François-Xavier Bellamy : le cours de Samuel Paty aurait pu tomber sous le coup de la loi Avia

Publié le 22 octobre 2020 - par - 10 commentaires

Belle analyse du député européen LR.  Pour lui comme pour son ami Fillon on se demande bien où ils étaient depuis 20 ans que l’islam progresse et s’acharne sur la République. Faut-il voir dans leurs déclarations de ces derniers jours le souci de préparer la présidentielle à laquelle on sait que Bellamy est candidat ? Ce ne serait pas le pire des LR, sans doute, mais comme tous les LR, un Européiste… Qui ne s’attaquera pas à l’UE ne pourra rien réformer, rien changer à l’immigration et à l’islamisation de la France, comme Philippot l’explique parfaitement chaque jour.

.

Où était Bellamy depuis des lustres que le CCIF , dans un silence retentissant, dit tranquillement que l’islamophobie est un délit ? 

A part Résistance républicaine qui a pris le contre-pied avec ses affiches, qui s’est levé pour dire publiquement et bruyamment que l’islamophobie n’est pas un délit mais de la légitime défiance , de la légitime défense ? 

Je ne me souviens pas que Bellamy ait jamais soutenu Eric Zemmour, n’ait jamais publiquement dit qu’il avait raison. 

Je ne me souviens pas que Bellamy se soit battu comme un lion contre la loi Avia.

Quant à ses copains LR… pfff ! Il faut que le vent tourne un peu pour qu’ils osent, un peu, sortir du politiquement correct…

Mais, comme pour Fillon et quelques autres, on le redira, mieux vaut tard que jamais. Et plusieurs réflexions de Bellamy sont intéressantes, voir les passages surlignés ou encadrés ci-dessous. On apprécie entre autres qu’il ait refusé de participer au rassemblement de soutien à Samuel Paty  à Paris, entaché par la présence d’islamo-collabos de gauche notoires mêlés à des dirigeants de la mosquée de Pantin. Bien, mais on aurait aimé qu’il aille jusqu’au bout et qu’il les désigne nommément.

Comme en 44, on sent que les Résistants de la 25ème heure vont être légion quand ça va basculer.

François-Xavier Bellamy : « L’accusation d’islamophobie rétablit le délit de blasphème »

ENTRETIEN. Pour le député européen et professeur de philosophie, l’action proposée par Emmanuel Macron n’est pas à la hauteur des défis.

Propos recueillis par

François-Xavier Bellamy est député européen (LR) mais aussi professeur de philosophie et, il n’en a jamais fait mystère, catholique pratiquant. Ses engagements et sa réflexion le situent au cœur des enjeux qui ont éclaté au grand jour après la décapitation du professeur d’histoire Samuel Paty.

Le Point : Avez-vous participé au rassemblement place de la Républiqueen hommage à Samuel Paty ?

François-Xavier Bellamy : J’ai voulu participer à un rassemblement dans ma ville, à Versailles, mais je ne suis pas allé place de la République à Paris. J’ai pris cette décision après avoir mûrement réfléchi. Et je n’y suis pas allé parce que ce rassemblement était entaché par la présence de ceux qui voulaient retrouver une crédibilité après avoir contribué par leur silence et leurs accusations à la mort de ce professeur. Je songe à une partie de la gauche et à cette extrême gauche pour qui la critique de l’islamisme est devenue une forme de racisme. Ces gens-là ont contribué à la fracture actuelle. Certaines organisations islamistes ont eu l’indécence de se mêler à ce rassemblement, notamment les responsables de la mosquée de Pantin qui se sont eux-mêmes attaqués à Samuel Paty.Comment rendre hommage à un innocent assassiné en défilant avec les complices de la violence qui l’a tué ?

Lire aussi Zineb El Rhazoui : « Le CCIF mène un djihad judiciaire »

Votre collègue Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat et candidat à la présidentielle, accuse Emmanuel Macron de ne pas suffisamment mener la guerre contre l’islamisme. Êtes-vous du même avis ?

