De Naples à Rome, racailles et patriotes dans la rue : émeutes contre le couvre-feu

Publié le 26 octobre 2020 - par - 3 commentaires

Chez eux comme chez nous, il n’y a pas de deuxième vague, juste des gens testés dans des conditions aberrantes et appelés cas…

https://resistancerepublicaine.com/2020/10/26/analyse-majeure-du-medecin-suisse-astrid-strudelberger-sur-le-virus-les-tests-la-france-la-pire-deurope/

Alors qui peut s’étonner que ça pète ? 

.

NAPLES. D’après les images, il n’y a pas que des petits Italiens d’origine, ils ont même l’air minoritaires….

#Naples est une ville pauvre et totalement incontrôlable. Les tensions sociales montaient depuis des mois et la menace d’un nouveau verrouillage, sans prendre au préalable des mesures économiques et sociales, a provoqué l’explosion ce soir.
J’ai bien peur que ce ne soit que le début.

Traduction google

.

Les Napolitains descendent dans la rue contre le nouveau lock-out annoncé cet après-midi par le président de la région de Campanie. Il y a des milliers de personnes dans divers quartiers de la ville, qui enfreignent le couvre-feu qui a commencé ce soir. Ils demandent une aide financière maintenant.

Traduction Google

.

Etrange, cette violence, cette haine, ces casseurs… ça ne ressemble pas aux Italiens d’origine.

 

Source : https://www.facebook.com/Nantes.Revoltee/videos/723798441814944

.

Mais la presse ne parle pas de l’origine des protestataires juste « souvent jeunes »..

.Des fumigènes et divers projectiles ont été jetés contre les policiers anti-émeutes au début du couvre-feu vendredi soir.

Des heurts ont opposé vendredi soir à Naples la police à des centaines de manifestants protestant contre le couvre-feu nocturne et la menace d’un nouveau confinement pour juguler la flambée de contamination au coronavirus.

Vers 23h, au début du couvre-feu qui court chaque nuit jusqu’à 05h en Campanie, la région de Naples (sud de l’Italie), plusieurs centaines de personnes, souvent jeunes, ont allumé des fumigènes, incendié des poubelles et lancé des projectiles sur les policiers anti-émeute déployés dans le centre-ville.

https://www.bfmtv.com/international/europe/covid-19-heurts-a-naples-entre-la-police-et-des-centaines-de-jeunes-opposes-au-couvre-feu_AD-202010240030.html

 

Je ne leur jette pas la pierre, d’ailleurs, je trouve effrayant que nos jeunes se laissent masquer, confiner, enfermer, interdire de sortir, interdire de vivre… sans rien dire, sans rien faire.

.

ROME, ce serait essentiellement des patriotes, baptisés d’extrême-droite par la presse, qui seraient dans la rue à l’appel de Forza Nuova, parti anti-immigration et pro-famille traditionnelle. Parti patriote poussant l’amour de la patrie jusqu’à déclencher des feux d’artifice aux couleurs du drapeau italien;

 

Le couvre-feu contesté en Italie par des militants d’extrême droite

De Naples à Rome, des groupes protestant contre le couvre-feu affrontent les forces anti-émeutes en Italie.

COUVRE-FEU – Incendie et projectiles. Des dizaines de manifestants d’extrême droite anti-couvre-feu ont affronté les forces de l’ordre dans la nuit de samedi à ce dimanche 25 octobre dans le centre de Rome, alors que l’Italie s’apprête à durcir ses mesures anti-coronavirus.

Quelque 200 militants masqués appartenant au groupe néo-fasciste Forza Nuova ont lancé des projectiles vers la police et incendié des poubelles, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Les manifestants, sur la Piazza del Popolo dans le centre historique de la capitale, ont attendu jusqu’à une minute avant minuit pour déclencher des feux d’artifice aux couleurs du drapeau italien, porter des cagoules et lancer des fusées éclairantes et des pétards sur la police. Sept protestataires ont été interpellés, et deux policiers ont été blessés, selon le quotidien La Repubblica.

Ces incidents font suite aux décisions prises cette semaine d’imposer un couvre-feu dans trois régions: celles de Rome (Latium), Milan (Lombardie) et Naples (Campanie).

De Naples à Rome

Des appels sur les réseaux sociaux ont exhorté les Romains à suivre l’exemple des Napolitains et défier le couvre-feu, qui est en vigueur de minuit à 05h00 dans la capitale. À Naples, des incidents avaient déjà éclaté la nuit précédente, lorsque des jeunes s’opposant au couvre-feu avaient affronté les forces de l’ordre, en brandissant également des pancartes.

