La journaleuse macronienne Haïm morte de peur pour son héros Biden !

Dernière nouvelle : des projections donnent Trump vainqueur en Caroline du Nord…

Ci-dessous  un bel article de  Dreuz sur la pimbêche Haïm qui fut un temps porte-Parole de Macron et qui est dévouée corps et âme au débile fraudeur Biden.

 

L’inquiétude grandit chez les partisans de Joe Biden

Laurence Haïm est une journaliste (il faut le dire vite) franco-américano-israélienne. Ancienne correspondante du groupe Canal+ et de l’agence CAPA (agence qui avait réalisé le montage grossier “Les Infiltrés” à Bordeaux) à Washington de 1992 à 2017, elle fait partie des quelques journalistes français à avoir été accrédités aux conférences de presse de la Maison-Blanche.

En janvier 2017, elle a rejoint l’équipe d’Emmanuel Macron, en tant que porte-parole. Elle quitte ses fonctions au sein de LREM le 12 juillet 2017 pour retourner aux Etats-Unis. Fanatique de Joe Biden, elle se fait remarquer par ses tweets d’une grande recherche journalistique :

Autant dire qu’elle n’a absolument aucune information sur ce que fait, dit, écrit, pense l’équipe Trump… En revanche, elle a des informations sur l’équipe Biden. Et ses derniers tweets sont intéressants :

Au-delà de l’élection présidentielle, le Parti démocrate a remporté 218 sièges à la Chambre des représentants, soit la majorité absolue dans sa plus simple expression. Dans le Congrès sortant, les démocrates détenaient 232 sièges. C’est donc un résultat en baisse pour le clan démocrate.

Au Sénat, les Républicains semblent pouvoir conserver leur majorité. Les électeurs américains devaient renouveler 35 des 100 sièges de sénateurs. Dans le Sénat sortant, 53 sont Républicains contre 47 pour l’opposition démocrate et indépendante. Sur les 35 sièges en jeu, 23 étaient détenus par des républicains, laissant aux démocrates l’espoir de menacer la courte majorité de Donald Trump.

  • En Caroline du Nord, le républicain Thom Tillis a assuré sa réélection, son adversaire démocrate Cal Cunningham ayant reconnu sa défaite mardi. Sa victoire apporte un 49e siège au Parti républicain, contre 48 acquis pour les démocrates.
  • En Alaska, l’issue n’a pas encore été proclamée mais le républicain Dan Sullivan semblent bien parti pour l’emporter, avec 62 % des suffrages après dépouillement de 61 % des bulletins de vote.
  • Il restera alors les deux sièges en jeu en Géorgie, où, particularité locale, un second tour sera nécessaire le 5 janvier. Pour l’un des deux sièges, la sénatrice républicaine sortante Kelly Loeffler affrontera le démocrate Raphael Warnock : pour l’autre, le sortant républicain David Perdue sera défié par le démocrate Jon Ossoff. Si les deux démocrates l’emportent, le Sénat se retrouvera à égalité parfaite entre les deux camps, la voix prépondérante revenant alors au futur vice-président. À l’inverse, un seul succès en Georgie suffirait aux républicains pour conserver leur majorité.

https://www.dreuz.info/2020/11/12/linquietude-grandit-chez-les-partisans-de-joe-biden/

 217 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Les laudateurs dans le vent de l’histoire .
    Cette liesse dans les rues saluant une victoire frauduleuse cela ne ne vous rappelle rien ? les pleurs de joie , l’hystérie collective , les louanges a l’accès a une nouvelle démocratie ,
    mais 1981 bien sûr .

  2. ca serait vraiment rigolo que Trump passe devant Biden. quelle joie pour tous ces imbéciles de journaleux qui le déclaraient perdant.

Les commentaires sont fermés.