Défense et illustration de la colonisation

Publié le 19 août 2020 - par - 14 commentaires

Bonjour les Amis de Résistance Républicaine !

S’il y a une personne à laquelle j’aurais bien aimé ressembler, c’est bien Alain Sanders, pied noir du Maroc, journaliste-reporter qui décrivit-entre autre- la fin de Saïgon, fou de country music, auteur d’ouvrages que l’on a du mal à lâcher dès qu’on y met son nez, entre autres : « Le porc clandestin » (actualisation de « La traversée de Paris »…), « Centurions », « l’Amérique au coeur », « Si je t’oublie jamais Saïgon » + une trentaine d’autres titres, en sus de ceux que sa Sté d’édition (fol’fer) fait paraître pour d’autres auteurs amis…

Je conclus souvent mes empoignades avec les gôchiasses qui aiment à m’asticoter, par : « J’aurai toujours une préférence pour la France coloniale et civilisatrice à la France colonisée et à la loi de la jungle qui s’impose devant nous jour après jour « … Vous comprendrez ainsi que je n’ai pu m’empêcher de proposer à Christine la reproduction du dernier « coup de gueule » d’Alain Sanders paru dans le quotidien « Présent » du 12 Août dernier : 

Défense et illustration de la colonisation 

Entre le 1er Janvier et 31 Décembre 1960, 17 pays de l’Afrique subsaharienne, dont 14 anciennes colonies françaises, sont devenus indépendants. Cet anniversaire a suscité quelques cérémonies dans les pays concernés qui, compte tenu de l’état des lieux, ont souvent adopté un profil bas. En France, en revanche, on a droit aux habituels clichés haineux.

On nous assène notamment que la colonisation a asservi les peuples. C’est exactement le contraire. La colonisation française a été un formidable instrument de libération des peuples. Ce fut le cas, pour ne prendre que quelques exemples, en Algérie où, depuis des siècles, les indigènes étaient soumis au joug ottoman. Ce fut le cas en Afrique subsaharienne où les populations étaient réduites en esclavage par les Mamadou Lamine et autre El Hadj Omar. Ce fut le cas au Tonkin, dans l’Annam, en Cochinchine, où les paysans étaient saignés par les « mandarins » et rançonnés par les pirates de Dé Than et autres pavillons noirs.

Le sang versé par les nôtres sur les terres d’Afrique et d’Asie a fait lever une moisson de héros. En retour, une véritable fraternité d’armes unira les fils de la plus grande France- un drapeau, trois couleurs- issus des cinq parties du monde. Comme pour répondre à l’appel du grand poète indien Rabindranath Tagore: « Je vous en supplie, ne nous envoyez pas seulement des formules administratives et des machines, envoyez-nous des âmes ».

C’est ce que nous fîmes avec les René Caillé, Binger, Monteil, Péroz, Doudart de Lagré, Pavie, Brazza, Foucauld, Lamy (qui donna sa vie contre l’esclavagiste Rabah) etc… Dans son Histoire des colonisations (Fayard, 1958) , René Sédillot écrit : « La barbarie recule : interdiction de l’esclavage, du cannibalisme, des sacrifices humains, de l’incinération des veuves, protection contre les épidémies, lutte contre la maladie et la famine, fléchissement de la mortalité, progrès démographique(…) La colonisation blanche a accéléré, au XIXe siècle, la libération humaine« .

En quelques années seulement (dans le temps, la colonisation n’a en effet été qu’un court épiphénomène); la paix française a créé des Etats là où il n’y avait que des tribus en guerre perpétuelle, les plus puissantes écrasant et asservissant les plus faibles. A ces peuples atomisés par des centaines et des centaines de langages, la France a donné une langue commune et contribué ainsi à installer une unité nationale.

