Je crains bien que demander aux gens d’afficher des caricatures de Mahomet partout ne demeure un voeu pieux

Publié le 18 octobre 2020 - par - 9 commentaires

Chère Christine,

Pour une fois, je ne suis pas totalement en phase avec vous, en ce qui concerne votre demande de mobilisation en vue d’afficher partout les caricatures de Charlie Hebdo.

Non pas sur le fond, mais sur les modalités et le résultat qu’il faut en attendre et dont je suis sûr qu’il sera très décevant. Je serais très heureux si une telle manifestation de masse pouvait être possible, mais je crains que ce ne soit qu’un vœu pieux.

Je doute en effet que l’on puisse mobiliser des milliers (encore moins des millions) de personnes à s’engager dans une telle entreprise. Par expérience, des événements passés qui auraient pu également conduire à des réactions de rejet, coordonnées et d’ampleur, n’ont jamais pu être menées à bien. A part quelques patriotes engagés, qui oserait se « mouiller » ?

Cette demande en effet exige, non seulement un engagement physique de sa personne, mais un engagement psychologique intense, que peu de gens osent mobiliser. C’est très triste mais c’est   le contexte de renoncement des esprits en raison de l’emprise des puissants (pouvoir, médias …), qui veut cela.

Pourquoi en suis-je venu à ce sentiment, ou plutôt à cette certitude ?

J’ai beaucoup discuté hier avec ma fille, prof d’Histoire et de Géographie (dans un collège en zone « sensible » de la région parisienne Ouest), mais également d’INSTRUCTION MORALE ET CIVIQUE (volet de sa fonction d’enseignante plutôt méconnu du grand public, et comme on vient de le voir, éminemment explosif)

Vie d’enfer, car ayant du caractère et ayant souvent voulu défendre, bec et ongles, les valeurs de la République face à des élèves malveillants, elle s’est exposée plusieurs fois à des menaces en classe (bizarrement, dans cette zone du 78, surtout par des Turcs).

Aucun soutien de sa hiérarchie directe dans des conseils de classe qui débouchaient systématiquement, à la « relax »e du pauvre élève (à qui il fallait redonner une chance de s’amender). Plaintes d’une famille musulmane avec des faux témoins (de même religion bien sûr). Ciblée d’entrée par un procureur. Heureusement tirée d’affaire par le policier chargé de l’enquête préliminaire qui a démonté l’intrigue montée contre elle.

Très peu de soutien de la part de ses collègues (ce qui révèle très exactement la mentalité générale des profs entre eux : « à chacun « sa merde » – désolé de le dire, mais c’est la triste vérité -). Encore moins de son chef d’Etablissement dont le guide mental est : »j’écrase du mieux que je peux et je me fous de ce qui peut arriver à cette prof qui s’est mise dans l’embarras toute seule ».

Elle est donc très bien placée, pour savoir comment les choses se passent (ou ne se passent pas), non seulement dans son propre collège mais d’une manière générale dans tous les établissements du même type (échanges avec d’autres profs mutés ailleurs). 

Ayant déjà de nombreuses années de pratique, elle me cite l’exemple de ses collègues (dont la majorité, surtout dans les années passées – ça change un peu mais très très  lentement devant les faits – étaient plutôt de tendance gauchisante et progressiste, et adeptes du partage inter-diversités). 

Deux tendances se sont précisées et mises en place dans le « fonctionnement » mental des professeurs confrontés aux problèmes des élèves « récalcitrants » :

   -ceux qui ont cédé devant les insultes, les menaces, les outrages, et qui se sont réfugiés dans un repli de non-dit, de recherche d’une sorte de copinage honteux et silencieux (cela ne se dit pas entre profs, mais cela finit par se savoir : car ceux qui pensent que « coopérer » est une solution, deviennent des souffre-douleurs, chose que l’on ne peut pas cacher longtemps).

Ma fill  juge ce genre de collègues avec une très grande sévérité. Elle me dit qu’elle ne compte plus les profs « qui se chient dessus ». Constatation et verdict terribles, terrifiants. Un désastre de l’Education nationale, que les ministres de l’EN ne veulent ni voir, ni régler ;

     -plus grave, selon moi, car susceptible d’être fortement contreproductif comme cela a pu se passer, peut-être, avec Samuel Paty. Des profs que je qualifierais de « saints laïques » ou de « gentils utopistes », car persuadés qu’ils peuvent, par le dialogue, la discussion et la persuasion, « convertir » les récalcitrants.

Et que, par la magie de la fumeuse « pédagogie » (concept dont on nous rebat les oreilles alors qu’elle n’est qu’un leitmotiv usé jusqu’à la corde et qui ne sert qu’à masquer les échecs de l’Ecole), on pourrait amener des jeunes, biberonnés depuis leur naissance à la haine des mécréants, à effacer de leur esprit, en quelques heures de cours, l’empreinte de 14 siècles d’abrutissement mental.

Il faut dire aussi, « qu’on » les a serinés à débattre, à débattre…. Or on ne peut pas débattre avec des fanatiques illuminés. C’est une vérité première, incontournable.   

