Le gouvernement publie un guide pour aider les employeurs à licencier

A-t-on jamais vu le gouvernement publier un guide « questions-réponses » pour aider à se défendre contre une agression ?

Un guide pour résister aux pressions communautaristes ?

Un guide pour survivre dans les zones de non-droit en France ?

Un guide en faveur des cambriolés, des braqués, des molestés ?

Un guide contre le djihad et l’islamisation forcée ? Utopie…

Et sans même parler des questions de sécurité et de liberté en général, dans le domaine du travail, un guide du salarié pour défendre ses droits ?

Absolument pas !

En revanche, cet été, le gouvernement a publié un guide afin d’aider les employeurs à licencier !

Un « questions – réponses » constituant un véritable vade-mecum du bon patron qui met de l’ouvrier à la porte, de l’entreprise qui vire en indemnisant le moins possible, une FAQ digne d’une consultation juridique d’un grand cabinet d’avocats en droit social…

Et ce, à l’attention des employeurs de la France entière !

Tiens donc, le gouvernement serait-il finalement une annexe du MEDEF ?

N’est-ce pas à ce syndicat qu’il incomberait de concevoir un tel outil ?

C’est oublier que si cela émane d’un ministère, il sera doté d’une portée pratique majeure, puisque les entreprises qui licencient pourront l’invoquer en justice au soutien de leurs prétentions et leurs avocats pourront puiser leur argumentation dans l’interprétation de la loi faite par le gouvernement lui-même… donc traiteront plus vite le dossier et cela coûtera moins cher à l’entreprise souhaitant licencier.

https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/dgt_qr_licenciement_juillet_2020-4.pdf

C’est du pain-bénit pour qui voudrait se débarrasser à bon compte d’un salarié. Et il y a encore des salariés pour avoir voté Macron et alliés ? Il y en a forcément, sinon il n’aurait pas obtenu de si bons scores électoraux !

Le gouvernement a la « gentillesse » de proposer ainsi un modèle de lettre de licenciement. Y’a plus qu’à noter le nom et le prénom du candidat à l’éviction et oust : dehors !

Le couperet tombe plus vite que son ombre en Macronie.

Extrait du guide « questions-réponses » :

On aimerait pouvoir bénéficier de tels conseils pour savoir par exemple aussi dans le domaine de la liberté d’expression ce qu’on a encore le droit de dire et ce qui est interdit, mais sans doute le gouvernement préfère-t-il laisser dans ce domaine aussi une zone d’ombre afin que la peur l’emporte et pousse au silence.

Bref on est assez sidéré de cette démarche du ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion. S’agit-il de facto d’un ministère du chômage, du licenciement et de la mort sociale ?

S’annonce une terrible précarité pour de nombreux salariés sous Macron. D’autant plus que certains juges paraissent prompts à s’inscrire dans un état d’esprit très défavorable aux droits des salariés.

Est-il permis à ce sujet de rappeler que le salarié, s’il voit sa rémunération limitée, n’ayant pas vocation à profiter proportionnellement et principalement des bénéfices de l’entreprise, a, en contrepartie, vocation à bénéficier de garanties quant à la perception de son salaire et être certain de ne pas être tenu de participer aux pertes de l’entreprise ? Sauf, naturellement, faillite de celle-ci mettant fin à l’activité mais aussi, alors, à son contrat de travail ?

Plus le temps passe, plus je me dis qu’il faut être masochiste pour voter LREM : il y aurait tant d’adeptes du SM en France ?

Une cour d’appel (Versailles) a jugé ainsi le 2 juillet que compte tenu du Covid, une entreprise condamnée à payer un rappel de salaires à ses employés n’était pas tenue d’exécuter cette décision !

https://www.doctrine.fr/d/CA/Versailles/2020/CAA2034D4108A7F23EB0D

Les 30 glorieuses sont décidément bien loin…

Voilà qui confirme que non seulement le contribuable paie pour les risques d’entreprises liés au Covid (multiples textes au Journal officiel apportant des aides à des entreprises « fragilisées », délais de paiement allongés etc.), alors que le risque d’entreprise relève de la sphère privée, mais encore que les salariés vont aussi trinquer… sachant qu’ils sont par ailleurs aussi contribuables !