Dans le film de Monty Python, La vie de Brian (1979), l’action se passe pendant l’occupation romaine en Judée. Un opposant tente d’exciter la foule contre les occupants : « Qu’est-ce qu’ils ont fait pour nous les Romains ? » Un homme se lance : « Les aqueducs, bien utiles à nos champs... » Puis un second : « Un bon système de soins« . Puis un troisième : « Ils ont apporté l’ordre public, la paix civile« . Et un quatrième : « le droit romain… » Et ainsi de suite jusqu’à plus soif. Dépassé, l’agitateur reprend ; « Bon, bon, d’accord …mais à part les aqueducs, la médecine, la santé publique, l’éducation, l’ordre, la sécurité, le droit, l’irrigation planifiée, des routes, un commerce florissant, le vin, qu’est-ce qu’ils ont fait pour nous, les Romains ? »

Qu’est-ce qu’elle a fait la colonisation française même si, comme toute entreprise humaine, elle a parfois failli? Presque tout. Et s’il y a une dette à évoquer, ce serait celle du tiers-monde envers la colonisation.

Une autre anecdote pour finir, pour finir? Un jour un jour, en Tunisie, un anti-Français, furieux contre un de ses amis admiratif de l’oeuvre française dans ce protectorat, s’énerve : « Qu’est-ce qu’elle lui doit à la France la Tunisie ? » Et l’ami de répondre : « Ce qu’elle lui doit? Au moins Bourguiba.. »

S’il y a un procès à faire, c’est celui d’une décolonisation bâclée, faite à la va-comme-je-te-pousse par De Gaulle, ses barbouzes et ses agioteurs, parfois contre la volonté même des pays concernés (le Gabon par exemple). Une décolonisation -et l’actualité est là pour le dire, hélas- qui a plongé des peuples émancipés dans le malheur et les ténèbres .

Print Friendly, PDF & Email

14 réponses à “Défense et illustration de la colonisation”

  1. Avatar Machinchose dit :

    texte vibrant! merci Conan

    et pour ces « africains » rien de tel que la «  »dépendAnce  »

    parce que leur joujoux Indépendance, ils les ont vite cassés, une fois offerts

    alors, comme les piteux algériens ils se rattrapent en subissant leur FL haine depuis 60 ans!! époque ou on allait voir ce qu on allait vouarrre -hahaha-
    la monstrueuse industrie sidérurgique promue au moment ou la France abandonnait la sienne face a l’ inde et la chine…la faillite intégrale !!

    et ils ont bien sur gagné (hihihi) cette indépendance que la vieille pute indigne de de gaulle leur a jetée comme un os a ronger aux chiens

    alors ils se sont vengés en chiant des hymnes nationaux d’ une violence honteuse envers la France
    un extrait

    «  »Ô France ! le temps des palabres est révolu
    Nous l’avons clos comme on ferme un livre
    Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes
    Prépare toi ! voici notre réponse
    Le verdict, Notre révolution le rendra
    Car nous avons décidé que l’Algérie vivra
    Soyez-en témoin ! Soyez-en témoin ! Soyez-en témoin ! » »

    ils l’ ont bien mal clos le livre avec la France

    on n’ a jamais vu autant d’ algeriens tenter de se faufiler chez l’ ex – vaincu, jamais vu d’ aussi longue queues devant les consulats de France en Algérie supplier un VISA / en scandant leur nouveau slogan

    « des visas ! des visas !! des visas !!!

    et jamais autant vu de noyés dits « harragas » entre le sud et le nord de la mare nostrum..

    mendiants un jour, mendiants toujours

    et en attendant, leur armement est uniquement russe …….nous, les bonnes affaires avec eux c’est les figues et les dattes avec l’ huile d’ olives frelatée

  2. Paco Paco dit :

    Grand merci Conan pour cet article. Et Grand merci également à Machinchose pour, encore une fois, un commentaire, tout autant cerise que gâteau !

  3. Avatar J dit :

    On aurait mieux fait de les laisser vivre seuls façon préhistoire, on aurait pas tous ces emmerdements maintenant. Malheureusement, ils nous emmerdaient déjà avec la piraterie, il a bien fallu faire quelque chose.

