Lutte contre le Covid-19 : ça phosphore chez les préfets !

Photo : Étienne Guyot, préfet d’Occitanie et de Haute-Garonne

Pour ceux, concernés, qui ont le courage de lire l’arrêté du préfet de Haute-Garonne, Etienne Guyot, voici l’exemple-type de la paperasse donc les têtes d’œuf  du gouvernement et de l’élite républicaine raffolent.

C’est long, c’est compliqué, c’est abscons voire complètement absurde. Mais ce n’est pas qu’à Toulouse, c’est partout et bien sûr, différent en fonction du préfet et des ordre de Paris.

En résumé, si j’ai bien compris l’arrêté, le terrible virus n’attaque pas les enfants de moins de 11 ans accompagnant des gens qui se baladent à 9 dans les rues de Toulouse à 5h du matin et s’arrêtant à 31m de l’entrée d’un club de foot. A condition, évidemment, qu’ils ne se mettent pas à danser.

Bien sûr, après 5 h du matin, le virus ne s’approchera pas d’eux s’ils sont masqués et à condition de ne pas faire de grands gestes à partir de 12h dans les vestiaire du club sportif de « type X, R, L et PA ».

Et pour fêter la victoire de l’équipe du club sans être contaminé, il faudra rester assis dans l’établissement de type N de son choix et, surtout, SURTOUT, ne jamais acheter d’alcool après 20h ou en boire sur un banc de 13h à 6h ou bien encore sans manger après 22h : c’est à ce moment que le virus s’avère le plus féroce, prêt à vous déchiqueter sans pitié.

.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

À Toulouse, le 25 septembre 2020

Passage de la métropole de Toulouse en zone d’alerte renforcée – Le préfet de la Haute-Garonne annonce de nouvelles mesures.

A la suite des annonces du ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran ce mercredi 23 septembre, la métropole de Toulouse est classée en zone « alerte renforcée » du fait d’une circulation virale très intense dans la population générale. Le point de l’Agence régionale de Santé du 25 septembre 2020 fait état d’un taux d’incidence pour la semaine du 16 au 22 septembre de 206,4 cas dépistés positifs pour 100 000 habitants pour le département de la Haute-Garonne, de 218,8 pour le territoire de Toulouse Métropole et de 330,6 pour la ville de Toulouse. Le taux est de 564,6 pour la tranche des 20/30 ans sur le département de la Haute-Garonne.

Des mesures fortes sont dès lors nécessaires pour enrayer la circulation du virus. À l’issue d’une concertation entre Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne et les élus locaux ainsi qu’avec les professionnels des secteurs de la vie économique et en particulier de la restauration, de nouvelles mesures d’application locale au regard des directives nationales ont été prises par arrêté préfectoral ce jour.

 

1/ Dans l’ensemble du département de la Haute-Garonne s’appliquent les dispositions suivantes :

Toute personne de onze ans ou plus doit porter un masque de protection :

entre 7H00 et 3H00 du matin, en complément de l’obligation du respect des mesures barrières lorsqu’elle se trouve :

– dans un rassemblement de plus de 10 personnes sur la voie publique, ainsi que dans les marchés de plein vent, brocantes et vide-greniers ;

– sur la voie publique dans un rayon de 30 mètres durant les heures de fréquentation des entrées et sorties des lieux suivants :

o crèches et établissements scolaires, écoles, collèges et lycées,

o établissements d’enseignement supérieur,

o établissements culturels et d’enseignement artistique,

o clubs sportifs,

o établissements recevant du public de type GA (gares,stations de bus, métro et tramways, aéroports)

Cette obligation ne concerne pas les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

Sont interdits :

– les évènements de plus de 1 000 personnes, organisateurs et exposants non compris, organisés sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public ;

– les rassemblements comprenant plus de 10 personnes par groupe dans les parcs et jardins et aux abords des plans d’eau ;

la pratique de toute activité dansante dans les établissements recevant du public et dans les lieux publics, couverts ou non, à l’exception des activités des établissements d’enseignement de la danse, des représentations artistiques et de la danse sportive ;

– la consommation debout dans les établissements recevant du public de type N – restaurants et débits de boissons – et les cabarets de type L ;

toutes activités sonores ou visuelles pouvant être audibles ou visibles depuis la voie publique de 12h00 à 07h00 sur les plages horaires d’ouverture ;

L’ouverture et l’utilisation des vestiaires dans les établissements sportifs de type X, R, L et PA, à l’exception de ceux des piscines.

