Depuis 2014, Bruxelles se mêle d’aller sauver les migrants en mer, alors c’est le grand rush chez nous

Publié le 26 août 2020 - par - 3 commentaires

Savez-vous planter, non pas des choux, mais des immigrés en Europe ?

Jusqu’en 2014, le trafic des immigrés était efficace mais coûtait cher aux passeurs. Les immigrés étaient mis sur un bateau qui allait à destination de l’Europe et principalement de l’Italie.

.

Après 2014, l’Europe a lancé l’opération « Mare Nostrum ». Cette opération consiste à sauver les embarcations pleines d’immigrés clandestins qui souhaitent immigrer en Italie et plus généralement en Europe. En moins d’un an, cette opération a permis aux marins italiens de rapatrier sur leur sol plus de 100 000 immigrés. Ces immigrés sont essentiellement des pays d’Afrique subsaharienne mais aussi de Syrie et de Libye. Cette opération coûtait 9 millions d’euros par mois qui était presque entièrement supporté par l’Italie, l’Europe n’accordant aucune aide minime.

Cette opération a permis l’apparition de navires de sauvetage européen, notamment d’O.N.G.

.

Cette opération a considérablement facilité le travail des passeurs et a considérablement augmenté le nombre d’immigrés recueillis sur le sol européen. L’astuce des passeurs, et c’est ce que l’on voit sur la vidéo, est de ne plus assurer la totalité de la traversée mais de mettre des immigrés sur les embarcations beaucoup plus légères massivement dès l’entrée dans les eaux internationales. Puis un passeur appelle les autorités européennes avec un téléphone satellitaire comme la marine italienne, ou tout simplement une O.N.G. qui ira les secourir immédiatement.

L’opération est extrêmement rentable pour les passeurs, et la mafia bien sûr, car elle engendre beaucoup moins de dépenses, et beaucoup plus d’immigrés passés. Un bateau moyen dans le passé coûtait aux passeurs 80 000 € et l’opération ne leur coûte actuellement plus que 5000 €.

.

Un ancien expert de ces questions souhaitant garder l’anonymat, explique je cite : « Les garde-côtes libyens touchent de l’argent pour chaque opération de secours. Plus ils peuvent justifier, plus ils reçoivent des fonds de l’Italie et des autorités européennes.« . Puis il ajoute : » Leurs pouvoirs et leurs capacités de chantages augmentent à chaque sauvetage. Ils savent que l’Europe ne peut plus reculer ».

Donc l’Europe finance à la fois les O.N.G. qui ramènent les immigrés sur les côtes européennes, et donne à la fois de l’argent aux garde-côtes libyens qui sont censés diminués le nombre d’immigrés quittant leur pays.

.

Ainsi l’Europe participe-t-elle à sa propre perte ne sachant plus comment se situer et n’osant plus rien changer.

.

Tout est dans l’illégalité totale. Conformément aux lois, le statut de réfugié est accordé à toute personne quittant son pays pour des raisons de persécution politique, religieuse, culturelle par son propre gouvernement. Ce qui n’est absolument pas le cas dans l’écrasante majorité des immigrés recueillis fuyant un pays pour des raisons uniquement économiques.

Ces immigrés sont donc considérés comme illégaux car ils ne remplissent aucun des critères légaux qui leur permet d’avoir le statut de réfugiés. Ce qui n’empêche aucunement l’Europe de les accueillir très massivement et à bras ouverts.

.

L’opération « Mare Nostrum » a pris fin et elle est actuellement remplacée par Frontex qui se contente de faire patrouiller quelques garde-côtes dans les eaux territoriales sans aucun mandat ni équipement d’intervention.

Les embarcations abandonnées dans les eaux internationales par les passeurs arrivent donc sur les côtes européennes et principalement italiennes.

.

Le film illustrant cet article a été réalisé par un drone de Frontex censés avoir été créé pour, sur le papier, lutter contre l’immigration clandestine. (Video sans son).

Print Friendly, PDF & Email

3 réponses à “Depuis 2014, Bruxelles se mêle d’aller sauver les migrants en mer, alors c’est le grand rush chez nous”

  1. Avatar gigobleu dit :

    Quand on voit le petit film de Frontex, on ne peut pas dire que les passeurs mafieux n’ont pas le sens de la rentabilité. Hergé était visionnaire lorsqu’il a publié « Coke en stock ».

  2. Avatar Eddy K dit :

    Ils exigent d’aider les passeurs, et en plus ils se vantent d’avoir facilité l’entrée illégale en Europe de dizaines de milliers de clandestins.

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/lib%C3%A9rez-l-ocean-viking-et-les-autres-navires-humanitaires/ar-BB18sD5s?ocid=msedgntp

  3. Avatar Jean-Francois Morf dit :

    Le problème, c’est les « racailles musul-menteuses », dont nos prisons sont majoritairement remplies.
    Mais il est politiquement incorrect de le dire, et même l’UDC n’ose jamais en parler.
    Les envahisseurs mahométans (déjà plus de 10 mosquées au grand Lausanne), il nous faudra tout leur payer jusqu’à leur mort en EMS, et ça coûtera environ 1 million par « réfugié », car les juges des « droits de l’homme mahométan » nous informent que tout leur est dû.
    Ils sont retardés mentaux suite à cent générations de mariages consanguins imposés par Mahomet.
    Les autres étrangers ne posent pas de problème: ils n’essaient pas de nous voler notre pays comme les mahométans ont volé l’Algérie, le Liban, le Kosovo, après avoir tué tous les chrétiens.
    Youtube: Brigitte Gabriel Liban
    Le Liban chrétien avait une monnaie forte, elle ne vaut plus rien.

Lire Aussi