.
    claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire Aussi