Oui à l’IVG, non aux 14 semaines et plus, non à la vente d’organes du foetus…

Publié le 14 octobre 2020 - par - 9 commentaires

Entendons-nous bien. Par principe je suis favorable à la possibilité d’une IVG pour ceux qui, enceintes par accident, ne veulent pas d’enfant… mais il y a des limites. Je n’aurais jamais pu, quant à moi, avorter, en pensant qu’il y a là un petit être en devenir, mais je soutiens le principe de l’IVG pour celles qui le veulent, le doivent…  A condition qu’il y ait certaines limites.

La première limite c’est que celle qui prend les IVG comme moyen de contraception devrait avoir les trompes ligaturées après la 3ème IGV.

La deuxième limite cest que nous ne sommes plus à l’époque des aiguilles à tricoter où les méthodes de contraception étaient inexistantes ou du moins rudimentaires et propres à accidents :  les petits cailloux dans l’utérus, le coït interrompu,  l’ancêtre de la capote tricoté amoureusement ou la méthode OGINO…  Nous ne sommes plus, non plus, à une époque puritaines où cela ne se faisait pas d’avoir un enfant hors mariage ou avant mariage et qu’on pouvait payer très cher ce qui était vu comme une faute impardonnable. Or, cette époque est révolue, tout le monde a accès à la pilule, au stérilet (une fois qu’on a eu un enfant), au préservatif…Il y a donc peu de cas où raisons d’avorter tiennent la route. 

Alors, que l’IGV soit nécessaire pour celles qui n’avaient pas prévu de rencontre ni de nuit amoureuse et se sont retrouvées enceintes, sans contraception, à l’issue d’une rencontre d’un soir, oui. Si ça arrive une fois… après on se méfie et on prévoit !

Que l’IGV soit automatique pour la victime de viol, oui encore, 100 fois oui.

Que l’IGV soit accepté pour celles qui, pour des raisons médicales, ne peuvent prendre ni pilule ni stérilet et ont été incapables de contraindre leur partenaire à mettre une capote. Oui encore une fois…

Quoi d’autre ? J’oublie sans doute, forcément, des tas de cas particuliers, d’histoires douloureuses, notamment les histoires de femmes en mal d’enfant contraintes par leur compagnon ou mari d’avorter…

Mais il me semble bien que toutes ces particularités ne devraient pas, en toute logique, faire 200 000 avortements par an. C’est beaucoup, c’est trop.

Loin de moi l’idée de faire un rapprochement que je trouve particulièrement malhonnête et puant entre le chiffre des avortements et celui de l’immigration comme le font certains avec complaisance. C’est ignoble. Comme si les femmes qui avortent étaient responsables de l’immigration, alors que seuls les politiques gèrent cette dernière. Si des femmes ne veulent pas d’enfants c’est leur droit, et si les mondialistes arguent du manque de naissances dans nos pays pour y faire venir des migrants, tout le monde sait bien que ce n’est qu’un prétexte puisque, dans le même temps, on n’a plus d’industrie, on délocalise à tour de bras, on a des millions de chômeurs et, cerise sur le gâteau, on fait venir des gens sans les trier, sans les sélectionner  selon nos besoins… Il s’agit clairement d’une immigration de Remplacement, correspondant mieux aux visées mondialistes que les naissances des nôtres.  D’ailleurs les politiques ont depuis longtemps renoncé, ce n’est pas un hasard, à mener une politique familiale qui encouragerait les nôtres à faire plus d’enfants, comme le fait Orban avec des avantages financiers, en terme de logements, voitures etc. indéniables. Mais les politiques ne le veulent pas ; au contraire ils ont peu à peu supprimé tous les avantages qu’avaient les familles à partir de 3 enfants (allocations soumises au revenu, mère ne pouvant plus partir en retraite après 15 ans de bons et loyaux services…) et ils se gardent bien de créer des crèches en nombre suffisant.  Alors merci de nous épargner ces rapprochements honteux et mensongers. Quant à ceux qui veulent plus de natalité chez nous rien ni personne ne les empêche de faire 6 ou 8 enfants de leur côté… Les donneurs de leçons…

https://resistancerepublicaine.com/2016/05/04/non-gabrielle-cluzel-linvasion-musulmane-ne-doit-rien-a-la-contraception-et-a-livg/

.

