Les médias insistent : Samuel Paty "n'était pas islamophobe" !

Manifestation contre les caricatures de Mahomet, devant l’ambassade du Danemark à Londres (3 février 2006) : au premier rang, la pancarte du milieu dit « Behead those who insult islam » (« Décapitez ceux qui insultent l’islam »).

( Source / photo :  Maxime Lépante.  « Égorgements et décapitations sont des traditions musulmanes »).

Le mot « islamophobe » n’a pas tardé à être cité par les médias sitôt l’attaque connue.

https://www.nouvelobs.com/terrorisme/20201017.OBS34852/professeur-decapite-l-hommage-des-parents-a-samuel-paty-un-prof-pas-islamophobe.html

Le message :

-premièrement : si le prof avait été islamophobe, il aurait mérité le châtiment

-deuxièmement : le magazine l’Obs glisse à dessein le mot « islamophobe », dès le début de la journée qui suit le drame. Objectif : induire l’idée que les « islamophobes » auraient quelque-chose à voir dans le drame. L’Obs et les médias islamophiles s’empressent systématiquement de parler d’un « climat islamophobe » après un drame.

Pour les médias qui soutiennent l’islam, il est important  que l’islamophobie soit  connotée négativement pour entretenir le mensonge  au sujet de l’islam.

 

 

Qui sont les  islamophobes ?

Définition d’un islamophobe : c’est un non-musulman qui en sait plus sur l’islam qu’il ne le devrait.

L’ « islamophobie » est une crainte (prétendument irrationnelle) de perdre sa vie ou sa liberté à cause de la domination islamique simplement parce que les lois, les textes sacrés et les pratiques traditionnelles de l’islam exigent la soumission totale de la culture, de la politique et de l’expression sociale. 

L’islamophobie est aussi une réponse à la haine des mécréants prônée par l’islam.

La  haine des non-musulmans est prônée par le Coran – voir 4:101). Il y est écrit noir sur blanc : « les mécréants demeurent pour vous un ennemi déclaré ».

« Tuez les infidèles où que vous les trouviez… »

Coran, verset 9:5

Mais contrairement à la haine du mécréant, l’islamophobie implique rarement des cadavres.

L’idéologie suprémaciste qu’est l’islam est toujours problématique dans les sociétés libres où elle peut être démystifiée, particulièrement dans celles qui respectent l’égalité universelle.

Pour masquer le fait que les mêmes problèmes et réactions suivent l’islam dans tous les pays, aussi tolérants soient-ils, les apologistes ont créé ce mot à consonance clinique pour laisser entendre que toute critique portant sur l’islam est un trouble mental.

Etes-vous islamophobe ? Faites le test !

Les « islamophobes » constituent  un groupe assez large…

Les islamophobes comprennent :

Les hindous, les chrétiens et les juifs qui ne veulent pas être forcés à entrer dans un système politique qui les traite comme des citoyens de troisième classe. 

Les athées qui veulent avoir la liberté de vivre ouvertement et de contester l’orthodoxie religieuse dans la sphère publique. 

Les femmes qui ne veulent pas être drapées dans des sacs noirs. 

Les hommes hétérosexuels qui préfèrent ne pas voir les femmes drapées dans des sacs noirs. 

Les épouses qui ne veulent pas être battues.

Ceux qui aiment boire un verre (groupe important !). 

Les artistes et amateurs d’art.

Les historiens qui ne veulent pas voir des manuscrits et des livres inestimables brûlés simplement parce qu’ils sont en désaccord avec le Coran.

Les homosexuels qui ne veulent pas être battus à mort ou jetés d’un bâtiment. 

Toute personne qui croit que des adultes consentants ne devraient pas être tués ou torturés pour des pratiques sexuelles.

Les amoureux des chiens. 

Les militants des droits des animaux et toute autre personne qui s’oppose au traitement cruel et contraire à l’éthique des animaux. 

Les mères qui ne veulent pas que leurs filles soient tuées pour « l’honneur » d’un homme. 

Les intellectuels qui valorisent la liberté de conscience et la dissidence publique. 

Toute personne qui croit que la valeur de la vie d’une personne n’est pas déterminée par ses croyances religieuses. 

Les féministes qui croient que les femmes ne doivent pas être subordonnées aux hommes par une religion qui insiste ouvertement sur le fait que les femmes sont l’inférieur intellectuel et juridique des hommes. 

Toute  personne qui s’oppose à une religion dans laquelle l’identité d’une femme est définie par sa relation avec un homme. 

Celui qui sait que le clitoris est là pour une raison. 

Les laïcs qui croient en la séparation du gouvernement et de la religion.  

Les gauchers.

Les libéraux qui ne croient pas que la culture et les valeurs morales doivent être établies par une religion d’État. 

