Castex n’avait rien à dire, le 11 septembre ; il a pris la parole pour montrer à Delfraissy qui était le patron

Elémentaire, mon cher Watson…

Je pense que le gouvernement -et Macron ! – a été pris de court hier par la sortie du crétin qui préside le prétendu Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy..

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/10/covid-les-hopitaux-sont-vides-mais-le-gouvernement-va-prendre-des-mesures-contraignantes/

ils ont voulu le mettre minable en rappelant que ce sont les politiques qui font la loi en faisant beaucoup de bruit autour d’une prise de parole annoncée comme très importante puisque c’était Macron qui était censé apporter la bonne parole… au moins d’avoir fait flipper tous les restaurateurs et cafetiers de France et de Navarre s’attendant à des mesures restrictives, voire à des fermetures !

Las ! Le résultat c’est Guignol !

Le 10 septembre au matin Defraissy sonne le tocsin, annonce des mesures très contraignantes, fait paniquer la France entière… l’après-midi Macron pique une colère « c’est qui le patron » ? et il annonce qu’il s’adressera aux Français. Et comme, entre le Liban, l’Irak, la Turquie, la commission européenne, il est bien trop pris pour suivre ce qui se passe en France… il découvre qu’il n’a… rien à dire…

Le chef de guerre se retrouve, comme Don Quichotte, mais sans le génie de ce dernier, équipé d’un balai pour chasser un Covid inexistant… et courant le risque d’être une fois de plus ridiculisé. Alors… allo, mon bon Castex, si vous alliez dire aux Français que la situation est terrible mais qu’on ne change rien ?

Et Castex, avec sa gueule d’ahuri, se forçant à bien articuler (il nous prend pour des demeurés ou bien il a peur qu’on ne le comprenne pas avec son accent ? )d’asséner un grand coup : « la situation est grave »… il va donc falloir des mesures d’exception : se laver les mains, porter le masque, se faire tester. J’en pleure encore de rire… Certes je ris un peu moins à l’idée des 2000 recrutements à la Sécurité sociale pour parfaire notre traçage (au moment où la Cour des comptes tape du poing sur la table à propos des milliards que nous coûte la fraude sociale) mais c’est quand même du Grand Guignol. Quant à la quatorzaine de rigueur depuis 6 mois, tout à coup, elle devient 7 jours, largement suffisants selon Castex. du Grand Guignol que je vous dis !

Alors, ce discours de Castex ? Quoi de neuf ? A part le fait qu’ils vont éviter de générer une révolte, voire une révolution en évitant les mesures générales destinées à tous, ils vont passer la main aux Préfets. A eux de décider, en fonction des situations locales, de fermer, enfermer, masquer, tester, interdire, confiner… Ce sera plus discret et les gens ne penseront pas toujours que c’est Macron le responsable, se contentant de maudire le Préfet. Astucieux… 

Au passage, tout de même, Castex concède qu’il y a nombre de jeunes positifs sans symptômes, en pleine forme… pour mieux jeter sa dernière carte, il y aurait à nouveau des personnes âgées hospitalisées… Bref, les plus de 65 ans, faites gaffe, en attendant qu’on vous mette sous bulle !

 107 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. C’est juste qu’il ne nous sentent pas encore près a l’ isolement forcé comme au Québec,dans des ce très de ‘confinement’

  2. Ce putain de gouvernement se fout vraiment de notre gueule , allons-nous encore les laisser faire de se moquer du peuple et de les laisser nous brimer encore un peu plus nos libertés ?

Les commentaires sont fermés.