Dans un an, sur France Inter, Fabienne Sintès évoquera la « disparition » de Samuel Paty sans couteau, sans Tchétchène

Publié le 22 octobre 2020 - par - 9 commentaires

« France Inter a mis six heures à communiquer sur l’attentat. »

Faut comprendre, ils avaient un problème technique, la spécialiste de ces questions, l’inénarrable Fabienne Sintès devait être en congé, et ils ont eu du mal à la joindre.

Fabienne Sintès… j’ai encore la larme à l’œil et des sanglots qui me remontent quand je repense à son extraordinaire prestation du 14 juillet 2017, lorsqu’elle à « évoqué » (et même équivoqué) l’attentat horrible de Nice un an avant jour pour jour .

Voici comment Wikipedia en rend lamentablement compte avec moults amalgames et stigmatisations insupportablement vulgaires :

« L’attentat du 14 juillet 2016 à Nice est une attaque terroriste islamiste au camion-bélier, qui s’est déroulée à Nice (Alpes-Maritimes, France) dans la soirée du 14 juillet 2016 sur la promenade des Anglais.

Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, un Tunisien domicilié à Nice, conduit un camion poids lourd sur la promenade sur près de deux kilomètres, prenant pour cible une foule de civils, à l’issue du feu d’artifice donné pour la fête nationale. L’attaque cause la mort de 86 personnes, fait 458 blessés2 et prend fin quand le terroriste est abattu par la police. L’attentat est revendiqué le 16 juillet par l’organisation terroriste État islamique (dite « Daech »).  »

Nul à chier.

Rien à voir avec la maestria avec laquelle Fabienne Sintès, touchée ce jour-là par la grâce, fit une inoubliable démonstration de gauchisme journalisme (oui, bon, en fait c’est pareil).

En effet, elle sut avec une verve poétique inimitable décrire minutieusement, pendant deux minutes, les gracieux mouvements erratiques, quasi-browniens du camion « fou » sans jamais, jamais employer les mots affreux et dissonants, si peu poétiques de « terrorisme », « d’attentat islamiste », « d’islam », ni surtout évoquer la présence au volant d’un musulman fanatisé. Elle eut même l’exquise délicatesse de ne pas donner le nom du conducteur, car sans doute n’y avait-il aucun Mohamed Lahouaiej-Bouhlel qui valut la peine d’être mentionné. Elle sut aussi éviter la goujaterie, la faute de goût de parler de Daech.

Renouant avec toute la tradition rimbaldienne, elle réussit ainsi le tour de force de transcender cette histoire banale en la geste inoubliable et sublime d’un bateau camion ivre.

.

Dans un an, je n’en doute pas, l’exquise Fabienne renouvellera sa performance, et nous gratifiera d’un formidable instant littéraire, où disparaîtront tous ces détails sans intérêt qui polluent l’interprétation splendide qui doit prévaloir. Il n’y aura plus de couteau, plus de Tchtchène, plus de CCIF, plus de parent musulman vindicatif, plus de terrorisme musulman. Alors cette histoire de décapitation atteindra lui aussi comme à Nice la dimension de l’événement miraculeux et inexplicable sans cause intelligible, du mystère insondable de l’univers.

J’attends ce moment avec impatience.

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Dans un an, sur France Inter, Fabienne Sintès évoquera la « disparition » de Samuel Paty sans couteau, sans Tchétchène”

  1. Avatar Machinchose dit :

    qui est cette bougresse ?

  2. Avatar coupendeux dit :

    Je parie qu’il s’agit d’un suicide.

  3. Avatar Vieux bidasse dit :

    Il y a déjà longtemps que j’ai fini de me chouter à cette merde rance.

  4. Avatar J C dit :

    Il y a longtemps que j’ai boycotter France Inter une radio Islamo gauchiste d’etat .
    Ce qui est grave c’est qu’elle est payée avec mes impôts !!!

  5. Bonjour je pense que dans un an , le seul discours qu’on pourra entendre sur France Inter sera appel  » La France Parle aux Français  » on est a aube du conflit civil , ce que le Covid ne tuera pas ,le conflit civil le fera ,il va être sanglant a terme seuls les combattants auront survécus , si vous en avez encore des doutes ,vous êtes des naïfs pacifistes voués a disparaître en premiers fasse aux barbares hordes .

  6. Avatar Filouthai dit :

    Fabienne ou Fapa bienne, en tout cas, Rance Inter continue de diffuser son dogme trotskyste sans etat d’âme !

    La question est : pourquoi laisser ces gens poursuivre leur œuvre de propagande depuis tant d’années ?
    A qui profite le crime ?

  7. Avatar Marcguimeud dit :

    Cette radio est digne de nos heures les plus sombres.

  8. Avatar Adalbert le Grand dit :

    @Machinchose

    Fabienne Sintès est une journaliste qui a fait toute sa carrière au sein de Radio-Paris Radio-France.

    Elle sévit actuellement sur France-Inter (mieux connue sous le nom affectueux de France-Intox) où elle anime la tranche du 18-20

    A l’époque des (for)faits racontés ici, elle était sur France-Infaux, où elle animait la matinale du 7-9.

    J’avais été choqué et outré par son éditorial en forme de narratif sur l’attentat de Nice, où comme je l’ai expliqué elle avait évacué toute référence à l’islam et au terrorisme musulman, « racontant » l’événement sous cet angle ahurissant de la personnification du camion, qui animé d’une volonté propre façon Christine* ou Killdozer** devenait l’acteur et l’auteur UNIQUE de l’attentat. Elle avait même réussi le tour de force de ne pas donner le nom du terroriste, encore moins bien sûr de son origine tunisienne : incroyable, alors que c’est le b-a-ba du journalisme: qui, quand, où, quoi!

    La volonté d’occulter la vérité, d’effacer et nier façon 1984 tout lien avec l’islam, cacher tout cela par un nuage de fumée, un habillage verbal à la façon gauchiste crevait les yeux tant elle était grossière et caricaturale.
    ___

    En faisant ma petite recherche pour m’assurer de donner les informations correctes sur le parcours de Mme Sintès, j’ai eu la surprise d’apprendre que cet éditorial du 14 juillet 2017 que je raconte ici a été très exactement son dernier sur France-Infaux, son feu d’artifice en quelque sorte, puisqu’elle a cessé d’animer cette tranche dès le lendemain, avant de réapparaître trois mois après sur France-Intox. Fait que j’ignorais.

    Je n’ai pas d’information sur l’étrange concomitance de ces faits, s’il s’agit d’un curieux hasard ou s’il y a une relation de cause à effet (a-t-elle été écartée de France-Info sur pression de la rédaction suite à cet éditorial scandaleux? où ce départ était-il programmé, et a-t-elle voulu finir en apothéose? Blister et moules de gomme).

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fabienne_Sintes

    * Christine : roman de Stephen King adapté par John Carpenter au cinéma (film bien meilleur que le livre)
    ** Killdozer : court roman de Théodore Sturgeon
    Les deux œuvres mettent en scène des véhicules « vivants » et tueurs.

  9. Avatar Dorylée dit :

    Ne serait-elle pas née à PONS en Charente ? Sinon, elle doit se dépêcher d’y acheter un pied à terre, c’est un patelin fait pour elle !

Lire Aussi