Par contre, que des femmes utilisent l’IVG, qui reste un acte lourd psychologiquement, pour ne parler que de ça, comme contraception est inacceptable. Un Etat digne de ce nom ne peut pas accepter que nos concitoyens soient déresponsabilisés de la sorte ! Parce qu’il s’agit de déresponsabiliser chacun… on renonce à faire naître un enfant qui n’a rien demandé à personne et on dit, comme Hollande, c’est gratuit, c’est l’Etat qui paie. Un peu trop facile, un peu trop simple…

.

Mais abordons la troisième limite que je vois à l’IVG. C’est celle des l’hubris, de la démesure, de l’inhumanité, du retour à la barbarie de la préhistoire… Plus jamais ressuscités, plus que jamais d’actualité… 

Première démesure : permettre l’avortement jusqu’à la naissance, avec des motifs de circonstance, c’est un permis de tuer, tout simplement. Indigne d’un être humain, indigne d’un Etat, mais bien digne des salopards de députés qui n’ont plus rien d’humain qui ont voté pour. Et le passage souhaité de certains députés (des écolos-fachos pour la plupart) de 12 à 14 semaines est également injustifiable…

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/03/deputes-et-macron-assassins-les-femmes-peuvent-avorter-jusqua-9-mois/

Deuxième démesure : que le planning familial, aux Etats-Unis, démembre et vende des morceaux de foetus, ça rend fou. Fou de douleur. Fou de colère. Ils font aux petits d’homme ce qu’ils ne feraient pas aux petits d’animaux. Comment en est-on arrivés là ? Comment toute une partie de la société, des gauchistes en majorité en est-elle arrivée à haïr l’être humain -occidental- à ce point ? Et Biden fait partie de ces gens-là, mais ce serait Trump qui serait d’extrême-droite…

IVG : le planning familial américain reconnaît vendre des organes de fœtus

Une de ses responsables, piégée en caméra cachée, s’est vantée de pouvoir fournir à la demande des organes de fœtus issus d’avortements tardifs.

C’est l’une des révélations d’une vidéo dévoilée sur YouTube le 14 juillet, la première d’une série, et qui est en train de susciter l’émotion, aux États-Unis et dans le monde entier. Au bout de trois ans d’enquête, le Center for Medical Progress dévoile les pratiques réelles de la Planned Parenthood Federation (PP), équivalent américain du planning familial.

Des méthodes illégales et amorales

Cette vidéo, filmée en caméra cachée lors d’un repas d’affaires, est hélas éloquente : on y voit Deborah Nucatola, directrice des services médicaux, détailler la revente de « pièces » d’embryons humains, non pas incinérés tels des « déchets médicaux », mais bel et bien revendus comme des organes humains. Un trafic d’organes de fœtus issus d’avortements tardifs, ni plus ni moins. Dans cette vidéo, le Dr Deborah Nucatola décrit en détail comment le Planned Parenthood vend des parties du corps de fœtus avortés et reconnaît avoir recours à l’avortement par naissance partielle, pour mieux récupérer des organes et des corps intacts, et ainsi être en mesure de répondre à la demande. Sa description de ses actes médicaux glace le sang : « Nous sommes très bons pour récupérer le cœur, les poumons, les reins intacts », explique-t-elle. La procédure décrite, de guidage par ultra-son pour manipuler le fœtus, est par ailleurs considérée comme illégale aux États-Unis.

Lire la suite ici si vous supportez encore ce sujet sans avoir envie de vomir, de pleurer, de frapper…

https://fr.aleteia.org/2015/07/14/ivg-le-planning-familial-americain-reconnait-vendre-des-organes-de-foetus/

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Oui à l’IVG, non aux 14 semaines et plus, non à la vente d’organes du foetus…”

  1. frejusien frejusien dit :

    ouh la la ! le monde du futur de plus en plus gore !!
    ces progressistes assoiffés de fric ne se posent plus de limite,
    et sait-on ce qui se passe en France ? que fait-on des fœtus avortés ? aucun journaliste ne s’est intéressé à ce sujet ??

  2. Avatar Alexcendre62 dit :

    Madame Tasin , merci pour cet article plein d’humanité et de bon sens , je ne pense pas autrement , comme a chaque fois que nous trahissons les lois de la nature gare au retour du balancier ! difficile a ce jour de voir qui va l’attraper en pleine face ! mais soyons certain il va repasser . Tout nos actuels problèmes une grande partie sont des balanciers qui nous reviennent , ils nous montrent nos manques de lucidité et de vigilance voir de rigueur il y a vingt ou trente ans. Comme maintenant ceux qui ont tiré le signal d’alarme se sont fait traités de tous les noms par des gens a ce jour devenus invisibles , évidemment .

