Autant en emporte le vent : la flotte d’avions Dinky Toys de l’Oncle John (épisode 2)

La semaine dernière, l’Oncle John vous a fait une présentation générale des avions produits par Dinky Toys (pour la lire ou relire, cliquer ici, nouvelle page). Cette semaine, il vous propose de se pencher sur quelques-unes de ses restaurations ainsi que sur quelques séries de zincs qui lui plaisent particulièrement et qui ravivent ses souvenirs d’enfance.

Voici ci-après, quelques photos des avions entièrement restaurés par l’Oncle John. Dans ce cas-ci, il s’est attaché à reproduire aussi fidèlement que possible les avions réels sur base d’épaves Dinky Toys. Trois d’entre eux portent les marques d’Air France. Il s’agit respectivement du Vickers Viscount, du Super Constellation et de la Caravelle. Pour la Caravelle, il a utilisé des décalcomanies Heller plus réalistes. Enfin, l’Oncle John a connu personnellement le Boeing 737 Sabena immatriculé OO-SDH qu’il a restauré en utilisant des décalcomanies qui portent l’immatriculation d’un appareil qui s’est écrasé près de Charleroi (sans faire de victimes miraculeusement). Et l’épave du OO-SDH est restée des années abandonnée le long d’une autoroute que l’Oncle John fréquentait quotidiennement pour se rendre au travail. Voici la relation de ce crash « miraculeux » sur Youtube ; pour cela cliquer ici.

Vous pouvez comparer les réalisations de l’Oncle John aux productions Dinky Toys d’origine en consultant cet excellent et captivant lien français qui vous garantira des heures de plaisir Dinky, cliquer ici.

Les photos suivantes vous présentent « en vrac » les modèles Dinky d’avant guerre, l’aviation de tourisme et d’affaire, les hélicoptères, les militaires. Plusieurs sont encore en cours de restauration.

Enfin, pour conclure cette incursion dans les avions miniatures Dinky Toys, l’Oncle John a le plaisir de vous présenter quatre célébrités reproduits par Dinky à partir de 1969 jusqu’au début des années septante. Contrairement au reste de sa production, ces avions ont été produits par Dinky toys à partir de 1969 (donc bien après l’existence réelle de ceux-ci) et sous l’impulsion de la sortie de l’excellent film « La bataille d’Angleterre ». Il s’agit des célèbres Spitfire, Stuka, Hurricane et Me 109. L’Oncle John a beaucoup joué avec ceux-ci lorsqu’il était gamin et ensuite, plus tard, avec ses deux fils. Ils sont donc définitivement entrés dans le patrimoine familial. Non seulement ces avions sont aujourd’hui très prisés des collectionneurs mais ces jouets miniatures ont même rejoint quelques musées (dont le musée de l’armée de Bruxelles). Ils ont heureusement été produits en grande quantité et il est encore possible de se les procurer sur les bourses d’échanges ou sur la toile. Contrairement aux précédentes productions Dinky réalisées à l’échelle approximative du 1/200ème (sauf l’aviation d’affaire), ces avions étaient réalisé à l’échelle standard du 1/72ème (aussi approximative). Au niveau du plaisir du jeu, le Spitfire et Me 109 avaient un micro moteur électrique alimenté par pile et le train d’atterrissage rétractable. Le Hurricane un train d’atterrissage rétractable et une molette située derrière le cockpit figurant le bruit des canons d’ailes.Enfin, le Stuka avait sa bombe largable et l’Oncle John ne s’est pas privé de « bombarder » ses petits soldats en plastique et son train électrique Jouef. De plus, cette bombe pouvait recevoir un pétard qui simulait le bruit de l’explosion. Jouissif pour les jeunes mâles.

Par la suite, fort de son succès avec les avions de la bataille d’Angleterre et suite à la sortie du film Tora Tora Tora en 1970 qui relate l’attaque japonaise sur Pearl Harbour, Dinky Toys a sorti un chasseur américain Thunderbolt et un Zero japonais. Ces deux derniers n’ont toutefois pas encore rejoint les hangars de l’Oncle John. Vous pouvez néanmoins vous en faire une idée en consultant l’excellent lien aquitaine 33 mentionné plus haut.