Ces pauvres (non pas intellectuellement indigents mais naïfs) profs doivent se rendre compte qu’il s’agit d’une mission impossible, vouée à l’échec et terriblement dangereuse.

Pour conclure : alors que les profs, premiers de ligne, premiers exposés et premiers concernés, et qui devraient donc être les premiers à se mobiliser en masse, ne le feront pas (ne serait-ce que par esprit de solidarité par le biais d’une « petite manif » devant le Ministère de l’EN par exemple), comment serait-il possible de rassembler des milliers de personnes tout public, en faveur de ce projet de diffusion massive des caricatures.

Attention : je ne jette pas la pierre aux profs des collèges. Ce sont des victimes du système. Je les plains car leur vie est souvent intenable.

N’est pas Christine Tasin ou Pierre Cassen qui veut, hélas ! Moi-même, non pas par peur, mais par raison, je ne crois pas utile de me retrouver, encore une fois, dépité et rageur, avec pas plus de quelques centaines de personnes, pour diffuser ces caricatures.

 

Réponse de Christine Tasin

Cher Gladius j’entends et je comprends… mais c’est bien pourtant la seule solution avec les dhimmis qui nous gouvernent…

D’ailleurs je ne suis pas la seule à le dire…

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Je crains bien que demander aux gens d’afficher des caricatures de Mahomet partout ne demeure un voeu pieux”

  1. Avatar Cachou dit :

    Tu écris : « Attention : je ne jette pas la pierre aux profs des collèges. Ce sont des victimes du système. Je les plains car leur vie est souvent intenable. »
    Pour ma part, et pour l’écrasante majorité des profs, j’écrirai : « Attention : je jette la pierre aux profs des collèges. Ce ne sont pas des victimes du système, mais ceux-là même qui l’ont mis en place par leurs votes massifs gauchistes et donc islamo-gauchistes depuis 50 ans. Je ne les plains pas, car leur vie souvent intenable n’est que le fruit de leurs votes imbéciles et suicidaires, et dont ils soutiennent leurs syndicats trotskistes. »

  2. Edmond Richter Edmond Richter dit :

    Moi aussi je comprends Gladius MAIS:
    1) Autant se mettre à genoux tout de suite s’ il a raison 2) Perso je traite tous ceux qui ne le font pas de complices d’ assassins 3) « Et s’ il n’ en reste qu’ un je serais celui-là » 4) « Il n’ est pas nécéssaire d’ esperer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer » Guillaume d’ Orange qui libéra les pays-bas de l’ occupation espagnole 5) Je préfère le discours de ta fille!!!

  3. Laurent P Laurent P dit :

    Et vous, lecteurs ou contributeurs de Résistance Républicaine, concrètement, vous allez faire QUOI pour empêcher que la situation ne s’aggrave et qu’une nouvelle décapitation en pleine rue (voire pire: plusieurs) se produise ? Vous avez le choix : Soit, le plus simple, ne rien faire et laisser LES AUTRES tout faire à votre place (et ce serait déjà bien car au moins de cette manière vous éviteriez de SABOTER les actions des autres !), soit vous faites ce qui est concrètement proposé dans le commentaire n° 859338 (et qui correspond à ce que réclament Zineb El Rhazoui et Olivier Babeau cités en fin d’article) : https://resistancerepublicaine.com/2020/10/17/si-nos-ministres-avaient-des-couilles-ils-obligeraient-tous-les-profs-a-utiliser-les-caricatures-de-mahomet/#comment-859338

  4. Que les gens s’exposent personnellement à la vindicte musulmane en s’affichant avec ses caricatures serait idiot,sauf à considérer que cela se fasse dans un mouvement de masse comme le préconisent Zineb El Rhazoui et Olivier Babeau.Évidemment,nous sommes très nombreux et nombreuses à y avoir pensé.
    Je pense quelles vont apparaître au grand jour ,lors de la manif de ce Dimanche….Tout comme réapparaitra les mensonges de tous les faux culs hypocrites de  » Je suis Charlie » Mais enfin,cette décapitation aura eu le mérite d’ouvrir les yeux de bien des gens et de libérer la parole du bon sens,celui de l’islamophobie assumée,n’en déplaise à tous les enfumeurs de  »l’islam des Lumières » et autres fadaises des Melanchon,Chevènement etc,adeptes d’un islam des salons du Monde arabe.

  5. Avatar Gladius dit :

    Il n’est pas question que je me « défile ».

    Mais je persiste à dire qu’au bout de compte, il n’y aura que quelques centaines de personnes (chapeau à elles) qui « oseront » coller ces caricatures en extérieur, surtout en période de couvre-feu !

    J’ai participé depuis des décennies à trop de « coups  » que je croyais productifs mais qui se sont avérés n’être que des coups d’épée dans l’eau.

    A la limite, il n’y a plus que les Identitaires qui soient capables de faire, de façon productive et « sensationnelle », ce genre de coups-de-poing, comme celui que propose Christine.