Bien sûr. Emmanuel Macron aura mis trois ans à nommer les choses et finit par ne parler timidement que de « séparatisme ». Mais Samuel Paty n’est pas tombé dans un attentat “séparatiste” ! Ce déni de réalité pèsera d’un poids terrible dans le bilan du quinquennat. Et maintenant, l’action qui est proposée n’est toujours pas à la hauteur. Elle est contre-productive et même dangereuse.

Face à ces questions ne faut-il pas se battre aussi pour l’union sacrée ?

Je suis pour l’union nationale, l’union de tous derrière une nation commune. Mais l’union ne signifie pas se laisser imposer une unité de façade.

En tant que professeur, avez-vous eu à subir du terrorisme communautaire face à vos enseignements ?

J’ai eu l’occasion d’enseigner dans des quartiers où la population musulmane était majoritaire et je n’ai jamais eu l’occasion de me sentir en insécurité. Mais il est vrai que j’enseigne en terminale et que les difficultés se situent essentiellement à l’échelle du collège, du fait de l’obligation scolaire. Comme beaucoup de collègues, j’ai cependant constaté comment une forme de conditionnement religieux pouvait organiser chez des élèves une défiance de principe à l’égard de la République. Cette attitude est manifeste quand on aborde l’histoire, la biologie et la philosophie.

 

Le professeur de philosophie est réputé susceptible de chercher à propager l’athéisme. En abordant des points d’enseignements qui peuvent paraître anodins, vous voyez surgir chez vos élèves des réflexes conditionnés. Dans un sondage récent de l’Ifop, 40 % des professeurs déclarent qu’ils s’autocensurent. Ils savent que, s’ils sont accusés d’islamophobie, l’institution ne les soutiendra pas. La consigne du « pas de vagues » fait des ravages. L’idée « d’islamophobie » a fait son œuvre. Beaucoup de professeurs préfèrent baisser les yeux face aux intimidations religieuses.

Je suis sidéré, le mot est faible, que l’on veuille ressusciter en France la loi Avia dite contre la haine qui pénalise explicitement les propos islamophobes. Le cours de Samuel Paty aurait pu tomber sous le coup de cette loi !

 

 

La liberté d’expression est-elle en recul en France ?

Indéniablement, elle l’est, et elle le sera de plus en plus par la peur qu’installent ces attentats répétés. On ne pensait pas qu’un jour quelqu’un puisse mourir en enseignant. Mais le plus inquiétant est que cette liberté d’expression recule à cause de nos propres règles et lois. Anastasia Colosimo l’a très bien démontré dans son livre Les Bûchers de la liberté en soulignant comment nous avions déstabilisé la belle architecture de la loi de 1881 sur la liberté de la presse.

 

Depuis 1972, étape par étape, une succession de textes, comme la loi Taubira sur la mémoire de l’esclavage, a démantelé cette liberté. Au motif de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et le négationnisme, on a multiplié les corsets et les restrictions. Aujourd’hui, ces belles intentions se retournent contre nous. L’accusation d’islamophobie est une manière de rétablir le délit de blasphème. L’université al-Azhar, autorité suprême de l’islam sunnite, juste après la mort de Samuel Paty, tout en feignant de regretter cet attentat, rappelle son souhait de voir s’instaurer une régulation mondiale afin “d’incriminer la diffamation des religions”. L’islamisme reprend le vocabulaire de l’antiracisme pour s’en prendre à notre liberté ! Je suis sidéré, le mot est faible, que l’on veuille ressusciter en France la loi Avia dite contre la haine qui voulait pénaliser explicitement les propos islamophobes. Le cours de Samuel Paty aurait pu tomber sous le coup de cette loi ! Elle aurait été utilisée pour instruire les accusations contre lui.