  3. Avatar J dit :

    Simone Veil savait qu’elle ouvrait la boîte de Pandore avec sa loi. Autant on admet qu’un avortement suite à un viol, ou en cas de grossesse dangereuse doit être pratiqué, autant ce qu’ils font maintenant, c’est juste… Du satanisme, je ne voit pas d’autre mot. Comment peut-on sacrifier des êtres humains de cette manière ? Alors ça braille contre le broyage de poussin, mais un foetus de 14 semaines, c’est juste un amas de cellules ? Ce monde est malade.

  4. Avatar RODRIGUE dit :

    Chère Christine, voici une face cachée de ce qu’ils font: https://www.youtube.com/watch?v=9J99xpZ31V8
    Il faut aussi savoir qu’ils vendent des morceaux d’embryons aux laboratoires pour des expérimentations et pour fabriquer des « vaccins » dont celui contre COVID 19. Leur plan machiavélique et satanique va jusqu’à vouloir nous forcer à nous faire immuniser avec des cellules de fœtus avortés. Inutile de vous dire que le croyant catholique que je suis ne se fera JAMAIS vacciner vivant !
    Par ailleurs le Vatican qui œuvre à la création d’une nouvelle religion va faire comme les protestants Allemands qui admettent avortement, pilule etc… d’où le silence assourdissant du pape François sur la prolongation du délai d’IVG et l’IMG jusqu’à 9 mois. Le Trône de St Pierre n’est plus entre les mains d’un homme de Dieu mais de celui de Satan ! Espoir, Dieu finira par avoir le dernier mot et la victoire mais l’âme humaine est vraiment pourrie !

  5. Avatar Mountain dit :

    Bien d’accord avec tout ce que vous dites dans votre article Christine,et l’avortement, ne doit pas être un.moyen de contraception,quand à l’avortement jusqu’à la naissance c’est tout simplement pour moi inadmissible ,dans ce cas pourquoi ne pas accoucher et donner l’enfant à l’adoption, il y a tellement de femmes qui ne peuvent pas avoir d’enfants.

  6. Avatar Eric dit :

    Bien sûr je ne suis pas contre l’avortement, toutes femmes doit être libre de son corp. Par contre toutes les femmes ne devraient pas être libres d’user de l’avortement comme contraception de confort. Ok le premier doit être rembourser, le deuxième, à voir après entretien ou enquête psychologique, et pour le troisième, remboursé à zéro %, elle paye tout!!!

  7. Avatar une lectrice attentive dit :

    Cet article arrive bien .
    Merci Christine .
    Alors que »nos  » femmes avortent les autres se multiplient sans penser 2 secondes à avorter .
    Comme vous,je suis pour l’IVG quand il n’y a oas encore un bébé formé .
    Il semble que la décision se prend vite et à six semaines devrait être la date limite !

  8. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    ===================
    1°).- Belgique : Un ado de 15 ans violemment agressé par un groupe de jeunes à Anvers: les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux
    :::: https://www.fdesouche.com/2020/10/14/un-ado-de-15-ans-violemment-agresse-par-un-groupe-de-jeunes-a-anvers-les-images-ont-ete-diffusees-sur-les-reseaux-sociaux/
    VIDEO : https://video.twimg.com/ext_tw_video/1315770199715577863/pu/vid/1280×720/kaPqspCycEU0WwWN.mp4

    2°).- Le gouvernement présente son plan d’actions pour les droits LGBT
    IMG : https://www.fdesouche.com/wp-content/uploads/2020/10/EkHkGPRX0AA2UJ2-740×416.jpg

    ARTICLE : Une quarantaine de mesures basées sur la communication, la sensibilisation et la formation sont au programme, notamment une campagne gouvernementale de lutte contre les LGBTphobies. Le budget de la Dilcrah (délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT), avec une enveloppe dédiée de 1,5 million d’euros, est sanctuarisé.
    …/…
    https://www.fdesouche.com/2020/10/14/le-gouvernement-presente-son-plan-dactions-pour-les-droits-lgbt/

  9. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    @ une lectrice attentive
    À six semaines, le coeur de l’embryon bat, il a un cerveau irrigué… ainsi vit déjà le petit être en devenir, qui fut le premier mien, en 1980, alors que j’étais en détresse sociale. Aujourd’hui, il fait ma fierté.
    À de très rares exceptions près citées dans l’article ci-contre, j’assume être pour la Vie.

Lire Aussi