Encore un pro-Trump abattu par un antifa aux Etats-Unis… ils sont eux aussi au bord de la guerre civile

Publié le 11 octobre 2020 - par - 4 commentaires

Le dernier meurtre a eu lieu à Denver, lors d’un rassemblement patriote dans un amphithéâtre… les antifas hystéro-dingues se sont rassemblés à l’extérieur. La police au milieu… et la digue a cédé. Résultat un mort.

Et ce n’est pas un accident. Le tireur serait un homme embauché récemment à la sécurité par la télé qui faisait un reportage… Et les antifas, comme des peuplades primitives, dansent et chantent pour célébrer sa mort…

Il avait  voulu protéger son groupe en usant de bombe lacrymo… l’autre, en face, lui a tiré dessus, en pleine tête.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les antifas dansent de plaisir…

La mort d’un fasciste est une bonne chose

 

 

 

Comme quand ils ont célébré la mort de cette jeune maman qui, croisant des BLM a osé dire « toutes les vies se valent » et a été abattue.

https://resistancerepublicaine.com/2020/07/13/jessica-jeune-maman-tuee-par-des-black-lives-matter-pour-avoir-dit-toutes-les-vies-comptent/

Comme quand ils ont célébré la mort d’un autre partisan de Trump, poignardé par un antifa à Portland.

https://www.fdesouche.com/2020/07/25/portland-etats-unis-un-militant-antifa-pedophile-poignarde-un-noir-pro-trump-au-cours-demeutes-blacklivesmatters/

En savoir plus sur :

https://www.fdesouche.com/2020/10/11/denver-etats-unis-un-nouveau-manifestant-pro-trump-abattu-a-nouveau-les-antifas-celebrent-sa-mort/

.

La préhistoire, c’est maintenant… Les luttes tribales, les luttes à mort. Adieu les discours, les argumentations, les votes. Bonjour la violence pour faire taire celui qui ne pense pas comme vous, qui ne vit pas comme vous.

Une planète aux vents de folie…

C’est le titre du premier tome de la saga La Romance de Ténébreuse, passionnante, écrite par Marion Zimmer Bradley dans les années 70.

Un vaisseau de colonisation, parti rejoindre une planète-colonie en cours de peuplement par les terriens, a dû, à la suite d’un accident lors de son voyage, se crasher en catastrophe sur une planète inconnue, à l’écart des routes de navigations spatiales. Les survivants tentent de s’organiser pour survivre dans un environnement au climat hostile.

Au fil de la découverte de la planète sur laquelle ils sont échoués, s’opposent les partisans de deux options incompatibles : les officiers et l’équipage du vaisseau, souhaitant sa réparation et de la reprise de la route vers leur destination initiale après quelques années, et les colons, estimant que le destin leur a choisi cette planète, qu’ils ne jugent pas si inhospitalière, nombre d’entre eux étant issus de peuplades originaire du nord du Royaume-Uni.

La planète leur réserve quelques étranges surprises…

Wikipedia

Oui, j’ai le sentiment, comme les occupants du vaisseau, d’être sur une planète inconnue, avec des forces obscures et des humains dangereux, ayant des pouvoirs particuliers. J’ai l’impression que  nombre d’humains reviennent à la force brutale, oubliant 5000 ans de civilisation, de progrès, d’apprentissage du vrai « vivre ensemble »… Oui, une planète où souffle un vent de folie. Et ce vent souffle depuis les Etats-Unis, une fois de plus. BLM et antifas sont prêts à tout pour que Trump ne fasse pas un nouveau mandat… Quel que soit le résultat des élections du 4 novembre, les forces obscures mondialistes et délétères sont et seront à l’oeuvre.

C’est terrifiant. 

On peut, bien sûr, disserter à l’envi sur les causes, l’histoire proche ou lointaine… Il n’empêche que la priorité, maintenant, est de savoir comment reprendre la main et arrêter ça. Malheureusement je ne vois pas d’autre solution qu’un Etat fort, un pouvoir fort, une dictature vouée à faire rentrer les gauchistes dans le rang. En utilisant tous les moyens disponibles, et cela sans se soucier des « droits de l’homme ». Et cela dans nombre de pays… Le souci c’est que, pour le moment, il y a plus de gauchistes aux manettes des pays occidentaux que de patriotes et que ceux qui sont aux manettes des pays musulmans (près du quart de la planète), avec un pouvoir fort, une loi d’airain, encouragent et payent gauchistes et antifas pour faire tomber notre monde… dans l’escarcelle de la dictature islamique. 

 

Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Encore un pro-Trump abattu par un antifa aux Etats-Unis… ils sont eux aussi au bord de la guerre civile”

  1. Avatar Vieux bidasse dit :

    « ils sont eux aussi au bord de la guerre civile »
    Sauf qu’ils ont un coup d’avance: ils ont eu le culot, en 2016, de voter pour tenter de rétablir le pays, pas comme chez les colonisateurs…

  2. Avatar Paul ter Gheist dit :

    Un pouvoir fort est il est vrai la seule solution et c’est possible, voyez en Chine, nos médias ne critiquent pas ou alors un peu lorsqu’il s’agit de muzz brimés par le régime, là ca va…

  3. Avatar Christophe L dit :

    Je ne le répéterai jamais assez : aller visionner l’heure de vérité de JLMP en 1984 TOUT EST DIT !!!
    Nous avions notre Donald Trump en France mais les Français n’ont pas voulu de lui ( à part les Autochtones patriote nationalistes ), aujourd’hui c’est trop tard vous comprenez ça finira par un bain de sang ou dans la mort du peuple originel dans la soumission et le déshonneur.

    📯⚔️🇫🇷⚰️🧳

  4. Avatar TchicTchic dit :

    Quand j’étais petit dans les années 50, on disait : ce qui se passe aux USA maintenant va nous arriver dans 10 ans ! puis le temps passant ces années ont raccourci.
    Si prochainement il y a une guerre civile aux Etats Unis ça arrivera aussi chez nous dans moins d’un an. Conclusion, dès que ça commencera là-bas préparez vous « sérieusement » ! car il ne faudra pas s’arrêter en chemin, ce sera eux ou nous, pas de quartier…

Lire Aussi