    Il ne suffit pas d’avoir le courage de le faire, mais il faut en outre avoir l’esprit de préparation, d’organisation et de précaution que cela nécessite.

    Beaucoup d’ex « militants terrain » sauront de quoi je parle. On en revient atrocement déçu.

    Ceci dit, je ne doute pas, par ailleurs, que parmi vous, il y en aura qui sortiront de chez eux pour ce « collage ». Chapeau à eux !

    Et comme je ne suis aucunement « complice de fait des assassins » parce que je n’irai pas coller un peu partout ces caricatures, je vais procéder autrement :

    Je viens de récupérer la photo, horrible, de Samuel le Martyr. Et je vais la diffuser par mail à tous les gens que j’ai dans mon répertoire en les invitant à faire de même. De façon à faire prendre conscience à un maximum de gens, de la réalité et à les faire réagir.

    Même si je risque d’être traîné en justice par les salopards qui nous gouvernent et qui transforment une dénonciation du terrorisme en apologie de ce terrorisme (comme cela est le cas pour Marine avec sa photo de décapités par Daesh).

    De fait, nous menons le même combat, mais de manière différente .

    Salut à tous

  6. Claude Laurent Claude Laurent dit :

    Bossuet : « Dieu se rit de ceux qui pleurent sur les conséquences dont ils ont chéri les causes ».

  7. Avatar Gladius dit :

    Bruno

    Excusez-moi, mais je trouve agaçant de lire des délires qui ne tiennent pas la route, en se référant par exemple à le solution « miracle » d’Olivier Babeau :

    Il ne suffit pas de penser (ou de rêver) à de telles solutions; quant à les réaliser, c’est une autre paire de manches !!

    C’est bien joli les envolées lyriques du type :

    -« Y’a qu’à afficher les caricatures en devanture de magasins ! » . Je mets au défi quiconque, d’entreprendre une telle action, avec les risques encourus (dégradation entraînant des plaintes et surtout colère et réaction contreproductive des propriétaires; possibilité d’être surpris – police en maraude, voisins dénonciateurs – …..)

    -…. -« couvrir les villes de panneaux 4 par 3 ».
    Un défi colossal : comment faire imprimer en grande quantité, en grande taille, les caricatures ? et à quel prix ? avec quels personnels et quels moyens ? Matériel, véhicules, colle, seaux, escabeaux, éponges , sans compter le nombre suffisant de participants .(il faut les colleurs proprement dit, les « préparateurs » des affiches et des gars en surveillance.. )

    Cela ne s’improvise pas !!, Il faut en avoir fait beaucoup pour en tirer les enseignements, surtout en termes de sécurité , mais également du « retour d’investissement »

    …- » faire la Une des journaux et magazines » . Parce que vous croyez que ces médias vont vous servir la soupe et vous servir de relai !! s’ils en parlent ce sera pour limiter la portée de l’action tout en la condamnant et pour, en final, nous défoncer !

    Un peu de réalisme SVP ! Soyez sérieux !
    Vous ne connaissez manifestement rien de l’action « militante terrain ».

    Ce n’est pas une promenade de santé . Cela peut entraîner de la brutalité, de la possible castagne (vous ne savez pas quels sont les risques, énormes, de mauvaise rencontre la nuit avec des voyous en bande).

    Et en pleine ville, éviter la video-surveillance !

    Si vous avez déjà été des militants « politiques’ ayant oeuvré pour un parti politique, vous saurez probablement faire ce boulot. mais vous ne devez plus être très nombreux; à l’image des vétérans des guerres passées!

    Mais si c’est une première » pour vous, vous risquez d’aller au casse-pipe.

    D’ailleurs, les partis politiques eux-mêmes abandonnent ce genre de « propagande ». Efficacité réduite (les collages sont vite décollés ou recouverts) . Et le risque est moindre avec les réseaux .

    Je ne veux pas vous découragez mais « j’irai voir au résultat ».

  8. frejusien frejusien dit :

    Merci pour ce témoignage de première main au cœur de l’EN,

    Chacun individuellement, nous ne pouvons pas faire grand chose.
    Les journaux devraient diffuser tous en mm temps ces caricatures , ne serait-ce que pour soutenir leurs confrères de Charlie Hebdo ,
    Ensuite, elles seront , j’espère, brandies sur des pancartes à la manifestation de dimanche.

    mais pas sûr si la CGT musulmane et les assos islamiques y participent

  9. Michèle Michèle dit :

    En complément de ce que dit Edmond Richter:
    Oui, s’il n’en restait qu’un, nous serions ceux-là.
    Ben quoi, avec Michèle on tiendra le cap et la route. N’y aurait-il qu’Edmond, hé bien, ça ferait déjà trois !!!
    Nous connaissons bien la mentalité des profs collabos gauchos, et alors?
    Félicitations à ta fille,
    Courage, … ne fuyons pas, faisons front, et peut-être, peut-être que, …
    Gérard

    ==> Certaines personnes sont trop exposées pour certaines actions, mais, ce n’est pas le cas de tout le monde !!!!
    Si tous ceux qui le peuvent se bougent, c’est déjà pas si mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire Aussi