L’UE classe le Covid parmi les « pollutions » qui tueraient « un européen sur huit »

Publié le 9 septembre 2020 - par - 9 commentaires

.

Avec le néojournalisme, plus c’est gros, plus ça passe.

Avant, les reporters risquaient leurs vies à Teruel, dans les rizières d’Indochine ou à Sarajevo… aujourd’hui, le néojournaliste subventionné risque l’ennui à télé-enquêter pépère sur l’invraisemblable sentiment populiste d’insécurité des Français, à chasser les fake news complotistes d’extrême-droite et à reporter la parole gouvernementale dans des articles suintant le parti-pris, l’idéologie, la partialité, le conformisme et le mépris de classe de la bourgeoisie gauchiste envers les gueux en gilet jaune.

Le couple TaroCapa : le reportage  jusqu’à la mort. Une autre époque journalistique que le télétravail sur Mac dans un appart bobo du Marais parisien…

Voici, par exemple, un article apocalyptique de 20Minutes qui relate un rapport de l’Agence européenne de l’environnement sur la mortalité due à « la pollution ».

C’est catastrophique, horrible, un désastre : rien que le titre nous ferait croire que plus de 50 millions d’Européens meurent chaque année de la mauvaise qualité de l’air ! Bon, évidemment, le quotidien lié à Ouest-France, précise ensuite que 13% des morts européens seraient liés « à la pollution ».

Mais qu’est ce qui prouve qu’un mort l’ait été en respirant l’air vicié et malodorant des villes ? On ne le saura pas car un néojournaliste ne remet jamais en cause la parole d’un organisme officiel, en l’occurrence l’Union européenne et ses rapports sérieux, objectifs et sans conflits d’intérêts (un peu comme les avis du comité scientifique ou les palabres de Sibeth Ndaye au début du confinement).

Mais prendre l’exemple de la Roumanie, ex-pays communiste à l’industrie préhistorique, pour généraliser à toute l’Europe, est-ce bien judicieux ?

Peu importe ! Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra s’habituer au masque ad vitam æternam puisque celui-ci nous protège des polluants atmosphériques dont… le COVID-19 !

Car le meilleur dans « 20Minutes avec l’Afp », c’est que les journaleux font le lien (et un grand écart) entre le coronavirus et la pollution, entre la mortalité-COVID et celle liée à la « dégradation de l’environnement ». En plus, c’est terrible, les personnes « les plus exposées de manière disproportionnée à la pollution et aux conditions météorologiques extrêmes » proviennent de nos banlieues et quartiers islamisés !

Et tant pis si le COVID-19 s’avère essentiellement un problème de gastronomie asiatique ou de labo franco-chinois…

Mais l’essentiel est là pour 20 Minutes reportant la parole gouvernementale reportant la parole de l’UE : mettez votre masque, écouter les « experts », arrêtez de rouler en diesel qui pue, bouffez végan et… taisez-vous, les sans-dents !

Qualité de l’air : Un Européen sur huit meurt de la pollution

Avec ou sans le coronavirus, il va peut-être falloir s’habituer à vivre avec un masque. La mauvaise qualité de l’air en Europe a des effets particulièrement néfastes sur la santé.

Dans l’Union européenne, 13 % des morts sont liés à la pollution, selon un rapport publié mardi de l’Agence européenne de l’environnement (AEE).

Le signal est on ne peut plus fort pour accélérer une prise de conscience de la relation entre environnement et santé.

« L’émergence de ces agents pathogènes zoonotiques (comme dans le cas du Covid-19) est liée à la dégradation de l’environnement et aux interactions entre l’homme et les animaux dans le système alimentaire », affirme l’étude qui souligne que les Européens sont en permanence exposés à des risques environnementaux : pollution de l’air, pollution sonore, et par produits chimiques.

Dans les 27 pays de l’UE et au Royaume-Uni, 630.000 décès pouvaient être attribués directement ou indirectement à un environnement pollué en 2012 selon les derniers chiffres disponibles, indique le rapport qui relève d’importantes différences entre l’ouest et l’est de l’Europe et selon le niveau socio-économique.

Ainsi, en tête de peloton, la Roumanie enregistre près d’un décès sur cinq lié à la pollution tandis que les meilleurs élèves, la Suède et le Danemark, en déplorent un sur dix. Principalement liées à des cancers, des maladies cardio-vasculaires et respiratoires, « ces morts pourraient être évitées en éliminant les risques environnementaux mauvais pour la santé », souligne l’AEE.