Comment proposer comme remède une loi qui restreint la liberté d’expression et n’est rien d’autre qu’un acte de complaisance à la censure que l’islamisme essaie de nous imposer ? Cette loi Avia a été censurée par le Conseil constitutionnel au motif qu’elle enfreignait la liberté d’expression, et certains beaux esprits maintenant proposent de modifier la Constitution pour mettre en place ce nouveau carcan ! Cela reviendrait à pénaliser la jeune Mila, Zineb El Rhazoui, Samuel Paty… Critiquer une religion n’a rien à voir avec le racisme. Mettre le doigt dans cet engrenage, c’est renoncer à notre liberté de penser.

Lire aussi Affaire Mila : une défaite française

Vous qui ne faites pas mystère de votre foi catholique, craignez-vous une stigmatisation des croyants ?

C’est un risque et une inquiétude, en effet. On ferait une erreur en parlant des religions de façon générale, comme si elles posaient un problème global. Le concept de laïcité est né du christianisme, et on ne pourra lui donner sa pleine validité qu’en reconnaissant nos racines chrétiennes. En réalité, notre problème, c’est la rencontre de l’islam avec un monde pétri de christianisme. Notre défi majeur est de lutter contre l’islamisme en associant à ce combat une grande partie des musulmans paisibles qui cherchent à vivre leur foi en étant respectueux de nos lois. C’est pour cela qu’il faut respecter notre liberté d’expression.

https://www.lepoint.fr/politique/fx-bellamy-l-islamophobie-retablit-le-delit-de-blaspheme-20-10-2020-2397213_20.php

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “François-Xavier Bellamy : le cours de Samuel Paty aurait pu tomber sous le coup de la loi Avia”

  1. Avatar bouillot marie ange dit :

    s’ils font ca, on va descendre tous dans la rue et virer tous ces couards et neutraliser cette espèce de crapule de mélenchon et ses copains .

  2. Avatar Machinchose dit :

    le CCIF, sous Marouane two/three avait envisagé
    cette possibilité

    https://www.google.com/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fimages-na.ssl-images-amazon.com%2Fimages%2FI%2F81EuyueIe%2BL.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fwww.amazon.fr%2FBicot-pr%25C3%25A9sident-club-Aventures%2Fdp%2F2851990128&tbnid=5tE1Td2lMgo9MM&vet=12ahUKEwjx87y3lsjsAhVDihoKHZ3SBkgQMygCegUIARCJAQ..i&docid=0oK6s5H3VIGsRM&w=1699&h=2312&q=les%20aventures%20de%20bicot&ved=2ahUKEwjx87y3lsjsAhVDihoKHZ3SBkgQMygCegUIARCJAQ

    va savoir pourquoi j’ ai pensé a notre ex ambassadeur en Israel, le bien nommé Bigot …

  3. Avatar Gladius dit :

    C’est à qui se dit maintenant, chez ces pourris faux-culs de la droite décadente er mollasse, le plus anti anti-islamophobe ! Ils surfent sur la vague propice, d’indignation, de colère et de rejet que le peuple vient de soulever.

    Dans ce début de la dernière ligne droite pour la course à la présidentielle, chacun cherche à doubler Marine.

    Quel culot ! Mais aussi quelle tromperie sous-jacente, puisque jamais ils n’agiront avec suffisamment de vigueur et surtout dans le bon sens pour combattre véritablement l’Islamisme (et encore moins pour dénoncer l’islam , qui en est le substrat très fertile).

    Mais en même temps, on trouve quand même parmi eux, quelques farfelus qui sont prêts à se blottir sous l’aile du squatter de l’Elysée.

    L’ineffable crétin de Estrosi, collabo-lécheur depuis un bon bout de temps déjà, et depuis peu, Falco de Toulon (en remerciement de sa fraîche rosette ?) qui lance en rafale plein de clins d’oeil et balance des tas de louanges à Micron (dans l’espérance d’un maroquin ? pour faire comme son petit pote Edouard Philippe ?).

    Sa fausseté va jusqu’à dire, attention ! : « que s’il adore Micron, en revanche, il déteste la République en Marche ». Il faudrait lui dire qu’un tel grand écart pourrait conduire au déchirement de ses adducteurs.

    Ces LR girouettes me répugnent. Ils me rappellent l’autre foutriquet karcherisator, le Sarko, ….le pov’ couillon, qui se verrait bien « repiquer » pour 5 ans.

