Inacceptables masque et exclusion imposés à nos gosses ! Des parents déposent plainte contre l’éducation nationale

Publié le 21 septembre 2020 - par - 12 commentaires

Il était temps ! Je commençais à désespérer… 

Il faut dire que les échos que j’ai de ce qui se passe dans les écoles, dépassent tout. Absolument tout. J’avais prévu qu’avec leurs protocoles et autres absurdités  fin septembre on aurait un nombre record de classes et d’écoles fermés, des tas de gosses chassés de classe et des centaines de parents réduits à quia, incapables d’aller travailler, devant garder leurs gosses exclus… avec les conséquences sur la vie économique, sur l’entreprise…

Non seulement nos gosses de plus de 11 ans suffoquent toute la journée, respirent des milliers de virus et de bactéries agglutinés sur leurs masques et donc mettent leur santé en danger (d’où l’action en justice ci-dessous). Il paraît que les infirmeries sont pleines d’élèves qui ont mal à la tête, qui ont des nausées…

Mais le quotidien des profs et des élèves et donc des parents est une horreur. Quelques exemples qui m’ont été relatés.

Vous êtes testé positif ? Même si vous êtes asymptomatique et en pleine forme, vous devez rester en quarantaine (1).

Mais, forcément, vos enfants doivent eux aussi être mis en quarantaine, même s’ils sont testés négatifs. Cas contact oblige.

Mieux encore, vos enfants sont questionnés par les infirmières pour qu’ils dénoncent les copains avec qui ils auraient mangé à la cantine ou discuté sans masque… les dits petits copains sont eux aussi mis en quarantaine, même s’ils sont testés et sont négatifs.

(1) Cerise sur le gâteau, il semble que la quatorzaine dont Castex nous avait annoncé qu’elle passerait à 7 jours dure toujours 14 jours, faute de décrets d’application publiés… Toujours le « en même temps » de Macron. On fait des annonces, on fait croire… mais on se garde bien de changer les choses

Enfin, n’oublions pas le merdier éducatif, n’ayons pas  peur des mots. Les enfants donc, non malades, sont contraints de rester 15 jours à la maison… 15 jours, en début d’année, avec des difficultés pour récupérer les cours, forcément, covid oblige… et ne trouvent pas sur Internet les doubles exacts des cours faits par les profs. Ben oui, les profs font cours la journée, ils préparent, corrigent… ils ne peuvent pas, en sus, passer leurs nuits à mettre leurs cours détaillés sur le net pour les absents ! 

J’aurais été très mauvaise à ce jeu-là, si j’enseignais encore, moi qui n’ai jamais écrit une explication de textes, préparant mes cours sur mes livres annotés de toutes parts… Faisant un corrigé de dissertation AVEC mes élèves en leur faisant trouver le bon plan, la bonne introduction etc. Et les profs de langues ? Et les profs de physique ? A l’heure où l’on demande aux enseignants de renoncer au cours magistral pour faire observer, déduire, rendre actif l’élève, comment voulez-vous mettre sur un site un cours semblable à celui que vous faites ? Impossible. IL faut faire autrement et autre chose… avec quel temps ? 

Alors, forcément, les parents grognent, réclament des cours complets, des cours comme ceux du CNED… aux profs des leurs enfants qui ne peuvent pas matériellement nourrir en présentiel et en distantiel les élèves qui leur sont confiés… Le bordel, que je vous dis. Et c’est nos enfants qui trinquent. 

Naturellement malgré le tout informatique cher à Blanquer, il est toujours possible aux enfants malades exclus de récupérer par courriel auprès de leurs copains les photocopies des cours… mais comme ce qui sert de Ministre de l’Education nationale se pavane sur les plateaux en affirmant sans rire qu’il a tout prévu et que l’enseignement  à distance marche, les parents ont tendance à le croire et à râler quand, comme sœur Anne, ils ne voient rien venir

En attendant, des collectifs se montent, pour traîner en justice l’Education Nationale. Voir ci-dessous.