Les conservateurs qui croient en la préservation de l’héritage occidental responsable de la liberté civile, de la liberté politique et du succès économique qui ont attiré le flot d’immigrants des nations musulmanes, où ces valeurs font manifestement défaut. 

Les musulmans qui voudraient être libres de quitter l’islam.   

Et bien d’autres encore…

« Qu’y a-t-il de mal à inciter à une aversion intense pour une religion ? Si les activités ou l’enseignement de cette religion sont scandaleux, irrationnels ou abusifs des droits de l’Homme, ils méritent d’être intensément détestés ».  Rowan Atkinson

D’après Religion of peace, article islamophobia 

Fin de la manifestation contre le film « L’innocence des musulmans », dans Hyde Park, à Sydney (15 septembre 2012) : un enfant musulman réclame des décapitations.

 

Les décapitations vont continuer (extrait d’un texte de Maxime Lépante de 2018).

Tout dans l’islam (son histoire, ses textes, ses lois, ses pratiques) justifie la décapitation.

A cause de l’immigration de millions de musulmans dans nos pays occidentaux, les mœurs barbares de l’islam arrivent chez nous, avec leur cortège d’égorgements et de décapitations.

De tels crimes se multiplient dans tous les pays occidentaux, et continueront à se multiplier tant que le nombre de musulmans s’accroîtra dans nos pays.

Répétons-le clairement et sans circonlocutions : les égorgements et décapitations continueront dans nos pays tant qu’y demeureront des musulmans désirant appliquer leur religion.

Il n’y a qu’une solution : expulser l’islam hors de l’Occident !

http://ecolereferences.blogspot.com/2018/02/decapitations-lhistoire-sanglante-de.html

 198 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Exactement, inutile de tomber dans la violence, il suffit de couper tout ce qui les fait vivre, suppression d’abord de l’immigration musulmane, du regroupement familial, de la double nationalité, du droit du sol, des allocations et pour finir la déchéance de nationalité pour les djihadistes, je crois que ça serait déjà pas mal ?

  2. La prochaine fois qu’on vous demande de voter, réfléchissez, ne tombez plus dans la complaisance, changez de gouvernement. Vous êtes les seuls coupables de nos misères. Éradiquer l’islam est très simple : supprimez toutes les aides sociales, annulez les doubles nationalités, et vous les verrez repartir chez eux très vite. Rétablissez les frontières, est ce que les « échanges commerciaux » valent plus que la tête d’un professeur ? Le grand Charles à commis l’erreur de leur donner l’indépendance, ils nous ont envahis et bientôt la France n’existera plus ! Il fallait les garder TOM ou DOM afin qu’ils puissent payer leur cotisations sociales avant d’en profiter (abuser) Aux Urnes, citoyens, restons Français avant tout ! Chrétiens, Juifs, Athées seront nous les coudes. Jésus était Juifs, non ?

  3. Emigration choisie. Ne plus accepter de Musulmans en France. Uniquement Chrétiens ou religions pacifiques.

  4. Entièrement d’accord, immigration choisie. On n’accepte plus de Musulmans, seulement Chrétiens ou religions pacifiques.

  5. L’islam doit disparaitre et le plus vite sera le mieux car c’est une cancer de notre monde. Quoi de pire que l’islam ? c’est toute la médiocrité de ce monde réunie en une idéologie de la mort.

  6. je suis islamolucide , hostile à l’islam , résistant et fière de l’être !
    La phobie est une crainte irrationnelle , hors ma crainte de l’islam est rationnelle , car elle s’appuie sur des bases rationnelles .
    l’islamophobie est un terme inventé par les frères musulmans pour clore toutes critiques de l’islam , il ne faut donc pas tomber dans le piège de l’islamophobie .

  7. Je suis également islamophobe. Qu’est-ce qu’être « islamophobe  » ? C’est être amoureux de la Liberté et craindre qu’une idéologie mortifère figée au Moyen Âge ne la réduise à néant par la force, la violence, la ruse et la complicité d’autochtones privilégiés. Au vu de l’actualité et de ce qui nous menace, raisonnablement, on ne peut qu’être islamophobe.

  8. C’est donc en prévision de coloniser la galaxie, qu’ils ont même des volontaires pour faire le voyage?
    Ils doivent vouloir qu’ensuite nous leur payons le voyage… comme d’habitude: vol, viol, pillage à volonté, ils ne font que suivre la tradition de Meinkorampf.

  9. L’islam modéré n’existe pas, c’est juste une plus basse intensité dans la pratique mais dès qu’un musulman s’élève dans la pratique, il devient un islamiste puis par la force des choses un terroriste. L’islam est un système politique totalitaire et mortifère qui ne fait pas de concession avec la démocratie, son objectif reste toujours le même, conquérir toute la planète pour imposer son ordre qui malheureusement ne mène nulle part. L’islam ne peut que mener nulle part car l’islam est incapable de créer, de produire, c’est une impasse totale.