Le Premier ministre Giuseppe Conte a déclaré qu’il ne voulait pas imposer un nouveau confinement, économiquement très éprouvant, comme celui qui avait été mis en en place au printemps pendant deux mois lors de la première vague de l’épidémie.

Il pourrait toutefois annoncer de nouvelles restrictions dimanche, comme la réduction des heures d’ouverture des restaurants et des bars et la fermeture des gymnases publics et des piscines.

Le Piémont (nord) et la Sicile (sud) imposeront dans la semaine qui vient à leur tour le couvre-feu, et d’autres régions pourraient faire de même, à moins que le gouvernement ne décrète la mesure au plan national.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/rome-police-affrontement-couvre-feu-naples_fr_5f9541eac5b6e7772656279d

Print Friendly, PDF & Email

3 réponses à “De Naples à Rome, racailles et patriotes dans la rue : émeutes contre le couvre-feu”

  1. Bongiorno a Tutti ,chers amis Français ,en septembre je vous avais dit quant Italie s’enflammerai , nous y sommes notre pays est au seuil de la guerre civile, mieux mourrir pour notre liberté que crever de faim , nous vivons a 15 dans la maison de nos parents , car ‘ous ne pouvons payer de logements ,et les migrants eux travaillent et sont logés a notre place pendant que nous ont doit rester chômeur, nos dirigeants nous impose le couvre feu, en supprimant notre seulle liberté de circulation , une chose est sûre Europe entière n’échappera pas a un conflit, patriotes Français je vous compati vous êtes vous aussi au seuil du conflit civil , le pire est a venir.avec mes larmes je vous dit Adio amici je pense qu’on ne pourra plus s’entendre nous seront morts par le covid ou par balles.

  2. Avatar bm77 dit :

    La covid n’existe plus, rien, nada, que dalle ! En tout cas pas dans sa forme virulente Ce n’est qu’une dramatisation orchestrée et montée en épingle qui ne repose sur rien . Rappelez vous en Mai déjà alors que le taux de morts baissait on nous parlait de deuxième vague pas impossible et de reconfinement et bien, merci madame Irma, quelle vista! Ce qui les chagrinaient le plus c’était le manque à gagner ! Rendez vous compte! Le coronavirus avait perdu trop vite de sa faculté à provoquer la Covid 19 et donc les labos qui comptaient là dessus pour se faire opportunément un pognon fou s’en sont trouvés comme deux ronds de flan . Seule solution, faire renaitre artificiellement dans la tête des gens que la machine s’emballait une nouvelle fois et conditionner la population à cela par une théâtralisation et une montée en pression pour atteindre la folie du reconfinement tant souhaitée par ceux qui pensent d’abord aux retombées énormes que la mise ne service d’un vaccin générerait tout cela complaisamment entretenus par des médias complices. Ceux ci ne distinguent pas précisément encore ce que leur rapportera un tel pactole , tout juste savent-ils qu’il y aura , indirectement, des retombées conséquentes par les annonceurs qui ne vont pas nous lâcher pour nous convaincre de nous faire vacciner. On a bien compris que toute cette comédie n’est là que pour nous préparer pour que nous soyons à point de façon à imposer le vaccin qui normalement devrait être prêt au printemps 2021 au plus tard en juin 2021!
    Au niveau psychologique c’est bien géré!
    Je dis que tout cela est un montage politico financier!
    Plusieurs choses pour étayer cela , c’est déjà par ce qu’en disent de grands pontes de la médecine, qui plus est dans la spécialité de virologie et la gestion des risques sanitaires en période de pandémie et non pas les bouffes merde qui se disent experts ! Et surtout des gens qui n’ont pas de conflits d’intérêts et ne touchent pas d’argent des labos qui pourraient être directement concernés par l’élaboration d’un vaccin.
    Autre fait ;pour l’instant les marchés résistent bien ce qui laisse sous entendre qu’ils ne sont pas trop affolés !
    On ne contrôle ni teste les gens aux aéroports encore moins les frontières . On peut rassurer tout le monde , pandemie ou pas ,on continue à rentrer en France comme dans un moulin!
    De plus ces confinements et couvre feu partiels sont ridicules . Les gestes barrière dans les travaux publics sont respectés parce qu’il y a un chantage imposé , si vous ne respectez pas les consignes fermeture des chantiers ! Mais pas à cause d’une quelconque résurgence du Coronavirus ! Pour suivre les consignes et participer au grand conditionnement !

Lire Aussi