Naturellement, les profs et syndicats lycéens prompts à sortir dans la rue pour un pet de travers ou une Léonarda expulsée ne bougent pas le petit doigt et trouvent normal que nos gosses soient asphyxiés toute la journée…  

 

“Maltraitance, mise en danger de la vie des enfants”… Un collectif de parents veut déposer une plainte contre l’Education Nationale

Nous relayons ici l’appel du collectif de parents “Je Suis Libre de Respirer” qui désire fédérer pour déposer une plainte collective contre l’Education Nationale. Vous pouvez contacter ce collectif par email : [email protected]

“Bonjour, nous sommes un Collectif de parents souhaitant déposer plainte contre l’Education nationale pour maltraitance et mise en danger physique et psychique de nos enfants.

Parmi nous des enseignants et des personnes du corps médical. Nous devons agir vite (les témoignages sont tous édifiants et ecoeurants), très vite, et pourtant il nous faut être le plus nombreux possible.

Pour toute personne intéressée :
Veuillez écrire à [email protected] (votre NOM et Prénom, département de résidence de l’enfant, votre lien familial avec l’enfant et témoignage de ce que votre enfant ou petit-enfant subit au quotidien en lien avec le port du masque, en essayant d’être assez synthétique svp).

Plus nous serons nombreux, plus la plainte aura d’impact.

Nous sommes en lien avec des avocats et membres du corps médical pour soutien.

Il n’y a plus à tergiverser, il nous faut AGIR.

Vos enfants vous disent merci, d’autant plus si vous faites suivre…”

Contacter le collectif par email : [email protected]

https://covidinfos.net/covid19/maltraitance-mise-en-danger-de-la-vie-des-enfants-un-collectif-de-parents-veut-deposer-une-plainte-contre-leducation-nationale/2218/

Print Friendly, PDF & Email

12 réponses à “Inacceptables masque et exclusion imposés à nos gosses ! Des parents déposent plainte contre l’éducation nationale”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    Ils en profitent pour détruire encore un peu plus l’éducation nationale, notre culture et pour passer des lois plus débile les unes que les autres et ils sont tranquille puisque’il est interdit de manifester. De plus toute ces mesures n’ont pas d’autre but que de cacher leur incompétence et pour faire oublier les 20 000 morts qui auraient pu être éviter, si ces salopards avait autoriser le traitement du professeur Raoult.
    Destruction, destruction, destruction.

  2. Avatar Et alors ! dit :

    Peuple de France , REVEILLE TOI !!!!!!!!!!!!
    demain il sera trop tard.

  3. Avatar zoé dit :

    Ben oui « eh alors » mais je peux vous dire que je ne fais que mettre les gens au courant. On doit me prendre pour une folle hystérique. On ne répond pratiquement pas comme si les gens avaient déjà baissé les bras. Oui il est grand temps que les français et même les européens se réveillent et vite.

  4. Avatar Malou30 dit :

    Quel meilleur moyen de détruire complètement la France 🇫🇷 !
    Personne pour rentrer à l’Élysée et sortir cette équipe d’imposteurs !

  5. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    @ Zoé
    Moi de même ; et les gens à qui je mets en garde contre les manipulations gouvernementales sur tous les tons, me rétorquent : « oui, mais… ».

    Que faire ?
    Heureusement il y en a qui en sont parfaitement conscients, mais tant que nous ne seront pas sûrs que les forces de l’ordre – armée comprise – ne seront pas de notre côté, nous qui sommes désarmés. Que pouvons-nous faire, sinon assigner en justice des politiques qui se sont mis à l’abri avec leur amendement ?

  6. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Autre chose incroyable, ils veulent transformer nos enfants ou assimilés en parfaits petits soldats de la bienpensance : Titre : « Immigrationnisme obligatoire : Tentative de rééducation des parents via leurs enfants… par des étrangers »
    https://www.ndf.fr/nos-breves/20-09-2020/immigrationnisme-obligatoire-tentative-de-reeducation-des-parents-via-leurs-enfants-par-des-etrangers/

  7. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Additif à mon commentaire précédent : les enfants… étrangers missionnés pour faire la rééducation politique d’un papa français de ce qu’il pense de l’immigration.

