Qu’est-ce qu’on attend pour s’organiser contre les tontons macoutes et les racailles ?

Publié le 24 août 2020 - par - 14 commentaires

 

A propos de ce qui s’est passé il y a deux jours dans un supermarché… Tontons macoutes et délation ?

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/23/masque-sous-le-nez-le-magasinier-arrete-menotte-menace-en-garde-a-vue-enorme-scandale/

Tout d’abord, je ressens une énorme sympathie envers un travailleur qui essaye de respirer sans porter tort à qui que ce soit. Peut-être que l’orgueil des tontons macoutes de «sévice» a été atteint ?

Les flics ou les pandores qui ont fait la rafle du Veld’hiv se sentent des démangeaisons d’arrestation.

La délation n’est certainement pas étrangère aux évènements du super marché de Breil sur Roya. Il est vrai que ceci me fait penser aux passeurs de migrants et autres bobos gauchos de la région.

Quoi qu’il en soit, je défie quiconque de porter un masque, fût-il professionnel et non pas une vulgaire serpillière de bâillonnement, je défie quiconque de porter un masque plusieurs heures par jour sans éprouver de gêne, si ce n’est de malaises. Je sais de quoi je cause !

Alors, est-ce que nous pouvons parler d’accident du travail, de maladie professionnelle ?

 

Les derniers développements de l’affaire de Breil sur Roya m’amènent à quelques réflexions :

 

Il devient de plus en plus urgent de nous organiser et de nous structurer fermement. Nous savions que, à part tirer sur les Gilets Jaunes, flics et pandores ne servent plus à rien de bon. Nous ne pouvons compter que sur nous.

Assurer notre concitoyen de notre sympathie, et présenter nos encouragements à sa compagne et ses enfants, c’est très gentil, mais, si nous laissons seuls devant des forces du désordre, des délégués du procureur de la république (pour un rappel à la loi), des gens qui n’ont pas forcément l’habitude de ce genre de sport (vous bilez pas pour moi, je suis rodé !) nous serions à côté de la plaque.

Je propose, donc, la constitution, au sein de RR, d’un groupe de réflexion et de travail qui plancherait sur un «argumentaire» dont nous pourrions signaler l’existence et que nous pourrions fournir, avec, le cas échéant, des adaptations au cas par cas.

Il serait également souhaitable de constituer un réseau de correspondants locaux, connaissant un certain nombre de tactiques pour assister, au plus près, des citoyens qui rencontreraient des difficultés avec une dictature de moins en moins occulte et de plus en plus féroce.

Au risque de me répéter : ne pas faire confiance aux officiels, ils démontrent, amplement, chaque jour, qu’ils ne méritent aucune confiance. Restons unis et vigilants !!!

.

Pour ce qui est de l’attitude de la gérante du «carouf», j’ai deux petites observations :

Premièrement : trop de Français de souche pense que ça fait tendance de dire carouf. Pour moi, ça fait con e … con, sans plus. Ils ne comptent pas se faire des potes chez les muz en parlant de la sorte ? Si non, ils compteront deux fois !

Deuxièmement : Quand on vend du halal aux «Fronçais», de souche ou de là-bas, dis, po po dis ! Hé bé, pas de problème si, après le halal, vient l’hallali. (Si Carrefour ne vend pas de halal, mille excuses)

Quand c’est-y qu’on va se remuer le popotin ? Parce que, après l’hallali, vient la curée.

Et là, ce sera trop tard, bien trop tard.

 

Note de Christine Tasin

Merci à Gérard pour cette proposition qui vient rejoindre  les précédentes. Résistance républicaine est non seulement une association avec pignon sur rue via un site et une reconnaissance par les documents préfectoraux pour lutter visiblement contre l’islam mais aussi un réseau d’adhérents sur la France entière qui devrait permettre aux gens de se sentir moins seuls, d’agir ensemble.

Que ce soit pour agir ensemble localement avec des démarches auprès des élus, du Préfet pour faire entendre la voix des Gaulois réfractaires.

