Les Hongrois disent merde à De Leyen et Macron : on ne prendra pas de migrants

Publié le 27 septembre 2020 - par - 13 commentaires

Nous avions déjà dit que le plan de der Leyen était machiavélique, puisqu’elle voulait obliger les différents pays européens à se répartir les migrants, sauf à payer en espèces sonnantes trébuchantes… et à charger tout pays où il y aurait déjà un membre de la fratrie d’un migrant à se charger du dossier et de la prise en charge du clandestin.

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/24/de-leyen-on-nen-veut-pas-de-ton-pacte-on-ne-veut-pas-de-migrants-chez-nous-point-barre/

La Hongrie maintient son refus des migrants mais elle a peur de ne plus avoir ses subventions, elle réclame donc le maintien de ses dernières au nom de la gestion des frontières extérieures de l’UE, ce dont Leyen se moque comme de sa première chaussette. On peut penser que, au contraire, elle attend avec impatience que Orban soit réduit à quia et obligé ou de payer ou de prendre des migrants ou de ne plus avoir les moyens de sa liberté…

La Hongrie a été parmi les premiers à attirer l’attention sur les dangers potentiels des migrations massives. Ces dangers ont été reconnus à Bruxelles avec un retard de plusieurs années, et ils veulent toujours maintenant donner un ultimatum à la Hongrie. Dès le départ, la position de la Hongrie sur la migration est claire, ferme et inchangée :

📌 L’Union européenne doit chercher à apporter l’aide là où elle est nécessaire, au lieu de semer le trouble en Europe. Il est de notre responsabilité commune d’aider les pays d’origine des migrants à garantir des conditions de vie appropriées à leurs citoyens afin que personne ne sente la pression de quitter sa patrie.
📌 La Hongrie soutient la création de hotspots en dehors de l’Europe, ce qui permettrait le traitement local des demandes d’asile.
📌 Les frontières extérieures de l’UE et de l’espace Schengen doivent être protégées à tous les stades.
📌 La Hongrie ne soutient pas la relocalisation obligatoire, mais protège les frontières communes, de sorte que l’UE doit fournir le même montant de soutien à la Hongrie qu’aux autres pays Schengen protégeant les frontières extérieures.

Nous maintenons notre position ci-dessus et nous rejetons fermement le chantage politique ! En Hongrie, seuls les Hongrois peuvent décider avec qui ils veulent vivre.

Judit Varga, ministre hongroise de la Justice

“Nous rejetons fermement le chantage politique (de l’UE) ! En Hongrie, seuls les Hongrois peuvent décider avec qui ils veulent vivre”, déclare la ministre hongroise de la Justice Judit Varga

Print Friendly, PDF & Email

13 réponses à “Les Hongrois disent merde à De Leyen et Macron : on ne prendra pas de migrants”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    On en rêverait d’une ministre comme Judit Varga. Nous on a que des salopards qui rêvent de détruire la France pour la livrée pieds et poings liés aux mondialistes et à l’immigration.

  2. Avatar Vieux bidasse dit :

    Il est grand temps de se débarasser de cette europe de merde.

  3. Bruxelles se sont des faux culs de bourges qui vivent dans leurs grandes propriétés super sécurisées ! Ils ne sont pas intelligents, ce sont des prolos de parvenus grace aux héritages qui se permettent de semer le désordre et mettre en grand danger par leurs décisions complètement névrotiques narcissiques envers l’ Europe . C’est très grave d’avoir de tels individus hyper dangereux au pouvoir !

  4. Avatar Anne-Marie G dit :

    On attend la réaction des autorités de l’U.E. Que vont-elles décider pour faire rentrer dans le rang le récalcitrant ? Elle va les menacer de leur couper les subventions ou une partie, ou les menacer peut-être d’une forte amende, qu’il ne paiera pas, bien entendu ! Je ne sais si l’économie de la Hongrie est sous perfusion européenne. Affaire à suivre donc.