  4. Avatar Jolly Rodger dit :

    merci pour cet article , je ne savais pas que Alain Sanders , don j’apprécie ses écrits et partage une passion commune sur le bon vieux sud confédéré , été pieds noirs , comme mon père ( pied noir d’Oran ) .
    écoutez si vous avez l’occasion : les titres : les barricades et pieds noirs , de Jean Pax Meffret . que j’espère voir et entendre un jour dans la rubrique musique de ce site .
    bien a vous et a m . Sanders

  5. Conan Conan dit :

    Merci les Amis !
    Que restera t-il de cette vérité historique une fois les Machinchose, les Paco, et les A.Sanders, B.Lugan, J.Y.Le Gallou, Ph. de Villiers etc…etc… disparus …
    Plus rien !!…
    Même pas le moindre vestige !… Un peu comme le phare d’Alexandrie englouti sous l’océan …
    Mais cette fois sous l’océan de l’immigration submersive islamique (sa nère !!!….)
    Les français –et le plus « grand » d’entre-eux, le « p’tit foutriquet »# — en ont ainsi décidé !!….

    # ne pas confondre avec naboléon ….

  6. Paco Paco dit :

    Cher Conan. Les jeux ne sont pas faits. Rien n’est joué !

  7. frejusien frejusien dit :

    Très bel article en faveur de la défense de la colonisation, qui prouve, s’il était nécessaire que seuls les imbéciles claironnent que la colonisation a représenté un  » crime contre l’humanité »,
    alors que ça a été l »apport de la civilisation, du progrès et de la connaissance à des peuplades barbares ou primitives

  8. frejusien frejusien dit :

    60 ans après la décolonisation, on s’aperçoit qu’ils n’ont pas pu continuer sur la lancée qu’on leur avait impulsée.
    Cela donne à réfléchir, il se pourrait que finalement la colonisation ait été une erreur, une erreur portée de bonnes intentions, mais comme dit souvent un des commentateurs du site , on ne fait pas d’un âne , un cheval de course.

    Mis à part cette comparaison peu élogieuse, on doit reconnaître qu’on ne peut pas faire un copié-collé de notre civilisation aussi aisément .
    Notre société, nous l’avons créée, et c’est se prendre pour le centre du monde que de penser que c’est la meilleure pour tous.
    On devrait peut-être laisser les autres, ceux qui sont si différents , évoluer selon sur propre choix et leur propre origine, au lieu de leur imposer de toute force un monde qu’ils ne connaissent pas, qu’ils ne maîtrisent pas, un monde fait par d’autres, un monde qui leur est totalement étranger.

    Cela permet de comprendre leur haine et leur rejet,laissons les vivre à leur façon !!!

  9. frejusien frejusien dit :

    60 ans après la décolonisation, on s’aperçoit qu’ils n’ont pas pu continuer sur la lancée qu’on leur avait impulsée.
    Cela donne à réfléchir, il se pourrait que finalement la colonisation ait été une erreur, une erreur portée de bonnes intentions, mais comme dit souvent un des commentateurs du site , on ne fait pas d’un âne , un cheval de course.

    Mis à part cette comparaison peu élogieuse, on doit reconnaître qu’on ne peut pas faire un copié-collé de notre civilisation aussi aisément .
    Notre société, nous l’avons créée, et c’est se prendre pour le centre du monde que de penser que c’est la meilleure pour tous.
    On devrait peut-être laisser les autres, ceux qui sont si différents , évoluer selon leur propre choix et leur propre origine, au lieu de leur imposer de toute force un monde qu’ils ne connaissent pas, qu’ils ne maîtrisent pas, un monde fait par d’autres, un monde qui leur est totalement étranger.

    Cela permet de comprendre leur haine et leur rejet,laissons les vivre à leur façon !!!