Que ce soit pour constituer des groupes de « voisins vigilants » pour s’entraider, patrouiller, surveiller, aider voisins et passants comme l’a proposé Moktar.

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/08/vous-pouvez-lutter-contre-les-racailles-sans-vous-mettre-en-danger/

Il y a déjà dans plusieurs départements des gens qui travaillent ensemble, mais ils ne sont pas suffisamment nombreux. Nous proposons régulièrement à nos adhérents de les mettre en contact avec d’autres du même secteur, mais une majorité préfère rester isolée, se contentant d’adhérer pour nous aider à porter leur voix, ce dont nous leur sommes infiniment reconnaissants. Mais nous aimerions qu’ils pensent un peu aussi à l’action en commun qui devient de plus en plus urgente. Et si, un jour, des hordes barbares déferlent dans nos villes et villages, c’est mieux d’avoir anticipé et de ne pas être seul…

Faites vos propositions et demandes à [email protected]

 

Print Friendly, PDF & Email

14 réponses à “Qu’est-ce qu’on attend pour s’organiser contre les tontons macoutes et les racailles ?”

  1. Avatar zoé dit :

    C’est malheureux d’en arriver à une telle situation, tout ça de la faute d’un gouvernement laxiste et couard qui depuis des decennies laisse courir. Je pense qu’il va falloir se munir rapidement de bombes au poivre, je préfèrerais un taser de loin car cela peut nous sauver. Comment a t-on pu en arriver à de telles dérives ?

  2. Avatar GAVIVA dit :

    Pendant que les décus du Paris Sans Gaulois cassaient tout, submergés par l’émotion, que faisait la POLICE??? Pardon, les CRS…
    Ben voilà la réponse….. Ils sont allés chercher du BLANC pour taper dessus. Pour leur sécurité évidement!
    https://www.youtube.com/watch?v=EE5QTsaOsGk&feature=emb_title
    La fwance rayonne à l’étranger pour sa fermeté làdis donc!

  3. Avatar RODRIGUE dit :

    Petit commentaire pour ZOE !
    J’ai déjà utilisé une bombe à poivre contre un malfaisant !
    Pourquoi l’ai-je fait ?
    Si je lui avais cassé la gueule, ce qui ce serait passé, j’aurais eu faux sur toute la ligne car l’agression n’avait pas de témoin et que j’aurais quelque peu dégradé son état physique !
    Au lieu de cela, je lui ai mis la dose de gel au poivre, il a hurlé, il est parti en courant dans l’autre sens et a désaoulé en quelques secondes !
    Je ne lui ai donc pas mis un coup de pied dans les parties, je n’ai pas porté atteinte à son intégrité physique, je ne l’ai pas touché donc je n’ai fait que me défendre, point barre !
    Je suis rentré assez vite chez moi avec mon chien pour ne pas rencontrer les pandores à 23 heures !
    C’est très efficace et j’ai encore du gel pour plusieurs autres au cas où !

  4. Moktar Moktar dit :

    C’est l’évidence même qu’il nous faut faire cohésion de quelque manière que ce soit.
    Par l’intermédiaire de Christine nous pouvons former des groupes d’amis qui seraient en contact régionalement.
    Christine (merci) te le fait remarquer sur un article sur lequel j’apportais quelques suggestions pacifiques.
    Au regard des évènements cela devient de plus en plus urgent.
    Voyez ce qui se passe à Palavas où les ripostes des racailles ne se sont pas fait attendre.
    Ils sont organisés. Faisons de même.
    Quant à moi je suis ouvert à toute discussion.

  5. Moktar Moktar dit :

    suite à mon message précédent.
    J’adhère totalement à une cohésion citoyenne contre les racailles; MAIS en aucun cas contre les forces de l’ordre. Quelles que soient les sentiments que l’on puisse avoir à leur encontre il n’est nul besoin de se les mettre à dos.
    Je suis comme tout le monde: je ne les porte pas tous forcément dans mon coeur, mais ils sont devenus (pardon pour l’expression) un mal nécessaire.

