"Nous vous arracherons vos cous impurs" n'est pas contraire aux règles de Facebook !

Photo de couverture Facebook islam avec mentionné al-hamdulillah (louanges à Dieu)

Facebook en est là, à défendre l’islamisme…
Cela on le savait, ce n’est même plus l’islam, mais Facebook n’a plus peur de le montrer !
Ainsi le démontre capital.fr dans un article du 12 novembre relatant l’enchaînement des faits dans ce contexte de menaces musulmanes au plus au niveau.

« Nous vous arracherons vos cous impurs ».
Pour Facebook, cela n’enfreint pas les règles de « la communauté »
(laquelle ?)

Plusieurs élus ont été victimes de graves menaces sur les réseaux sociaux après avoir organisé des hommages à Samuel Paty dans leurs villes.

Un déferlement de haine. Pour avoir rendu hommage à Samuel Paty, décapité le 16 octobre dernier à Conflans-Sainte-Honorine pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, plusieurs élus ont reçu des menaces de mort. Parmi eux : Stéphane Raffalli, maire socialiste de Ris-Orangis (Essonne). Comme le relate Le Parisien, l’édile a reçu sur Facebook plusieurs messages menaçants après avoir posté des photos de la minute de silence en hommage à ce professeur d’histoire-géographie, organisée dans un collège. Toutes ces publications étaient accompagnées d’un dessin représentant un homme de dos, couteau à la main et du message « Vous insultez notre profète, alors nous vous arracherons vos cous impurs ». « Ils sont d’une extrême violence. Ce sont des appels au meurtre », affirme-t-il.

La municipalité s’empresse alors de les signaler à Facebook, mais la réponse interpelle. « Nous avons examiné le commentaire que vous nous avez signalé et nous avons déterminé qu’il n’allait pas à l’encontre de nos standards de la communauté. Nous ne supprimerons donc pas ce commentaire », a ainsi répondu le réseau social. « L’inertie de Facebook est affligeante », déplore l’édile, qui a déposé plainte contre X. Contacté par Capital, Facebook n’a pas réagi à ces informations*.

 

* : il y a longtemps que les modos de Facebook sont recrutés majoritairement chez les adeptes de la meilleure des communautés (même si çà en a le fondement, ce n’est pas du suprématisme, il n’y a que les Blancs occidentaux à être suprématistes) et chez les dhimmis islamo-collabos.

 

Une enquête pour menaces de crimes et de délits sur personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte et confiée au commissariat d’Evry. Stéphane Raffalli va quant à lui solliciter la protection fonctionnelle pour bénéficier d’une assistance juridique. Mais le maire de Ris-Orangis n’est semble-t-il pas le seul élu de l’Essonne à avoir reçu de telles menaces. « Cet attentat a remué plusieurs comptes auteurs de menaces », déplore une source proche de l’enquête au quotidien francilien. Une enseignante* et conseillère d’opposition communiste (DVG) de Bezons, dans le Val-d’Oise, aurait reçu les mêmes menaces sur Facebook.
* : elle pourra continuer à organiser des fêtes de Noël (!!!) avec les mamans maghrébines…

Depuis l’assassinat de Samuel Paty, les messages de menaces sur les réseaux sociaux sont en forte augmentation. Près de 200 enquêtes ont été ouvertes rien que la dernière semaine d’octobre au niveau national pour apologie du terrorisme, menaces de mort, injures ou provocations à la haine en lien avec cet assassinat*, rapporte Le Parisien.
* Dans 3 ans, si nos politiques continuent à enfiler des perles, ce sera 200 attentats par semaine !

 97 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Fessebouc m’a suspendu 24 h, puis 3 jours, ensuite 1 semaine et maintenant j’arrive à la fin de ma 8 ème période d’un mois en 2 ans !!!
    Tout ça pour mes commentaires vis à vis des muzzmerdes et de certains politiciens colorés du gouvernemerde !!!
    Si vous avez ce genre de problèmes faites comme moi partez sur le site russe VK, pas de censure et de plus en plus d’ex fessebouquiens s’y retrouvent !!!

  2. Je ne suis sur aucun réseau dit « social », question de principe, afin de ne pas participer à ce système globalisé, support de Biden et des mondialistes. Ces réseaux sont devenus des drogues et d’excellents moyens de flicage.
    Quant aux discussions, je ne perds pas mon temps à essayer d’échanger avec des abrutis qui, de toutes les façons, n’ont aucune notion d’auto-critique, aucun respect pour les opinions opposées, et dont la seule « culture » repose sur le Coran.

  3. Face de book est une vraie saloperie, vivement une autre plateforme équivalente pour se tirer car ça devient n’importe quoi cette censure anti islam.

  4. Non, il faut aller se battre sur FB…
    Chaque fois que j’émets une critique un peu chaude sur l’islam, nos élites, je termine par la phrase : « Alors FB, vous me virez ENCORE ? ».
    Oui j’ai été bloqué une fois 3 jours …
    Mais cela a l’air de fonctionner, à mon tour de les culpabiliser par leur intolérance…
    Quand j’ai affaire à un « modéré », je n’hésite pas à lui sortir des versets… Et quand il répond, je lui assène quelques autres éléments…
    Par exemple la colonisation par le feu, le fer et le sang de nombreux pays, la pédophilie dans les madrassas (cas des accusation de pédophilie des curés), que les algériens-tunisiens-marocains sont majoritairement des berbères arabisés, en somme tout un tas de points qui font mal…
    Les résultats sont variés, soit le muzz a honte, soit il récidive… S’il récidive il y a généralement d’autres internautes qui se mêlent au débat (si ce n’est aux ébats) et ça cartonne !
    :-))

  5. ce sont de vrais enfoirés Face de bouc. ils ne pensent qu’à nous boucler si tu parles de renvoyer tous ces tarés dans leur bled. de vrais c…..déjà. déjà bloquée 3 ou 4 fois 30 jours. rien à foutre de ces imbéciles

  6. par contre ce commentaire la
    :: Twitter c’est un site islamo-collabo,juste de citer des versets du Coran ou raconter la vie de leurs prophète avec documentation et explications de leurs délires, je suis interdit,pendant ce temps c’est open bave pour les muzz
    Et pour ceux qui disent qu’il ne faut plus y etre c’est ce qu’ils veulent justement que les empêcheurs de mentir peinard n’y soit plus

  7. Que foutent des français sur face de cul ? faut être débile pour être sur ces merdes de réseaux dit sociaux , je dis ce que je pense , et si je heurte la sensibilité de certains ça me laisse chaud de leurs débilités , et après ca vient chialer que face de cul ne supprime pas les menaces émanant de la diversité heureuse , bande de connards que vous êtes !

  8. Non seulement Facebook ne paie pas d’impôts en France, mais en plus il cautionne l’apologie du terrorisme. Je sens que je vais désinstaller Facebook.

Les commentaires sont fermés.