Les vestiaires des établissements à usage des activités des groupes scolaires, parascolaires ou de mineurs, sportifs professionnels et de haut niveau et formations initiales et continues peuvent toutefois être utilisés.

Ces obligations entrent en vigueur le samedi 26 septembre à 00h00 et sont applicables jusqu’au samedi 10 octobre inclus.

  – Sont interdits les rassemblements à caractère festif et familial réunissant plus de 30 personnes, organisés dans les établissements recevant du public (salles polyvalentes ou salles des fêtes par exemple). Les rassemblements festifs peuvent se comprendre notamment comme les évènements avec restauration/boissons susceptibles de se transformer en soirée dansante ou de conduire à un non-respect des protocoles sanitaires.

A ce titre, les fêtes de famille, fêtes entre amis, fêtes locales, fêtes d’anniversaire, mariages, communions, tombolas, soirées étudiantes ne peuvent se tenir à plus de 30 personnes dans un ERP.

Les autres types de rassemblements, comme les évènements associatifs ou professionnels, les rassemblements à caractère culturel ou artistique (concert, représentations théâtrales…) restent possibles à une jauge supérieure, dans la limite de 1000 personnes, sous réserve du respect strict du protocole sanitaire (places assises exclusivement, un siège libre entre chaque personne ou groupes maximum de 10 personnes, port du masque, interdiction des regroupements…).

Cette disposition entrera en vigueur le lundi 28 septembre à 00h00.

2/ En complément des mesures ci-dessus citées et dans les communes de Toulouse, Colomiers, Tournefeuille, Blagnac… […] … et Quint-Fonsegrives :

Sont interdits :

[…]

– les activités sportives organisées dans les établissements couverts recevant du public, y compris dans les salles de sport, gymnases, salles polyvalentes et piscines couvertes, à l’exception des activités des groupes scolaires, parascolaires ou de mineurs, sportifs professionnels et de haut niveau et formations initiales et continues ;

– la vente d’alcool à emporter entre 20h00 et 06h00 ; la consommation d’alcool de 13h00 à 06h00 sur les voies et espaces publics.

Ces obligations entrent en vigueur le samedi 26 septembre à 00h00 et sont applicables jusqu’au samedi 10 octobre inclus.

Sont également interdits les rassemblements à caractère festif ou familial organisés dans les établissements recevant du public.

L’heure de fermeture des bars est fixée de 22h à 6h00.

L’ouverture des restaurants et cabarets est autorisée jusqu’à 1h du lendemain matin pour les soirées du vendredi et du samedi et jusqu’à minuit les autres jours de la semaine.

Dans les restaurants et cabarets, la vente et la consommation d’alcools forts (groupes 4 et 5 tels que définis à l’article L.3321-1 du Code de la santé publique) sont interdites à compter de 22h.

· La vente et la consommation d’alcool relevant des groupes 1 et 3 (vin, bière, cidre…) restent autorisées en accompagnement d’un repas après 22h.

Ces dispositions entreront en vigueur le lundi 28 septembre à 00h00.

[…]

L’objectif est d’arrêter la circulation du virus et d’enrayer la propagation de l’épidémie. Si celle-ci devait se maintenir à son niveau actuel voire s’accélérer, les mesures arrêtées seraient prolongées voire amplifiées.

Arrêté 25 septembre 2020 différentes mesures COVID HG

https://www.petiterepublique.com/2020/09/26/covid-19-le-prefet-de-la-haute-garonne-annonce-de-nouvelles-mesures-applicables-lundi-28-septembre/

.

 144 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Tout cela n’est qu’une usine a gaz avec ni queue ni tète .A la fin de la lecture de tous ces textes de préfecture il n’y a aucune réponse a quoi que ce soit !Genre les masques ne servent a rien (et c’est vrai!)ensuite tout le monde doit porter le masque !Ensuite il faut tester ,mais les test ne sont pas fiables un simple rhume et vous étes positif au Covid !Donc on commande et on reçoit les tests evidement l’on fait bondir de fait le nombre de personnes positives et l’on referme resto bars et tout alors qu’il a pratiquement plus de malades graves hospitalisés !C’est un neurologue qui a pris la direction alors qu’il ne connait strictement rien aux virus !bref plus aucune crédibilité pour nos dirigeants de tout poil!Tous a coté de la plaque!!