  6. Avatar denise dit :

    Et bien merci pour la note de Christine , c’est la première fois que je vois de telles propositions !! je suis seule dans mon coin, et jamais on a répondu à mes propositions ! Aujourd’hui suis à peine intéressée, par déception, je vais donc plutôt penser à moi !!

  7. Avatar denise dit :

    je me suis dit qu’il fallait soutenir cet homme , mais voilà, l’aurait il lui même accepté ? pas sûr, aussi faut il lui demander !

  8. Avatar Deltaforce999 dit :

    Bonjour votre proposition est courageuse mais désormais dépassée ,comme nombreux autres patriotes nous considérons que notre pays est désormais en guerre ,le temps des naïfs discourts sont finis ,désormais il n’y a qu’une option pour libérer notre pays , et ce n’est pas ici qu’ont pourra le débattre au risque de vous porter atteinte , ceux qui veulent rejoindre http://www.escadron de hombre.com qu’ils viennent sur le DAR Web avec un moteur de recherche et apn Ghost approprié . Courage a vous tous le pire est a venir, où a terme seuls les combattants auront survécus.

  9. frejusien frejusien dit :

    sur une plage de Sainte Marie la mer, dans le sud ouest, deux gendarmes sont intervenus pour demander aux baigneuses de remettre leur haut de maillot. Il semblerait qu’une famille avait appelé la gendarmerie pour qu’elle intervienne.

    On imagine de quelle famille il peut s’agir, le journal ne le dit pas.

    Ils commencent à faire la loi, et les gendarmes obéissent bêtement alors que ça ne répond à aucune interdiction.
    La situation devient de plus en plus pourrie

  10. Avatar Baliaire dit :

    Parfaitement d’accord avec madame Tasin quant à la nécessité de sortir de l’isolement. La mise en réseau de gens qui se rencontrent physiquement est indispensable.
    «  » »Résister sur Internet » » », euh, comment dire…

    C’est pour s’informer ou discuter, à la limite se mettre en relation physique mais absolument rien d’autre. Stérilité absolue, au grand bonheur de ceux qui nous voient calmés après un « coup de gueule » ridicule à destination d’une autre poignée d’anonymes impuissants déjà convaincus.
    Les raisons de la colère des Gilets jaunes sont toujours là, amplifiées ; les personnes aussi. La révolte doit prendre d’autres formes sous peine prévisible de finir en eau de boudin une fois encore. Le Système sait diluer ce genre de protestations à la forme prévisible.
    Des idées constructives (nous en sommes au simple stade d’idées pour la plupart, et ce n’est certainement pas sur Internet qu’il faut en discuter) du même type peuvent être trouvées sur « Front Populaire » le site de Michel Onfray.

    Lisez donc tout ce que vous pouvez sur la « leaderless resistance », difficilement infiltrable.
    Tout reste légal, hein ? 🙂

  11. Avatar Joseph dit :

    Bonjour,
    J’adhère à cette idée/initiative…
    Bien sûr, qu’il faut s’organiser et être solidaire.
    Et ne pas oublier qu’il nous faudra des moyens pour se défendre…
    Joseph

  12. Avatar Baliaire dit :

    @ Joseph
    Pour se défendre, bombes testées par Protegor
    https://www.youtube.com/watch?v=PCwb0iAsxkc&t
    Et permise de tir sportif (voir Pierre Cassen), ball-trap, permis de chasse, armes à poudre noire type Remington 44

  13. Avatar hollender dit :

    Bravo ZOE,

    Des bombes au poivre , les « militaires » en avaient au Bataclan et dans Paris, avec l’interdiction de s’en servir ou de les prêter aux policiers………
    Une vraie balle de 5.56, ou de 9 mm, ça arrête toute récidive.

  14. Avatar Joseph dit :

    Bonjour Baliaire,
    Merci pour ces informations…
    Joseph

Lire Aussi