La belle affaire… et naturellement, nul n’évoque dans le débat public la responsabilité des décideurs publics quant à l’arrivée du coronavirus en France et ses conséquences d’ailleurs bien souvent exagérées.

https://resistancerepublicaine.com/2020/04/01/les-ministres-bientot-ruines-les-victimes-du-corona-pourront-leur-reclamer-dindemniser-leurs-prejudices/

https://resistancerepublicaine.com/2020/04/08/coronavirus-jai-fait-en-3-semaines-mon-chiffre-daffaires-de-6-mois/

 151 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. cher monsieur ces collabos quand ils seront vaccinés avec nano particules avec en prime une puce tout ceci sous contrôle de la 5G il sera trop tard pour eux ils finiront dans la tombe car ceux qui vont être vaccinés une nouvelle merde va arriver et bye bye pour eux et le reste des moutons seront pucés

  2. Je suis français de souche et j’adhère à la résistance républicaine patriote et nationaliste.je suis écœure par le comportement d’une majorité de français également de souche qui préfèrent par lâcheté plutôt que par ignorance secomporter comme l’autruche qui se cache la tête (port du masque assumé…) pour ne pas voir la vérité des faits factuels…cette lâcheté peut se traduire par une collaboration silencieuse qui favorise les mâles faisants des états profonds…qui peuvent encore mais plus pour longtemps s’estimer encouragés par cet adage: »qui ne dit mot consent »!!!

  3. Je suis français de souche et j’adhère à la résistance républicaine patriote et nationaliste.je suis écœure par le comportement d’une majorité de français également de souche qui préfèrent par lâcheté plutôt que par ignorance secomporter comme l’autruche qui se cache la tête (port du masque assumé…) pour ne pas voir la vérité des faits factuels…cette lâcheté peut se traduire par une collaboration silencieuse qui favorise les mâles faisants des états profonds…qui peuvent encore mais plus pour longtemps s’estimer encouragés par cet adage: »qui ne dit mot consent »!!!

  4. le covid n’est rien comparé a cette maladie honteuse qui gangrène notre pays depuis des lustres cela s’appelle le gauchisme forme aggravée du socialisme avec comorbidité du communisme. malheureusement cette maladie s’apparente a la maladie de la vache folle en s’attaquant aux neurones des faibles . des envieux , des idiots , apparement il y en a encore beaucoup en France .

  5. ils ne peteront pas les plombs car beaucoup leur diront il fallait voter autrement, et ils auront bien raison

  6. Ça va pas être simple de motiver l’armée pour un coup d’état car les jeunes islamisés y rentrent par centaines !
    Partout où ils peuvent avoir des armes à dispo,
    armée, police, gendarmerie…
    On va devoir combattre l’islamisme envahisseur et assassin tout en sachant que les traîtres qui nous gouvernent vont nous lâcher leurs chiens bleus et kakis !
    Pour ma part, ça ne fera qu’amplifier
    ma haine de cette merde !
    On est tous concernés dans cette France islamisée mais,
    combien sont prêts à combattre ce fléau qui nous tombe dessus ?!

  7. Macron ou le tonneau des Danaïdes 👌
    Le trou sans fond dans la bêtise crasse.
    Des milliards d’euros injectés dans les banlieues, la caf, la sécu, pour maintenir le colon afro maghrébin musulman sur le sol national.
    Des millions d’emplois et des milliers d’entreprises sacrifiées sur l’autel de l’Union et de l’immigration invasion.
    Des millions d’autochtones qui ont été chassés des banlieues des villes par les soldats d’Allah.
    Des milliers de mosquées construites sur nos terres ancestrales celto gauloise chrétienne.
    Voilà le constat insupportable, 60 ans de décision politique catastrophique appliquée par une élite totalement corrompu, un peuple soumis par le vote véritable arme du consentement pour la mettre au pouvoir .
    À quand le coup d’état ?
    📯⚔️🇫🇷

  8. on croit toujours d’avoir toucher le fonds, mais que nenni c’est un fonds qui nexiste pas

  9. le jour ou les français a force de travailler et d’avoir de moins en moins de moyens vont péter les plombs , ca va leur faire mal……

  10. Tous nos acquis tombent les uns après les autres. Et il y en a encore des abrutis qui votent à gauche. Connards.

Les commentaires sont fermés.