    Éditeur : La joie de lire !
    En tout cas, ce n’est pas comme ça que j’apprécie la joie !
    Positivement dégueulasse le lavage des cerveaux de nos enfants par cette propagande sous couvert de savoir !

  8. François des Groux François des Groux dit :

    En effet, les enfants en ont assez de ces masques qui les étouffent toute la journée (j’ai moi-même envie de vomir au bout de 15 minutes alors 8h d’affilée !)

    J’en ai un qui a eu un rhume : il enlevait son masque pour pouvoir éternuer ou se moucher (je ne vous raconte pas le supplice avec le nez qui coule) et un surveillant hystérique l’a sermonné en lui disant d’éternuer dans son masque ! Beurk !

    Quant à se faire tester en cas de doute… chez nous, ma femme a dû attendre 12 jours pour connaître les résultats (négatifs)…

  9. Avatar Moi1 dit :

    Les enfants au collège étouffent littéralement sous les masques et la chaleur. Il fait plus de 30 degrés jusqu’à la semaine dernière.
    Les enfants sont oppressés, sous surveillance permanente, et sous la menace des sanctions s’ils osent essayer de prendre un peu d’air, et ce, de 8h à 17h30 en continu. Ils sont systématiquement repris dès qu’ils baissent le masque sous le nez pour prendre une bouffée d’air. Certains attendent le moment d’aller aux toilettes pour prendre une simple bouffée d’air.
    Il n’est pas sain de porter un masque de la sorte jusqu’à dix heures par jour pour un enfant au collège. Pour ceux qui prennent des transports en public le temps et encore plus long.
    Même la Directrice (de la primaire) confie qu’ils ont aussi du mal à enseigner/gérer avec le masque car ils s’étouffent.
    Les enfants sont en situation traumatique !!
    Les masques faciaux sont jugés inutiles et même dangereux par les médecins, le masque est déjà un élément d’anxiété d’aller à l’école, il risque fortement de provoquer des maladies et dépression, voire pire et ce n’est qu’une question de temps. Un masque au bout de deux heures est déjà dangereux pour la santé.
    Il y a une vraie souffrance pour les enfants, et l’impact sur leurs difficultés à respirer est réel.

    Il y a aussi un problème de sur-désinfection. Les classes sentent les chimiques et cela provoque une gêne respiratoire/gorge à certains enfants de moins de 11 ans, une gêne qui survienne que dans les salles de classe. Ces produits toxiques risquent de produire des problèmes de santé plus graves à la longue. On leur demande de s’imbiber les mains dans le gel plusieurs fois par jour et avant de déjeuner. L’emploi des substances désinfectantes à outrance et les dangers de leurs composants peuvent être bien nocifs.
    AU SECOURS !! Mais l’heure de rendre des comptes viendra tôt ou tard !!!

  10. Avatar Mountain dit :

    MAIS TOUT LE MONDE DEVRAIT S’INSURGER, mais non seulement pour les enfants qui ne peuvent pas respirer normalement mais dans les entreprises c’est pareil insupportable j’ai plein de témoignages de personnes qui n’en peuvent plus qui veulent respirer normalement mais sonts menacés de sanctions plus certaines collègues completement paranos et hypocondriaques qui s’y mettent aussi et menacent ceux qui ne veulent plus mettre le masque ,les gens deviennent complètement dingues ,sans compter les files d’attente de 2 ou 3h dans les labos pour ceux qui veulent se faire tester ,impossible de faire une banale prise de sang sans se taper 2h de queue ,ras le bol ,ils deviennent tous cinglés.

  11. Avatar REGINA dit :

    il est déjà trop tard.
    seul Dieu peu intervenir si nous le voulons

Lire Aussi