 
 

10 Commentaires

  1. Bravo John – Johnny – Jean -Gianni pour tes splendides restaurations et tes commentaires bien documentés !

  2. @ Baribal. Le Boeing 707 est particulièrement cher à mon coeur. Il s’agit du premier zinc dans lequel l’Oncle John a volé le 28 janvier 1964 (il y a des dates qu’on oublie pas). Je partage entièrement ton avis, le 707 est un zinc magnifique, le père de tous les jets actuels. L’Oncle John lui consacrera certainement un article!

  3. @Oncle John
    Je t’en prie. D’après ce que j’ai lu, le Bonanza était délicat à piloter pour les novices, d’où son surnom de « tueur de médecins ». Il n’en reste pas moins un avion très performant et fiable.
    Pour rebondir sur l’esthétique des avions, je pense que le plus beau jet long-courrier est le Boeing 707.

  4. @ Cachou. Merci Cachou. A l’époque de la jeunesse de l’Oncle John, à part les zincs qui sont présentés ici et qui étaient des jouets, il fallait construire des maquettes pour pouvoir s’offrir l’objet de ses rêves. Aujourd’hui, presque plus personne ne construit de maquettes car presque tout a été reproduit fort bien et déjà tout monté par divers fabricants. A l’époque, bien réussir une maquette exigeait de longues heures d’apprentissage. Donc, compte tenu de ce qui précède, les maquettes ont pratiquement déserté les rayons des magasins de jouets. Les enfants n’ont plus beaucoup d’occasion de développer de l’habileté manuelle et c’est dommage. La plupart des maquettistes sont de vieux messieurs …

  5. @ Antiislam. Merci Antiislam. Il faut bien se détendre un peu dans ce monde de brutes. Et nous rappeler certaines balises qui ont forgé notre jeunesse et notre culture.

  6. @ Baribal. Bonjour Baribal. D’accord avec toi, le Super Constellation était magnifique, peut-être le plus bel avion civil à hélices de cette époque (Le DC7 était aussi pas mal). J’ai aussi construit dans ma jeunesse à peu près tous les avions de la WW2 (environ 600). J’ai aussi encore pas mal de vieilles boites qui attendent un meilleur sort …
    Les deux avions à empennage en V sont effectivement des Beechcraft Bonanza. Le rouge et blanc est un original Dinky, tandis que le bleu et blanc était une épave repeinte par l’Oncle John. Merci pour l’épisode dramatique du rock’n’roll que j’ignorais totalement. Y-a-t-il un lien qui raconte ce crash? Cordialement,

  7. Merci pour ces jolis joujoux, morceaux d’histoire, Oncle John !
    Des avions aux lignes magnifiques, surtout le Super Constellation qui est, selon moi, le plus bel avion civil à hélices. Je suis plus attiré par le militaire et j’ai construit pas mal de maquettes au 1/72ème de chasseurs et bombardiers de la seconde GM. J’ai encore quelques modèles au 1/35ème qui attendent depuis des années…
    Si je ne m’abuse, deux des avions civils présentant un empennage en V sont des Beechcraft Bonanza. Si tel est le cas, alors c’est ce modèle d’avion qui s’est crashé le 3/02/1959, tuant 3 vedettes du rock’n’roll, Buddy Holly, Ritchie Valens et Big Bopper.

  8. A nouveau, merci Oncle John de toutes ces extraordinaires maquettes et explications techniques et historiques qui vont avec.
    J’ai jamais construit de maquette de ma vie, mais Oncle John m’en donne le goût. Un jour, peut-être ?
    J’ai ici été gâté car mes préférences sont l’aviation civile puis les bateaux civils. Le militaire, bien que passionnant, m’attire moins.
    On attend la rubrique de l’Oncle John avec impatience chaque lundi.
    Merci Oncle John !

Les commentaires sont fermés.