  10. Avatar bm77 dit :

    Oui merci pour ce plaidoyer pour la France . Car nos ennemis les anti-France prennent toujours le prétexte de la colonie comme étant son talon d’Achille. Merci de non seulement rétablir la réalité des faits mais aussi de contre attaquer sur le sujet et de dire combien , la France était grande par les valeurs qu’elle voulait transmettre aux peuples colonisés qui pour la plupart ont bénéficié de sa présence pour leur permettre de s’émanciper . Plus ils se sont éloignés de son influence et plus ils sont retombés dans le chao qui régnait avant la colonisation. C’est un fait! Les pires ce sont ces mondialistes dont macron est un fer de lance qui utilisent opportunément cette période pour manipuler les gens qu’ils ont fait entrer sur territoire .
    Ces ingrats qui viennent en France par ce que l’indépendance plus que la colonisation a été une malédiction pour eux. Si ils ont tant de qualités, eux mêmes, ils devraient participer à construire ce qu’ils avaient ardemment souhaité . Avec cet état d’esprit ils ne risquent pas de faire en France ce qu’ils n’ont pas su ou voulu faire dans leur propre pays .Etre constructif et faire bénéficier l’ensemble de leur bonne volonté et de leur compétences . Ils étaient des poids dans leur pays et ils le sont ici aussi et risquent même de devenir des dangers mortels pour le pays !
    Qu’ils arrêtent d’utiliser le prétexte de la colonisation pour se défendre de leur inconséquence!
    En toute chose Il y a la médaille et son revers et ces vociférations contre la période colonisatrice de la France a permis qu’il n’y ait jamais eu autant d’articles pour traiter de cette période et contribuer à la dédiaboliser et même en démontrer son caractère parfois profondément humaniste et pacificateurs servis par des gens formidables et passionnés . L’auteur démontre bien que c’est autant ces gens là qui ont fait naitre des idées d’émancipation plus que les soit disant héros de libération dont on a exagéré délibérément la figure héroïque pour devenir des symboles nationaux.
    Des libérateurs qui ont commencer par éliminer certains de leur compagnons de combat!!!L’indépendance débutait mal et surtout laissait entrevoir que plus qu’issue d’une réflexion mûrement réfléchie, c’était surtout l’avidité de pouvoir qui avait motivé les « héros » ! Et celle ci est universelle et n’avait pas besoin de l’influence des colonisateurs pour s’imposer! Et elle est tenace , la preuve soixante ans après!!!

  11. frejusien frejusien dit :

    j’approuve le dernier paragraphe, qui décrit bien la réalité, et devrait faire réfléchir ceux qui leur emboîtent le pas

  12. Avatar LIO dit :

    Philippe LEOTARD ex ministre des armées d’un gouvernement RPR, retiré de la politique depuis, a un jour évoqué un entretien marquant avec le pape Jean Paul Ier qui lui rétorquait que les Français portaient le poids de leur colonisation: réflexion étrange venant d’un saint homme dont on n e sait quelle interprétation donner. Personnellement, sans jouer les Ponce Pilate, je me rangerais à l’idée de « fréjusien » de laisser faire leur développement selon leurs traditions et leurs identités. Ce n’est plus notre affaire, tournons la page tant à l’Histoire qu’à sa continuation par l’assistanat. Et même si nos Airbus sont meilleurs que les Tupolev qu’ils en essuient les inconvénients qui nous éviteront des contre parties…

  13. Moktar Moktar dit :

    saut à tous…pardon et toutes
    merci Conan pour ce rappel. Certes tout un chacun voudrait ressembler à Sanders, à Jean Raspail mais chacun à son niveau peut aussi, tel que tu le fais, s’inscrire dans le devoir de mémoire et apporter une pièce non négligeable à la recherche de la vérité. Nous en avons des exemples sur RR, Rl.
    En outre nul n’est besoin d’avoir des diplômes de géo-politique pour être en mesure d’analyser des situations.
    Personne ne peut nier que tous les pays « ex-colonisés » sont dans la déconfiture totale; écoutez cet aveu de Kofi Yamgnane.
    https://youtu.be/ZAlihgm39gE

  14. Moktar Moktar dit :

    Pardon pour mon omission impardonnable; ce même jour AU MAROC un massacre du même style. 50 Européens assassinés de la même façon qu’à El-Halia (un ami rescapé, caché sous un lit, a assisté à l’assassinat de sa mère, de son père, de sa petite soeur).
    Le 20 Août 1955 eut lieu à Oued-Zem un soulèvement des tribus berbères qui déboucha sur un massacre où un nombre important de français furent sauvagement massacrés . Les civils européens se défendirent avec leurs armes à feu ce qui explique la mort de certains insurgés. Même l’hôpital de la ville, où de nombreux malades étaient marocains, fut l’objet de meurtres et de saccages par les insurgés.

Lire Aussi