Faites connaissance avec Dragan, SDF, qui a trouvé un logement provisoire grâce au réseau de RR

La semaine dernière, un patriote qui s’était retrouvé au RSA et à la rue suite à de nombreux soucis de santé et un accident, nous avait lancé un appel au secours que j’avais fait suivre aux adhérents de Résistance républicaine. Il a trouvé une solution provisoire pour le mois de septembre chez l’une de nos adhérentes de Bretagne, ce qui lui laisse un peu de temps pour trouver un studio ou une colocation… 

Il m’a écrit ce petit mot que j’ai envie de partager avec nos lecteurs et adhérents. Qui a dit que les Français ne comprenaient et ne pratiquaient plus la poésie ? 

Surtout, je voudrais insister sur le fait que les réseaux patriotes c’est aussi ça, des coups de main, des mises en contact pour constituer des petites brigades de citoyens vigilants, des échanges de bons services, et pourquoi pas des priorités aux patriotes quand il y a des emplois vacants. « Ils » prétendent pratiquer la discrimination (positive !) au profit des musulmans et autres immigrés, bafouant ainsi la loi et la Constitution ; c’est un encouragement à pratiquer l’entre-soi pour les patriotes, forcément.

 

Bonjour Christine, 
Ton réseau me permet de rencontrer une très belle personne, Laure, qui joue du piano pendant que je t’ écris.
Je veux te remercier, sans toi j’étais en galère,
J’ai connu des tempêtes, comme tout un chacun dans sa vie. 
Au cours de mon Odyssée, 
Celle ci est la plus longue, tragique, et bouleversante,
J’ai été marin, voyageur, travailleur, charbonneur, soudeur, déboiteur…
J’avais des repères , grâce aux vieux pépères, qui eux avaient connu la guerre,
 De leurs parterres ne reste qu’un cimetière de  chimères,
Eux qui ont payé si  cher pour qu’on n’ait pas à connaître l’enfer.
D’antan, dans ce vrai temps, quand la parole donnant était affaire de gens croyants et respectants, 
Aujourd’hui  ne reste que médisants, méprisants, faux croyants, insultants, mutants?,….
Dois je sortir l’épée de fer pour connaître la misère, ou interpeller mes frères, si fiers mais me paraissant sous somnifères ?
Réveillez vous !
Dans cette galère de l’âme, 
Je me pavane  de ma vie paysanne, 
sans mortifères mais amer de l’enfer qu il nous promet,
PRINCE ENTENDEZ BIEN  !
DRAGAN
J’ai choisi ce pseudo car c’était le prénom du capitaine sur un yacht où j’ai bossé, un super marin, une très belle personne.

 206 total views,  2 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Les cassociations ont-elles viré au rouge couleur « rage »? Car pendant ce temps là, l’envahisseur fait la sieste sous la tente…
    Intolérable: Où allons nous, si, maintenant, on se met à héberger les autochtones?

Les commentaires sont fermés.