  2. Aucun de ces bouffons de font de la science, ils ne sont nullement intéressé dans la science, suffit de lire leurs arrêtés sans queue ni tête, genre pas plus de 10 personnes. À partir de 11 il se passe quoi ? Le virus de la peur va venir leur mettra raclée à tous ? Des abrutis de clowns dont aucun cirque en fait ne voudrait tellement ils sont nazes.

    Là où ils sont champions par contre est dans l’art vicieux de tout faire pour pourrir encore plus la vie des gens, et s’ils arrivent en plus à en rendre malade avec ce port de muselière, c’est du tout bénef pour eux car cette année encore la grippe partira en vacances (comme l’année dernière/et ce début d’année quand elle a subitement jeté l’éponge et s’est barrée d’un coup). Car ils n’attendent que ça pour de nouveaux enfumer avec leurs cas, morts, réanimations, 2e vague (ha !) pour de plus belle nous en mettre plein la poire de mesures liberticides en plus de celles en application, et pire, et vu comme les veaux leur offrent un boulevard, y’a que ceux qui vraiment se bougent et actent, y compris au niveau juridique sur non seulement ce genre de décrets mais aussi leurs délires d’amendes. qui peuvent mettre fin à cette hystérie bien orchestrée et presque collective.

  3. Moussa darmanin et le jupiquet devraient penser à accompagner tous ces arrêtés d’un glossaire détaillé sur les types d’établissements que sont les B, G,L ,T, M,N,O,P ..et surtout « X ». Que nos compatriotes voient bien et comprennent une fois pour toutes les lieux minés, fatals à leur liberté!

  4. NON MAIS ! y’en a marre es cluster, quand le régime macroniste reparlera français, p’têt bien qu’on le croira davantage ! (Pas sûr, mais au moins entre Français on s’comprend, comme aurait dit l’inoubliable Elie Kakou)

    Des clusters pour le macronisme, des FOYERS pour les Gaulois ! PARLEZ FRANÇAIS, une peuple et une langue vivants encore tous les deux ! parce que dire cluster ça fait d’eux « des entendus ?! » des « désentendus » oui !
    _________________
    L’INFO :

    « On va avoir un cluster! »: les grands électeurs pestent contre l’organisation des élections sénatoriales à Nice ce dimanche
    :::: https://www.nicematin.com/politique/on-va-avoir-un-cluster-les-grands-electeurs-pestent-contre-lorganisation-des-elections-senatoriales-a-nice-ce-dimanche-578703
    27/09/2020

    Des centaines d’élus des Alpes-Maritimes sont appelés aux urnes, ce dimanche au siège de la préfecture à Nice, pour élire les cinq sénateurs des Alpes-Maritimes. Ils dénoncent un scrutin organisé au mépris des règles sanitaires.

  5. @Gladius

    Je dirais, en plus, qu’il a un visage ruisselant la bibine. Il a la trogne du mec qui boit son coup de blanc quotidien, à 7 hoo du mat’, au comptoir du Balto…Mais bon, je suis mauvaise langue !

  6. Bin tiens plus c’est compliqué et plus le sans dents y comprend que pouic,. Du coup le sans dents qui ne sait plus ce qu’il a à faire aura plus de 95% de chances de sa retrouver en infraction et les tontons macoute de Macron distribueront allègrement les tickets gagnants à 135 € ; tout bénef pour les caisses de l’état. Sans compter que l’on est en train d’assister à la véritable mise en place d’un couvre feu et d’un flicage qui aurait fait rêver les membres les plus radicaux du KGB

  7. Un visage ruisselant d’intelligence ! Cela a dû être terrible pour lui , à la récré. quand il était p’tit ?

    Et un de plus avec une casquette trop grande pour sa petite tête !

    Mais où va-t-on dénicher de tels spécimens ? Et qui les déniche ?

  8. Quand le peuple va t’il se réveiller et foutre toute cette chienlit en l’air et juger tous ces corrompus et assassins qui nous gouvernent ?

  9. Ils pondent des arrêtés à la con et se croient important. C’est de l’auto satisfaction, et ils sont content, tout ça sur le dos des Français bien sur. Mééééééé quand il s’agit de mettre de l’ordre et de lutter contre l’insécurité, là il n’y a plus personne, députés (des putes) et préfets se chient dessus, la peur du muzz peut être.

Les commentaires sont fermés.