« Les personnes les plus pauvres sont exposées de manière disproportionnée à la pollution et aux conditions météorologiques extrêmes, y compris les vagues de chaleur et le froid extrême. Cela est lié à l’endroit où ils vivent, travaillent et vont à l’école, souvent dans des zones socialement défavorisées et des quartiers en périphérie des grands axes de circulation », note le rapport…

Selon l’agence, pour améliorer santé et environnement en Europe, il faut plébisciter les espaces verts qui « rafraîchissent les villes pendant les canicules, atténuent les inondations, réduisent la pollution sonore et soutiennent la biodiversité urbaine ». En outre, parcs et jardins se sont avérés précieux pour la santé mentale et le bien-être pendant la pandémie de Covid-19, souligne l’agence européenne.

La réduction de la circulation routière, la baisse de la consommation de viande et le retrait des subventions aux énergies fossiles comptent parmi les autres solutions qu’elle propose.

https://www.20minutes.fr/planete/2856311-20200908-qualite-air-europeen-huit-meurt-pollution

.

Pour illustrer ce qu’est le néo-journalisme, voici le cas Thomas Huchon (fils de…), journaliste spécialiste des fake news et des théories complotistes.

Connaissez-vous l’effet Dunning-Kruger ? Moi non plus.

C’est – nous dit Huchon junior sur Konbini – le fait d’émettre un avis sur une question ardue alors que l’on ne « capte rien du tout ». Autrement dit, les anti-masque qui « s’intéressent à la virologie », osent se poser des questions et se rebellent en « racontant n’importe quoi », gravissant ainsi la « montagne de la stupidité » : vos gueules et faites confiance aux experts !

Ainsi qu’aux journalistes comme Thomas Huchon, pourtant victime, lui aussi, de l’effet machinchose…

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “L’UE classe le Covid parmi les « pollutions » qui tueraient « un européen sur huit »”

  1. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    – » L’UE classe le Covid parmi les « pollutions » qui tueraient « un européen sur huit » « –

    TAAANT MIEUX !

    Allez ! Sont avertis ; « FAUT PAS VENIR ! » ☺

    • François des Groux François des Groux dit :

      Vous remarquerez, @MsdO, que les écolo-dingos prônant de ne plus faire d’enfants (jusqu’à se ligaturer les trompes et se castrer) et la décroissance économique, veulent accueillir tous les migrants de la terre, ceux qui sont les plus fertiles et qui ne pensent qu’à consommer (c’est justement le but de sa « migration » : se multiplier en profitant des allocs et se payer le nouveau smartphone)

  2. Avatar pier dit :

    Mais quand les FDS ( nous ) ne seront plus là pour cotiser pour les envahisseurs et les allocataires ( venus d ‘ailleurs ) où trouveront ils le fric ?

  3. Avatar pier dit :

    Le con !
    ce baluchon
    et pour ce qui est des publications de n ‘importe quoi
    il y eu le lancet
    le si bet
    le véreu
    et le micron
    etc
    pour ce qui est de la montagne
    lui, c ‘est une montagne de boboconnard
    NB
    ai pris de la nivaquine en Asie & Afrique , comme bcp et suis encore là pour dire que c ‘est 1 gros con !
    1 cardiaque qui est positif au virus est il mort du coeur ou du virus
    il faut prendre les chiffres des DC , des années passées et comparer avec 2020

  4. Avatar angoulafre dit :

    Ils détruiront d’autres pays, puis ils s’attaqueront à la galaxie.

  5. Avatar Vieux bidasse dit :

    Ils dénoncent moins les morts causées par le coranovirus?

  6. Avatar zipo dit :

    Dans ma vie j’en aie écouté des conneries mais alors là j’en tombe baba ! Comment peut’ on nier l’évidence par une théorie aussi débile qui explique que faire la part des choses ,analyser et conclure ,c’est étre victime d’un syndrome « LA VERITE »!.Donc si vous dites la vérité il faut prendre rendez vous chez le Psy , a méditer, !Donc si vous n’étes pas un mouton de panurge et mettez sérieusement en doute les journaleux et la télé et leurs chiffres il faut vous enfermer !Place aux cons!

  7. Avatar Baribal dit :

    Toute dictature s’appuie sur la psychologie ou la psychiatrie pour dénigrer et combattre les oppositions.

    Ci-dessous un extrait de l’article wikipédia sur la schizophrénie torpide utilisée par les dirigeants soviétiques pour envoyer les opposants et contestataires dans les hôpitaux psychiatriques.

    « …L’hôpital psychiatrique devient un nouveau moyen de répression socio-politique, ayant tendance à se substituer au Goulag. L’utilisation politique du concept de schizophrénie torpide durant la période 1960-1980 serait liée à l’ère Krouchtchev et à sa politique de détente. Sur le plan international, l’alibi psychiatrique permet à l’URSS de Krouchtchev de se présenter comme moins répressive par rapport à celle de Staline, tout en discréditant les oppositions internes… »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Schizophr%C3%A9nie_torpide

    La vidéo de Huchon présente ceux qui mettent en doute la vérité gouvernementale comme des malades mentaux. On est en pleine schizophrénie torpide. Les malades, c’est eux, pas nous !

Lire Aussi