Biarritz : interdiction faite aux Anciens de nager, décret de Véran oblige

Hallucinant… ils ont une telle peur (qu’ils disent…) de voir les lits d’hôpitaux pris par des gens à moitié noyés qu’ils auraient interdit de nager pendant le confinement… Il est vrai qu’à la mi-novembre, des centaines de nageurs potentiels se ruent dans la mer, en France…

Merci à Beate qui nous a signalé les videos.

Toutes ces bonnes gens ont même des certifications médicaux. Eh bien le préfet, par la voix des policiers, bien embêtés, leur dit d’aller se faire mettre…  au motif que l’article 46 de l’arrêté du 29 octobre dernier l’interdirait :

Quid des activités nautiques ?  Est nautique toute activité se pratiquant dans ou sur l’eau… la natation donc est bien prohibée par les textes. Mais aussi, si on veut pousser le bouchon plus loin, la marche dans l’eau. Là encore je ne vois pas le rapport avec le confinement, les braves gens qu’on voit là, en sus d’être seuls dans l’eau ou presque poussent la conscience covidienne jusqu’à porter un masque… ESt-ce que les policiers ou gendarmes ne pourraient pas regarder ailleurs face à de telles directives crétines ?

Il semble que, en Manche et mer du Nord,  le préfet ait été consulté et qu’il soit plus logique que son confrère du Pays Basque. Il a donc publié un arrêté complémentaire le 02 novembre, autorisant la baignade aux gens souffrant de handicap ou sur prescription médicale… tout en rappelant que toute sortie est interdite par principe en-dehors de l’heure d’aération quotidienne… Une honte. Une absurdité. Et des conséquences plus que dommageables sur la santé mentale et physique des Français. 

 



https://www.ouest-france.fr/normandie/confinement-activites-nautiques-ce-qui-est-autorise-ce-qui-ne-l-est-pas-7038826
.
Alors, bien sûr, des être libres, passionnés,  bravent les interdits qui n’ont ni queue ni tête.


On appréciera la question vicieuse et tendancieuse du journaliste du Huffington post :

Les ordures…  Les soumis, les moutons…

Quant aux autres ordures, Macron et ses séides, qui osent interdire des activités de plein air après avoir osé interdire carrément  la plage et les sentiers côtiers lors du premier confinement… Ils mériteraient d’être pendus haut et court après jugement d’un tribunal révolutionnaire.

 

 221 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Si vous avez encore des doutes sur le régime totalitaire, vous êtes des naïfs ou des collabos, ce régime digne descendant de celui de Vichy , harcelle, traque , persécute , séquestre son peuple , réveillez vous ! bientôt il sera trop tard pour réagir, perso en patriote libre je sorts sans attestation et je me ballade sur le bord de mer, le jour d’un contrôle ma réaction sera exemplaire , mais je crèverai en homme libre .

  2. Complètement d’accord avec ces courageux nageurs qui prennent soin de leur santé, de la vraie thalassothérapie (qui ne coûte à la sécu) …
    J’approuve totalement ces surfers qui bravent les interdits (totalitarisme). Ils ne mettent personne en danger.

  3. LE PLAN DU COPERMO DU CHRUN TOUJOURS PAS ANNULE ET LES SERVICES D’URGENCE SE REMPLISSENT !
    Jean DUBESSY
    France
    C’est ce que témoigne la loi du 19 mars 2020 votée à l’unanimité qui a enclenché le processus de garantie des prêts aux banques à hauteur de 460 milliards d’€ et de 100 milliards de subventions aux grandes entreprises. Voilà la raison pour laquelle rien n’a été fait depuis 8 mois sur le plan sanitaire, que le plan du COPERMO du CHRU-N n’est pas annulé. »
    Voilà les diverses magouilles de l’UMPS qui les entraînent par la suite à s’attaquer à des vieillards qui veulent rester en bonne condition physique, quelle aberration !!!

  4. le Dr. Fouché: » pendant les 15 dernières années ils ont fermé 69 000 lits d’hopital pour épargner car maintenant l’hopital est devenu une entreprise qu’on gère comme une entreprise qui doit rendre »… pas étonnant que les lits manquent puisqu’en plus la population augmente.

  5. 2020 : l’an I de la dictature sanitaire…L’ère de la peur institutionnalisée …
    En plus il est exigé de se balader masqué dans les rues pour ne pas contaminer ceux qui sont susceptibles de vous égorger, voire décapiter.
    Et surtout : pas d’amalgame et n’oubliez pas que :
    « Penser c’est très mauvais pour la santé ! »
    Alors braves moutons tremblez de peur, tremblez.

  6. Non mais les gens ne mourrons pas du covid mais de depression, ,salopards,ils veulent faire crever les vieux de tristesse de désespoir,tout est fait pour nous priver de nos distractions favorites ,qu’est ce que ça peut leur foutre que les gens aillent nager ca gêne qui en plus à cette période il ne doit pas y avoir foule

  7. Dictature sanitaire : Etat totalitaire de merde qui se mêle de tout !!!! Empêcher les anciens de nager est une sorte de crime !
    Faudra -t-il une autorisation préfectorale pour se branler ?!

  8. Le Véreux fait encore une colère dépressive .
    Il devrait consulter en psychiatrie .
    C’est du n’importe quoi !!!

  9. je ne regrette plus de ne pas avoir pu faire de longues études ni l’ena !!

Les commentaires sont fermés.