  5. Avatar Chantal dit :

    Et nous pendant ce temps Darmanin annonce que nous sommes en guerre contre l’islamisme mais gardons ces fous chez nous et en accueillons toujours plus. Champagne pour notre arrêt de mort et feu de joie pour Notre Patrie.

  6. Avatar Mountain dit :

    Oh la la Judith Varga voilà une ministre de la justice qui a du caractère, on voudrait tellement avoir la même « en Hongrie seuls les Hongrois peuvent décider avec qui ils veulent vivre »,exactement ça devrait être pareil chez nous ,mais nous on nous en impose toujours plus et la plupart sont des racailles qui agressent,violent, tuent,bénéficient des aides de toutes sorte. Bravo à la Hongrie qui ne se laisse pas faire .

  7. Bonjour ,je n’en peut plus de voir mon pays outrageusement souillé par cette migrante faune protégée ,venue nous imposer sa sauvage et barbare idéologie et assassiner nos frères et sœurs, je ne peut continuer a combattre seul cette immonde Vermine, j’ai deja pris 18 mois avec sursis pour avoir corrigé 2 racailles qui tentaient de me voler en Avril , merci a la corrompue justice française. Alors ,j’ai arrêté mon activité , licencié mes 35 salariés et a partir du 1 octobre je rejoins mon frère marié a une hongroise , qui habite depuis 8 ans ce merveilleux pays dignement gouverné par un exemplaire Président , , quel bonheur de circuler dans des rues sécurisées sans la nuisibles présence de racailles muss qui agressent ,volent ,violent, et assassinent impunément ,Mieux être un Étranger dans un autre pays que de Être chez soit. Si mes propos son racistes je les assumes avec fierté ,ils resteront quant mêmes la réalité quotidienne de mon pays . Adieu France t’on agonie arrive à terme , ton trépas est proche . Courage a vous tous qui continuerez a subir cette vermines colorée de tous bords , il ne vous reste que trois options , resté soumis ,combattre pour votre avenir,ou fuir comme je l’ai fait. Je signe , en 44 ans j’ai toujours assumé avec honneur mes Actes. Jean Paul Mercier. ( Lyon )

  8. Avatar Phiphou13 dit :

    Monsieur Mercier je vous souhaite de tout cœur une bonne intégration dans ce magnifique pays. Ma femme est née d’une mère américaine et d’un père hongrois réfugié politique en France car condamné à mort dans son pays.
    Les gens sont un peu triste, du au passé soviétique, mais je pense que vous avez pu y retrouver des valeurs morales et humaines qui font aujourd’hui défaut en occident.
    Egészségedere.

  9. Diogène Diogène dit :

    « nous rejetons fermement le chantage politique ! En Hongrie, seuls les Hongrois peuvent décider avec qui ils veulent vivre. »

    Judit Varga, ministre hongroise de la Justice

    Il faut partir en Hongrie !

  10. Avatar korb dit :

    Bravo Jean-paul. Il y a des circonstances ou la fuite reste la meilleure option puisque nous sommes désormais personna-non-grata sur notre sol, chez nous. Puisque les gouvernants ont choisi la collaboration, préférant la peste verte au bleu blanc rouge. C’est un bon choix qui demande du courage. Il faut avoir des couilles pour prendre une décision si radicale. Et vous en avez. Bien plus que darmanin qui va prêcher la lutte contre l’islamisme dans une cinagogue. C’est évident de protéger les Juifs et les Chrétiens de la bête immonde. Ce n’est pas la peine d’aller convaincre des convaincus. Non darmanin, avoir des couilles ça aurait été d’aller faite ton laïus devant une mosquée et de parler de lutte contre l’islam et non contre l’islamisme. Car sans le premier, point de second. Mais non, en qualité de ministre pleutre, servile et cauteleux,tu as choisi de te réfugier dans une cinagogue. Honte à toi darmanin

  11. Avatar korb dit :

    Qu’est-ce que je serais fier d’être Hongrois !!!

  12. Avatar Gillic dit :

    Bravo les hongrois, vous êtes couillus, cela nous change de notre quotidien en France !!!!!!!!!!! !!!!!!!

Lire Aussi