  4. Maxime Maxime dit :

    On dirait que nous sommes en janvier 2015, au lendemain des attentats Charlie.
    De belles paroles pour mieux endormir le peuple, le rassurer : pas besoin de voter RN, Afd, Salvini, Orban, Trump… nous sommes là, nous les LR et LREM, même nous les « Insoumis » et autres PS, dormez tranquilles braves gens !
    Cela a bien marché en 2017 avec 65% de simplets se jetant dans les bras de l’idole des vieilles.
    Le serpent à sonnettes est de sortie. On remet ça dans 5 ans ?
    En attendant, la situation ne fait qu’empirer !
    Des discours préélectoraux dénués de sincérité…

  5. Avatar durandurand dit :

    Combien de veaux tant vont tomber dans le piège à gogo LR et autres partis immigrationnistes , Les Répugnants espèrent se retrouvé en lice au second tours de la présidentielle , marre de voir tous ces gueules enfarinées islamo-collabo , piailler devant les caméras et les micros des journaputes pour se faire entendre et paraître comme défenseur des libertés , pfff tous ces partis politichiens sont des pièges à gogo

  6. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Ça, c’est la meilleur ! Ils ont toutes les armes, ils s’en sortiront sans dommage. Nous, on a que le droit e la fermer, et subir les méfaits de LEUR démocratie, qu’il disent être leur système pour occulter, qu’il s’agit bien dune dictature dans laquelle ils nous tiennent prisonniers. Et la défense de nos droits à nous ? Qui est sensé les défendre ?
    _________________
    Attentat de Conflans : violemment mise en cause sur les réseaux sociaux, la Cour nationale du droit d’asile porte plainte
    :::: https://www.fdesouche.com/2020/10/22/attentat-de-conflans-violemment-mise-en-cause-sur-les-reseaux-sociaux-la-cour-nationale-du-droit-dasile-porte-plainte/

  7. frejusien frejusien dit :

    Très belles paroles ! Que n’ont-ils pas agi quand ils étaient au pouvoir !!
    A noter que le rapport OBIN a été enterré par son aîné FILLON
    Il serait facile de vérifier quels sont ceux qui ont voté les lois Taubirat, Pleven et Gayssot

  8. Conan Conan dit :

    Une belle plume et une belle jactance le François-Xavier, mais soyons concrets : son parti de la droite patrimoniale et des beaux quartiers, les LR, est toujours inféodé au PPE, ultra immigrationniste, à Bruxelles ! Faudrait peut-être leur faire changer complètement de cap et rejoindre le groupe des Visegrad, ou bien venir prendre ta carte au RN…. Il faut toujours mettre son action en harmonie avec ses convictions. D’autres très bons sujets t’ont déjà précédés et ce camp sera peut-être ainsi mieux représenté ???!!!!!…….
    Et comme me le rappelle souvent ma concierge à chaque fois qu’elle me parle de l’actualité : « quand on voit ce qu’on voit et qu’on sait ce qu’on sait, on peut s’dire qu’on a ben raison d’être islamofoibe »!..

  9. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    ========================
    Karabagh : la Grèce, la Russie et la Turquie se préparent à entrer en guerre

  10. Avatar Adalbert le Grand dit :

    C’est ahurissant, vous sortez les gauchistes et leur « pensée » de merde, leur logomachie tissée de sophismes pour débiles mentaux par la porte, et hop il reviennent par la fenêtre!

    Avec le crétinisme, la jobardise, la veulerie et l’esprit munichois qui caractérisent notre classe politique, on va réussir à ce que l’assassinat de Samuel Paty pour cause de blasphème « islamophobe » se transforme en victoire pour ses assassins, qui obtiendront grâce à l’ineffable Avia exactement ce qu’ils réclament : une loi interdisant le blasphème anti-musulman digne du Pakistan, et de faire taire tous ceux qui voudraient s’opposer à la conquête et la soumission de la France par les musulmans.

Lire Aussi