  10. L’islam est un cancer qui ronge petit à petit l’Occident mais cela s’est fait doucement au départ pour s’accélérer de plus en plus avec l’immigration de masse et la natalité exponentielle, le regroupement familial, le droit du sol, la double nationalité, les aides sociales, tout est fait pour détruire la France et l’Europe et ce sont nos propres politiciens avec l’aide de sa population qui sont responsables de ce désastre, on appelle ça le suicide collectif ou l’aveuglement d’un principe obsolète. Dans seulement 10 ans nous serons tous sous la charia si nous n’agissons pas immédiatement.

  11. La réémigration , on garde les chrétiens d’Orient et tous les groupes ethniques persécutés par l’islam , nos civilisation islam/christianisme-judaisme-laicité sont incompatibles.
    De Gaulle lui même, tout comme son contemporain Hassan II roi du Maroc avaient l’honnêteté intellectuelle de le reconnaître.
    On ne mélange pas l’eau ni le vinaigre avec l’huile à la fin ça finit par se séparer.

    • @Miltiade
      Sauf que la gauche (et le pape je crois) l’a toujours dit : « les chrétiens d’Orient ont vocation à rester chez eux » (et de se faire égorger)
      En revanche, pour les migrants musulmans, c’est « welcome refugees » partout et tout le temps.
      Cherchez l’erreur…

  12. Oui ! On nous interdit bien de mener une vie normale à cause du virus. le comportement des musulmans, c’est pourtant beaucoup plus grave. Ces diables peuvent du reste prier chez eux. Restez chez vous ! (ou: retournez y).

  13. On est bien d’accord ! Mais on voit bien aussi que c’est aujourd’hui devenu impossible: ils sont « Français » et trop nombreux. Ce qui n’empêche pas qu’on en importe encore des centaines de milliers par an. Voilà comment la France est trahie et vendue par ses propres dirigeants. Et cela ne va pas changer, au vu et à l’écoute des ordures qu’on entend depuis vendredi.

  14. Moi (et beaucoup d’autres), je le suis: ANTI-ISLAM (plutôt « qu’islamophobe » mot de décérébrés à la solde des musulmans; ex. le journal l’Immonde).
    Remarque: sur TV Libertés, on dit que l’a-caca-démie de l’éducation nationale (et islamiste) s’apprêtait à sanctionner M. Paty. Tout est dit !

  15. Ils sont parvenus à créer ce terme, islamophobe, qui désigne à la fois une identité culturelle et une structure de personnalité.
    Le terme islamophobe en dit plus sur celui qui s’en sert comme d’une arme que sur celui qu’il désigne à l’opprobe: mythomane et mégalomane.
    Je propose d’employer ce terme à toutes les situations. Puisqu’il est conçu pour cela, on pourra en désamorcer le sens faussement solennel:
    « Ah, comme la neige islamophobe a neigé. »
    Il faut aussi prévoir l’éventuel renversement du sens premier par ses auteurs lorsque ceux-ci seront sur la défensive afin de préserver l’honneur des gestes abominables commis au nom du djihad.

  16. Oui sortir l’islam du pays en fermant toutes les mosquées. Ceux qui veulent pratiquer le feront chez eux. Expulsion des radicalisés qui prêchent la haine. Empêcher cette religion de nuire c’est la seule solution pour avoir la paix !

  17. Et vous, lecteurs ou contributeurs de Résistance Républicaine, concrètement, vous allez faire QUOI pour empêcher que la situation ne s’aggrave et qu’une nouvelle décapitation en pleine rue (voire pire: plusieurs) se produise ? Vous avez le choix : Soit, le plus simple, ne rien faire et laisser LES AUTRES tout faire à votre place (et ce serait déjà bien car au moins de cette manière vous éviteriez de SABOTER les actions des autres !), soit vous faites ce qui est concrètement proposé dans le commentaire n° 859338 : https://resistancerepublicaine.com/2020/10/17/si-nos-ministres-avaient-des-couilles-ils-obligeraient-tous-les-profs-a-utiliser-les-caricatures-de-mahomet/#comment-859338

  18. Pour expulser l’islam, il faut expulser les musulmans. Musulmans dégagez, dehors, retournez dans vos pays, ici ce n’est pas votre pays, foutez le camps. Allez adorez votre momo débile dans un pays musulman, pas chez nous. L’Etat n’a pas à nous imposer, dans notre pays tous ces débiles profonds adeptes de la secte de mort, d’intolérance et de haine.

Les commentaires sont fermés.